Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 22 septembre 2017 - 20:50  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Obitus
(Article écrit par Jacques Harbonn et extrait de Tilt - avril 1991)


Le thème est éculé : perdu dans un monde médiéval fourmillant de dangers, il vous faut reconstituer la machine qui vous permettra de retrouver votre époque et votre domicile. Objets à ramasser, rencontres utiles, pièges à éviter, combats obligatoires, Obitus mêle inégalement aventure et arcade. Un jeu qui convient bien à ceux qui désirent s'initier à l'aventure.

Obitus

Les rois frères

Psygnosis, qui a d'abord assis sa réputation sur des jeux d'aventure/action revient à ses premiers amours avec un jeu qui privilégie cependant le coté aventure. Le thème est tout à fait simple. Vous avez été transporté dans un monde fantastico-médiéval. Ce monde est divisé en quatre royaumes gouvernés par des rois frères qui pourtant se méfient fort l'un de l'autre. Chacun détient un élément d'une machine inconnue, le reste de l'engin étant conservé dans un endroit secret. Cette machine doit être la clé de votre retour chez vous et vous devrez donc tout faire pour la reconstituer.

Obitus

Débuter l'aventure

Au début de l'aventure, vous vous trouvez dans une tour. Quatre portes donnent sur l'extérieur mais la clé qui se trouve à proximité n'en ouvre qu'une. Vous allez alors vous enfoncer dans un véritable labyrinthe forestier. Il est indispensable de cartographier les lieux pour vous y retrouver et éviter de tourner en rond un bon moment.

Deux passages, situés assez loin de votre point de départ, vont vous permettre d'en sortir. Dans la forêt, vous découvrirez des objets intéressants et ferez d'utiles rencontres. Certaines, avec les animaux, se soldent par un combat, à moins que vous ne décidiez de vous éloigner. Ces attaques se déroulent très simplement. Il suffit de sélectionner une arme trouvée (vous n'en avez pas au début) et de cliquer sur votre adversaire.

Obitus

Pour les humains, il est préférable de discuter avec eux pour savoir s'ils ont quelque chose à vous apprendre ou vous donner. Vous serez cependant obligé de le tuer s'il se trouve sur un passage. J'avoue que mes habitudes de guerrier sans peur et sans reproche en ont pris un coup à ces pratiques. Si vous envisagez un combat, il est utile de vous informer des capacités de votre adversaire avant de commencer. Agresser le premier garde, par exemple, et c'est la mort quasi-assurée.

C'est par le même moyen (en utilisant le mode information) que vous pourrez pratiquer des échanges avec les personnages de rencontre. Ceux-ci ne céderont d'ailleurs leur bien que si vous leur proposez quelque chose qui leur convient.

Une fois sorti de la forêt, vous devrez traverser un passage rempli de gardes qui se cachent sournoisement pour mieux vous attaquer. Il s'agit en fait d'un mini-jeu d'arcade. Mais vous pouvez tout simplement avancer sans chercher à combattre, votre simple contact estourbissant vos attaquants !

Obitus

Le côté technique

La réalisation est inégale. Les parties labyrinthe sont vraiment trop répétitives et un peu lassantes à terme. La phase d'arcade dans les passages bénéficie d'un graphisme de qualité et surtout d'une excellente animation : fluide avec un superbe défilement différentiel sur plusieurs niveaux et des mouvements variés et impressionnants pour votre héros. En fait, les châteaux et autres intérieurs sont les phases les plus prenantes. Les graphismes y sont variés, avec un bon rendu du relief et un effet de perspective marqué lorsque votre personnage s'éloigne.

Obitus plaira sans aucun doute à ceux qui désirent s'initier aux jeux d'aventures sans quitter tout à fait les jeux d'action, mais risque de laisser sur leur faim les véritables aventuriers.

Nom : Obitus.
Développeurs : Scenario Developments.
Éditeur : Psygnosis.
Genre : jeu de rôle.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 6,5/10


[Retour en haut] / [Retour aux articles]