Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 17 octobre 2017 - 05:58  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : Numériser et imprimer avec votre photocopieur
(Article écrit par Joseph Costa et extrait d'Amiga News - juillet/août 1998)


Métamorphoser son télécopieur en scanner ou imprimante pour l'Amiga, c'est possible ? Avec les PTT, tout est possible ! PTT pour "Petit Truc Technique" bien sûr. Certes, les constructeurs n'ont rien à craindre de notre procédé (pas de couleurs), mais les "petits budgets" apprécieront peut-être.

La configuration utilisée

Trois tests ont été effectués sur deux machines différentes :
  • Un Amiga 4040, 24 Mo de mémoire, modem Microspot FX-28800, fax Philips PCF15, et logiciel GPFax.
  • Amiga 4040, 16 Mo de mémoire, modem USR Sportster Voice 33.6, fax Thomfax 3620, et le programme avmNFAX2.14 disponible sur Aminet.
  • La même configuration que précédemment a été utilisée sauf pour le fax que j'ai remplacé par un Sagem Raft 9. Tout fonctionne à merveille, ou presque.
Numériser avec votre photocopieur

Je vais dans ce test utiliser le trio USRobotics, avmNFAX, Thomfax. Pour ceux qui possèdent un autre type de modem, la démarche à suivre est rigoureusement identique à celle décrite plus bas.

Alors on y va...

D'abord, nous ne nous servirons que de la partie fax du programme shareware avmNFAX. Son interface simple ressemble étrangement à celle de YAM (programme de messagerie électronique), elle utilise MUI et le programme a besoin de Rexxc pour fonctionner. La fiche PTT du fax doit être impérativement branchée à côté ou sur la même ligne et non derrière celle du modem (figure 3). Après avoir suivi les instructions demandées pendant l'installation, redémarrez le système, accédez au répertoire AVMSuite2, et lancez le programme startAVM (le modem étant sous tension).

Numériser avec votre photocopieur

Attention, pour ceux dont le type de modem est différent de celui que "l'installer" vous propose, il est impératif de trouver la bonne séquence d'initialisation. J'insiste, c'est la condition sine qua non. Il faut pour le Sportster Voice, pendant la procédure d'installation, choisir comme type de modem "USR".

Je vous donne maintenant les paramètres principaux à entrer dans les menus "configure/servers" :

Menu common :

Modem type -> Rockwell
command mit -> AT&F&D2

Menu fax :

Fax Init String -> V1X0&K0&C1&D2&H3&I2&R2&S0=0 S7=90
Fax modem type -> Class 1
Fax capability -> 1,5,0,2,0,0,0,0
Init 1 -> #CLS=1
Reset 1 -> H0&F

Recevoir sur Amiga

Rien de plus simple : toujours dans la barre de menu, sélectionnez "fax answer". Là, le modem prend la ligne et émet un signal bizarre qui se mélange avec le fameux 440 Hz continu de France Télécom. Maintenant décrochez le fax, et appuyez sur la touche "départ" ou "début" (de votre fax). Une fois le fax transmis, double-cliquez sur le fichier qui apparaît dans le menu "IN" et, miracle de la technologie, vous possédez un scanner. Il faut dire que cette façon de faire a des inconvénients : le signal de la ligne se mélange à celle des données émises par le fax.

Pour les plus chanceux d'entre nous, soit cela marchera bien, soit les données seront reçues à 4800 bits/s au lieu des 9600 prévues, soit rien de rien. Et alors ? Alors pour ceux dont rien ne fonctionne, il reste au moins deux méthodes à exploiter.

"Ligne silencieuse"

La technique qualifiée par moi de "ligne silencieuse" consiste d'abord à décrocher le combiné du fax, attendre sans rien toucher pendant 45 secondes (15 secondes de tonalité continue et 30 secondes de tonalité discontinue) ce qui permet d'éliminer le signal sur la ligne. Faire ensuite "receive fax" sur l'Amiga, et enfin appuyer sur la touche départ du fax.

Très bien. 45 secondes c'est long. Mais pour les impatients que nous sommes, il reste encore la solution matérielle, le "top one".

"Hard" ?

Disons plutôt "easy". Comme la tradition le veut, prenez garde à vous : si les instructions de câblage ne sont pas respectées, dans le pire des cas, le modem et le fax sont bon pour le repos éternel... (même si c'est impossible avec du 12 V) et il ne vous restera plus que votre Amiga pour pleurer. Si tel est le cas, ou, si une fumée bleue, blanche, rouge s'échappe du transistor dès la mise sous tension, stoppez tout, et convertissez-vous à la lecture, c'est moins dangereux...

Deux capa., une diode, une résistance et un transistor suffisent pour fabriquer ce réseau local. Sans entrer dans les détails, cette réalisation, alimentée par un petit transformateur (12 V/300 mA comme celle du Vidi 24) fournit une tension variable aux bornes de P1 et P2, tension nécessaire à l'échange des données entre l'Amiga et le fax. Toutes les connexions se font en parallèle par l'intermédiaire d'un câble bifilaire (figure 2).

Numériser avec votre photocopieur

Deux réalisations sont possibles. La première (figure 1), demande à ce qu'aucune fiche ne soit connectée au réseau téléphonique, cela s'appelle un réseau local. La deuxième réalisation (figure 4), identique, élimine l'inconvénient du "débrancher, rebrancher" en y intégrant un double-interrupteur deux positions. Cette solution a un avantage supplémentaire, elle permet en cas de temps orageux de déconnecter votre matériel téléphonique (d'une simple pression sur cet interrupteur) sans avoir à se tortiller pour atteindre la prise murale.

Numériser avec votre photocopieur

Numériser avec votre photocopieur

Nomenclature des composants :
  • T1 transistor BC 517 (NPN).
  • D1 diode 1N4001.
  • C1 condensateur 1000 microF.
  • C2 condensateur 10 microF.
  • R1 résistance 1 kiloohms.
  • Interrupteur (option).
Je rappelle que ce système est plus destiné à l'exportation qu'à être utilisé sur notre territoire... Normalement une demande préalable d'agrément auprès de l'administration de France Télécom est nécessaire. Ce petit montage peut être installé à l'intérieur d'une fiche murale (modifié en rallonge), comme sur la photo (figure 3), où l'on distingue aussi l'interrupteur en façade.

Émettre vers un fax

Après avoir tapé un courrier sur l'Amiga, il doit être envoyé avec la fonction "Send No Dial" et non "Send Now" dans le menu "Out" : voilà votre fax transformé en imprimante.

Conclusion

La résolution du document obtenu de cette façon dépendra du mode sélectionné (normal ou fine), elle ira de 200x100 DPI à 200x200 DPI. Une bonne connaissance du programme utilisé est souhaitable si l'on ne veut pas perdre de temps en "jurons". Il serait tout de même étonnant que tout fonctionne du premier coup, mais, avec un peu de persévérance, les problèmes devraient disparaître. Si après ça rien ne fonctionne, recherchez un autre logiciel de fax plus adapté à votre modem. Par exemple pour l'USR Voice seul avmNFAX a été à la hauteur. Maintenant au "boulot" et bon courage...

Numériser avec votre photocopieur

Numériser avec votre photocopieur

Remerciements : remerciements particuliers à Jean Tuaillon, Jean-Claude C., et Thierry Lamblot pour leurs prêts matériel et intellectuel, sans lesquels cet article aurait été sérieusement tronqué.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]