Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 24 octobre 2017 - 11:32  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Comparatif : Les jeux de course vue de dessus en 1990
(Article écrit par Alain Huygues-Lacour et extrait de Tilt - février 1991)


Jeux de course vue de dessus

Il existe plusieurs manières de réaliser une course automobile sur micro, mais deux se sont imposées comme standards. Venus des salles d'arcade, ces deux types ont été créés par Atari Games. Le premier est apparu avec Pole Position, une course en 3D dont les clones ne se comptent plus et qui inspire encore bien des programmes. Le second programme est Super Sprint, une course automobile vue de dessus qui présente la particularité de se jouer à deux. La borne d'arcade de ce jeu est munie d'un volant et d'une pédale d'accélérateur, ce qui est fort plaisant.

C'est ce second standard qui nous intéresse ici, car ce genre est revenu à la mode après une éclipse de deux ans. Super Cars a ouvert le bal voilà quelques mois, puis nous avons vu arriver quatre autres programmes en fin d'année. Il s'agit de Nitro, Super Off Road, Badlands et Jupiter's Masterdrive. Enfin, il est à noter que si Badlands et Super Off Road sont des conversions de jeux d'arcade, les trois autres sont des programmes originaux.

Traditionnellement, les jeux de ce type se déroulent sur des circuits de la taille d'un écran, ce qui permet de connaître la position des autres véhicules et de jouer à plusieurs. Mais une nouvelle génération de jeux présente des circuits beaucoup plus longs, avec écran défilant en multidirectionnel, ce qui est le cas de trois des programmes de ce comparatif.

Les circuits

Badlands est le programme le plus proche de Super Sprint, ce qui n'est guère étonnant dans la mesure où ce sont deux jeux d'arcade d'Atari Games. Ses huit circuits sont très proches de ceux de Super Sprint qui tiennent sur un écran et comportent des croisements et des tunnels. On retrouve également des grilles qui s'ouvrent ou se referment de manière aléatoire. Vous pouvez gagner un temps précieux en empruntant ces raccourcis, mais attention à ne pas passer au moment où la grille se referme, sinon votre voiture sera broyée. L'hélicoptère de secours vous amènera alors un autre véhicule, mais il sera très difficile de combler le retard sur vos concurrents. Méfiez-vous également des flaques d'huile qui vous font perdre le contrôle de votre véhicule.

Autre point commun avec Super Sprint, les barres sortant du sol de manière aléatoire sur certaines portions de circuits. Il faut de bons réflexes pour les éviter. Une fois que vous avez concouru sur les huit circuits, vous reprenez toute la série depuis le début, mais avec de nouveaux obstacles, ce qui augmente très sensiblement le niveau de difficulté. Badlands n'apporte aucune innovation au niveau des parcours et les bonus sont peu nombreux. Il s'agit exclusivement de clés qui vous permettent d'acheter des équipements entre deux courses.

Badlands
Badlands

Super Off Road, à l'instar de Badlands, ne présente que huit circuits différents qui tiennent sur un écran. Toutefois, vous parcourez chacun d'eux dans un sens, puis dans l'autre lors d'une course ultérieure, ce qui introduit une certaine variété. Contrairement aux autres programmes de ce comparatif, Super Off Road est une course de 4x4. Les circuits sont donc particulièrement accidentés. Les pistes sont parsemées d'obstacles en tout genre : cratères, dos-d'âne, pentes abruptes, tas de sable, trous remplis d'eau, etc. Lors de la course, vous pouvez ramasser les sacs d'or qui apparaissent de temps à autre sur la piste, ainsi que des recharges de nitro qui vous donnent des accélérations foudroyantes dans les lignes droites.

