Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 25 mai 2017 - 08:56  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Comparatif : Les jeux de course de 1989
(Article écrit par Alain Huyghues-Lacour et extrait de Tilt - février 1990)


Les simulations de conduite intéressent maintenant un nouveau public : les acrobates du volant amateurs de tôle froissée. Ces jeux sur micro émanent presque tous des bornes d'arcade. Power Drift, Turbo Outrun, Chase HQ valent-ils les originaux ? L'absence du volant nuit-elle au célèbre Hard Drivin', à mi-chemin entre arcade et simulation ? Et la pôle position ne revient-elle pas à Stunt Car Racer, le seul logiciel qui ne soit pas une adaptation ?

Jeux de course

Les courses automobiles ont toujours remporté un grand succès, sur micro comme dans les salles d'arcade. Pourtant, le genre n'a pas beaucoup évolué au cours de ces dernières années. Heureusement, les courses automobiles traditionnelles cèdent maintenant la place à une nouvelle génération de programmes, bien plus spectaculaires. Les amateurs de sensations fortes s'en donnent à coeur joie sur des parcours acrobatiques à souhait. Stunt Car Racer, Hard Drivin' et Power Drift sont tout à fait typiques de cette évolution.

Quant à Turbo Outrun et Chase HQ, ils ne relèvent pas exactement du même principe, mais ce ne sont pas des programmes classiques pour autant. Qu'il s'agisse de braver les pires conditions climatiques ou d'emboutir des voitures en fuite, l'accent est mis sur la démesure et le spectaculaire.

Les parcours

Hard Drivin' est nettement inférieur à ses concurrents quant à la variété des trajets. En effet la compétition se déroule sur un circuit composé de deux parcours différents. Quelques mètres après la ligne de départ, vous arrivez à un embranchement. A droite, vous avez le parcours acrobatique, à gauche celui de vitesse. Chacun d'eux comporte plusieurs points de contrôle, et votre temps est limité.

Le parcours de vitesse vous permet de bien vous familiariser avec votre véhicule et cet entraînement n'est pas superflu avant de s'attaquer au redoutable parcours acrobatique. Ce dernier présente des passages très difficiles que vous ne pourrez aborder si vous ne maîtrisez pas parfaitement votre véhicule. Votre vitesse est un facteur déterminant. Si vous n'allez pas assez vite dans la boucle, par exemple, votre véhicule retombera sur le sol ; si vous allez trop vite, vous risquez fort de quitter la route. Deux parcours, ce n'est pas beaucoup, mais ce sont deux parcours difficiles. De longues heures d'entraînement seront nécessaires pour avoir une chance de battre le champion contrôlé par l'ordinateur.

Jeux de course
Hard Drivin'

Chase HQ présente cinq parcours. Mais en fait, ceux-ci se différencient plus par les décors que par leur topographie. Toutefois, il y a quelques passages délicats lors de la traversée de routes en travaux. Vous devez alors tenter d'éviter des rochers et des barrières, mais les accrochages ne créent pas d'accidents. En fait, la difficulté vient du temps limité qui vous est laissé pour rattraper le véhicule des fuyards. Cela vous oblige à prendre un maximum de risques. Il n'est pas question de ralentir, ça passe ou ça casse.

Quant à l'aspect spectaculaire de Chase HQ, il ne tient pas aux caractéristiques du parcours, mais aux collisions entre les véhicules. Vous devez foncer sur la voiture des malfaiteurs pour l'emboutir par l'arrière à de nombreuses reprises pour en venir à bout. Il faut cependant prendre garde à ne pas frapper d'autres véhicules. Bien sûr, les fuyards slaloment au beau milieu de la circulation afin de vous compliquer les choses.

Stunt Car Racer présente huit circuits différents, très difficiles, surtout en compétition. Heureusement, vous pouvez vous familiariser avec le parcours de votre choix en mode d'entraînement. Il est difficile d'imaginer des tracés plus acrobatiques que ceux-ci. Rien ne vous est épargné : bosses, sauts, virages en épingle à cheveux et même un incroyable saut en hauteur à vous couper le souffle. Et puis, contrairement aux autres programmes, il n'est pas question de quitter la piste un seul instant. Celle-ci est suspendue au-dessus du sol, et la moindre erreur se solde par une chute spectaculaire qui vous fera perdre un temps précieux et qui endommagera sérieusement votre dragster. Terminer certains parcours sans quitter la piste demande des réflexes à toute épreuve et une concentration de chaque instant. Une performance.

