Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 20 octobre 2014 - 11:42  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Neverball 1.4.0
(Article écrit par David Brunet - mars 2007)


Neverball : perds pas la boule !

Réalisé par Robert Kooima, Neverball est un jeu qui mettra votre dextérité et vos réflexes à rude épreuve. Conçu tout en 3D, ce jeu est sous licence GPL et a été adapté sous MorphOS par Michal Wozniak. Le jeu est disponible sur Aminet, dans une archive qui contient également le jeu de mini golf Neverputt.

Neverball

Avant de le lancer, vérifiez que vous avez bien installé les bibliothèques SDL (indispensables de nos jours), ainsi que les pilotes 3D pour MorphOS.

Ça roule

On pourrait assimiler Neverball à un Marble Madness plus moderne mais avec quelques différences notables. Sa principale originalité est que l'on contrôle le plateau de jeu sous la balle et non la balle elle-même. On incline le plateau afin de diriger la balle vers un emplacement déterminé, tout en récoltant les bonus et en évitant les obstacles.

Neverball Neverball

Ce sont les pièces qui vont vous permettre de passer de niveau en niveau. Il faut en récolter suffisamment (les jaunes ont une valeur de 1, les rouges 5 et les bleues 10) afin d'activer la sortie. Au bout de 100 pièces, vous avez droit à une vie supplémentaire. Attention toutefois au temps, car celui-ci est limité, il vaut mieux laisser quelques pièces pour passer au niveau suivant que de tenter le diable en les récupérant toutes.

Tout l'intérêt du jeu réside dans la maniabilité du couple plateau/boule. Le maniement de la balle se fait à la souris, au clavier ou à la manette. Avec la souris, et même après des dizaines d'essais, il n'est pas très facile de maîtriser l'engin. L'utilisation du clavier se révèle judicieuse pour les tableaux les plus délicats. Quoi qu'il en soit, il faut être très patient pour remplir avec succès les niveaux, et il ne faut pas hésiter à déplacer l'angle de vue.

Neverball contient 75 niveaux répartis en trois groupes de 25. La première série est intéressante car elle présente des tutoriels, la difficulté y est progressive et cela vous aidera à acquérir quelques ruses. Cela se complique vite puisque des pièges et des niveaux où la balle peut rapidement sortir de l'aire de jeu vous donneront du fil à retordre. Bordures, blocs coulissants et téléporteurs sont aussi de la partie...

Neverball Neverball

Si le jeu en lui-même vous lasse, vous pouvez tenter de battre les records : terminer le parcours le plus rapidement possible ou engranger le maximum de pièces. Le jeu sauve ces meilleurs scores à chaque fin de niveau.

Enfin, la réalisation est bien soignée (merci OpenGL) avec des graphismes chatoyants et des bruitages discrets mais efficaces. Le jeu est gourmand en ressources 3D et l'option graphique "reflection" ralentit beaucoup l'animation. Il est donc conseillé aux petites configurations de désactiver cette option décorative.

Conclusion

Neverball est un jeu plutôt sympathique malgré son côté répétitif. Le joueur s'amusera beaucoup à tenter de passer les niveaux pour arriver aux suivants, ou encore à battre les records. On regrettera le manque de diversité pour les bonus ainsi que des niveaux un peu trop durs, mais c'est à vous de relever le défi. :)

Nom : Neverball 1.4.0.
Auteur : Robert Kooima.
Genre : jeu de réaction/navigation.
Date : 2005.
Configuration minimale : MorphOS, Pegasos G3/600, carte graphique 3D, 32 Mo de mémoire.
Licence : GPL.
Téléchargement : Aminet.

NOTE : 7,5/10


[Retour en haut] / [Retour aux articles]