Super Cars fut l'un des premiers programmes de ce type à innover en présentant de longs circuits défilant en multidirectionnel. Vous concourez sur neuf circuits différents, ensuite vous reprenez les mêmes parcours, mais avec nettement plus d'obstacles. Ces parcours fort bien conçus requerront tous vos talents de pilote. Il vous faudra beaucoup d'habileté pour négocier les virages, très serrés, et éviter de rouler sur des flaques d'huile. Contrairement aux autres programmes de ce comparatif, Super Cars ne présente aucun bonus. Vous améliorez les performances de votre véhicule avec l'argent que vous gagnez en terminant une course parmi les trois premiers.

Nitro est le programme le plus riche de ce comparatif au niveau des circuits. Il ne présente pas moins de trente-deux longs parcours qui défilent en multidirectionnel. Les courses se déroulent sur différents types de terrain et les parcours sont assez complexes, dans la mesure où vous avez souvent le choix entre plusieurs voies. Il n'est pas toujours facile de trouver son chemin lors des premières parties. Heureusement, des flèches disposées sur le sol vous aident à vous repérer.

Au niveau des circuits, Nitro présente deux innovations intéressantes. Tout d'abord, il y a des parcours de nuit dans lesquels vous vous dirigez à la lumière des phares, ce qui est assez déconcertant dans un premier temps. Vous pouvez également vous guider en suivant la ligne jaune centrale qui est légèrement phosphorescente, mais cela ne vous permet pas d'éviter les obstacles. Une fois familiarisé avec les différents circuits, les épreuves nocturnes sont particulièrement plaisantes. La seconde innovation de ce programme, ce sont les raccourcis que l'on prend en quittant la route, ou en détruisant les plots qui interdisent certaines voies. Bien sûr, votre véhicule ralentit lorsqu'il roule sur un trottoir ou à travers champs, et vous courez le risque d'entrer en collision avec un arbre ou un bâtiment. Mais cela peut quand même se révéler très rentable car certains raccourcis vous permettent de distancer largement vos concurrents.

Sur la route, il faut éviter les plots qui occupent une partie de la chaussée, ainsi que des flaques qui vous font ralentir ou même perdre le contrôle de votre véhicule. Il faut aussi faire attention à ne pas écraser les piétons qui traversent la route. Vous seriez, de plus, pénalisé. Au contraire, dans certains circuits, vous gagnez des points en faisant la chasse aux piétons, mais vous êtes prévenu au préalable. Il convient de préciser que si les notices ST et Amiga mentionnent ces piétons, ils ne sont présents que sur la version ST. En ce qui concerne l'équipement de votre véhicule, vous pouvez l'améliorer en roulant sur des icônes, ou encore en ramassant celles qui traversent l'écran, surtout celles qui vous permettent de récupérer du carburant.

Jupiter's Masterdrive se joue sur dix-huit circuits différents. Ceux-ci présentent une alternance entre des circuits de course traditionnels et des parcours de bonus, ce qui a pour effet de varier agréablement l'action. Dans les deux cas, les parcours sont assez longs et défilent en multidirectionnel. Les circuits de course sont bordés de murs qui vous empêchent de quitter la route, et sur lesquels votre véhicule rebondit. Mais ce n'est pas vraiment un avantage car ces chocs endommagent sérieusement votre voiture. La route est parsemée de symboles. Certains vous procurent une brusque accélération durant quelques secondes ou vous ralentissent, tandis que d'autres modifient votre trajectoire. Quant aux plots, ils font rebondir votre véhicule dans une direction aléatoire.

Les parcours de bonus sont totalement différents des circuits précédents et ils n'ont aucun équivalent dans les autres programmes de ce type. Ces épreuves se déroulent dans de grands espaces comportant de nombreux obstacles infranchissables. Vous surveillez le scanner situé en bas de l'écran afin de localiser la position des bonus qui peuvent apparaître n'importe où et vous foncez afin de les récupérer avant votre adversaire. Vous pouvez quitter la route pour couper au plus court, si vous êtes prêt à prendre le risque d'endommager sérieusement votre voiture en percutant des obstacles. De nombreuses icônes sont disséminées dans les circuits comme dans les parcours de bonus et il suffit de rouler dessus pour les récupérer. Certaines vous rendent invincible durant quelques instants, d'autres vous permettent de récupérer des crédits ou des munitions et le point d'interrogation modifie les caractéristiques de votre véhicule de manière aléatoire. Mais les deux icônes les plus importantes sont celles qui vous procurent du carburant ou qui réparent les dommages causés à votre véhicule.

