Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 22 novembre 2017 - 08:29  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : NAB 1995
(Article écrit par Eric Lapalu et extrait d'Amiga News - juillet 1995)


Le NAB (salon professionnel de l'audiovisuel américain), qui a lieu chaque année à Las Vegas, a donné lieu à la présentation de nombreuses nouveautés en vidéo numérique.

1. Vidéo

Sony

La présence de Sony était bien entendu des plus marquantes avec entre autres :

Caméra

Une remplaçante de la 537P (tête de caméra TRI CCD DOCKABLE), eh oui, déjà. La 637P se distingue de sa consoeur par une définition de 800 lignes TV, et un rapport signal sur bruit de 61 DB, donc très proche du standard Broadcast. Elle fait appel à une technologie numérique et un nouveau circuit, le DCCPLUS. Résultat : une amélioration des contours et une possibilité d'intervenir sur l'accentuation du contraste en haute luminosité. Concernant la sensibilité, la fonction "dual pixel readout" permet l'augmentation du niveau à 6 db sans bruit et permet de pousser à 36 db. Parmi les agréments d'utilisation, on peut remarquer dans les affichages du viseur, la température de couleurs, le code temporel, le niveau audio, le temps de cassette restant et l'autonomie de batterie. Proposée en version studio ou caméscope avec un enregistreur betacam SP PV V3P dont le poids d'ensemble se situe aux alentours de 8 kg.

Un mélangeur DFS 300P

Destiné à la gamme Betacam SP 5 UVW), ce nouveau mélangeur composante offre quatre entrées vidéo indépendantes (composite, composante, YC, RVB) dont trois configurables, et offre plus de 300 effets 2D et 3D (en option), tels que volets, compression, rotation, diviser, miroir. La carte 3D ajoute 130 effets supplémentaires (tournée de page, sphère, etc.). Sachez que cette régie peut être utilisée sans TBC puisqu'elle dispose de deux mémoires d'images, et peut donc synchroniser deux sources vidéo entre elles. Le brochage RS 422 rend la DFS300P interfaçable avec des tables de montage Sony. Elle est proposée aux alentours de 74 000 FF. Un modèle plus performant, le DFS 500 permet la réalisation d'effets d'ombre et de lumière et propose une ouverture vers l'informatique.

Écrans

Moniteurs vidéo vidéo/informatique à tube Super Trinitron PGM2950 et PGM2955. Ces deux moniteurs offrent une plage de fréquence de 15 à 38 kHz, le PGM 2955 assure une définition de 560 lignes et est équipé d'entrées YC, composite, et deux RVB.

Nouveau standard

Concernant le tout-numérique, Sony travaille d'arrache-pieds à peaufiner son nouveau standard baptisé SX A, lequel est proche du DVCPRO (adopté par de nombreux constructeurs) hormis le support cassette, qui restera pour Sony le sécurisant 1/2 de pouce Betacam (le Betacam SP étant générateur de "drop"). Il s'avère plus économique que le Digital Betacam et offre une durée plus importante. Il est par contre regrettable que le signal 4:2:2 compressé dans un rapport 1:2 ne permettra pas d'aller au-delà de 5 à 6 générations, Sony partant du principe que ce format sera seulement utilisé pour l'acquisition. Concernant le prix, il devrait se situer dans la tranche d'une Combo BVW300.

Panasonic

L'ère du numérique

Panasonic, lui, a adopté le standard DVCPRO avec de nombreuses nouveautés que nous allons vous présenter. Un nouveau caméscope, l'ADJ 700, est très compact puisqu'il ne pèse qu'environ 5 kg (batterie et objectif compris). Sa tête de caméra est conçu sur une base de capteur 1/3 (3 CCD) en technologie FIT affichant 410 000 pixels chacun. Les signaux, dont le traitement est entièrement réalisé en numérique sur 8 bits, procurent une très bonne définition.

Un autre avantage du numérique est la faible consommation qui est d'environ 20 W, permettant une autonomie d'environ 1 h 30 m. La cassette utilisée lui permet de bénéficier de 63 m (le double des cassettes analogiques actuelles). Les signaux enregistrés sont en composantes numériques 4:1:1 (équivalent du 4:2:2 mais amputées de la moitié des échantillons chroma). Le taux de compression de 5/1 ne génère pas de pertes trop importantes et offre, selon Panasonic, une qualité supérieure à l'analogique. Une autre nouveauté est le magnétoscope de montage ADJ750. Destiné à la postproduction en reportage, ce magnétoscope permet 2 heures d'enregistrement. Équipé d'un jogshuttle, il permet un montage à l'image et est commandé par une interface RS422. Il intègre une entrée et une sortie vidéo numérique. Disponible dans 6 mois.

NAB 1995
ADJ 750

Pour terminer notre visite chez Panasonic, il devrait sortir courant 1996 un ensemble de montages des plus originaux conçus pour le terrain. Le premier comprend deux magnétoscopes avec contrôle (monitoring) fort original, puisqu'il comprend deux écrans LCD et est à peine plus gros qu'un ordinateur de bureau. Cet ensemble permettra d'exploiter la capacité au transport du standard DVCPRO...

