Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 19 septembre 2017 - 21:03  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Bidouille : Utilisation et réalisation de connecteurs pour moniteurs multisynchro et VGA sur Amiga
(Article écrit par Éric Laffont et extrait d'Amiga News - mars 1992)


Avec l'arrivée des nouvelles machines de chez Commodore Amiga, de nouveaux types d'écrans sont désormais accessibles, et même indispensables pour certaines applications. Le nouveau jeu de composants ECS permet l'emploi de moniteurs plus stables, multisynchro et VGA.

Nous allons voir pourquoi et comment employer ces moniteurs sur Amiga, tout en expliquant leur fonctionnement et les câbles à réaliser.

Les moniteurs

Avant de se lancer dans la bataille, faisons le point des moniteurs pour Amiga depuis son lancement.

1081 : avec la sortie de l'Amiga 1000, le moniteur utilisé en Europe était le 1081 qui offrait un tube noir et une qualité d'image qui n'a pas été égalée depuis chez Commodore.

1081 "nouveau modèle" : l'A2000 s'est vu attribuer un 1081 nouveau modèle muni d'un nouveau tube de moindre qualité (moins coûteux évidemment), mais conservant les possibilités de connexions multiples du premier : entrée Péritel RGB analogique, entrée DIN RGB TTL et entrée vidéo composite aux normes PAL.

1084 : vint ensuite le modèle 1084 avec le même type de tube que le 1081 "nouveau modèle" et l'entrée RGB TTL en moins.

2080 : en 1987/1988, un moniteur de type moyenne rémanence fit son apparition, le 2080. Cet écran était capable, grâce à la persistance du balayage (rémanence), d'atténuer le phénomène de tremblement de l'image entrelacée. L'inconvénient était une tramée persistante sur l'écran lors du déplacement d'un objet.

1084S et 1083S : le 2080 ne dura pas longtemps et fut suivi par les nouveaux 1084S et 1083S (S = stéreo) qui eux, se sont révélés encore plus dépouillés que le 1084. Pour certains d'entre eux, seule l'entrée RGB analogique (Péritel ou DIN) est conservée. Pour d'autres, on trouve aussi une entrée vidéo composite PAL. La qualité d'affichage est suffisante, sans plus.

Moniteurs Amiga et connecteurs

La caractéristique commune de tous ces moniteurs est de travailler à la même fréquence de balayage (15,5 kHz), c'est-à-dire aux normes composites, soit l'équivalent de la sortie vidéo de votre magnétoscope de salon. L'avantage réside en la compatibilité avec ce genre de matériel. L'inconvénient provient du phénomène d'entrelacement lors de l'affichage de la haute résolution. Phénomène inacceptable pour la PAO ou le dessin ou toute manipulation précise utilisant la mode haute résolution entrelacée.

Et comment faisait la concurrence ? Sur compatibles PC, les premiers modes d'affichage CGA et EGA utilisaient des moniteurs de type 15,5 kHz (1084) et pour certaines applications entrelaçaient le signal (EGA). Rapidement, les moniteurs plus stables adaptés aux nouvelles fréquences des cartes de type EGA, Hercules et maintenant VGA ont fait leur apparition.

De plus, avec le foisonnement de résolutions et de cartes dans l'environnement des compatibles PC, il est devenu plus logique de proposer un moniteur gérant tous ces différents balayages, donc de résolution, proposés par les adaptateurs graphiques : le moniteur multisynchro. Le nom provient de la capacité de multisynchronisation, le moniteur s'adaptant aux différents signaux d'entrée.

Bien évidemment, l'Amiga a su se modifier au multisynchro pour bénéficier au maximum de ses performances. Cela est désormais le cas sur les A500 Plus et les A3000, sans oublier tous les A2000 munis d'une carte désentrelaceur. Et sans oublier, aussi, qu'un A2000 ou A500 équipé de la ROM 2.0 et le Denise ECS seront capables, eux aussi, d'afficher le mode haute résolution non entrelacée qui s'appelle "Productivity".

Commodore commercialise ses propres moniteurs multisynchro et VGA sous la dénomination 1950 et 1960.

Sorties vidéo des différents modèles d'Amiga

Moniteurs Amiga et connecteurs Moniteurs Amiga et connecteurs

Moniteurs Amiga et connecteurs Moniteurs Amiga et connecteurs

Quelle différence existe-t-il entre un moniteur VGA et multisynchro ?

On nous l'a souvent demandé. La réponse est en fait assez logique : un moniteur VGA ne gère qu'un seul type de balayage de type fourni par des adaptateurs VGA sur PC, c'est-à-dire un balayage horizontal fixé à 31,468 kHz, un balayage vertical variant de 50 à 70 Hz et une synchronisation TTL.