Au niveau des circuits, Jupiter's Masterdrive est aussi riche que Nitro, car le faible nombre de parcours est compensé par l'alternance entre les courses et les parcours de bonus. D'autre part, Jupiter's Masterdrive est le seul programme de ce type à présenter un mode d'entraînement permettant de se familiariser avec les différents circuits.

Les véhicules

Badlands ne vous laisse pas choisir votre véhicule, mais vous pouvez améliorer ses performances grâce aux bonus obtenus en course. Vous passez au magasin après chaque épreuve et, si vos moyens vous le permettent, vous améliorez vos pneus, votre turbo ou votre vitesse de pointe. Si vous êtes d'humeur agressive, vous pouvez également acheter des missiles qui vous serviront à détruire les véhicules de vos concurrents, ce qui les oblige à attendre l'hélicoptère de secours. Mais comme vos adversaires ont la possibilité de faire de même, mieux vaut acquérir un écran protecteur qui arrête les tirs ennemis. En ce qui concerne les missiles, il faut préciser que l'on peut également en ramasser sur la piste et que d'autres peuvent apparaître lorsque vous détruisez certains éléments du décor.

Super Off Road ne vous laisse pas non plus le choix entre plusieurs véhicules et il faut donc se contenter du 4x4 de base. Mais bien sûr, vous pouvez améliorer ses performances avec l'argent gagné lors des courses. Vous vous rendez au magasin entre chaque course pour y acheter différents types de pneus ou d'amortisseurs, afin d'améliorer la tenue de route de votre véhicule. Vous pouvez augmenter son accélération et sa vitesse de pointe ou encore acheter des unités de nitro. En revanche, il n'est pas possible de se procurer des armes pour tirer sur ses adversaires, car c'est une compétition sportive à la loyale.

Super Off Road
Super Off Road

Super Cars vous attribue un véhicule plus performant une fois que vous aurez gagné beaucoup d'argent en participant à de nombreuses courses. En revanche, vous pouvez passer au garage avant chaque course afin d'acheter divers équipements des plus efficaces. Le "power steering" permet de négocier des virages très serrés, le "spin assist" a pour effet de replacer automatiquement votre véhicule dans la bonne direction après une série de tête-à-queue et le blindage latéral fait tournoyer les autres concurrents lorsque vous les percutez sur le côté. Vous pouvez améliorer certaines performances de votre véhicule : accélération, vitesse de pointe, ou encore puissance de freinage. Il est également très judicieux d'acheter des missiles avant et arrière, afin de pouvoir se débarrasser d'un gêneur. Mais, attention, vous ne pouvez utiliser qu'un missile avant et un missile arrière durant chaque course.

Les véhicules détruits par un missile restent immobilisés au beau milieu de la route et il faut les éviter en repassant à cet endroit lors des tours suivants. D'autre part, vous disposez de quatre cadrans qui vous donnent de précieux renseignements sur votre véhicule. Vous pouvez ainsi connaître précisément l'état de votre moteur, de vos pneus ou de votre carrosserie, ainsi que la quantité de carburant qu'il vous reste. Il est possible d'effectuer toutes les réparations nécessaires et de refaire le plein d'essence dans le garage, moyennant finances.

Nitro vous offre le choix entre trois types de véhicules qui se différencient par la consommation de carburant, la tenue de route et les performances hors piste. Vous le sélectionnez avant chaque course, en tenant compte de vos disponibilités en carburant et du type de terrain. Vous passez au magasin après chaque épreuve afin d'améliorer les performances de votre voiture. Les équipements disponibles ont un effet sur la vitesse de pointe, l'accélération ou l'adhérence à la route. Ne négligez pas non plus d'acquérir un nitro, qui vous procure des accélérations foudroyantes. Vous pouvez également effectuer des réparations, ce qui est fort utile car les collisions altèrent nettement la direction des véhicules. Mais avant tout, vous devez refaire vos réserves de carburant car une panne en course vous serait fatale. Vous pouvez récupérer tous ces équipements durant la course, y compris le carburant, mais mieux vaut s'équiper avant le départ.

