Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 23 août 2017 - 19:16  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : PageStream - notion de typographie
(Article écrit par John Leroux et extrait d'Amiga News - mai 1997)


La dernière fois, nous avons vu quelques principes de base utiles à connaître pour le démarrage. A partir de ce mois-cl, nous allons revoir en détail les différentes étapes de la chaîne graphique. La deuxième étape est ta composition au cours de laquelle les textes sont saisis, les images et les illustrations sont travaillées. La maquette a été réalisée au cours de la première étape : la conception.

PageStream

La saisie des textes et leur mise en forme

Les textes peuvent être saisis dans un traitement de texte (Final Writer, Wordworth, etc.) ou dans un éditeur de texte, comme PageLiner. L'inconvénient de PageLiner est qu'il ne peut pas formater le texte directement par l'intermédiaire de menus, par exemple. Cependant, le formatage est possible. En effet, on peut utiliser les codes de formatage de PageStream, mais il faut les connaître. De toute façon, cette méthode n'est pas pratique et le travail reste fastidieux et lourd à gérer. On le saisira donc "au kilomètre" puis il faudra le formater dans PageStream. Dix styles sont disponibles et ils sont tous directement paramétrables (sauf le graissage du caractère, mais ce manque peut être contourné avec l'option de texture du caractère en lui définissant une épaisseur de trait).

Voyons les paramètres des différents styles :
  • Plein (texture modifiable dans l'option "Objet/Texture", cumulable avec les autres styles).
  • Italique (définissable de -60 à +60° pour avoir une inclinaison visible sinon, vous pouvez faire plus).
  • Souligné (double souligné, barré, particulier pour chacune des trois options : définition du trait, son application à un mot, un caractère ou l'ensemble de la sélection et son décalage par rapport à la ligne de base).
  • Contour (épaisseur).
  • Ombré (texture de l'ombre, décalages horizontal et vertical, un angle peut lui être attribué dont l'origine est la ligne de base).
  • Inversé (texture, décalages gauche, droite, haut et bas définissable à partir de la ligne de base).
  • Petites capitales (hauteurs horizontale et verticale).
  • Exposant (hauteurs horizontale et verticale, décalage par rapport à la ligne de base).
  • Indice (comme exposant).
Les styles sont utilisés pour donner de l'effet au texte en fonction de l'objectif du projet. Ils permettent également une harmonisation du document. En effet, moins il y a de caractères, plus il est agréable à voir. Essayez de créer une pub avec sept ou huit caractères, vous vous apercevrez qu'il est complètement illisible.

Lisible ou visible

Ensuite, il faut choisir ses polices suivant deux objectifs lisible ou visible. Pour cela, étudions les caractères de plus près. Selon la classification Vox-Atypi, il existe onze caractéristiques esthétiques et selon la classification Thibaudeau, il n'y en a que six. Voyons cette dernière. Elle est basée sur les jambages (empattements) des caractères :
  • Elzévirs (empattement triangulaire).
  • Didot (empattement filiforme).
  • Égyptiennes (empattement carré ou rectangulaire).
  • Antiques (sans empattement, sans plein ni délié).
  • Écritures (calligraphie).
  • Fantaisies (caractères divers).
Les caractères visibles servent à être... vus

Ce sont les antiques et les fantaisies. Les caractères lisibles sont les elzévirs, les didot, les égyptiennes et les écritures. Ils sont utilisés par exemple dans les rapports, les comptes-rendus. Ainsi, une police antique (helvetica ou avant-garde) sera utilisée par exemple pour des titres et du times ou du garamond (elzévirs) pour le texte (contrairement à ce qui est fait dans notre revue préférée !). C'est au moment de la conception, donc de la création de la maquette que vous allez définir les caractères et leurs styles (remarquez l'importance de cette phase). Pour vous faciliter le travail, éditez un catalogue de vos polices de caractères en utilisant le scénario "Impression de la Typothèque", ainsi vous pourrez les choisir concrètement.

PageStream

PageStream

Conclusion

Voilà, vous avez maintenant de bonnes notions de typographie, vous allez pouvoir créer de belles compositions.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]