Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 17 novembre 2017 - 18:22  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Dossier : l'Ogg Vorbis
(Article écrit par Christophe Wieczoreck - avril 2004)


Le format audio compressé le plus utilisé à l'heure actuelle est très certainement le format MP3. On trouve une multitude de logiciels et autres décodeurs de salon qui pourraient nous faire oublier que le MP3 n'est ni un format libre ni un format ouvert. En effet, si n'importe quel programmeur peut implémenter un décodage MP3 dans un logiciel, il n'en est rien pour l'encodage qui reste propriétaire et donc sous couvert des brevets qui vont avec. Mais y a-t-il un moyen d'encoder de l'audio de manière libre et ouverte avec un format tout aussi efficace que le MP3 sans les contraintes juridiques ? La réponse est oui, ce format existe, c'est l'Ogg Vorbis.

Le format audio Ogg Vorbis

Ogg Vorbis est un nouveau format de compression audio complètement libre et gratuit, ouvert et modifiable. Ogg rassemble plusieurs projets multimédias de la fondation www.xiph.org. Vorbis représente la compression audio mais d'autres projets sont en cours pour la vidéo, la compression de données audio sans perte, et la compression de données audio spécialement conçue pour la voix humaine. Avec Ogg Vorbis, vous pouvez développer des logiciels ou matériels de compression audio en toute liberté et sans limitation, vous pouvez même modifier le code Ogg Vorbis et le redistribuer à volonté. Les spécifications d'Ogg Vorbis sont dans le domaine public sous licence Open Source, c'est-à-dire que toute modification doit être redistribuée sous licence GPL. Les fichiers Ogg Vorbis se caractérisent par une extension ".ogg".

Le match MP3 contre Ogg Vorbis

Le format Ogg Vorbis est relativement récent, la version 1.0 n'est disponible que depuis le 19 juillet 2002. Il y a beaucoup de chemin à parcourir avant de remplacer complètement le MP3, mais beaucoup de raisons nous font penser que cela arrivera du fait de la qualité sonore des fichiers ainsi que de la nature libre du projet. L'Ogg Vorbis gère un échantillonnage de 44,1 à 48 kHz pour une résolution de 16 bits et plus et un débit de sortie compris entre 16 et 128 kbps et par canal. L'encodage, quant à lui, peut monter largement au-delà de 128 kbps et descendre jusqu'à 8 kpbs. En effet, là où le MP3 nous propose seulement de la stéréo, Ogg Vorbis gère, lui, jusqu'à 255 canaux simultanément, on pourra donc retrouver toute l'efficacité du Ogg Vorbis dans une installation de type "Home Cinema" voire pour un jeu vidéo.

L'Ogg Vorbis permet le "streaming" (diffusion de l'audio en direct) et gère les marqueurs Id3, il permet aussi le "bitrate peeling" : c'est-à-dire qu'à partir d'un débit de 192 kbps, vous pourrez le remettre en 128 kbps sans passer par un décodage WAV et réencodage (comme ce serait le cas pour n'importe quel autre format qui subirait des pertes évidentes de qualité et de temps). Ce mode est très utile pour le streaming mais aussi dans le cas où vous encodez une chanson en 320 kbps et que vous voulez la remettre ensuite en 128 kbps pour l'utilisation d'un lecteur portable par exemple. Pour finir, on peut noter que pour la même qualité audio, le fichier Ogg Vorbis est plus petit que le fichier MP3, il a donc un meilleur taux de compression. Pour la qualité sonore des fichiers Ogg Vorbis et la comparaison avec d'autres formats, je vous laisse juger avec les exemples de l'URL suivante : www.vorbis.org/ogg/vorbis/listen.html.

L'Ogg Vorbis et l'Amiga

Bien sûr, notre plate-forme n'est pas en reste et nous avons, nous aussi, la possibilité de goûter aux joies du Ogg Vorbis. Mes essais ont été réalisés sur un Pegasos G3/600 sous MorphOS 1.4.2, mais certains programmes utilisés fonctionnent sans problèmes sous AmigaOS 3.9 et supérieur.