Jupiter's Masterdrive ne vous offre pas le choix entre plusieurs véhicules, mais celui-ci est différent à chaque épreuve. Votre voiture est dotée de caractéristiques particulières, adaptées à chaque type de terrain. L'une des innovations de ce programme est la présence de trois jauges disposées sur le côté de l'écran, qui vous permettent de connaître avec précision l'état de votre véhicule. L'une d'elles vous indique combien de chocs votre véhicule peut encore supporter avant d'être détruit. Lorsque ce niveau se rapproche de zéro, vous devez ramasser une icône de réparation au plus vite si vous ne voulez pas faire l'achat d'un nouveau véhicule. La seconde correspond au niveau du réservoir. Si vous tombez en panne, il vous faudra vous traîner lentement jusqu'à une icône de carburant, s'il y en a une à proximité. Enfin, la troisième jauge vous permet de connaître la quantité de munitions dont vous disposez.

Avant chaque épreuve, vous passez faire quelques achats dans le magasin. Vous pouvez améliorer différentes caractéristiques de votre véhicule : vitesse de pointe, accélération, freinage, résistance aux chocs et consommation de carburant. Il est également possible de se procurer un canon pour tirer sur les autres concurrents, ce qui leur fait perdre le contrôle de leur véhicule durant quelques instants. Toutefois, ne faites pas la folie de dépenser tout votre argent en équipements. Il est conseillé de garder en permanence des crédits sur votre compte afin de pouvoir acheter un nouveau véhicule au cas où le vôtre serait détruit. Le magasin de Jupiter's Masterdrive est plus complet que ceux des autres programmes de ce comparatif. On peut y acheter un nouveau véhicule, mais également jouer au jackpot en utilisant les jetons ramassés durant la course. Si vous avez de la chance, vous pouvez gagner d'importantes sommes d'argent qui vous permettront de vous équiper plus rapidement.

La compétition

Badlands se joue seul ou à deux mais, dans un cas comme dans l'autre, trois voitures participent à la course. Le but du jeu consiste à tenir le plus longtemps possible, ce qui n'est pas toujours évident dans la mesure où le joueur qui franchit la ligne d'arrivée après une voiture contrôlée par l'ordinateur est éliminé. Vous disposez quand même de deux crédits pour continuer la partie, mais vous n'avez droit à l'erreur que trois fois. En revanche, la destruction de votre véhicule n'entraîne pas une élimination, car une nouvelle voiture vous est tout de suite attribuée.

Super Off Road vous permet de jouer seul, à deux ou encore à trois. C'est un atout important, car c'est le seul programme de ce comparatif, avec Nitro, à proposer le jeu en trio. Quatre voitures participent à la course, car l'une d'elles, au moins, est contrôlée par l'ordinateur. Comme pour Badlands, le but du jeu consiste à tenir le plus longtemps possible et à terminer la course avant l'une des voitures contrôlées par l'ordinateur pour rester dans la compétition. Vous disposez également de deux crédits qui vous permettent de continuer la partie, mais la troisième défaite vous sera fatale.

Super Cars est basé sur un principe de jeu très différent de celui des programmes précédents. Quel que soit votre classement à l'arrivée d'une course, vous pouvez passer au circuit suivant, même si vous êtes arrivé en dernière position. C'est l'état de votre véhicule qui est déterminant dans ce programme, car vous êtes immédiatement éliminé dès que l'une de vos quatre jauges tombe à zéro. Le but du jeu est de remporter le plus grand nombre de saisons possible. Chacune d'elles comporte neuf courses et il faut impérativement figurer parmi les trois premiers du classement général à la fin de la saison pour pouvoir participer à la suivante. Le nombre de véhicules participant à la course est variable. En effet, si vous n'avez que trois concurrents lors de la première saison, le nombre de véhicules augmente dans les saisons suivantes, ce qui élève d'autant le niveau de difficulté.

