Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 19 novembre 2017 - 04:06  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : Musique sur Amiga - les bases
(Article écrit par Rémi Moréda et extrait d'Amiga News - février 1996)


Nous disposons, nous, heureux possesseurs d'Amiga, d'un outil de travail permettant de réaliser et d'écouter de la musique. De nombreux utilisateurs ont eu envie d'exploiter cette partie de leur machine mais sans grand succès, faute de logiciels appropriés, faute de technique ou du minimum de base nécessaire. Cette série, dont voici le premier volet, est destinée à vous éclairer sur la musique et votre Amiga.

Trois champs sont ouverts : composer une musique à l'aide d'échantillons sonores (module), ou d'un clavier MIDI (ou les deux !) et traiter les échantillons sonores. Je vais dans un premier temps m'intéresser à la partie création musicale, et essayer de vous expliquer certains termes qui vous permettront de mieux aborder les logiciels disponibles. Voyons tout d'abord quelques notions de solfège. Ce mot provoque certainement chez vous la même grimace que chez moi, mais il faut reconnaître que les bases sont utiles. Après cette rapide description vous devriez être capable de lire les notes d'une partition (pour la retranscrire par exemple sur votre ordinateur préféré) et bien d'autres choses...

Les notes

Certains logiciels tel que le bon vieux Sonix ou le plus récent Deluxe Music Construction Set 2 (DMCS II), ou encore OctaMED, permettent de travailler directement sur une portée. Une portée est représentée par cinq lignes horizontales, sur lesquelles viennent se placer les notes représentées par des ronds noirs ! Pour savoir à quelle note le rond noir correspond on place au début de la portée une clé qui est en général la clé de Sol, dont la boucle centrale entoure la ligne où se place le Sol. Il existe d'autres clés, comme la clé de Fa qui est souvent utilisée par les bassistes et qui repère le Fa sur la portée. Par conséquent, lorsqu'on lit une partition, il faut tenir compte de la clé car elle détermine la position des autres notes. La clé la plus courante est la clé de Sol, retenez donc celle-ci.

Deluxe Music
Deluxe Music

Clés
Clés

Les notes forment la gamme Do (ou C sur les trackers), Ré (ou D), Mi (E), Fa (F), Sol (G), La (A), Si (H), soit sept notes. Les notes sont séparées entre elles d'un ton, sauf Mi/Fa et Si/Do qui ne sont séparées que d'un demi-ton. Deux notes séparées par un ton permettent d'en générer une troisième qui se trouve à un demi-ton de chacune, il s'agit des notes dièses "#" et bémol "b". Le dièse correspond à un demi-ton au-dessus de la note de base et le bémol à un demi-ton en dessous.

Prenons l'exemple du Do et du Ré qui sont séparés par un ton. A un demi-ton au-dessus du Do on aura un Do#, qui est à un demi-ton du Do et un demi-ton du Ré (vous suivez ?). A un demi-ton en dessous du Ré on a un Ré b, qui se trouve si vous avez bien suivi au même endroit que le Do#. Ceci est normal, il s'agit de la même note. Le bémol est retrouvé sur les partitions pour faciliter la lecture mais sur un clavier on ne parle que de dièses (touches noires). Dans les trackers tels qu'OctaMED ou Protracker, on n'a accès qu'aux dièses (l'un rendant inutile l'autre).

Comme je l'ai dit entre Mi/Fa et Si/Do, il n'y a qu'un demi-ton, donc Si# = Do et Mi# = Fa et inversement pour le bémol. C'est pourquoi sur un clavier, il n'y a pas de touche noire entre ces notes. Lorsque vous utilisez un tracker, et que vous jouez sur le clavier, de la touche "W" à "," et de "A" à "U" vous avez la gamme (de Do à Si) à deux octaves différentes, la ligne "S" à "j" et "é" à "_" vous offre les #, les touches sur ses lignes ne donnant pas de son se trouvent bien sûr entre Si/Do et Mi/Fa comme sur un clavier de synthétiseur.

Sur une partition, pour signaler qu'une note est dièse, il y a collé le signe # figure 1F. Il arrive que près de la clé de Sol il y ait sur une ligne ou interligne ce signe figure 1C. Ceci veut dire que sur la portée toutes les notes positionnées sur cette ligne seront dièses sauf si elles portent un bécarre.

A présent, vous savez tout ce que vous devez savoir sur les tons et demi-tons.

Rythme

Voyons maintenant le rythme de la musique. Il est donné par la mesure, qui peut comprendre 2 temps ou 4 temps. Cette valeur est écrite près de la clé de Sol ou de Fa. La fin d'une mesure est symbolisée sur la portée par une ligne verticale. La grande majorité des partitions étant à 4 temps on ne s'intéressera pas aux 2 temps. Sur une portée, la somme de la durée des notes placées entre deux barres verticales (donc une mesure) doit correspondre exactement au temps de la mesure.

