Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 12 décembre 2017 - 22:43  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de MiserPrint
(Article écrit par Marcel Duruflé et extrait d'Amiga News - février 1994)


Le domaine public recèle parfois des petites merveilles comme MiserPrint 1.0 de Heinz-Guenter Boettger dont on se demande comment on a fait pour ne pas y avoir pensé plus tôt, tellement l'idée en est simple et le service rendu appréciable.

Présentation

MiserPrint permet d'imprimer comme l'indique la documentation (et comme j'ai pu le vérifier) jusqu'à huit pages normales sur un seul feuillet, soit quatre pages recto, quatre pages verso. La seule limitation concerne l'imprimante : les DeskJet HP-500, 510 et 550. J'aurais bien aimé que d'autres imprimantes soient utilisées, et je prie Heinz-Guenter de regarder vers les Canon BJ par exemple. Gageons que ce sera pour la prochaine version.

Le paquetage est fourni avec un programme Install pour installer -bien sûr !- dans le répertoire que vous désirez le programme MiserPrint de 44 828 octets. Une documentation et un guide de 9174 et 9929 octets respectivement tous deux en anglais sont livrés avec des documentations de taille raisonnable quand on connait l'espèce de gigantisme qui sévit parmi les documentations du domaine public. Mais qu'on se rassure : le programme est tellement bien fait que la prise en main se fait sans la documentation. Je ne m'en suis servi que pour vérifier l'en-tête "%f fill %n" dont le texte m'a semblé hermétique.

MiserPrint

Descriptif

Le programme se lance du Shell ou en cliquant sur l'icône associée. Une fenêtre s'ouvre dans le Workbench. Dans cette fenêtre, tout ce que vous avez besoin de paramétrer est là :
  • PaperSize : la taille de la page (US Legal, DIN A4, US Letter).
  • Blocks : le nombre de blocs (1x1 = un grand bloc en une colonne, 1x2 = deux blocs en deux colonnes, 2x2 = quatre petits blocs, comme quatre pages normales sur la même feuille).
  • Fonts : le choix des deux polices internes de la HP : Courier (6 points, 20 CPI) et LetterGothic (6 points, 24 CPI).
  • LPI : définit l'interligne (de 8 à 13).
  • Lines et Cols : indiquent le nombre de lignes du texte et le nombre de colonnes compte tenu des paramètres précédents.
  • Formfeed : activé ou désactivé.
  • ESC (activé ou désactivé) : permet d'imprimer les commandes [1m, [3m qui définissent l'impression en italique, gras, souligné.
  • Qualité : trois modes. Draft : mode brouillon, LQ : mode normal, LQBold : mode en gras.
  • Double : indique qu'imprimer recto verso. Par exemple, si vous prenez Blocks 2x2, vous aurez en recto toutes les pages impaires et au verso les pages paires correspondantes.
  • Header : permet d'indiquer sur chaque feuillet le numéro du feuillet, la forme de la date, l'heure, le nom du fichier texte.
  • FileName : permet de charger le nom du fichier texte à imprimer (soit en le tapant directement dans la fenêtre prévue à cet effet, soit en cliquant sur l'icône à droite.
  • Port (soit série, parallèle ou fichier dont il faudra préciser le nom à côté).
Toutes ces options peuvent être sauvées dans un fichier et rappelées à chaque fois, ou précisées dans l'icône de MiserPrint. Pour imprimer le texte, quatre boutons en bas (Edit, Info, Preview, Print).
  • Edit pour éditer le fichier texte (vous pouvez y indiquer votre traitement de texte favori).
  • Info pour en quantifier le texte en chiffres (nombre de blocs, nombre de pages, lignes coupées, lignes du dernier bloc).
  • Preview permet de voir un peu comme dans Pro Page, l'allure du texte à imprimer, la place qu'il occupera suivant les paramètres que vous avez mis, et de les rectifier le cas échéant, pour revisionner l'ensemble : c'est remarquable. Il vous permet d'économiser du temps et de l'encre (et quand on sait le prix des cartouches HP, on apprécie à sa juste valeur ce Preview.
  • Print lance l'impression.
Impression

Dès que l'on a cliqué sur "Print", l'impression démarre illico presto, et vroom ! Une page ! La qualité d'impression que je préfère est avec la LetterGothic, la lisibilité en LPI 14 est excellente contrairement à ce qu'on pourrait penser. Pas besoin d'une loupe ni d'un microscope ! 9000 caractères par page, cela devient intéressant !

Conclusion

C'est un utilitaire à recommander chaudement aux heureux possesseurs d'une HP-500, 510 ou 550, en attendant que ce petit bijou puisse être porté sur d'autres imprimantes.

Points positifs :

Économie d'encre (quatre fois moins !), économie de papier (quatre fois moins !) et économie de votre temps, et de votre énergie qui est précieuse.

Points négatifs :

Le numéro de la page qui est affiché en haut de page. En bas, ce serait beaucoup mieux, et si possible en même taille et en même police. En quatre blocs par page, on n'a pas de numéro de page par bloc, alors pour s'y retrouver on a l'impression de démêler un écheveau, surtout si on choisit l'option recto verso. En texte, une colonne ou deux colonnes par page, le résultat est excellent et probant.

Nom : MiserPrint.
Développeurs : Heinz-Guenter Boettger.
Genre : gestionnaire d'impression.
Date : 1993.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, AmigaOS 2.04, 512 ko de mémoire.
Licence : freeware.
Téléchargement : Fish 928.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]