Super Cars
Super Cars

Nitro se joue seul, à deux ou à trois, mais dans tous les cas, quatre véhicules sont en compétition. Votre objectif est de remporter le championnat, qui comporte plus de trente courses. Il faut être particulièrement attentif à la quantité d'essence qu'il vous reste, car la compétition est finie pour vous si vous tombez en panne. En revanche, vous ne pouvez pas être éliminé de la compétition, quelle que soit votre position sur la ligne d'arrivée. Toutefois, votre classement a une certaine incidence sur une éventuelle élimination. En effet, seuls les trois premiers de chaque course reçoivent une allocation de carburant (en ordre décroissant) ainsi que de l'argent. Si vous terminez en dernière position dans plusieurs courses successives, vous êtes rapidement acculé. Dans les cas limites, vous pouvez encore vous en tirer en récupérant plusieurs barils d'essence au hasard du parcours, mais vous ne pourrez jamais tenir longtemps de cette manière.

Jupiter's Masterdrive se joue seul ou à deux, mais le nombre de véhicules en compétition varie selon les épreuves. En effet, trois véhicules participent aux courses, contre deux pour les parcours de bonus. Cela est très appréciable lorsque l'on joue à deux, car il est bien plus stimulant de se retrouver en tête-à-tête avec son adversaire pour se disputer les bonus. Votre but est de remporter le tournoi, qui se compose de dix-huit épreuves. Là encore, un mauvais classement n'est pas éliminatoire. La partie ne prend fin que lorsque votre véhicule est détruit et qu'il ne vous reste pas assez d'argent pour en acheter un autre. Toutefois, il est fondamental de surveiller attentivement votre jauge de dommage, car une explosion de votre véhicule est un lourd handicap pour la suite. Non seulement vous perdrez une course mais, encore plus grave, le nouveau véhicule que vous achèterez ne dispose d'aucune amélioration. Il sera très difficile de remporter les épreuves suivantes, alors que votre adversaire dispose d'une voiture dotée de nombreux équipements supplémentaires.

Le mode de contrôle

En l'absence d'effets spectaculaires, tout l'intérêt de ce type de programme repose sur une parfaite jouabilité. Les commandes se doivent d'être aussi souples que précises, mais certains modes de contrôle sont plus efficaces que d'aunes. Il est à noter que traditionnellement ce type de programme se joue à la manette, contrairement aux courses de voitures en 3D.

Badlands est le seul programme de ce comparatif à vous offrir le choix entre deux modes de contrôle différents. Si vous optez pour le mode A, vous accélérez en maintenant le bouton appuyé, vous freinez en le relâchant et vous faites feu en tirant le manche vers le bas. Dans le mode B, l'accélération est obtenue en poussant le manche vers le haut, vous le tirez vers le bas pour freiner et vous faites feu en pressant sur le bouton. C'est le mode A qui est utilisé par défaut, ce qui est une bonne chose car ce système est le plus précis.

Dans Super Off Road, vous poussez le manche vers le haut pour accélérer ou vers le bas pour ralentir et le bouton de tir actionne la nitro. Il est très agréable de déclencher la nitro d'une simple pression sur le bouton, mais le mode d'accélération est plus discutable. En effet, ce mode de contrôle est moins précis car il est malaisé d'accélérer et de tourner en même temps. Cela nuit un peu à la jouabilité de ce programme, ce qui est d'autant plus regrettable que le niveau de difficulté augmente assez rapidement. Si vous jouez à plusieurs, le troisième contrôle son véhicule par l'intermédiaire du clavier. Ce mode de contrôle est assez précis après un certain entraînement, mais on regrettera que les concepteurs de ce programme n'aient pas fait l'effort d'inclure une option permettant de jouer avec une troisième manette, en utilisant une interface. C'est le seul point faible de cet excellent programme, et cela gênera sans doute les habitués de ce type de jeu.