Turbo Outrun vous propose de traverser les États-Unis d'une côte à l'autre. Vous partez de New York pour arriver à Los Angeles, ce qui ne représente pas moins de seize étapes. Ces différents parcours sont assez variés. Certains sont parsemés d'obstacles divers, comme des barrières, des barils ou des tas de sable. D'autres vous obligent à affronter de très mauvaises conditions climatiques : tempêtes de neige ou route inondées. Toutes ces difficultés mettront à l'épreuve vos talents de conducteur. Toutefois, il faut bien reconnaître que ce programme est bien moins spectaculaire que ses concurrents.

Jeux de course
Turbo Outrun

Power Drift, avec vingt-sept parcours différents, surclasse les autres programmes de ce challenge. Chaque circuit est visiblement étudié pour vous user les nerfs. La piste monte, descend et tourne dans tous les sens. Cela ne s'arrête pas un instant et lorsque vous découvrez l'une des rares lignes droites, vous pouvez être sûr qu'un virage particulièrement raide vous attend au bout, une fois que vous serez à pleine vitesse. Comme si cela n'était pas suffisant, certains parcours sont recouverts de neige ou sont à effectuer de nuit.

Les performances du véhicule

Au niveau du mode de contrôle, il est difficile de faire plus simple que Stunt Car Racer. Votre dragster dispose d'une vitesse unique. Il suffit donc de pousser la manette vers l'avant pour accélérer et vers l'arrière pour ralentir. Toutefois, il est équipé d'un turbo particulièrement performant, qui fonctionne lorsque vous gardez le bouton appuyé. Mais attention, l'usage de ce turbo est limité, à vous de l'utiliser à bon escient. Cela introduit un aspect stratégique intéressant.

D'autre part, on appréciera particulièrement la précision et la souplesse des commandes. Parfois, lorsque votre véhicule est déporté dans un virage, vous avez deux roues dans le vide, pendant quelques instants. Mais la précision des commandes vous permettra de reprendre la situation en main, si vous avez de bons réflexes.

La Porsche de Chase HQ ne dispose que de deux vitesses. C'est donc un jeu d'arcade des plus classiques à cet égard (vous passez les vitesses en appuyant sur le bouton), mais vous disposez également d'un turbo. Celui-ci est enclenché par une pression sur la barre d'espace. Il est conseillé de ne l'utiliser que pour vous donner une puissance supplémentaire, juste au moment où vous ruez sur la voiture que vous poursuivez... Le mode de contrôle à la manette et la précision des commandes contribuent pour beaucoup à l'excellente jouabilité de ce programme.

Jeux de course
Chase HQ

Avec Power Drift, on reste également dans l'arcade traditionnelle : deux vitesses que l'on passe en appuyant sur le bouton de tir. Mais contrairement à Chase HQ, vous avez le choix entre deux modes de contrôle : manette ou souris. Dans les deux cas, il vous est possible d'ajuster la sensibilité selon vos goûts. Le mode de contrôle est très proche de celui de Super Hang On, ce qui n'est guère surprenant, le même programmeur ayant réalisé ces deux logiciels. Le mode de contrôle offre une excellente précision et la souris est plus efficace dans ce programme. Mais que vous choisissiez la manette ou la souris, la jouabilité est excellente, ce qui est indispensable étant donné la difficulté des parcours.

Turbo Outrun joue également la carte de la simplicité : deux vitesses et un turbo. Toutefois, vous avez le choix entre les vitesses manuelles ou la boîte automatique. Dans la pratique, cette alternative relève surtout du gadget. En effet, le mode de contrôle sélectionné n'a pas beaucoup d'influence sur vos performances en course. Quant au turbo, il ne donne pas une grande impression d'accélération. On est bien loin des performances de Stunt Car Racer.