NAB 1995
Ensemble de montage de Panasonic

JVC

Frère jumeau de Panasonic, puisque ces deux sociétés font partie du groupe Matsushita, JVC présentait néanmoins son propre standard numérique, le format Digital-S dont la base est dérivée du SVHS. Le signal 4:2:2 (8 bits) permet sur des bandes métal, 105 minutes d'enregistrement. La vitesse de rotation est de 75 tours/s contre 25 en SVHS. Une option permettra à certaines machines d'être compatibles SVHS, et, surprenant pour les habitués de ce format, il est impossible de voir une différence entre l'original et une copie de dixième génération.

Ikegami/Avid

Quatrième rival du numérique, cette association de deux spécialistes de la vidéo et de l'informatique a donné naissance à la première caméra fonctionnant avec un disque dur. Les images sont enregistrées sur deux disques amovibles de 1,2 Go étanches et résistants aux chocs. La compression intra-trame est de type JPEG et le signal au format 4:2:2 échantillonné en 8 bits. On dispose d'autre part de quatre canaux audio 10 bits. La durée d'enregistrement se situe entre 15 et 20 minutes (variable selon la complexité de l'image), et l'avantage du numérique permettra des montages cut sur le terrain. Bien évidemment ces disques peuvent être directement réutilisés dans une station de montage virtuelle (Avid bien sûr).

NAB 1995

2. Vidéo/informatique

Magni, spécialiste des cartes vidéo, présentait un codeur vidéo VGA/Vidéo, boîtier externe qui se branche sur toute sortie VGA 31 kHz et peut donc être utilisé avec un portable.

Quantel présentait une nouvelle palette graphique, la Paintbox Express. Cette nouvelle version de la déjà très célèbre Paintbox propose dans ses menus une série de pinceaux de différentes tailles accessibles très rapidement, et la possibilité de stocker plusieurs variantes d'une image retouchée. Le nombre de polices accessibles directement est de 1050 et la capacité de stockage des images est de 4000, avec un temps de recherche de 0,2 seconde. Un nouvel accessoire vient se rajouter, il se présente sous la forme d'une manette de jeux et permet d'accéder très rapidement aux menus.

Radius proposait son nouvel écran 20" résolution 1380x1040 non entrelacée mais surtout, disposant d'une interface RS232 pour les réglages internes.

Sanyo : une nouvelle station de montage audiovisuel, le GVR-S55, permet plus de 200 effets numériques. Cette carte ne devrait pas être d'un coût très élevé.

Videonics : bien connu des vidéastes amateurs, cette société tente une percée dans le monde professionnel avec un titreur et un pupitre de montage fonctionnant sur ordinateur PC, Macintosh et... Amiga.

IBM présentait un composant intégrant sur la même puce un codeur/décodeur MPEG-2.

3. Amiga

Quelques produits Amiga étaient présentés :

MacroSystem Germany présentait une version de DraCo, sa station de montage virtuelle basée sur VLab Motion et processeur 68060. La vitesse de cette machine était impressionnante.

Future Video présentait une station de montage directe (on line) permettant de contrôler trois enregistreurs.

Village Tronic était présent avec sa carte Picasso II.

4. Macintosh

ADI argumentait le faible coût de ses stations de montage numérique fonctionnant sous Mac. Cette nouvelle carte permet de compresser, stocker et monter en temps réel un signal vidéo au format D1.

Videovision : fonctionnant sur Mac et fabriquée par Radius, cette carte de compression JPEG capture la vidéo à 25 trames par seconde en PAL et compresse les images au format 640x480 à plus de 5 Mo/s. Elle nécessite 8 Mo de mémoire minimum mais 20 Mo et un disque dur de 1 Go sont conseillés.

Truevision : connu sur PC pour ses cartes Targa, cette nouvelle carte Targa 2000 est construite à partir d'un processeur AT&T 3120 cadencé à 55 MHz et une VRAM de 4 Mo, compatible Quicktime 2.0 et interfacé au système de capture vidéo de Photoshop. Elle permet la compression JPEG temps réel, avec une résolution maximum de 1152x870 en 24 bits. Des fonctions internes permettent un zoom dynamique qui va de 2x à 16x, et la carte est genlockable. Concernant le son, un processeur audio 64x avec suréchantillonnage se charge des entrées/sorties en stéréo et, bonne nouvelle, le prix annoncé aux États-Unis est aux alentours de 30 000 FF TTC.

5. Compatibles PC

NewTek présentait son Video Toaster qui fonctionne en PAL mais... sur PC. Station de travail non linéaire fonctionnant sur plate-forme Windows, le Video Toaster permet en plus des effets vidéo (dont il n'est plus nécessaire de vanter la qualité), d'incorporer des graphiques en provenance d'autres logiciels comme Adobe Photoshop ou Corel Draw. Pour les férues d'images de synthèse, LightWave 3D sera disponible cette été.

NAB 1995

NAB 1995

Fast Technology : le grand classique des systèmes de montage, Video Machine, était présenté avec sa dernière version logicielle (2,0) avec entre autres parmi les nouvelles fonctions, calcul du code temporel, importation des fichiers animation AVI, FLI, FLC, et export des projets et des réels au format DBF. L'utilisation du ralenti pour les magnétoscopes le gérant, et pour les clips numériques.

IBM et la société Ecouté Voir ont sorti conjointement un ordinateur portable capable d'afficher des animations MPEG-1 plein écran (25 images/seconde) et son de qualité CD. Cet appareil permet de lire 74 minutes de vidéo sur CD et 60 minutes sur disque dur. Il intègre d'autre part, un lecteur de CD double vitesse, ainsi qu'une paire d'enceintes.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]