Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 21 octobre 2017 - 01:21  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Laurent Zorawski
(Entrevue réalisée par David Brunet - août 2017)


Il ne reste que deux revendeurs Amiga francophones dont Amedia Computer France. Voici une entrevue avec son gérant, Laurent Zorawski qui nous en dit plus sur lui, sa société et le marché Amiga actuel.

- Bonjour Laurent. Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Salut David ;) Première chose : je te remercie pour m'avoir contacté et surtout pour maintenir un site tel qu'Obligement avec tous les articles s'y trouvant et qui sont très intéressants/utiles pour tout amigaïste passionné ou en phase de (re)découverte !

Ensuite, me concernant, je m'appelle Laurent Zorawski, je suis de 1974, donc, âgé de 43 ans et oh joie !, marié depuis le 13 juillet 2017 après 16 ans de vie commune avec ma chère et tendre moitié ! J'ai découvert l'Amiga grâce à un ami dont le père avait ramené deux Amiga 1000 fraîchement sortis aux États-Unis, et depuis lors, je m'étais toujours promis d'avoir une boutique informatique pour vendre de l'Amiga, quel que soit le temps que ça prendrait ! Chose réalisée en partie lorsque j'ai commencé à travailler chez F.L. Computer au Luxembourg, où j'ai été autoriser par le patron à vendre des Pegasos II ! Ma profession est technico-commercial/assembleur/dépanneur informatique spécialisé et mon poste actuel officiel est président de notre SAS (Société par Actions Simplifiée).

J'ai essentiellement deux passe-temps favoris : regarder des films ou séries, et bien entendu l'Amiga sous toutes ses formes ! L'avantage de ma position est de pouvoir assouvir ma passion en testant des matériels divers sur tout type d'Amiga, clones FPGA ou Amiga NG, des fois m'amuser avec, bidouiller, et discuter de pas mal de sujets autour de l'Amiga avec nos clients/amis ! C'est le côté passion et agrément de mon travail, même si cela est très gourmant en terme de temps, mais comme on dit : quand on aime, on ne compte pas !

- J'imagine qu'en tant que responsable d'une boutique informatique, vous avez accès à toutes les machines Amiga mais chez vous, quelles sont les configurations que vous disposez et celles que vous utilisez vraiment ?

Chez moi, il me reste un clone FPGA MiST pour faire des tests quand j'en ai le temps à la maison, c'est-à-dire rarement ! Mon Pegasos II ainsi que mon Amiga 1000 sont à la boutique.

Inversement, au magasin, nous avons : un Amiga 1000, une paire d'Amiga 500, une paire d'Amiga 1200, des cartes mères d'Amiga 600 en cours de réparation, un Amiga 4000, des cartes MiST, une carte FPGA Arcade (Replay), un AmigaOne X5000 complet, un Atari 520 STE, un 1040 STF, un Amstrad CPC 464 et toutes ces machines sont utilisées très souvent, que ce soit pour nos besoins (tests de nouvelles configurations, nouveaux produits), tests pour nos clients, démonstrations au magasin, tests des produits avant expédition... Nous avons donc un éventail assez large et ce ne sont pas juste des boites mises en rayon !

Il nous manquerait encore une console Amiga CD32, un Amiga 2000, un Amiga 3000, un Atari Mega STE, un Atari Mega ST, un Atari TT et un Amstrad CPC 6128 pour compléter, mais ça viendra. En fonction aussi des déplacements que nous faisons aux rassemblements Amiga, nous prenons également certaines de ces machines pour démonstrations sur place. En fonction des besoins, nous utilisons des cartes accélératrices ACA123x pour Amiga 1200, des Furia pour Amiga 600, des HC508 pour Amiga 500 et une Vampire en cours d'installation (nous devons d'abord satisfaire nos clients sur ces cartes avant de pouvoir nous en configurer une pour nous), cartes d'extension pour X5000...

En résumé, nous ne faisons pas que stocker du matériel dans des boîtes jamais ouvertes, le but étant de connaître au mieux les produits que nous vendons, il nous est donc obligatoire d'utiliser toutes nos machines quasiment tous les jours.