Sur le plan des vitesses, Hard Drivin' surclasse largement ses concurrents. Cela n'est guère étonnant pour qui connaît l'histoire de ce programme. Il a en effet été conçu comme un simulateur de conduite à l'intention des auto-écoles américaines. En cours de réalisation, les concepteurs se sont rendus compte du potentiel ludique de ce programme. Puis Atari Games s'intéressa à l'affaire et une version remaniée (avec un parcours acrobatique) fit son apparition dans les salles d'arcade. Domark a su conserver les qualités qui ont fait de Hard Drivin' un grand succès d'arcade.

Votre véhicule dispose de quatre vitesses en mode manuel ou automatique, ce qui a une grande incidence sur le déroulement de la course. Comme le jeu d'arcade, cette conversion est très difficile et seuls les rois du volant parviendront à tirer leur épingle du jeu en manuel. Hard Drivin' offre le choix entre deux modes de contrôle : manette ou souris. En mode manuel, les changements de vitesses s'effectuent par l'intermédiaire de la manette, ou au clavier si vous utilisez la souris. Mais ils sont particulièrement difficiles à maîtriser dans les deux cas. Cette conversion est très proche de l'original, mais bien sûr la machine d'arcade offre volant, pédales et levier de vitesses. Un programme d'un tel réalisme qu'il nous fait regretter l'absence de ces accessoires sur micro-ordinateurs.

Réalisation

C'est la qualité de l'animation qui est ici déterminante. Bien sûr, le graphisme a toujours son importance, mais le succès d'une course automobile repose avant tout sur l'impression de vitesse que l'on ressent. Et cela est encore plus évident pour les courses acrobatiques, avec des scènes particulièrement spectaculaires. A l'exception de Stunt Car Racer, tous les programmes de ce challenge sont des conversions de jeux d'arcade, qui disposent à l'origine d'une animation extraordinaire. Tous ceux qui ont fait quelques parties de Power Drift dans une salle d'arcade en sont ressortis très impressionnés par la beauté de ce programme.

Hélas, nos micros sont bien loin de disposer des mêmes capacités. Prenons le cas de Power Drift justement. Le graphisme est réussi, la bande sonore agréable et la jouabilité satisfaisante. Alors c'est un succès ? Eh bien non, parce que l'animation est confuse. A certains moments, on ne sait plus trop où on se trouve et les voitures semblent rouler en plein ciel. Les qualités du programmeur ne semblent pas en cause. Ce n'est pas un débutant puisqu'il nous a déjà offert le fantastique Super Hang On. A l'évidence, le projet lui-même était trop ambitieux. Tous les parcours du jeu d'arcade figurent dans cette conversion, mais l'animation ne suit pas, il ne faut pas demander l'impossible. Alors le résultat est bâtard et, en dépit de certaines qualités, Power Drift ne convaincra personne.

Jeux de course
Power Drift

Turbo Outrun pose strictement le même problème. Les graphismes sont agréables (nettement mieux que ceux du premier épisode), mais l'animation laisse vraiment à désirer. Sur la borne d'arcade, la scène de la tempête de neige est vraiment impressionnante, elle est beaucoup moins bien rendue sur micro. Et lorsque la Ferrari passe entre des barils nettement plus gros qu'elle, la scène tourne au grotesque. Décidément, les courses automobiles de Sega ne sont vraiment pas faites pour nos micro-ordinateurs. Dans ce cas précis, on peut quand même mettre en doute le travail de programmation. Il semble évident qu'il est possible de faire mieux, mais un Amiga ne pourra jamais lutter contre une machine d'arcade sur une animation de ce type.

Chase HQ s'en tire beaucoup mieux que les deux programmes précédents, pourtant ce n'est pas non plus une conversion facile. Mais Ocean a fait le bon choix en simplifiant le graphisme, au bénéfice de l'animation. Bien sûr, on reste quand même loin des performances du jeu d'arcade qu'on ne peut pas rendre sur micro, mais on se prend tout de suite au jeu grâce â un effet de vitesse très réussi.

Hard Drivin' est la conversion la plus réussie de cette sélection. Réussir une version micro aussi proche de l'original paraissait impossible. Les circuits sont identiques, le graphisme est pratiquement le même, et l'animation en 3D surfaces pleines est excellente. Attention, l'animation n'est pas aussi rapide que celle du jeu d'arcade, mais les fans de l'original ne seront pas déçus. C'est une conversion exemplaire, dont le seul défaut est un mode de changement de vitesses peu ergonomique. Le niveau de difficulté est assez élevé, mais pas plus que dans le jeu d'arcade.

