Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 22 novembre 2017 - 23:11  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : KryoFlux
(Article écrit par Epsilon et extrait de amigax1000.blogspot.com.au - mars 2014)


Note : traduction par David Brunet.

Je vais aujourd'hui jeter un coup d'oeil sur KryoFlux, qui fonctionne depuis peu aussi sur AmigaOS 4. Le test a été réalisé sur AmigaOne X1000.

KryoFlux

Présentation

Qu'est-donc que le KryoFlux ? C'est en gros un périphérique USB qui vous permet de lire/écrire des images de disquettes sur une véritable disquette via un lecteur de disquette qui se branche dessus. La carte, de petite taille, est architecturée autour d'un processeur ARM7. Le travail sur le KryoFlux a débuté en 2009 par SPS (Software Preservation Society) et il a été fabriqué par la société Oumex. Son firmware a été mis à jour régulièrement, lui ajoutant de plus en plus de fonctions (pour plus d'informations, visitez son site officiel).

Ce qui rend le KryoFlux si spécial pour les utilisateurs Amiga, et plus utile qu'un Catweasel, c'est sa capacité à écrire des disquettes au format IPF, qui sont des images protégées de jeux originaux Amiga Classic. Ces derniers ne peuvent pas être copiés via les méthodes traditionnelles, mais KryoFlux peut lire l'image brute directement d'un lecteur de disquettes Amiga, et peut ensuite les convertir en fichier IPF et les réécrire sur une disquette vierge afin d'en faire une copie de sauvegarde.

Pour des disquettes ayant maintenant 30 ans, c'est une véritable bénédiction que de pouvoir en réaliser une copie de sauvegarde grâce au KryoFlux.

En plus de l'IPF, le KryoFlux peut écrire une disquette à partir d'un fichier image au format ADF (disquette Amiga), D64 (disquette Commodore 64), IMG (disquette PC), et beaucoup d'autres. Au total, il y a 17 formats gérés et ce, en plusieurs variantes.

J'ai acheté un KryoFlux en 2012 et je l'ai utilisé sur mon Mac et mon PC. Mais maintenant, je peux l'utiliser également sur mon AmigaOne X1000 ! Une version AmigaOS 4 des pilotes KryoFlux (v2.20) a été publiée récemment sur le site officiel (téléchargement disponible au bas de la page).

Il n'y a pas encore d'interface graphique pour la version AmigaOS 4, donc il faut l'utiliser complètement depuis le Shell. J'espère qu'une interface graphique arrivera, cela rendra la procédure plus intuitive.

Mais d'abord, regardons à quoi ressemble la carte KryoFlux :

KryoFlux KryoFlux

KryoFlux

Installation

L'archive AmigaOS 4 du KryoFlux comprend les programmes nécessaires au fonctionnement de la carte, le pilote capsimage.device ainsi qu'un guide de démarrage rapide et un manuel complet.

KryoFlux

J'ai créé un répertoire dans Sys:Utilities afin d'y extraire l'archive KryoFlux.

Le guide de démarrage rapide propose des instructions spécifiques à AmigaOS 4, mais pas le manuel. Ce dernier contient toutes les options en ligne de commande et des indications pour utiliser le programme ; vous aurez besoin des deux.

KryoFlux

Copiez le fichier "capsimage.device" dans le répertoire Devs:. J'avais déjà un capsimage.device en version 2.0 dans Devs: mais celui proposé en mise à jour est en version 4.2.

Le guide de démarrage rapide explique aussi comment positionner les cavaliers de la carte KryoFlux selon le nombre de lecteur de disquette que vous avez branché. Dans mon cas, je n'en ai qu'un.

KryoFlux

Après avoir branché un lecteur de disquette haute densité (standard PC) sur le KryoFlux, veillez à ne pas brancher l'alimentation pour le lecteur de disquette avant de connecter le KryoFlux sur votre machine.

KryoFlux

(en faisant ces branchements, je pensais que je pourrais prendre un lecteur de disquette Amiga Commodore A1011, enlever le lecteur et les câbles, et y placer à l'intérieur le lecteur PC et le KryoFlux (en faisant passer les câbles USB et l'alimentation par l'ancien trou du câble du lecteur). Ainsi, on aurait pu avoir une solution autonome et facile à déplacer)

Selon les instructions, il est important de brancher le KryoFlux en USB sur votre machine avant de mettre sous tension le lecteur de disquette. Une fois cela réalisé, on peut configurer le lecteur sous AmigaOS 4.

J'ai inséré une disquette Amiga normale car j'avais besoin d'initialiser le KryoFlux pour qu'il puisse détecter la taille du fichier image. Depuis un Shell, je me suis donc positionné dans le répertoire Sys:Utilities/Kryoflux/dtc, puis j'ai tapé la commande "dtc -c2" afin de réaliser la détection. Dans ce cas-là, j'ai obtenu 81 pistes.

KryoFlux

Durant cette procédure, le KryoFlux est vu par le contrôleur USB : les LED de la carte et du lecteur de disquette clignotent.

KryoFlux KryoFlux

Utilisation

Ensuite, j'ai testé l'écriture sur quelques disquettes. J'ai commencé par une image ADF puis une image IPF. J'ai copié les fichiers image que je voulais dans le répertoire Sys:Utilities/Kryoflux/dtc. J'ai aussi renommé ces fichiers afin de supprimer les espaces : je suppose que vous n'aurez pas à faire cela mais, de mon côté, je n'ai pas su comment faire reconnaître ces fichiers s'ils avaient des espaces dans leur nom.

La commande pour écrire une image ADF est :

dtc -i2 -d0 -f<filename>.adf -w

"-i" définit le type de fichier.
"-d" définit le numéro du lecteur de disquette.
"-f" est le nom du fichier.
"-w" est l'argument pour écrire l'image sur la disquette.

J'ai commencé par After Burner, un vieux jeu de 1988...

KryoFlux

La procédure est affichée dans la fenêtre Shell. Tout se passe bien...

KryoFlux

Vérifions si la disquette fonctionne. J'utilise pour cela mon Amiga Classic, un Amiga 4000T. Il fonctionne sous AmigaOS 3.9, dispose d'une carte USB Dened, de ports PCI, d'un adaptateur réseau PCI, de deux écrans TFT, de deux ports IDE sur carte Zorro, d'un désentrelaceur de chez Individual Computers, d'une carte graphique PCI, d'une carte son PCI, de multiples baies pour CD/DVD et disques durs, une carte accélératrice CyberStorm PPC/060, etc.

Au démarrage de l'Amiga 4000T, il faut passer par l'Early Startup Menu (en pressant les deux boutons de la souris) afin de désactiver les caches du processeur et utiliser l'ECS au lieu de l'AGA. J'insère la disquette et le jeu démarre sans problèmes :

KryoFlux

Le format ADF fonctionne donc bien. J'ai ensuite tenté de créer une copie de sauvegarde en IPF d'une disquette originale Amiga. Ceci a également fonctionné (en utilisant la même structure de commande que pour l'ADF).

KryoFlux

Et voici la disquette lancée sur l'A4000T. Cela fonctionne parfaitement.

KryoFlux

Bilan

En résumé, le KryoFlux est un fantastique moyen de préserver et de restaurer les disquettes d'Amiga Classic (et autres anciens ordinateurs). Je suis très heureux de pouvoir l'utiliser sur AmigaOS 4/AmigaOne X1000 !

Nom : KryoFlux.
Constructeur : Software Preservation Society/Oumex.
Genre : contrôleur de lecteur de disquette.
Date : 2009 (2014 pour les pilotes AmigaOS 4).
Prix : 94,95 euros.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]