Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 21 septembre 2017 - 05:26  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Oh No! More Lemmings
(Article écrit par Antekrist et extrait de Emunova - juillet 2010)


C'est avec un certain sens de la dérision que les Écossais de DMA Design ont titré leur suite à Lemmings, car Oh No! More Lemmings est loin d'être un calvaire. DMA Design, tu dis ? Vous les connaissez plus certainement sous leur nouvelle appellation, Rockstar North. En effet, c'est en plein coeur d'Édimbourg que sont nés les Grand Theft Auto ! Mais avant de rencontrer le succès interplanétaire, DMA Design pouvait compter sur une autre série à succès bien moins bête que méchante.

Oh No! More Lemmings

La suite tout de suite

Oh No! More Lemmings n'est pas véritablement la suite de Lemmings (un "Lemmings 2: The Tribes" est sorti deux ans plus tard et glanera ce titre), mais plus un complément. D'ailleurs, selon les supports, il se présente sous forme d'extension et nécessite donc d'installer l'original pour profiter de celui-ci.

Quoi qu'il en soit, les héros en sont toujours les lemmings, créatures stupides aux cheveux verts inspirés des bien réels rongeurs qui, selon la légende, migrent en masse et suivent immanquablement les meneurs du groupe, quitte à plonger du haut d'une falaise si les premiers se sont trompés de route ! Lemmings, moutons de Panurge, même combat !

Oh No! More Lemmings

Un pour tous, tous pour un

Le principe de Lemmings, et par conséquent de Oh No! More Lemmings, est d'une simplicité incroyable. Une centaine de lemmings (ou moins selon les niveaux) tombent au compte-gouttes d'une trappe en haut d'écran, voire parfois de deux trappes en même temps. Ensuite, les créatures marchent droit devant elles sans se soucier des précipices ou des pièges qui parsèment leur route.

Le but du jeu est de les guider jusqu'à la sortie. Mais si, sur le papier, cela semble bien peu complexe, l'agencement des niveaux (cent niveaux au total, plus une dizaine d'autres jouables à deux) risque de provoquer quelques calvities précoces chez les amateurs de ce jeu de réflexion.

Oh No! More Lemmings

Il faudra un bon sens de l'observation et des réflexes vifs pour en venir à bout. Pour vous en sortir, vous ne disposez que d'un menu en bas d'écran, qui vous permet de donner des ordres à vos lemmings. Vous choisissez l'action puis pointez votre curseur sur le lemming qui devra l'effectuer. Vous pouvez leur faire sortir leur ombrelle pour empêcher une chute trop rapide (et par conséquent fatale), leur demander de piocher en diagonale, de creuser à la verticale, de construire un escalier, de bloquer leurs camarades ou encore d'exploser !

En effet, il faudra parfois avoir le sens du sacrifice. Parce que pour chaque niveau, vous n'avez droit qu'à un certain nombre de chaque action : par exemple, si vous n'avez aucune pioche ni aucun creuseur, il ne vous reste plus qu'à faire exploser une ou deux créatures pour forer un passage.

Rassurez-vous néanmoins, vous n'êtes pas obligé de sauver tous les lemmings à chaque fois ; vous aurez un certain pourcentage de bestioles indiqué en début de tableau.

Si vous traînez trop par contre, vos lemmings seront contraints de se suicider, et vous n'aurez plus qu'à recommencer. Ainsi, les tableaux sont chronométrés et lorsque le temps imparti tombe à zéro, la porte de sortie se referme. Ceci dit, une fois que vous serez certain d'avoir construit un passage sûr, vous pourrez décider de faire sortir vos lemmings de la trappe plus rapidement.

Good old game

La qualité graphique de Oh No! More Lemmings quasiment identique à celle de son aîné. Les personnages sont de la même taille, mais les décors sont un peu plus riches et colorés. À la limite, cette extension est presque plus agréable à l'oeil que Lemmings 2: The Tribes et ses couleurs flashy.

Oh No! More Lemmings

Les animations des petites créatures sont toujours aussi amusantes, et peuvent être comparées à celles de Worms. Même si les deux sagas sont bien différentes en terme de jouabilité, la vue de loin, les minuscules avatars et la musique guillerette en font de lointains cousins.

Quoi qu'il en soit, Oh No! More Lemmings est bel et bien un supplément et non une suite. Les niveaux sont différents des précédents, l'aspect graphique est toujours aussi détaillé, mais absolument rien n'a changé en terme de jouabilité : c'est Lemmings premier du nom, mais dans de nouveaux tableaux un peu plus jolis.

La difficulté est par contre bien plus importante. Déjà, les premiers niveaux ne servent plus de tutoriel comme c'était le cas dans le premier Lemmings. Et la complexité des épreuves augmente rapidement. La durée de vie est une nouvelle fois gigantesque et promet quelques heures de remue-méninges.

Bref, s'il n'apporte rien de neuf, Oh No! More Lemmings prolonge le plaisir de jeu de son aîné et c'est finalement tout ce que le joueur en attendait.

Nom : Oh No! More Lemmings.
Développeurs : DMA Design.
Éditeur : Psygnosis.
Genre : jeu de réflexion.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 8/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]