Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 28 avril 2017 - 04:23  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de New York
(Article écrit par Patrick Conconi et extrait d'Amiga News - janvier 1998)


Quécequecé ? Ce n'est pas la mousse à raser de votre femme, ni la destination de votre prochain week-end (quoique !). En fait, New York est le nom dont est affublé ce nouveau programme de lecture de "News Group" (en français, groupes de discussion) que nous vous présentons ci-après.

En fait, à part Thor, dont la complexité de configuration style usine à gaz ne faisait le bonheur que de ceux qui avaient déjà de solides notions et du temps, il n'existait, pour lire les groupes de discussions en ligne sur Amiga, que des programmes peu intuitifs (je ne les citerai pas de peur d'en oublier...). New York a vraiment été pensé pour simplifier la vie de ceux qui veulent utiliser la lecture de groupes de discussions sans avoir à se compliquer la vie.

Finale Development, Inc. est le nom de l'entreprise montée par Chris Aldi, l'auteur, pour distribuer son logiciel. Contrairement à la mode actuelle, New York n'utilise pas MUI, mais ClassAct. Ceci est un gage de rapidité pour les petites configurations et à mon avis un bon choix.

Démarrage

Première mauvaise surprise, la disquette reçue (Bruce Lepper : qui datait de l'expo à Londres au mois de mai, il faut l'avouer) ne contenait pas certains fichiers ClassAct, et New York refusait de démarrer... Une brève incursion au royaume du FTP sur le site de Finale Development (ftp.finale-dev.com) m'a permis de récupérer la dernière version de ce logiciel, et après installation, il a démarré comme si de rien n'était !

Au lancement, une fois le numéro de licence entré, New York vous indique son besoin en paramètres pour sa connexion. A noter qu'il faut impérativement être déjà connecté pour que ce programme accepte de se lancer, et donc la lecture de messages hors ligne n'est pas possible.

Deux fenêtres de paramétrage sont disponibles. Une pour les paramètres du programme et une autre pour l'interface avec choix des polices d'affichage et de l'écran. Comme indiqué, c'est effectivement une version bêta. Des options manquent, et depuis le mois de juin rien n'a bougé... (Bruce Lepper : cet article était écrit début octobre 1997, il faut l'avouer). Si cette version est utilisable quasiment à 100%, elle souffre de lacunes minimes, mais importantes malgré tout. Nous verrons ceci plus loin.

L'utilisation

Le côté sympa, c'est l'aspect, car, une fois paramétré, la première fenêtre à s'afficher est la fenêtre principale, avec en haut un espace réservé aux noms des groupes de discussion, et en bas, au contenu des messages proprement dits, une fois le groupe sélectionné (fig. 1). Les deux espaces sont divisés par une barre d'icônes. Mais pour l'instant, tout ceci est vide. Il faut aller chercher la liste des noms de groupes, et ceci peut prendre plus ou moins de temps en fonction de la vitesse de votre modem. Voilà, c'est rapatrié (9 minutes à 28 800 bps).

New York
Figure 1

Une fenêtre de dossiers hiérarchiques, style W...... 95 vous permet de sélectionner par un simple clic les groupes auxquels vous désirez souscrire (fig.2). Sauvez et le tour est joué, New York se met à jour, la liste des groupes s'affiche. Un double-clic sur le nom du groupe et la lecture des entêtes démarre. Une fois ceux-ci dans la mémoire de votre bécane, une sélection par double-clic vous affiche enfin votre message. Ainsi de suite, vous passez d'un message à l'autre, soit par raccourci clavier, soit à la souris.

New York
Figure 2

Lorsque vous avez un message, les icônes se dégrisent (non pas qu'elles soient saoules, mais elles s'activent voulais-je expliquer) vous permettant par là de répondre, soit en courrier électronique, soit publiquement. Si vous n'avez pas de message actif mais une sélection de messages, des options tel le marquage des messages lus, l'impression ou la sauvegarde sont utilisables. Sans sélection, l'envoi d'un nouveau message, l'iconification ou la sortie du programme sont également possibles par clic direct via votre bouton de souris préféré.

La décompression de messages "UUencodé" ou en base64 est intégrée à New York, seul le répertoire est à spécifier pour la sauvegarde. Une icône d'aide en ligne est là, elle est pour cette version non fonctionnelle. Au travers des différents menus, des fonctions de tri, de décodage, des options pour voir ou non l'entête ainsi que le décodage "rot-13", sont offertes. Un marquage "bookmark" offre l'option de réafficher tel ou tel message lors d'une autre session. Par contre, une option de relecture de la liste des groupes est prévue, puisque indiquée dans la doc, mais non présente dans le logiciel.

D'autre part, lorsque vous lancez un décodage de fichiers, il est impossible d'arrêter l'opération... L'utilisation d'un filtre est possible, mais de manière très sommaire. Il rendra des services et a surtout le mérite d'exister. Ce sont ces petites choses dont je parlais plus haut qui font que ce logiciel n'est pas fini.

Mon avis

Un logiciel rapide, tant du point de vue affichage, que de celui du réseau. Il utilise les commandes serveurs les plus rapides, et comparativement à certains dinosaures de la lecture en ligne sur Amiga, c'est une Ferrari... Une interface réussie, des icônes parlantes et une programmation propre. En un mois d'utilisation, seulement un plantage dû à New York.

De très bonnes idées, et lorsque l'intégralité des options auront été implémentées, nous aurons un logiciel plaisant à utiliser. Il se veut simple, et il me fait penser aux premières versions de NewsWatcher sur Mac. Si par la suite il évolue autant que ce dernier, alors, nous n'aurons rien à envier à personne pour la lecture des groupes de discussion sur Amiga.

Nom : New York 1.0 (bêta 2.011).
Développeur : Finale Development.
Genre : lecteur de groupes de discussion.
Date : 1997.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, AmigaOS 3.0 ?, ClassAct.
Licence : commercial.
Prix : 39,95 $.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]