Avec Super Cars, on revient au mode de contrôle classique on accélère en maintenant le bouton appuyé et l'on ralentit en le relâchant. Pour lancer un missile avant ou arrière, il suffit de pousser le manche dans la direction désirée. Ce mode de contrôle on ne peut plus simple fait des merveilles et il procure une jouabilité parfaite à ce programme.

Nitro a également recours à ce mode de contrôle classique qui consiste à presser le bouton pour accélérer et à le relâcher pour ralentir. Cela est aussi simple qu'efficace et la jouabilité y gagne beaucoup. En revanche, comme pour Super Off Road, le troisième joueur doit utiliser le clavier pour diriger son véhicule. Il est vraiment regrettable que la plupart des éditeurs continuent à ignorer d'excellents accessoires comme l'interface pour deux manettes supplémentaires.

Nitro
Nitro

Jupiter's Masterdrive a recours à une variante du mode de contrôle classique. L'accélération est toujours obtenue en maintenant le bouton appuyé et il faut pousser le manche vers le haut pour déclencher le canon, mais vous disposez de deux modes de freinage. En effet, le frein moteur entre en action dès que vous relâchez le bouton, tandis qu'il suffit de tirer le manche vers le bas pour obtenir un freinage plus puissant. Jupiter's Masterdrive est le seul programme de ce comparatif dans lequel vous disposez d'une marche arrière, ce qui se révèle parfois très utile dans les parcours de bonus. Pour l'enclencher, vous vous arrêtez et vous tirez le manche vers le bas, puis vous pressez le bouton.

La réalisation

Badlands, avec ses petits sprites et son absence de défilement ne propose pas d'effets spectaculaires. Toutefois, les décors, qui représentent des paysages dévastés à la Mad Max, sont réussis. Les remises de prix et les séquences de magasin ne sont pas particulièrement soignées, mais les bruitages soutiennent bien l'action. Badlands vaut surtout par son excellente jouabilité et par la simplicité de son concept. On appréciera également le fait que le second joueur puisse rentrer dans le jeu à n'importe quel moment de la partie.

On peut cependant émettre des réserves quant à sa longévité. En effet, l'obligation de terminer chaque course en première position pour ne pas être éliminé place la barre très haut. On passe la première série d'épreuves sans trop d'efforts, mais les choses se gâtent par la suite et il n'est vraiment pas évident de tenir le coup. Vous risquez de vous lasser assez rapidement si vous jouez seul, mais les parties à deux sont très excitantes.

Super Off Road est plus soigné, ce qui n'est guère surprenant puisque cette conversion d'arcade a été réalisée par Graftgold, à qui l'on doit déjà des petits chefs-d'oeuvre comme Rainbow Islands ou Simulcra. Bien sûr, les sprites sont petits, mais le graphisme est très fin et les couleurs bien employées. Il n'y a pas de défilement, mais l'animation est excellente. Les 4x4 entrent et sortent des trous d'eau de manière très réaliste et soulèvent des nuages de poussière en traversant un tas de sable. Du beau travail ! Cela dit, ce programme souffre du même défaut que le précédent car il faut également terminer les courses en tête pour ne pas être éliminé. Il est encore plus difficile de tenir le coup et seuls les meilleurs parviendront à aller loin dans le jeu, les autres se sentiront frustrés.

Super Cars bénéficie de graphismes agréables, avec des sprites plus grands et un défilement des plus fluides. Ce programme est l'oeuvre de l'équipe qui vient de réaliser Lotus Esprit Turbo Challenge. Contrairement aux programmes précédents, Super Cars présente une excellente longévité grâce à sa très bonne jouabilité, mais également au fait que l'on ne risque pas d'être éliminé brutalement à la suite d'une défaillance, à moins de négliger de faire les réparations nécessaires à intervalles réguliers. Il est tout à fait possible de tenir le coup durant plusieurs saisons et même de terminer le jeu, mais il faut quand même s'accrocher pour figurer parmi les trois premiers du classement général.

