Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 20 novembre 2017 - 01:15  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Mavicap FDR3E
(Article écrit par Olivier Debats et extrait d'Amiga News - novembre 1998)


Mavicap FDR3E : l'acquisition d'image fixe pour tout amigaïste !

Après la sortie de l'appareil photo Digital Mavica, Sony réitère une suite logique, ou plutôt une déclinaison de son produit phare dont l'originalité est de geler et de numériser des images sur une simple disquette...

Mavicap
Le Mavicap par lui-même

Un baladeur déguisé...

Le produit ressemble à une sorte de baladeur plutôt carré à la robe acier et foncée pourvu d'un capot que je relève aussitôt pour y découvrir un petit écran LCD couleur de deux pouces et demi.

La mise en marche est des plus simples, et j'ai tôt fait de glisser une disquette formatée AmigaDOS dans la trappe frontale, juste pour voir la réaction... Celle-ci ne se fait pas attendre, et un bip sonore suivi d'un message d'erreur s'inscrit sur le moniteur. Une molette située au milieu vers l'avant de l'appareil me permet d'accéder à un menu déroulant des plus intuitifs que l'on retrouve sur la plupart des caméscopes DV de la marque et je clique sur l'icône "format disk", dont acte.

Mavicap
Connectique et trappe batterie

La connectique est regroupée sur le côté droit et permet de brancher en entrée un caméscope par la prise ushiden (YC) ou bien par une simple prise Cinch, de façon à récupérer le signal vidéo sur l'écran de contrôle. On peut même y brancher une mini camera Sony (ccdz7) via une prise spécifique, mais tout possesseur d'un caméscope pourra numériser des plans "live" en sortie directe sans passer par la fonction "enregistrement".

Votre caméscope ou bien votre magnétoscope prêt, vous pouvez lancer la lecture, les images seront lues sur l'écran LCD pas très grand mais suffisant pour ce type d'application. Une fois que les images défilent, trois possibilités s'offrent à vous :
  • 1. Les kamikazes appuient à la volée le bouton "rec" dès le moment où ils voient un plan susceptible d'être numérisé.
  • 2. Les joueurs enfoncent la touche "memory" afin de geler le plan qui sera ensuite enregistré ou pas, vous vérifiez systématiquement tout ce qui se passe via l'écran LCD de 84000 pixels.
  • 3. Enfin, les tatillons se servent d'abord des touches "pause" et "image par image" de leurs appareils afin d'avoir toute la précision qui sied à ce genre de pratique, et c'est lorsqu'ils sont sur le plan choisi qu'ils appuieront alors sur la touche "enregistrement" du Mavicap. Ce dernier après un signal sonore (que l'on peut activer ou pas) numérisera l'image sur la disquette, il est à noter que des progrès ont été réalisés car le temps de latence entre deux enregistrements est tombé à 4/5 secondes, contre plus du double avec le premier appareil Mavica.
Qualité des images ?

Avant toute considération, il faut mettre en avant le principe de compression JPEG, format retenu pour cet appareil et qui permet de stocker environ 18 images en mode "fine", du moins je n'ai jamais réussi à en mettre une de plus... Un mode "standard" n'a pas retenu mon attention du fait de sa qualité moyenne.

Contrairement à l'appareil photo Mavica dont est pratiquement issu cet acquisiteur d'images fixes, et qui lui permet de choisir ses angles de prises de vue, on est tributaire ici de la qualité de ses bandes vidéo, celles-ci ayant été tournées en amont par la force des choses, ce qui veut dire qu'un plan trop éloigné, ou un autre en basse lumière ne donnera pas plus que ça a passé à la moulinette JPEG...

Comme à l'accoutumée, ce type de compression ne produira pas de miracle mais donnera des résultats satisfaisants dès lors que la lumière sera belle et que les plans seront serrés.

Le format va un peu au-delà du sempiternel 640x480, il monte au ratio de 752x568.

Mavicap
Mavicap par le VLab

Tant qu'à faire, il eut été préférable de pousser au suraffichage vidéo, à savoir le 768 par 576, mais que voulez-vous, on ne peut pas tout avoir...

Il reste une possibilité d'enregistrement si vous préférez enregistrer votre image au format BMP, je précise une image car vous ne pourrez pas rajouter grand-chose si ce n'est son clone systématiquement rajouté en JPEG, le fichier BMP allant souvent au delà du mégaoctet.

Le test a été réalisé avec une V5000 reliée par un câble YC, et je n'ai pas noté de différence de qualité à l'oeil entre une image BMP et la même en JPEG, images extraites d'une bande Hi-8 (pas d'images DV disponibles pour le test, celles-ci auraient-elles sans doute été meilleures ?).

Les petits plus...

Les sorties vidéo permettent de visionner directement les images enregistrées sur un écran télé, et s'il vous prend la "flemme", vous avez possibilité de déclencher une sorte de diaporama simpliste en "cut" une fois sélectionnée la totalité des plans contenus sur votre disquette. Le menu permet d'effacer un plan en particulier, de les protéger contre l'effacement, etc.

La fonction "index" vous aidera à choisir vos images car celles-ci se retrouvent réduites en autant de vignettes à raison de 6 sur l'écran.

Mavicap
Sortie directe

En vidéo, s'il vous est arrivé de filmer des séquences avec bon nombre de mouvements, mais à une vitesse en deçà du 1/100e de seconde, vous allez immanquablement vous retrouver avec des gels d'image qui seront flous ou tremblotants ! Dans ce cas-là, préférez l'option "field" au lieu de "frame", la "frame" de par sa nature prend les deux images, le "field" n'en retiendra qu'une seule ce qui permet d'éviter toute distorsion de l'image qui va être capturée.

En option, vous seront proposées des batteries au lithium sans mémoire avec lesquelles vous pourrez prendre jusqu'à 1300 images dixit le constructeur !

Pour conclure

Cet appareil se décline en deux modèles, celui présenté aujourd'hui est la version "haut de gamme" avec écran de contrôle, mais au prix public de 4000 FF qui en fera certainement réfléchir plus d'un...

L'autre ne coûte "que" 2500 FF sans écran, mais l'oeilleton de votre caméscope aura tôt fait de le remplacer sans que cela vous coûte le moindre sou !

Bref, les amateurs de qualité standard en auront vraisemblablement pour leur argent, l'avantage indéniable de cet appareil portable étant d'avoir choisi des disquettes haute densité, les utilisateurs en vadrouille pourront faire de la capture d'images fixes sans même avoir un ordinateur sous la main, et s'ils en ont un, ils pourront comme moi envoyer directement les fichiers sur le net faire un tour du côté d'Amiga News !

Maintenant, s'il fallait faire une comparaison en terme de qualité d'images entre le Mavicap et le VLab Y/C qui m'a permis d'effectuer la quasi totalité des illustrations parues dans Amiga News version papier, je dirai qu'en fonction capture d'images vidéo, c'est plus ou moins pareil, mais le VLab garde une supériorité indéniable en ce qui concerne des sorties directes via l'oeil du caméscope.

Nom : Mavicap FDR3E.
Constructeur : Sony.
Genre : acquisition d'image.
Date : 1998 ?.
Prix : 4000 FF (haut de gamme) et 2500 FF (sans écran).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]