Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 11 décembre 2017 - 03:16  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Odyssey
(Article écrit par Dogue de Mauve et Éric Ramaroson et extrait de Tilt - avril 1992)


Attention, attention ! Appel à toutes les unités amigaïstes. Que tous les fans de Star Wars, les mordus d'Epic et les admirateurs de Wing Commander prêtent l'oreille. Rendez-vous sur la planète MK26, secteur FR3 pour visionner la nouvelle mégadémo d'Alcatraz. Nom de code : Odyssey. Taille : cinq disquettes. Nationalité : suisse. Signes particuliers : véritable film informatique, a remporté le premier prix de la compétition organisée par Anarchy et Silents cet hiver au Danemark. Caractéristiques principales : un incontournable de la démo sur Amiga. Informateurs : Dogue de Mauve et Éric Ramaroson.

Odyssey

Odyssey

Odyssey, la démo des étoiles

Après Voyage, le mois dernier, vous pensiez avoir tout vu... Que nenni ! C'est aujourd'hui à une véritable odyssée que vous convient les membres d'Alcatraz, célèbre groupe franco-suisse qui se lance également dans la création de jeux. Odyssey est sans conteste l'une des démos les plus surprenantes et les plus originales jamais réalisées, et ce toutes machines confondues.

Odyssey

Profitant de leur savoir-faire en la matière, Hornet (programmation), PGCS (graphismes), Greg (musiques) et Zoltar (bruitages) ont décidé d'aller plus loin que la simple démonstration technique ("J'affiche un sprite plus gros que le tien !"). Avec Odyssey, ils ont "tout simplement" réalisé le premier mini-film sur micro. Et le résultat est éblouissant ! Dès les premières secondes, on s'aperçoit du soin immense apporté à la conception. L'affichage est parfaitement synchronisé avec la musique, qui se fait majestueuse ou rythmée selon ce qui se déroule à l'écran.

L'histoire de Zork

Le scénario d'Odyssey n'est pas d'une folle originalité mais la mise en scène est extraordinaire. Vous suivez les tribulations d'un certain Zork, héros intersidéral de son état, dans sa croisade contre les Kryllions (comprenez : les méchants extra-terrestres qui veulent contrôler l'univers). Évidemment, cette quête n'est pas simple et Zork vit une multitude d'aventures avant de la mener à son terme. Champs d'astéroïdes, combats spatiaux, voyages sous-marins, exploration de labyrinthe, tractations diverses, tels sont quelques-uns des temps forts qui vous attendent dans Odyssey. Avec tout ça, on est presque étonné d'apprendre que la démo tient sur seulement (?!) cinq disquettes...

Odyssey

L'essentiel de l'aventure se déroule en 3D. Comme dans Epic, des vaisseaux de toutes formes et dimensions vont et viennent a travers l'écran), la plupart du temps accompagnés de bruitages particulièrement convaincants. Ce qui étonne surtout, c'est la qualité de l'animation. Les astronefs virevoltent et se croisent avec une grâce et un souci du détail dignes des meilleures scènes de Star Wars. Même si les algorithmes de 3D ne sont certainement pas les plus rapides jamais conçus sur Amiga, la beauté et le réalisme des mouvements (qui ont exigé la création d'utilitaires spécialisés) font d'Odyssey une référence en la matière.

Odyssey

Superbe réalisation

A noter également l'utilisation judicieuse de formes sphériques et cylindriques, rarement utilisées dans ce type de 3D. La réalisation est excellente, en particulier en ce qui concerne le mélange des formes 3D avec des sprites ou des décors bitmap (mégalopoles, champs d'astéroïdes, explosions, planètes énormes, carte animée du système solaire, etc.). Les défilements plein écran et souvent parallaxes, sont eux aussi particulièrement fluides.

Odyssey

Lors de certaines séquences, l'Amiga gère un décor fractal complexe (façon Midwinter) tout en conservant une souplesse d'animation remarquable. Bref, Hornet fait son travail de programmeur mieux que bien des "professionnels".

Une mention spéciale également aux musiques composées par Greg et aux bruitages de Zolter, parfaitement homogènes et qui collent véritablement à l'action. Il faut avoir entendu au moins une fois le vrombissement des chasseurs qui se lancent à la poursuite de Zork et le bruit des lasers pour savoir ce qu'ambiance sonore veut dire...

Odyssey

On pourrait penser, 3D oblige, que les graphismes d'Odyssey n'ont rien de vraiment spectaculaire. Mais il n'en est rien. En effet, la démo est émaillée de nombreuses planches dessinées à la main de très bonne qualité (et d'inspirations fort diverses). PGCS, vieux routard de la démo, nous gratifie ici de ses meilleures réalisations. On le voit, Odyssey est une démo aux proportions homériques !

Odyssey

Quelques chiffres

Et pour ceux (mais y en a-t-il ?) qui ne seraient pas tout à fait convaincus, je finirai en citant quelques chiffres significatifs. 3 mégaoctets de graphisme, 7 musiques complètes, 1 mégaoctet de sons numérisés et une durée de 40 minutes. Difficile d'imaginer plus grandiose, non ? Ajoutons que Hornet a entièrement reprogrammé la gestion du lecteur de disquette et de la mémoire, créé un programme spécial pour gérer les objets 3D et écrit un compacteur, une routine de musique super-rapide ainsi qu'un utilitaire d'animation IFF (format graphique de base) rien que pour Odyssey.

Odyssey

Alors, serions-nous en face de la démo parfaite ? Certes, non. On trouvera toujours quelques petits détails à critiquer de-ci de-là, comme par exemple le côté parfois très approximatif de l'anglais utilisé. Mais ces inconvénients mineurs ne sauraient entamer l'enthousiasme que l'on ressent en admirant Odyssey, que ce soit pour la première ou pour la centième fois. Même l'humour n'a pas été oublie (témoin, le générique qui liste une flopée d'acteurs imaginaires), non plus que l'amour, sous la forme d'une belle dédicace de PGCS à "Nathalie".

Décidément, les concepteurs de démos n'ont pas fini de nous étonner ! Pour ceux qui seraient encore en train de lire cet article au lieu de la réclamer à leur contact ou sur le 3615 TILT, je dirai simplement qu'Odyssey est l'une des cinq meilleures démos sur la machine de Commodore et que tout amigaïste digne de ce nom se doit (que dis-je, a le devoir !) de se la procurer... Quant a moi, je retourne m'y plonger. Que Zork soit avec vous !

Nom : Odyssey.
Auteurs : Alcatraz.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Téléchargement : www.pouet.net.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]