Un moniteur multisynchro, lui, proposera la possibilité de s'adapter au signal reçu et donc d'accepter des signaux ayant un balayage horizontal compris entre 15,5 kHz et 38,5 kHz (certains 70 kHz) et un balayage vertical compris entre 45,5 Hz et 80 Hz, le tout avec une synchronisation TTL ou analogique (voir tableau plus haut). Pour résumer, le VGA n'acceptera qu'un seul type de signal et le multisynchro pratiquement tout.

Moniteurs Amiga et connecteurs

Moniteurs Amiga et connecteurs

Faut-il choisir un multisynchro ou un VGA ?

C'est selon l'emploi que l'on compte faire du moniteur. Un écran de type VGA couleur sera entre 1500 et 2000 FF moins cher qu'un multisynchro couleur. Cependant, sur un A500 Plus par exemple, il ne visualisera que le mode Productivity (640x480) et décrochera sur tout autre signal. Ceci obligera à posséder un autre moniteur de type 1084 pour visualiser les modes Amiga standards, donc deux écrans. Un moniteur multisynchro remplacera aussi le 1084, et un seul moniteur sera suffisant pour tous les modes Amiga standards et le mode Productivity.

Sur Amiga 3000 c'est différent. La sortie DB 15 broches permet de visualiser tous les modes Amiga sur un moniteur de type VGA et ne nécessite donc pas l'achat obligatoire d'un multisynchro.

Les connecteurs vidéo sur Amiga

Le problème est maintenant de connecter ces moniteurs sur notre Amiga. Ici nous allons essayer de prévoir et résoudre d'éventuels problèmes de connectique vidéo.

Côté Amiga, les connecteurs vidéo sont de plusieurs sortes :

Sur l'Amiga 1000, il existe trois connecteurs vidéo : la sortie RGB en 23 broches standard de tous les Amiga, une sortie composite couleur PAL en RCA Cinch et une prise DIN 8 broches en composite PAL.

Sur les Amiga 500 et Amiga 2000, la sortie 23 broches est conservée telle qu'elle, tandis que la sortie composite Cinch devient composite monochrome seulement. La sortie DIN est supprimée.

Sur l'Amiga 3000, la prise 23 broches est aussi la même avec cependant une modification sur la broche numéro 21 : sur A500, A1000 et A2000, la numéro 21 propose une sortie en -5 Volts en 50 mA ; sur l'A3000 elle devient une sortie en -12 Volts en 50 mA.

L'Amiga 3000 est le seul Amiga à posséder en standard un désentrelaceur sur sa carte mère. Ceci a pour effet de proposer une nouvelle sortie vidéo dite désentrelacée. Elle se matérialise par une prise de type VGA 15 broches proposant donc une fréquence de balayage horizontal aux alentours de 31 kHz.

La prise 23 broches commune à tous les Amiga présente divers types de signaux et possède, en outre, trois sorties d'alimentation directement en liaison avec l'alimentation générale de l'Amiga.

De plus, certaines de ses broches sont en liaison directe avec des circuits spécialisés de l'Amiga (par exemple Agnus pour l'entrée genlock et Denise pour les signaux RVB). Alors attention lors des manipulations. Évitez de mal orienter ou de tâtonner lors de l'insertion du connecteur vidéo surtout avec le moniteur allume. Toutes les manipulations doivent s'effectuer moniteur éteint et si possible l'Amiga aussi.

Les connexions

Après ces recommandations d'usage, entrons dans le vif du sujet. La première réalisation consistera à connecter un Amiga 1000, 2000 ou 500 sur un moniteur de type multisynchro. La sortie de l'A1000, 2000 ou du 500 normal se fait avec un signal de 15,5 kHz. La connexion de ce signal sur un multisynchro n'empêchera donc pas l'image de trembler en mode entrelacé. Ceux possédant un désentrelaceur dans leur A2000 ou A500 et un moniteur multisynchro pourront, avec ce câble, utiliser aussi leur moniteur sur la mise 23 broches.

Sur Amiga 500 Plus, et sur Amiga 3000, ce câble connecté sur un moniteur multisynchro permettra de visualiser votre Amiga dans les nouveaux modes stables et désentrelacés appelés Productivity et Productivity entrelacé.

Le mode Productivity permet d'afficher 640x480 pixels et le mode Productivity entrelacé 640x960 pixels en entrelaçant le signal sur le multisynchro. En résumé, si vous avez un A500 Plus et un multisynchro, utilisez ce câble pour visualiser ce mode stable en 640x480 et 4 couleurs.

Câble pour multisynchro

Nous allons donc acheter une prise DB 23 broches femelle et une prise DB 9 broches mâle. Notons que les prises 23 broches sont difficilement disponibles. Une solution possible est de trouver une 25 broches et de scier avec une scie à métaux les deux broches en trop. Cette manipulation réclame pas mal de doigté.

Moniteurs Amiga et connecteurs
Connexion Amiga DB 23/moniteur multisynchro DB 9

Moniteurs Amiga et connecteurs

Faites donc attention. On achètera aussi du câble avec 6 brins et si possible un blindage. Pour réaliser ce montage, il suffit de réfléchir pour déterminer les signaux dont nous avons besoin. Le rouge, le vert et le bleu sont indispensables, donc les broches 3, 4 et 5 de la DB23.

