Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 25 mars 2017 - 16:25  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : MorphPlus - réaliser une morphose
(Article écrit par Fabien Gauharou et extrait d'Amiga News - septembre 1997)


La morphose est actuellement utilisée à toutes les sauces à la télévision comme au cinéma. Depuis Terminator 2 et le clip de Mickael Jackson, la morphose est partout dans les médias et se trouve être particulièrement simple d'emploi. De nombreux logiciels sont apparus depuis, et sur n'importe quelles plates-formes mais très peu de logiciels de morphose sont performants au niveau qualité.

Sur Amiga, il y a trois logiciels qui se distinguent et qui ont chacun leur particularité :
  • CineMorph qui est probablement le plus utilisé et le plus convivial.
  • Fastmorpher (fig. 1) ne fait que du "warping" (déformation uniquement), mais il le fait en temps réel et permet de sauver en animation (format ANIM5). Ce logiciel est ultra simple pour faire rapidement de petites déformations, bien qu'il manque de précision (pas assez de maillage), mais il conviendra à la plupart des utilisateurs. Shareware sur Aminet.
  • MorphPlus, est le plus puissant et le plus professionnel des trois. Lorsque l'on sait bien l'utiliser, on obtient des effets extraordinaires (fig. 2). Comme CineMorph, il n'est plus édité.
MorphPlus
Figure 1. Exemple de "warping" avec FastMorpher. Temps : 10 secondes.

MorphPlus
Figure 2. Quelqu'un de bien avant...

MorphPlus
...et après le travail

MorphPlus

Je vous propose aujourd'hui un petit cours sur MorphPlus, pour apprendre à faire du "warping" et de la morphose. MorphPlus est un logiciel qui demande une machine bien gonflée, car il charge le logiciel Art Department Pro en arrière-plan. De plus, toutes les images envoyées à MorphPlus ressortent en 24 bits (fig. 3).

MorphPlus
Figure 3

Si vous n'avez pas réglé les préférences de MorphPlus, vous arriverez devant un écran entrelacé, avec du rouge sur fond gris, de quoi donner la mixomatose. Pour les couleurs, on peut les changer, par contre pour l'entrelacement, il faudra utiliser un logiciel du type Force Monitor pour obtenir une image stable.

Comme pour CineMorph, MorphPlus gère des séquences d'images ce qui permet de faire de la morphose sur de l'animation, et ça, c'est vraiment impressionnant.

Commençons

Mais commençons par le début, soit le "warping"...

Allez dans le menu Fichiers/Nouveau/Stillwarp.

Une fenêtre apparaît : il faut donner le nom du projet avec le chemin (tapez ce que vous voulez), ou cliquez sur "project name" s'il existe déjà. Ensuite, il faut choisir l'image que l'on veut déformer, MorphPlus prendra tous les formats d'image qu'ADPro peut prendre.

Cliquez sur "Accept". Une fenêtre nommée "Refresh image" apparaît.

Suivant la puissance de la machine, cliquez sur "Low" ou "High" puis "Accept". L'image apparaît dans la fenêtre en niveau de gris.

Allez dans le menu "Setting/Endpoints" et sélectionnez "Small", de manière à ce que l'on puisse être plus précis.

Menu "Vectors/New vectors" : un vecteur apparaît au bout de la souris. Le petit carré rouge plein correspond au point de départ et le petit carré rouge vide correspond au point de destination (final). Placez le vecteur n'importe où dans l'image en cliquant une fois.

Cliquez à présent sur le point de destination et amenez le sur le point de départ (à peu près, car le carré ne doit pas devenir rond).

Menu "Settings/Vector display/as start point" (ou touche Amiga+2). Les points de destination disparaissent, maintenant on ne travaille qu'avec les points de départ (fig. 4).

MorphPlus
Figure 4. Vector, point de départ, destination

Menu "Vector/Add selected to group" (ou Amiga+i). Donnez un nom à ce vecteur. Chaque nouveau vecteur créé appartiendra à ce groupe. On pourra donc créer un groupe nez, oeil gauche, oeil droit, bouche... Cela va permettre par la suite, de faire varier la vitesse de morphose de chaque groupe (fig. 5). Ainsi, le nez pourra se déformer quatre fois plus vite que l'oeil droit qui pourra, lui, se déformer rapidement au début puis revenir à sa position initiale. On verra ce procédé plus loin, utile pour faire de l'animation.

MorphPlus
Figure 5

Menu "Vectors/New vector" (ou Amiga+n) pour créer des points de départ sur tout le contour du visage. Allez-y, plus il y en aura, plus le résultat sera précis. Attention, tout point placé ne doit plus être déplacé (pour l'instant). Une fois le visage couvert de points rouges, faites (Amiga+3) ou menu "Setting/vector display as end point".

Maintenant, déplacez les points destinations de manière à déformer le visage.

Une fois terminé, on peut faire afficher les vecteurs (Amiga+1) pour vérifier si tout est correct.

Si vous avez créé des groupes de points (Amiga+i), on pourra gérer la vitesse de chaque groupe en allant dans le menu "Groups/Options" (Amiga+R).

Cliquez sur "Edit motion" : choisissez le groupe de points puis créez un point (Amiga+M). Placez-le à peu près comme la figure 6, de même pour "Edit transparency". Ainsi, pour chaque groupe, on pourra choisir la vitesse de la morphose en modifiant la courbe.

MorphPlus
Figure 6

"Edit motion" correspond aux taux de déformation. "Edit transparency" effectue un fondu entre les deux images. Une fois terminé, on revient au panneau principal.

On va enregistrer le travail dans "Project/Options" (Amiga+J). Un grand panneau apparaît. Remplir comme la figure 7.

MorphPlus
Figure 7

Si vous voulez voir tout de suite le résultat de la morphose, calculez la dernière image. Dans ce cas remplir comme suit :

Total frames : 2
Beginning at : 2
Ending at : 2.

Pour les machines puissantes cochez "Antialiasing", "Precision High quality" et "Outer Edge sliding".

"Output sequence" : mettre obligatoirement un nom se terminant par .SEQ, cela permettra de jouer ultérieurement avec Fred (l'utilitaire d'ADPro).

"Output image base name" : rentrez le nom de(s) image(s) finale(s).

Cliquez sur "Accept".

Calcul

Voilà, on peut lancer le calcul en allant dans le menu "Project/Accept" (Amiga+y).

Pour la morphose, c'est exactement pareil, menu "Project/New/Still morph". Rentrez le nom du projet puis des deux images. On ne voit qu'une image sur l'écran, l'autre apparaît si l'on bouge l'ascenseur SRC vers DST (source vers destination).

Vous voilà prêt maintenant pour défigurer toutes vos ami(e)(s).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]