Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 30 mai 2020 - 04:28  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles en d'autres langues


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Lynx
(Article écrit par Jean-Marc Demoly et extrait de Joystick - mars 1990)


En attendant la nouvelle PC-Engine portable (entièrement compatible avec la PCI), qui sera disponible au Japon et aux États-Unis dans quatre ou cinq mois, voici que les Américains et en particulier Atari se rebiffent. Voyant que les Japonais allaient leur en mettre plein les mirettes avec leurs PC-Engine, Super Grafx (Nec), Famicon (Nintendo), Mega Drive (Sega), j'en passe et des meilleures... Jack Tramiel, le PDG d'Atari vient de lancer sur le marché une console d'un concept et d'une réalisation totalement révolutionnaire : la Lynx.

Lynx

Console portable couleur

RJ Mical et Dave Needle, deux des créateurs de l'Amiga récemment passés chez Atari, sont aussi les concepteurs de la Lynx. Cette situation est assez paradoxale, puisque le développement de ces derniers se fait sur des Amiga (Jack Tramiel doit en être vert de rage !). Contrairement à la Game Boy (l'une des premières consoles portables), la Lynx possède un écran LCD couleur rétro-éclairé (c'est-à-dire que vous pourrez jouer sous les couvertures) d'une qualité encore jamais vue. Mais, il semble que les techniciens d'Atari aient réglé le problème avec brio, puisque jamais un écran si petit, n'a donné de tels résultats.

En fait, cette machine fut à l'origine développée par Epyx sous le nom "Handy2" et terminée en 1987, date à laquelle Atari racheta les droits. La compagnie modifia le haut-parleur interne et supprima le manche qui se trouvait alors sur la manette. La nouvelle version de la Lynx d'Atari fut présentée CES en juin 1989 sous le nom "Portable Color Entertainment System" (PCES) mais le nom changea en "Lynx" lors de sa commercialisation effective.

Quelques caractéristiques innovantes

Les caractéristiques de la Lynx sont impressionnantes. Architecturée autour d'un microprocesseur 6502C (le même que la PCI) cadencé à environ 4 MHz, la Lynx est capable de gérer 1024 sprites en même temps (à titre de comparaison la PC Engine Super Grafx n'en gère que 128). Sa palette comporte 4096 couleurs (comme un Amiga ou en Atari STE), mais seulement 16 sont affichables simultanément. La résolution graphique peut sembler faible, puisqu'elle n'est que de 160x102, mais lorsque l'on connait les dimensions de l'écran, 9 cm en diagonale, celle-ci s'avère tout à fait satisfaisante, et la met au niveau d'un Atari ST sur un écran télé (les pixels étant bien évidemment bien plus petits sur l'écran de la Lynx).

Comme pour la Game Boy (Nintendo), le son, basé sur une technologie 32 bits, est excellent, puisque la Lynx possède 4 voies sur 8 octaves. Il est également possible de brancher un casque (de baladeur par exemple), et le son vous sera transmis en mono et pas en stéréo (contrairement aux bruits qui courent).

Par le biais d'un connecteur situé à l'arrière de la bête appelé Comlynx, vous pouvez connecter jusqu'à huit Lynx ensemble. A deux, par exemple, et dans l'épreuve du surf ou du skate dans Califomia Games, vous verrez votre adversaire sur votre écran, ce qui est hyper fendard ! Les techniciens d'Atari ont même poussé le vice jusqu'à créer une console qui satisfera les droitiers et les gauchers : il est possible de renverser l'écran (en appuyant sur les touches "restart" et "option 2" simultanément).

Caractéristiques techniques
  • Puce "Mikey" 16 bits CMOS fonctionnant à 16 MHz.
    • Processeur central 8 bits 65SC02, variante améliorée du 6502, cadencé jusqu'à 4 MHz (3,6 MHz en moyenne).
    • Processeur sonore 4 voies, DAC 8 bits. Ces 4 canaux sonores peuvent également basculer en mode audio triple analogique pour générer des effets sonores similaires aux sons FM et PSG.
    • Pilote DMA vidéo pour affichage à cristaux liquides : résolution de 160x102 pixels, palette de 4096 couleurs (12 bits), 16 couleurs simultanées (4 bits), fréquence d'image variable (jusqu'à 75 images/seconde).
    • 8 chronomètres système (deux réservés pour la synchronisation LCD, un pour UART).
    • Contrôleur d'interruption.
    • UART (pour Comlynx), format fixe 8E1, jusqu'à 62500 Bd.
  • Puce "Suzy" 16 bits CMOS fonctionnant à 16 MHz.
    • Nombre illimité de sprites Blitter avec détection de collision.
    • Effets de mise à l'échelle, de distorsion et d'inclinaison du sprite matériel.
    • Décodage matériel des données d'un sprite compressé.
    • Découpage du matériel et défilement multidirectionnel.
    • Moteur mathématique.
  • Mémoire principale : 64 ko de mémoire DRAM à 120 ns.
  • Mémoire de masse : cartouches de 128, 256, 512 ko ou (avec commutation de banc) 1 Mo.
  • Ports : port casque et Comlynx (unité série de communications entre Lynx).
  • Accessoires : adaptateur allume cigare, cache pare-soleil pour l'écran, câble Comlynx (système permettant de jouer jusqu'à 8 en réseau), mallette et sacoche de transport officielles.
Les premiers titres

A l'heure actuelle, six titres sont disponibles aux États-Unis :
  • California Games (livré avec la machine).
  • Blue Lightning.
  • Impossible Mission.
  • Monster Demolition.
  • Gates Of Zendacon.
  • Time Quest & Treasure Chests.
Lynx
California Games

Lynx
Blue Lightning

Petite mais maouse costaude

A peine plus volumineuse qu'un Technophone à quartz, sorte de visiophone à télécommande futuriste, ses dimensions de 26x9,5x3,5 cm ne lui permettent pas de se glisser dans toutes les poches. Par ailleurs, la Lynx possède un incroyable appétit d'énergie. Elle vous vide six piles alcalines en moins de trois heures, ce qui pourrait revenir extrêmement cher, s'il n'y avait pas de connecteur pour une alimentation sur secteur. Il est également dommage que la Lynx ne puisse pas se connecter à un moniteur ou à un téléviseur.

Aux États-Unis, la Lynx est vendue approximativement 1200 FF. En France, la console est en démonstration chez AMIE (à Paris) où des commandes sont d'ores et déjà possibles. Sachez toutefois, que sur notre territoire, la Lynx sera officiellement importée par Atari France, et que son prix devrait tourner aux alentours des 1500 FF.

Les jeux en cartouches d'une capacité mémoire pouvant aller jusqu'à huit mégabits (1 Mo) avoisineront eux les 250 à 300 FF.

Conclusion

A l'heure actuelle, personne ne peut dire si l'année 1990 sera l'ère des Japonais ou d'Atari, mais une chose est sûre, grâce à Atari Corp., il nous est maintenant possible d'avoir dans une poche un compatible PC : le Portfolio, et dans l'autre une console de jeux : La Lynx.

Nom : Lynx.
Constructeur : Atari.
Genre : console de jeux.
Date : 1989.
Prix : 199 $ (1500 FF).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]