Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 29 mai 2017 - 04:04  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Mixator
(Article écrit par Patrick Conconi et extrait d'A-News (Amiga News) - mai 1990)


Mixator sert surtout au graphisme, la transformation d'un standard à un autre étant là simplement pour permettre l'utilisation d'autre type de fichiers couleurs. Ce n'est pas un logiciel à mettre dans toutes les mains car il est difficile à maîtriser.

Pour commencer

Mixator se travaille en définissant une image RGB Sculpt (trois fichiers R/G/B) sur laquelle on va travailler. Il est aussi possible de travailler à partir d'images au format Targa ou Vista, compacté ou non, 16 ou 24 plans de bits, mais il faudra les transformer en Sculpt R/G/B avant par l'intermédiaire de l'utilitaire "Transfert Fichiers" du menu.

Une fois défini le fichier, nous pouvons décider de lui faire subir toute une série modifications :
  • Incrustation d'une image IFF.
    • Entre deux couleurs.
    • Sur une couleur.
    • Sur le devant de l'image.
  • Incrustation d'une image 24 bits (16 millions de couleurs) : idem.
  • Remplacement d'une couleur par une autre.
  • Remplacement d'une couleur par un dégradé horizontal ou vertical.
  • Anticrénelage.
Prévisualisation et rendu

Mixator permet aussi un certain nombre de prévisualisations. Une visualisation totale, en 16 tons de gris avec un coefficient de réduction à choix, ou sans, suivant la taille de l'image. Cette fonction de prévisualisation sera la première dont on se servira pour voir notre image. S'il y a lieu de faire des modifications, on définira une zone de travail avec la souris, zone qui sera la seule partie d'image qui se travaillera. En appuyant sur une touche, on aura, affiché en bas de l'écran, les valeurs RGB du point désigné par le curseur de la souris.

Mixator
Juxtaposition de plusieurs images dans un seul fichier

Il y a aussi un rendu partiel, qui permet de visualiser une partie de l'image en 1x1 à partir de coordonnées dans l'image. Si une image fait 4000x3000, et que l'on désire voir un objet particulier sachant que les images pouvant être affichées par l'Amiga sont de maximum 900x900 environ, on dira 1400 en X et 600 en Y et l'image affichée débutera à ces coordonnées.

Il sera aussi possible de voir en HAM pour un rapide contrôle des couleurs. A noter que cet algorithme n'est pas très performant, mais Tecsoft a prévu une sauvegarde en réduction et en coordonnées en RGR Digi-View 21, ce qui permet de se servir d'un logiciel qui a fait ses preuves pour ce qui est de la modification d'une image. Ils ont bien raison, pourquoi s'ennuyer à faire du passable si d'autres ont fait mieux, autant se servir de ce qu'il y a de mieux sur le marché.

Utilisation

J'ai donc essayé de travailler avec ce programme. Ce n'est pas très facile, car les actions que l'on fait ne se voient pas directement, et sont définitives. En effet, il n'y a pas de "undo" (défaire) qui permette de revenir en arrière. S'il était possible de faire un essai sur l'image affichée à l'écran et une fois le résultat obtenu, de le lancer sur le fichier, ce serait mieux et plus facile (dernière minute : Tecsoft va implémenter cette fonction dans la prochaine version).

Mais à part ça, toutes les fonctions fonctionnent bien, et dès que l'on a compris le principe, elles font exactement le travail demandé.

Mixator permet aussi de créer de toute pièce une image 16 millions de couleurs de la résolution désirée en fabricant un fond uni de couleur noire sur lequel l'on incrustera des images IFF, 16 millions de couleurs ou des dégradés.

Bilan

Ce programme est le premier à permettre le travail sur des fichiers 16 millions de couleurs. Il est un peu le précurseur de Deluxe Paint 24 bits. Je le recommande à ceux qui font de l'image 24 bits, à ceux qui font du rendu à l'aide de programmes 3D qui génèrent des images 16 millions de couleurs, pour être sûr que ce qu'ils vont avoir en sortie finale corresponde exactement ce qu'ils voulaient.

Nom : Mixator.
Développeur : Tecsoft.
Genre : manipulation et conversion d'images.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 3000 FF HT.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]