Nitro présente l'habituelle qualité des réalisations de Psygnosis, avec des graphismes agréables et une animation fluide. Cela dit, la solution apportée au problème du jeu à plusieurs, sur des circuits avec défilement, est loin d'être satisfaisante. Pas de problème pour jouer à deux pour Badlands ou Super Off Road avec des circuits de la taille d'un écran. Quant à Super Cars, il présente des circuits avec défilement, mais on joue seul. Les concepteurs de Nitro ont voulu combiner les avantages de ces deux formules, mais le résultat est franchement bâtard. Lorsque l'un des joueurs est distancé et qu'il va sortir de l'écran (par le bas ou par le côté), l'ordinateur le remet en course moyennant une diminution de son stock de carburant en guise de pénalité. Ce système est très désagréable, car la course est faussée par les déplacements de véhicules effectués par l'ordinateur et cela est très déconcertant pour les joueurs.

Cependant Nitro est un bon programme pour le jeu en solitaire. Comme dans Super Cars, vous ne risquez pas d'être éliminé par de mauvaises performances en course. Vous pouvez donc vous permettre une faiblesse passagère tant que vous surveillez vos réserves de carburant. Il est tout à fait possible de participer à toutes les épreuves, même s'il est loin d'être facile de terminer en première position. Nitro est un programme très prenant dont on ne se lasse pas rapidement.

Jupiter's Masterdrive est le seul programme français de ce comparatif, et il n'a rien à envier à ses concurrents. Le graphisme n'est pas extraordinaire, mais l'animation est excellente et des bruitages convaincants accompagnent l'action. C'est surtout le seul des trois programmes en défilement à régler élégamment le problème du jeu à plusieurs, en séparant l'écran en deux. Chaque joueur peut donc suivre son véhicule dans de bonnes conditions. Cela est d'autant plus agréable que les concepteurs ont fait l'effort de vous permettre de disposer d'un grand écran lorsque vous jouez seul. De plus, on appréciera tout particulièrement la possibilité de sauvegarde des scores, ce qui est hélas bien trop rare. A l'instar de Super Cars et de Nitro, Jupiter's Masterdrive évite la frustration engendrée par une élimination brutale. Il suffit de disposer des crédits nécessaires à l'achat d'un nouveau véhicule pour être à l'abri d'une élimination. Cela vous permet de profiter pleinement des nombreux circuits de ce programme sans diminuer l'intérêt du jeu, car il faut sérieusement s'accrocher pour remporter le tournoi.

Jupiter's Masterdrive
Jupiter's Masterdrive

Conclusion

Les cinq programmes de ce comparatif présentent tous un excellent intérêt ludique et chacun de ces jeux peut offrir un intérêt très différent selon que l'on joue seul ou à plusieurs. Si vous jouez seul, les deux meilleurs sont Super Cars et Nitro qui allient tous deux une excellente jouabilité à une bonne longévité. Toutefois. Super Cars est assez classique, alors que Nitro est un programme nettement plus novateur.

Si vous jouez à deux, le meilleur programme est indiscutablement Jupiter's Masterdrive qui surclasse largement ses concurrents grâce à ses deux écrans et à la variété apportée par les parcours de bonus. Si l'on fait la moyenne entre le jeu seul et à deux, c'est encore Jupiter's Masterdrive qui l'emporte car c'est un programme très performant dans les deux cas et la sauvegarde des scores est particulièrement motivante. En revanche, si vous avez fréquemment l'occasion de jouer à trois, vous passerez de très bons moments en compagnie de Super Off Road.

En raison de leurs grandes qualités ludiques, les jeux de ce type ne sont pas prêts de disparaître et Gremlin prévoit d'en publier un nouveau en avril 1991. Il s'agit de Super Cars II, qui comportera deux écrans à l'instar de Jupiter's Masterdrive.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]