Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 20 octobre 2018 - 23:21  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles en d'autres langues


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Now That's What I Call Games!
(Article écrit par Bruno Parcellier et extrait d'Amiga News - avril 1994)


Multi Media Machine Limited, une société anglaise, a regroupé sur deux CD pour Amiga CD32 et CDTV environ 200 jeux placés en domaine public et en shareware durant ces dernières années. Le nom de cette compilation est Now That's What I Call Games!.

Now That's What I Call Games!

Now That's What I Call Games!

Mise en oeuvre

Sur le premier CD, après que la console ait chargé le programme principal, quatre rubriques se présentent à vous : Play PD games, Play shareware games, Play demos et About Multi Media Machine. L'affichage est réalisé à l'aide d'une police de caractère de grande taille donc très lisible.

Jeux DP

En sélectionnant la première rubrique, vous aurez droit à un petit texte d'introduction en anglais puis un menu déroulant vous proposera de choisir parmi les titres de jeux. Dans une fenêtre située au bas de l'écran, une description succincte du jeu surligné dans le menu déroulant est affichée ainsi que le ou les équipement additionnels que le jeu requiert. Et c'est là qu'il y a un hic.

Matériel requis

En effet, quasiment tous les programmes, conçu initialement pour un Amiga 500 ont été simplement transposé depuis leur support original (disquette) vers le support CD. Cela implique que si un jeu nécessite l'usage d'un clavier et/ou d'une souris, cela sera toujours valable. Pour le possesseur d'un Amiga 4000, pas de problème. Son clavier et sa souris se connectent parfaitement sur la console CD32. Mais qui possède à la fois un Amiga et une CD32 ? Il y a donc quelques jeux que vous ne pourrez pas utiliser si vous ne possédez pas de clavier et/ou de souris.

Now That's What I Call Games!

Cela est quelque peu frustrant mais heureusement les jeux réclamant l'usage de périphériques non livrés d'origine avec la CD32 sont minoritaires sur ces compilations. Multi Media Machine propose un clavier au prix de 50 livres et l'on peut trouver une souris à moins de 200 FF.

Revenons-en à notre fenêtre descriptive. Entre parenthèses, il y a inscrit les périphériques requis pour l'utilisation du jeu sélectionné sous la forme Joystick, Mouse, 2xJoysticks, JoyKB (manette clavier), Mouse KB, etc. Les programmes ayant besoin d'une manette fonctionnent heureusement avec la manette de la CD32. Après avoir sélectionné un jeu et quand un petit texte de l'auteur est disponible, il est affiché et vous pouvez ainsi prendre connaissance des règles du jeu, de l'adresse de l'auteur, etc. Quand vous voudrez essayer un autre programme, le seul moyen sera d'effectuer une réinitialisation.

Jeux sharewares

Pour la seconde rubrique (shareware), même principe que pour la rubrique sus-décrite à part que l'on vous invite à envoyer une petite somme d'argent aux auteurs dont vous utilisez les programmes (principe du shareware).

Now That's What I Call Games!

Démos

La troisième rubrique, Demos, contient beaucoup d'animations d'Eric Schwartz, deux animations de James M. Robinson dont Buzzed (ou les péripéties d'une abeille) qui est superbe. J'avais déjà eu l'occasion de voir cette animation dans la collection anglaise 17Bit Software. Il y a également un tableau jouable cinq minutes de l'excellent jeu de flipper commercial Pinball Fantasies (celui du cirque). Il y a aussi deux animations spectaculaires réalisées avec Vista Pro où vous vous retrouvez en tant que spectateur à la place d'un pilote de chasse effectuant des rase-mottes dans un dédale de vallées et montagnes.

Le second CD est conçu de manière identique au premier à part qu'il n'y a pas de rubrique démos.

Conclusion

Ces deux CD contiennent un grand nombre de jeux, il y en a de bons (mon préféré est Insectoids 2, un mélange de Phoenix, Galaga et de Galaxians) et de beaucoup moins bons, c'est du domaine public et du shareware. Il y a aussi le fait que certains programmes aient besoin d'une souris et ou d'un clavier. Mais si l'on divise le prix des CD par le nombre de jeux, on obtient une somme dérisoire par jeu. Si vous appréciez en général les jeux du domaine public, vous apprécierez ces deux CD.

Adresse de l'éditeur : Multi Media Machine Limited, Commerce House, 59 Bridgeman Place, Bolton. BL2 1DW. Tél : 0204 363 688, Fax : 0204 380 952.

Nom : Now That's What I Call Games!.
Éditeur : Multi Media Machine Limited.
Genre : compilation de jeux.
Date : 1993.
Configuration minimale : CD32, CDTV ou Amiga avec disque dur et lecteur de CD.
Licence : commercial.
Prix : NC.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]