Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 23 novembre 2017 - 10:18  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Monster Business
(Article écrit par Dogue de Mauve et extrait de Tilt - octobre 1991)


Les développeurs autrichiens d'Eclipse nous proposent leur premier jeu pour Amiga et Atari ST. Il s'agit de Monster Business, un jeu de plates-formes plutôt bien conçu.

Monster Business

Le scénario

A Tin Town, c'est la panique ! Les Mad Meanies, immondes créatures qui hantent habituellement la grande forêt, ont fait main basse sur le chantier de la ville. Non contents de faire fuir les ouvriers, les Mad Meanies ont également dérobé tous les outils nécessaires aux trams.

Monster Business

Pour Mr Bob, le contremaître, il ne reste plus qu'une solution : Leroy, le chasseur de monstres. C'est vous qui allez diriger Leroy à travers 45 niveaux de poutrelles enchevêtrées et de plans inclinés.

Plates-formes animalières

Armé d'un pistolet à air comprimé, notre héros transforme ses adversaires (poulets agressifs, goblins verdâtres, crapauds cracheurs et bien d'autres encore) en grosses baudruches qu'il peut ensuite envoyer valser dans les mâchoires de leurs congénères.

Son but est d'éliminer tous les Mad Meanies en récupérant un maximum des objets qu'ils ont volés, le tout en temps limité. Pas facile, mais s'il y parvient, il sera sacré Top Buster de Tin Town. Le jeu en vaut bien la chandelle...

Monster Business

Bonne réalisation

Assurément, Monster Business est un bon jeu. Si le thème n'est pas des plus originaux, la réalisation, par contre, est de très bonne qualité. Le jeu a été soigneusement fini et bien pensé. De la présentation à la table des meilleurs scores en passant par le jeu lui-même, la qualité de la programmation ne souffre pas (ou peu) de reproches.

Les graphismes, proches du style BD, sont amusants, quoique de qualité parfois inégale ; la palette est bien choisie et agrémentée, dans certains tableaux, de dégradés très colorés. L'animation est réussie puisque le jeu tourne en moyenne à 25 images/seconde, et ce, malgré les nombreux sprites de bonne taille (les monstres doublent pratiquement de volume une fois gonflés) et le défilement vertical plein écran.

Monster Business

Les musiques de Synth Dream sont d'excellente qualité (y compris sur la version destinée au ST) de même que les effets sonores, qui restent cependant plutôt discrets.

Bilan

Bien qu'assez difficile et un peu répétitif, Monsier Business est jouable et prenant. Il constitue un très bon jeu de plateaux et un bon départ pour Eclipse !

D'autres avis

Des jeux de plateaux, on en a vu passer beaucoup durant ces derniers mois. Mais je dois dire que, dans le genre, Monster Business est loin d'être le pire ! Je dirais même qu'il est très réussi et, s'il n'est pas follement original, il y a malgré tout quelques trouvailles sympathiques. Par exemple, l'arme à air comprimé de Leroy remplace avantageusement l'éternel laser. J'adore voir les monstres gonfler et se dégonfler au rythme du bouton tir de ma manette, même s'il arrive parfois que l'on se fasse tuer par derrière alors que l'on essaye désespérément de faire s'envoler un Mad Meany récalcitrant. Mais ce que j'aime par-dessus tout, c'est le "bong" qu'ils font lorsque Leroy les envoie valdinguer sur les autres, qui s'éparpillent alors dans tous les sens, comme des quilles. Cela parait idiot, je sais, mais lorsque vous-même réussirez à faire d'un Meany deux coups, vous comprendrez...

Si le jeu a l'air dur, la difficulté est bien dosée et vous permet de progresser à chaque partie. Vous n'avez que trois vies mais vous pouvez en gagner (tous les 20 000 points) et vous disposez de quatre options "continue". Pour ma part, je suis arrivé au 24e niveau. Qui dit mieux ? [Nephilim].

Après toutes ces louanges, je n'ai plus grand-chose à raconter sur Monster Business... Alors, plutôt que de répéter bêtement les paroles de mes petits camarades, je vais vous dire ce que je n'aime pas dans ce jeu. Tout d'abord, je trouve que les graphismes ne sont vraiment pas au top de ce que l'on peut faire sur un ST, et encore moins sur Amiga. Et si c'est ça le style BD, alors cela veut dire que l'on oublie toutes les bonnes BD parues à travers le monde pour ne garder que celles aux dessins humoristiques simplistes.

Le jeu est bien réalisé, certes, mais il n'a rien d'exceptionnel non plus. Et il reste quelques détails qui me chagrinent. Quoi de plus rageant, par exemple, que de mourir parce que, lors d'un saut, votre tête passe au même niveau qu'un monstre se tenant plus haut sur un passage différent ? Ou de perdre soudain le contact avec un ennemi qu'on était en train de faire éclater ? Enfin, si une option pour quitter la partie en cours est prévue (en appuyant sur "Esc"), pourquoi ne pas revenir directement à la présentation plutôt que de devoir attendre la fin du compte à rebours des crédits ? Ceci dit, ne vous méprenez pas, Monster Business est un jeu tout à fait honnête et un bon investissement... si vous aimez ce genre de jeu [Pierre Truchin].

Nom : Monster Business.
Éditeur : Eclipse.
Genre : jeu de plates-formes.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 7/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]