Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 21 octobre 2017 - 23:29  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Comparatif : PageStream 1.6 contre Professional Page 1.3
(Article écrit par Patrick Conconi et extrait d'A-News (Amiga News) - janvier 1990)


Ces deux logiciels prétendent pouvoir faire de la mise en page ou de la PAO (Publication Assistée par Ordinateur). Tout deux pilotent les imprimantes matricielles au mieux de leur résolution. Mais en fait ils sont fondamentalement différents.

Les sorties matricielles

Pour ce qui est des sorties sur imprimantes (y compris les sorties jet d'encre, couleurs ou noir/blanc), tous deux font du bon travail. Mais, car il y a un mais, PageStream, lui, traite les images bitmap comme des points (option "Halftone" des préférences du Workbench). Si cela aide pour les matricielles à 9 aiguilles, pour celles qui offrent une plus grande résolution c'est un désavantage. Ce qui fait un point d'avantage pour Professional Page.

Les sorties PostScript

Je n'irai pas plus loin avant de dire que PageStream n'est pas un logiciel qui traite le PostScript. S'il possède un pilote gérant le PostScript, il n'utilise aucune des facilités de ce mode de description de pages. Professional Page, lui, au contraire a été pensé pour le PostScript, ce qui en fait le meilleur logiciel de mise en page sur Amiga pour les possesseurs d'imprimante PostScript.

PageStream 1.6 contre Pro Page 1.3
En haut : sortie de Pro Page 1.3 sur HP Paintjet à jet d'encre
En bas : sortie de PageStream 1.6 sur imprimante laser à PostScript (LaserWriter)


L'éditeur de page

Deux approches sur ces deux logiciels, l'une scientifique, et l'autre plus empirique faisant appel à l'intuition et au visuel. Vous l'avez deviné, Professional Page est le logiciel où presque tout se traite par les pourcentages, les repères numériques. De même, l'espace de travail n'est pas modulable et reste figé comme au jour de la réception de votre logiciel. Par contre, PageStream, lui, laisse la place à l'imagination, propose de grandes facilités pour l'utilisateur n'ayant pas l'expérience de la mise en page sur un micro-ordinateur. Presque tout se fait à la souris, du déplacement aux réductions.

Une aide appréciable est fournie par le "Snap Grid" pour ce qui est des alignements. Certaines possibilités numériques existent aussi, mais elles n'ont pas la précision de Professional Page. Ce dernier, par contre, ne traite la rotation de textes que par l'intermédiaire de Professional Draw, qui pour un texte un tant soit peu fourni, vous laissera inactif un bon bout de temps devant votre machine, le temps de calculer, puis d'afficher... PageStream, lui, fait ça beaucoup plus rapidement. Il permet, en outre, de travailler de la même manière sur les images, ce que ne permet pas Professional Page même par l'intermédiaire de Professional Draw qui, lui, ne traite en rotation que les fichiers vectorisés.

Importation de textes

Professional Page permet d'importer des textes déjà formates par des traitements de texte, ce qui évite d'avoir à nouveau à en faire la mise en page. Au contraire, PageStream n'accepte que des textes ASCII qui comme vous le savez tous, ne contiennent pas de tabulations, indications italique, gras, etc. D'autre part, si le texte n'est pas 100% ASCII, cela plante le logiciel (joyeux, non ?).

Traitement des textes

Il n'y a pas de comparaison possible, car pour une mise en page correcte, il manque bien des fonctions à PageStream, comme des options traitant l'interlignage et son espacement proportionnel ce que propose Professional Page, avec une facilité d'utilisation laissant béat le néophyte ayant médité de longues heures devant son manuel. Par contre, pour ce qui est des effets sur le texte lui-même, PageStream en propose deux fois plus, tout cela lié aux effets de rotation cités plus haut.

Si PageStream n'est pas aussi "pro" que Professional Page, il offre une vitesse de traitement du texte beaucoup plus agréable que Professional Page. En effet, dans Professional Page, inutile de vouloir faire plus que de la mise en page avec des textes déjà écrit, tellement c'est lent. Au contraire, PageStream est suffisamment rapide pour l'utiliser comme un traitement de texte...

PageStream 1.6 contre Pro Page 1.3
Le grand "plus" de PageStream : la possibilité de manipuler vos textes en toute liberté

Les polices

Sur PageStream, les polices sont aussi originales que nombreuses, au contraire de Professional Page qui, pour l'instant, en offre deux très classiques pouvant être traitées de manière parfaite par les imprimantes matricielles. Mais pour ce qui est des polices PostScript, Professional Page marque son professionnalisme par l'entière utilisation des polices Adobe. Quantité limitée par votre porte-monnaie... Pour ce qui est de l'affichage à l'écran, les nouvelles polices de Professional Page (les mêmes que ceux que vous pouvez faire traiter correctement par votre imprimante) apportent un confort d'utilisation appréciable.

De plus, le nouveau mode de cache, sur disque et en mémoire accélèrent l'affichage de manière conséquente. Seules les premières lettres tapées mettent du temps à être affichées, mais par la suite c'est très bon. Vivement que d'autres arrivent sur le marché...

Les dessins vectorisés

Professional Page traite les dessins vectorisés, et peut en importer soit de Professional Draw ou d'Aegis Draw (programme de dessin technique dit "pro"). Seuls les dessins traités par Professional Draw peuvent se voir faire des effets de rotation.

PageStream 1.6 contre Pro Page 1.3
Sortie de Pro Page 1.3 sur HP Paintjet d'un graphisme en provenance de Professional Draw

Pagestream les traite aussi. Il possède un pilote pour importer les fichiers d'Aegis Draw.

Mon avis

Tout dépend de ce que vous désirez faire avec un programme de mise en page, et du matériel que vous possédez.

PageStream a l'avantage d'être bon marché, d'avoir une bibliothèque de polices de caractères importante au niveau des imprimantes matricielles, d'être facile à maîtriser et de permettre des effets sympathiques.

Professional Page, lui, est un programme plus orienté "pro" ou pour utilisateurs désirant des sorties de très bonne qualité. Il offre pour cela une quantité importante de fonctions et de traitement des textes permettant même au pro de ne pas se sentir trop dépaysé. De plus, il traite le PostScript couleur, et permet vraiment de faire un journal ou un livre car la gestion des fenêtres de textes est interactive. En le mettant en relation avec Professional Draw, le prix lui aussi se rapproche de la qualité pro...

Personnellement, je préfère utiliser Professional Page, j'obtiens de meilleures sorties, je peux jouer avec le PostScript et même dès maintenant il est possible de travailler avec des images 8 bits (256 niveaux de gris, 64 sur une laser 300 DPI) et même 24 bits en séparation de couleurs avec une photocomposeuse Linotronic. Ceci grâce au logiciel Resep d'ASDG qui traite les fichiers IFF 24 bits (dommage pour les fichiers Sculpt-4D).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]