Il existe plusieurs durées de note. La plus longue est la ronde (1 F a), elle dure le temps d'une mesure, une blanche (1 F c) dure la moitié d'une mesure. Il faudra donc deux blanches pour une mesure. La noire (1 F e) vaut une demi-blanche, la croche (1 F g) une demi-noire, la double croche (1 F i) une demi-croche, et ainsi de suite jusqu'à la quadruple croche (1 F m).

Pour résumer : 1 mesure = 4 temps = 1 ronde = 2 blanches = 4 noires = 8 croches = 16 doubles croches = 32 triples croches = 64 quadruples croches.

Dans une mesure, on compte la durée des notes mais aussi la durée des temps sans son (ou silence). Ils sont représentés par les soupirs (1Ff), et les pauses (1F b d). Une pause dure le temps d'une ronde et un soupir le temps d'une noire.

Il existe un silence de durée équivalente à la durée de chaque type de note, le symbole de ses soupirs et pauses se trouve à droite des notes dont ils représentent la durée sur la figure 1 F (b, d, f, h, j, l, n).

Musique et Amiga

Vous vous demandez quel rapport entre ça et la musique sur Amiga. Le voici :

Sur des logiciels tels que Sonix ou DMCS, vous allez travailler directement sur une portée en utilisant tous les éléments du solfège que j'ai cités. L'importance de la mesure est soulignée dans DMCS. Si vous placez les notes correctement c'est-à-dire si la somme des notes et silences placés dans une mesure équivaut à sa durée, parfait ! Sinon, le logiciel écrit les notes en "trop", en grisé, pour vous signaler votre erreur.

Sur les trackers de type Protracker et OctaMED, on dispose de 64 lignes. Pourquoi ? Eh bien, je l'ai dit, une mesure comprend 1 ronde soit 64 quadruples croches, donc les 64 lignes du pattern (canevas) correspondent à... une mesure ! Pour que vos musiques soient cohérentes, il faut qu'elles tiennent compte de la mesure.

Par exemple, sur votre tracker, chargez un échantillon de batterie, et après avoir actionné l'option "edit", placez une note (donc un coup de batterie) toutes les quatre lignes (0, 4, 8, 12, 16...). Vous remarquerez qu'il y a entre chaque note, 3 lignes libres et que la note en fin de canevas est à 3 lignes de la fin. Écoutez, il n'y a aucune agression de l'oreille pour ce qui est du rythme, ça boucle parfaitement en une mesure. Si par contre vous placez la note toutes les 3 lignes (0, 3, 6, 9, 12...), la dernière note se retrouve à la dernière ligne. Lors de la boucle du canevas, la note de fin sera collée à celle du début.

Ce n'est pas agréable à entendre. Il faudrait rajouter deux lignes au canevas, pour que la boucle soit audible ; vous n'avez pas respecté la mesure. Voici le premier grand secret du débutant en musique sur Amiga : si le canevas ne boucle pas de manière harmonieuse, il n'est pas bon car la mesure n'est pas respectée, donc il faut le modifier.

Voilà pour le premier volet de cette série, vos réactions m'intéressent afin d'orienter les prochains articles. Celui-ci, destiné aux débutants, va faire hurler les plus avertis. Il me faudrait savoir à quel public j'ai à faire, pour choisir le niveau. A vous de réagir et réclamer ! (MIDI, modules ou traitement des sons).

Dans le prochain numéro, sauf réaction de votre part, j'aborderai les trackers et notamment OctaMED sous forme d'exercices à réaliser.

Quelques logiciels
  • DMCS permet de travailler en mode portée uniquement. On place les notes sur la portée (idéal pour retranscrire les partitions de Mozard...), il est livré avec interface MIDI (prix environ 1000 FF).
  • Bars And Pipes permet de travailler uniquement en MIDI (prix de 1000 à 2500 FF selon la version).
  • Protracker, le tracker le plus connu, permet de réaliser des modules en 4 voix. Pas de gestion MIDI ni de mode portée, mais c'est un DP (donc gratuit).
  • OctaMED, le tracker que j'utilise permet de réaliser des modules en 4 voix Amiga ou 16 voix MIDI ou 4 voix Amiga + 12 voix MIDI. On peut travailler également en un mode portée, mais moins facilement qu'avec DMCS (version passée dans le DP jusqu'à la 4. La 5 et la 6 sont payantes. Pour ma part j'utilise la v3.0).

    OctaMED

    OctaMED

  • Megalosound, logiciel de numérisation et traitement du son. Ses points forts sont les nombreux effets que l'on peut réaliser, et son prix : 390 FF avec l'échantillonneur testé dans le numéro 79 d'Amiga News.
Mini glossaire

Sample = échantillon = son numérisé = son passé sur support informatique.
Tracker = logiciel permettant de réaliser une musique sous forme de module sur 4 voix, en général.
Pattern ou block = canevas = ensemble des 4 voix (ou 4 tracks, 4 pistes), comprenant 64 lignes (une mesure), sur un tracker.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]