Les lecteurs

Je vais commencer rapidement par Kaya, le lecteur audio fournis avec MorphOS. Kaya est donc un lecteur de fichier audio MP3 et Ogg Vorbis, il se présente sous interface MUI skinable à plusieurs étages (commande, infos, liste de lecture, etc.). Kaya commence très bien sa carrière puisqu'il intègre dès maintenant le format Ogg, et l'on est en droit à s'attendre à ce qu'il devienne le lecteur officiel sur plate-forme MorphOS.

Kaya

Nous voici maintenant avec certainement le lecteur le plus connu sur notre plate-forme : SongPlayer. SongPlayer nous a fait la joie de revenir après un longue absence, grâce à Mathias Parnaudeau et Nicolas Det qui ont pris la relève de Stéphane Tavenard pour continuer le développement. Actuellement disponible en version 1.62, SongPlayer permet la lecture d'une multitude de fichiers audio avec bien sûr les fichiers .ogg, il se présente lui aussi sous interface MUI multifenêtre. A récupérer sur ce site : amigadev.free.fr/songplayer/.

SongPlayer

Encodeurs et décodeurs

Comme pour la majorité des encodeurs-décodeurs sur Amiga, l'interface graphique TheMpegEncGui (version 2.6 actuellement) est de rigueur. Après avoir téléchargé Vorbistools sur Aminet (version 68000 ou 68060 et MorphOS) vous devez installer les différents outils dans C. Vous pouvez lancer maintenant TheMpegEncGui et voir les différents onglets disponibles pour le Ogg Vorbis (encodage, décodage et lecture).

TheMpegEncGUI

La lecture n'est pas disponible dans l'archive vorbistools68k.lha :-(. Il vous faudra donc au minimum un 68060 pour pouvoir lire du Ogg Vorbis avec Ogg123. Par contre, dans les deux archives on trouve bien oggenc qui est l'encodeur Ogg Vorbis qui permet de lire les fichiers Wav ou Raw et de les convertir au format compressé. On trouve également Oggdec qui permet de faire l'opération inverse. Ogginfo vous fournira toutes les informations utiles sur un fichier (canaux, bitrates, durée, etc.). Enfin, Vorbiscomment vous permettra d'ajouter un commentaire ou un marqueur à tous vos fichiers .ogg.

Pour faire la compression en fichiers Ogg directement d'un CD audio, CDRipper fera l'affaire. Disponible uniquement pour MorphOS, CDRipper est un logiciel d'une extrême simplicité, vous insérez un CD audio dans votre lecteur, vous sélectionnez un répertoire de sortie et vous lancez l'extraction. Voilà. ;-)

CDRipper

Voici quelques résultats des différents tests où l'on peut voir que le Ogg Vorbis rivalise sans problèmes avec le MP3 :

Temps moyen pour un encodage d'un CD audio de 57 minutes.
  • Avec CDRipper directement du CD en fichiers .ogg : 20'39''.
  • Avec Thempegencgui depuis les extractions Wav sur disque dur vers des .ogg avec Oggenc : 19'50''.
  • Avec Thempegencgui depuis les extractions Wav sur disque dur vers des .mp3 avec Lame : 20'36''.
Taille des différents fichiers :
  • Extractions Wav du CD : 575,1 Mo.
  • Fichiers MP3 encodé avec Lame : 52,1 Mo.
  • Fichiers Ogg encodé avec CDRipper : 64 Mo.
  • Fichiers Ogg encodé avec Oggenc : 44,9 Mo.
Le format pour demain ?

J'espère que cet article vous aura convaincu de l'efficacité et de l'intérêt du Ogg Vorbis, son côté libre et ouvert nous permettra certainement de le retrouver dans beaucoup d'applications et autres lecteurs, et il prendra très certainement la place du MP3 comme standard audio.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]