Stunt Car Racer bénéficie également d'une réalisation extraordinaire. Geoff Crammond (l'auteur de ce programme) avait déjà démontré sa maîtrise des courses automobiles avec REVS (la meilleure simulation de formule 1 sur C64), et prouvé son talent pour les animations en 3D surfaces pleines avec le mythique Sentinel. Indiscutablement, il s'est inspiré de Hard Drivin', en partie du moins, pour réaliser ce programme, mais le résultat est totalement original. Le graphisme n'a rien d'extraordinaire, car tout repose sur l'animation.

En dépit de la démesure de cette course délirante, ce programme présente un réalisme rarement atteint. On a vraiment l'impression d'être au volant d'un dragster et de réaliser toutes ces cascades incroyables. A tel point que l'on se penche dans les virages lors des premières parties. Les sauts, les virages, les chutes, tout est réussi. Seul le dépassement de l'autre véhicule est critiquable, car on a parfois l'impression de passer à travers celui-ci. Mais c'est vraiment un défaut mineur. L'incroyable qualité de l'animation, ajoutée à une jouabilité parfaite, fait de Stunt Car Racer la course automobile la plus excitante à ce jour sur un micro.

Jeux de course
Stunt Car Racer

Conclusion

Aux deux premières places de ce challenge, on trouve les programmes en 3D surfaces pleines : Stunt Car Racer et Hard Drivin'. Leur graphisme est assez limité mais, comme nous l'avons vu, c'est l'animation qui fait les grandes courses automobiles. Le grand vainqueur est Stunt Car Racer, qui surpasse tous ses concurrents sur bien des plans : intérêt de jeu, jouabilité, réalisation, etc. Sa qualité est telle qu'il pourrait faire l'objet d'une "conversion à rebours". et on ne serait pas surpris de le voir faire son entrée dans les salles d'arcade.

Hard Drivin' figure en deuxième place et c'est également une belle réussite. Sa force repose sur un intéressant dosage entre réalisme et délire, à mi-chemin entre arcade et simulation. Sans être aussi accompli, Chase HQ est un jeu assez prenant. Quant à Power Drift et Turbo Outrun, ils offrent un intérêt de jeu bien moindre. Ce sont de petits jeux sympathiques qui peuvent être amusants le temps de quelques parties, mais qui sont loin de tenir les promesses des fantastiques jeux d'arcade dont ils ne sont que de pâles imitations.

Il est intéressant de constater que le meilleur programme est le seul qui ne soit pas une adaptation d'arcade et ce n'est pas un hasard. Stunt Car Racer est l'oeuvre d'un programmeur de talent qui a développé directement son jeu sur ST en utilisant au mieux les possibilités de la machine. Alors que dans le cas de programmes comme Turbo Outrun ou Power Drift, les programmeurs se lancent dans des conversions impossibles, car ils sont limités, d'une part, par leur modèle, d'autre part, par les capacités du micro sur lequel ils développent. Écartelés entre ces facteurs inconciliables, ils accouchent généralement de programmes assez bâtards.

Les éditeurs ont tort de vouloir tenter des conversions fidèles. Il est nettement préférable de s'inspirer librement du principe de base d'un jeu et de tenir compte des capacités de la machine utilisée. Prenons l'exemple de la conversion de Power Drift sur C64. Seule l'idée de base a été conservée, les parcours sont totalement différents et les sprites beaucoup plus petits que sur la borne d'arcade. Lorsqu'on joue, la rapidité et la qualité du jeu font oublier qu'il ne s'agit pas du "vrai" Power Drift. En fait, la version du Commodore 64 est nettement plus passionnante que les versions 16 bits. Mieux vaut faire simple et efficace.

Ce nouveau style de courses automobiles n'est sans doute pas une mode passagère et, à l'avenir, on devrait voir arriver des courses de plus en plus spectaculaires. Parallèlement, la conduite gagne beaucoup en réalisme et il ne nous manque plus qu'une chose : de bons accessoires. A quand un volant pour nos micros ?


[Retour en haut] / [Retour aux articles]