Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 18 août 2017 - 06:48  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de MUI 3.0
(Article écrit par Eric Totel et extrait d'Amiga News - janvier 1996)


Après presqu'une année sans amélioration notoire, une nouvelle version de cette célèbre bibliothèque graphique créée par Stefan Stuntz est disponible depuis fin novembre. Les innombrables améliorations et innovations qui nous sont offertes méritent un large détour.

Nous allons aborder ci-après les nouveautés apportées tant à l'utilisateur de logiciels écrits avec MUI qu'aux programmeurs qui utilisent cette bibliothèque.

Aspect utilisateur

L'utilisateur trouvera d'importants changements qui lui offriront un confort amélioré. Ainsi :
  • La bibliothèque principale muimaster.library est désormais scindée en plusieurs petites bibliothèques qui ne sont chargées que si cela s'avère nécessaire, réduisant la taille de cette première d'environ un tiers. Par conséquent, la consommation mémoire peut être largement diminuée en utilisant une configuration adéquate.
  • Le programme de préférences a été entièrement repensé, et il est désormais directement accessible depuis n'importe quel programme MUI, de manière à créer des configurations locales.

    MUI 3.0

  • La vitesse de l'ensemble a visiblement été très largement améliorée, détruisant le principal défaut que beaucoup reprochaient à ce système. L'utilisation sur une machine à base de 68000 est désormais entièrement possible, et les performances sous ECS et AGA sont en hausse.
  • Des gadgets divers apparaissent dans les barres des fenêtres, permettant par exemple la sauvegarde de l'état d'une fenêtre à n'importe quel moment (finies les incessantes écritures dans ENV: des versions précédentes), ou l'appel au programme de préférences de MUI.
  • De nombreux objets très originaux font leur apparition, apportant une touche d'originalité aux interfaces.

    MUI 3.0

  • Les objets peuvent se voir attacher des menus contextuels.
  • La possibilité de glisser/déposer des objets est enfin disponible dans les applications MUI, ce qui devrait permettre à de nombreux programmes d'offrir des interfaces fort conviviales. Toutefois, pour l'instant, l'échange inter-applications n'est pas encore disponible.
Aspect programmeur

La principale amélioration se trouve au niveau de la création des programmes. En effet, l'accent est mis essentiellement sur l'écriture d'objets BOOPSI, c'est-à-dire sur une programmation orientée objet. L'aspect du code s'en trouve grandement amélioré, de même, bien sûr que sa réutilisation.

La programmation du glisser/déposer (drag and drop) repose sur la réception de quelques méthodes, rendant la réalisation de telles fonctionnalités d'une aisance désarmante.

De nouvelles classes (très nombreuses) font leur apparition ("Dataspace" pour stocker des éléments en mémoire, lire des fichiers IFF ; "Semaphore", "Numeric", "Levelmeter"...).

La gestion des événements dans des classes privées se fait désormais sans mal, grâce à la création d'"Input handlers". Tous les langages précédemment gérés continuent à l'être : C, assembleur, E, Oberon, Modula 2.

La documentation en anglais est comparable (du point de vue de la qualité) à celle de la version 2.3, c'est-à-dire relativement moyenne. Toutefois, les autodocs sont suffisantes pour les programmeurs aguerris.

L'ensemble me semble répondre à une attente des utilisateurs, et offrir des solutions à certaines carences de l'interface graphique de l'Amiga, en particulier face à des systèmes plus modernes et récents que l'on peut trouver sur d'autres machines. Parmi celles-ci, on peut citer sans se tromper la notion de glisser/déposer, qui devrait ravir tant les programmeurs que les utilisateurs, et apporter une petite révolution dans notre monde clos des interfaces ! Comme vous le voyez, je suis enthousiaste, même après quatre mois d'utilisation. Les ajouts sont réels, et l'avance face aux divers concurrents est de plus en plus indiscutable. MUI est shareware.

MUI 3.0


Nom : MUI 3.0.
Auteur : Stefan Stuntz.
Genre : système orienté objet (création d'interface graphique).
Date : 1995.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, AmigaOS 3.0.
Licence : shareware.
Téléchargement : Aminet (plus disponible).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]