Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 22 août 2017 - 01:28  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Last Ninja 3
(Article écrit par Jacques Harbonn et extrait de Tilt - décembre 1991)


Mélange habile d'action avec combat et de jeu d'aventure, Last Ninja 3 est servi par de beaux graphismes en 3D isométriques et une animation sans faille. Toutefois, sa très grande difficulté le réserve aux experts du genre.

Last Ninja

Dernier pour la troisième fois

Il est des séries dont les différents volets ne font que reprendre sans y ajouter le moindre aspect nouveau les éléments qui ont fait le succès d'origine du programme. Il en est d'autres au contraire qui, se remettant sans cesse en question, apportent toujours plus de possibilités. Last Ninja 3 fait heureusement partie de cette dernière catégorie et le programme plaira tout autant aux fans de cette série culte qu'aux amateurs d'aventure/action en général.

Last Ninja

Vous incarnez toujours Armakuni, le dernier ninja, défenseur du Bien. Mais votre ennemi juré, le shogun Kunitoki, séide du Mal, vient de reprendre du service et menace maintenant de détruire les temples tibétains, source du pouvoir spirituel du ninja. C'est dans ces lieux que vous allez combattre les suppôts du shogun, éviter les pièges et surmonter les très nombreuses difficultés qui vous séparent de la rencontre ultime avec Kunitoki.

Action, combat, aventure...

L'écran reprend la représentation 3D isométrique qui avait contribué au succès premier de la série. Cette représentation s'est encore améliorée et les graphismes sont vraiment superbes, avec de nombreux détails et une mise en couleur éclatante. Dès les premiers instants du jeu, notre héros va se faire sauvagement attaquer. Il peut bien sûr se défiler, mais cela n'est guère dans l'esprit d'un fier ninja (et lui ferait perdre d'ailleurs de son pouvoir Bushido, correspondant à son efficacité dans les combats). Mieux vaut donc engager le combat.

Last Ninja

La gestion tout à la manette (en dehors de la sélection de l'arme courante qui s'effectue au clavier) appelle quelques commentaires. Notre héros doit tout d'abord faire face à l'agresseur, ce qui n'est pas si évident à réaliser au début. En effet, pour faire pivoter votre homme, il faut faire effectuer un arc de cercle à la manette, la poussée dans une direction déplaçant votre guerrier dans cette direction sans pour autant le tourner. Pour attaquer en coup de poing ou en coup de pied, le moment d'appui sur le bouton de tir est capital. Il faut que votre homme soit immobile, appuyer et maintenir le tir et seulement après bouger la manette. Si vous faites l'inverse (déplacement puis tir), vous sauterez, prenant les coups de l'attaquant sans y répondre ou même tombant dans une crevasse.

Pour compliquer le tout, les armes complémentaires que vous récupérerez par la suite peuvent nécessiter des mouvements différents. Je peux vous assurer que les morts seront nombreuses avant que vous ne maîtrisiez correctement votre combattant. Pourtant, avec de l'habitude, le système devient finalement très agréable, d'autant qu'il ouvre sur de riches possibilités.

Chaque ennemi dispose de deux vies et il faudra donc les tuer deux fois pour s'en débarrasser définitivement. En contrepartie, le programme tient compte des décès survenus parmi ses hommes et vous n'aurez jamais à combattre le même ennemi sous prétexte que vous vous êtes éloigné. Si l'aspect action est capital, le côté aventure a été très développé par rapport aux précédents volets. Ainsi, certaines armes et objets primordiaux doivent être créés en assemblant les divers éléments constitutifs.

Dans le même ordre d'idée, certains passages ne peuvent être franchis qu'en ayant recours à la logique. Voici un exemple tiré du premier niveau (et expliqué d'ailleurs dans la notice, ce qui est un point positif pour l'initiation). Une faille vous sépare du parchemin indispensable pour quitter chaque niveau. Inutile de sauter, vous tomberez toujours dedans. Il faut ramasser la lampe de verre (après avoir créé des gants d'escalade pour franchir la falaise), récupérer la poudre, fabriquer une bombe et enfin faire tomber le rocher qui surplombe la faille dans le trou pour le boucher! Comme vous le voyez, il existe plus simple et ce côté aventure risque de mettre votre sagacité à rude épreuve.

Last Ninja

Conclusion

La réalisation est excellente. Je vous ai déjà parlé des superbes graphismes en 3D isométriques. L'animation ne l'est pas moins avec une démarche fluide et rapide. En revanche, si la musique d'accompagnement est agréable, les bruitages d'action sont un peu trop restreints. Le jeu est vraiment très difficile et vous devrez être un expert de la manette doublé d'un as de la logique pour le terminer. Au final, Last Ninja 3 est un bon jeu qui constituera un défi à la mesure des meilleurs.

D'autres avis

Je ne suis pas du tout d'accord avec Jacques. Quand je lance un jeu d'action, c'est pour me détendre, pas pour me battre pendant une heure sans comprendre pourquoi mon homme saute au lieu de taper ! Et même une fois compris le fonctionnement très particulier de l'interface, le jeu reste vraiment trop difficile et pourtant je suis loin d'être un débutant. C'est d'autant plus dommage que l'aspect aventure est très riche mais on meurt le plus souvent avant d'avoir pu y goûter réellement. Heureusement encore qu'un système de codes évite de tout reprendre depuis le début ! Si Last Ninja 3 peut être proposé aux fêlés de la manette, je ne saurais trop le conseiller aux débutants qui ne pourront progresser plus de quelques écrans [Spirit].

Oui, Last Ninja 3 est un bon jeu mais, au bout de trois épisodes, on commence à se lasser. Oui, Last Ninja 3 est plus beau que ses prédécesseurs mais il est encore loin des graphismes de First Samurai. Oui, Last Ninja 3 inclut des éléments de combat, d'aventure et de réflexion mais les ingrédients repris ici ne sont pas les meilleurs de chaque genre. Oui, Last Ninja 3 est bourré d'astuces et de trouvailles sympathiques mais l'action laisse une bizarre impression de mollesse. Oui, le personnage est bien animé mais il est particulièrement difficile à contrôler. Voilà bien ce que j'ai ressenti devant ce jeu : "oui, mais...". Last Ninja 3 ravira sûrement les amateurs des deux premiers volets mais les autres feraient bien de l'essayer avant de l'acheter [Dogue de Mauve].

Nom : Last Ninja 3.
Développeurs : Eldricht The Cat.
Éditeur : System 3.
Genre : jeu d'action.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 7/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]