Ensuite, les synchronisations horizontale et verticale, donc les broches 11 et 12 de la DB23, sans oublier une masse que nous prendrons sur la broche 20 par exemple. Voici pour le côté Amiga.

Côté multisynchro, nous voyons sur notre plan que les broches 1, 2, 3 correspondent aux entrées rouge, vert et bleu. Soudons les 3, 4, 5 respectivement sur les 1, 2, 3 de la prise DB 9 du multisynchro. Les 11 et 12 de la DB 23 sur les 4 et 5 de la DB 9. Pour plus de sécurité, relions les broches 6, 7, 8, 9 de la DB 9 ensemble et soudons-y le fil venant de la broche 20 de la DB23 (côté Amiga).

Si le câble possède un blindage, il suffit de le souder sur la partie métallique de la prise DB 23 d'un côté et de la DB 9 de l'autre. N'oublions pas d'acheter les caches adéquats et remontons le tout. C'est terminé. Comme vous voyez c'est simple. Le reste le sera aussi.

Câble pour VGA

La réalisation de ce câble pour un moniteur VGA, donc avec un connecteur DB 15 broches et une fréquence unique de 31,5 kHz, ne doit pas non plus poser le moindre problème. Les connexions 3, 4, 5 de la DB 23 seront reliées aux 1, 2, 3 de la DB 15. Les synchonisations horizontale et verticale : le 11 et 12 DB 23 avec les broches 13 et 14 de la DB 15 ainsi que la 20 DB 23 avec la 10 DB 15.

Moniteurs Amiga et connecteurs
Connexion Amiga DB 23/moniteur VGA 15 M

Vous avez compris le mécanisme, la RVB + synchronisation + masse sont les informations à envoyer dans un moniteur quel qu'il soit. L'adaptation des fréquences est transmise par ces synchronisations horizontale et/ou verticale et elle est donc totalement indépendante du câble. Il existe cependant des câbles nécessitant l'emploi de certaines broches pour la reconnaissance du type de moniteur. Nous n'en parlerons pas car ce n'est pas le cas de l'Amiga pour le moment.

Adaptateur DB9 <->DB15

Ce très utile adaptateur va rendre un maximum de services. Livré avec certains moniteurs multisynchro ou souvent vendu, il reste la liaison entre l'univers DB 15 broches et DB 9 broches, ou un moniteur multisynchro non-Commodore et votre A3000, par exemple.

Ici aussi, tout dépend du câblage mais il ne faut pas se tromper, sinon bye bye composant HY480 ou U478. Comme vous avez pu le remarquer la prise 31,5 kHz de l'A3000 est une DB 15 broches aux normes VGA. L'emploi d'un moniteur multisynchro avec une DB 9 broches nécessite donc un adaptateur ou un câble adéquat jamais livré avec le matériel. Si vous êtes dans ce cas, ce montage est fait pour vous.

Moniteurs Amiga et connecteurs
Adaptateur VGA/multisynchro DB 9/DB 15

Pour que l'adaptateur fonctionne aussi bien en mode VGA TTL et analogique, il faut pratiquement tout câbler sur les connecteurs. Nous allons utiliser une DB 9 broches femelle d'un côté et une DB 15 broches mâle de l'autre. Les broches 1, 2, 3, 6, 7, 8 de la DB 9 seront connectées aux 1, 2, 3, 6, 7, 8 de la DB 15. C'est simple et logique si l'on compare les signaux. La 4 et 5 de la DB 9 aux 13 et 14 de la DB 15 (synchronisations horizontale et verticale). La broche 9 de la DB 9 sera, elle, connectée aux broches 10 et 11 de la DB 15.

Pourquoi une telle connectique ?

Pour certains modes TTL, une reconnaissance du moniteur ainsi que les synchronisations verticales sont nécessaires, il faudra donc faire ainsi. Cet adaptateur fonctionne sur tout Amiga 3000 ou désentrelaceur et toutes les cartes VGA compatibles PC.

Méfiance !

Vous savez maintenant réaliser un câble pour votre Amiga et le rendre compatible avec la plupart des moniteurs existants. D'autres combinaisons restent possibles et doivent tenir compte du moniteur utilisé. Il faut cependant se méfier des moniteurs présentant des connecteurs non standards. Avant de s'attaquer à la création d'un câble pour ce type de moniteur, ayez bien la documentation complète des signaux de celui-ci.

De plus, certains moniteurs de terminaux possèdent une prise vidéo en DB 9 et pourtant ne sont pas compatibles avec les signaux couramment utilisés sur les DB 9 broches en micro-informatique.

Tous les câbles décrits dans cet article ont été testés sur un moniteur multisynchro Samsung CT4581 et un moniteur VGA de marque NCR. Le matériel Amiga : un A500 Plus, un A1000 et un A3000.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]