- Pouvez-vous nous présenter Amedia Computer France, ses membres et son histoire ?

Amedia Computer était à l'origine une auto-entreprise maintenue par une connaissance de longue date et suite à la faillite de mon ex-société (il faut bien des expériences, aussi malheureuses qu'elles puissent être) et afin de pouvoir garder mes clients et augmenter le potentiel à ce moment précis, il a été décidé de garder le nom "Amedia Computer" et de rajouter "France" (pour éviter toute usurpation de nom avec une société luxembourgeoise existante) et de créer une toute nouvelle société sous forme de SàRL dont je devais être le gérant grâce à l'investissement d'un ami : Alberto.

Une fois le côté administratif réglé, les investissements réalisés, l'emplacement du magasin trouvé, quelques aménagements... Amedia Computer France est donc née officiellement le 30 avril 2013 ! Après un peu plus d'un an d'existence, nous avons du nous séparer de notre seul employé (pour des raisons internes). Cela étant, Amedia Computer a continué à fonctionner de mieux en mieux, même étant tout seul au magasin !

Ensuite, pendant quelques mois, un client de Paris venait en moyenne une fois par mois pour voir les nouveautés Amiga, acheter du matériel, discuter de choses et d'autres car nous étions sur la route menant à ses parents ! De fil en aiguille, ce mystérieux client a entamé des discussions concernant comment aider Amedia, voir y travailler, investir éventuellement... et au bout de quatre mois de discussions très sérieuses, le client en question est devenu associé chez Amedia Computer, plus connu sous le nom de Franck "Sheldon" Bednarski !

Une fois ses obligations envers son ancien employeur clôturées, il est revenu en Moselle pour ensuite commencer à travailler en permanence à notre magasin de Courcelles-Chaussy, à 15 km de Metz. Grâce à son parcours de développeur chevronné et son sens aigu du travail bien fait, il est un atout ô combien utile à notre société, et surtout aussi grâce à sa passion pour l'Amiga autant que pour l'Atari. Il est maintenant bien intégré à l'équipe Amedia autant pour le côté généraliste (assemblage PC, PC portable, Mac, accessoires, pièces, installation, administration réseau, papeterie, téléviseurs, vidéo-surveillance essentiellement) que pour le côté passion Amiga et Atari.

Nous sommes donc actuellement trois associés (Alberto, Franck et moi-même) et un secrétaire-comptable à mi-temps. Notre activité globale reste en constante évolution et nous avons des projets pour l'avenir :).

Ils ne sont pas encore bourrés, mais ça ne va pas tarder !

L'équipe d'Amedia Computer France, avec de gauche à droite :
  • Jean-Luc Fuchs : le secrétaire-comptable à mi-temps et accessoirement le témoin de mariage de Laurent Zorawski.
  • Alberto Tennina : l'ami investisseur sans qui Amedia n'existerait pas.
  • Laurent Zorawski : en habit de marié.
  • Franck Bednarski : le mystérieux client devenu associé.
- L'Amiga ne représente-t-il toujours qu'une petite part de votre activité professionnelle ? Y a-t-il eu un "mieux" ses dernières années ou pas ?

Globalement, annuellement, je dirais que l'activité Amiga (vente de matériel, réparations) représente en moyenne entre 30 et 35% de l'activité complète, ce qui est une grande part tout de même. Sur certains mois, cela peut encore monter à 45%. Nous ne pouvons donc plus parler d'activité très accessoire à ce stade, et cela nous oblige à avoir un stock assez conséquent en permanence (entre 15 000 et 18 000 euros HT au magasin !). Je dirais donc qu'il y a eu du mieux effectivement depuis que le magasin est ouvert, car au départ, la partie Amiga représentait à peine 5 à 8% de l'activité !

- En dehors de la France, vos clients les plus nombreux viennent de quels pays ? Avez-vous des clients Amiga situés dans des pays dont on ne pense pas au premier abord ?

En dehors des Français, nous avons des clients surtout en Allemagne, Angleterre, Suisse, États-Unis, Norvège et Suède. Nous avons effectivement des clients du côté de Singapour, Algérie, Malte, même si ça reste très sporadique !

Amedia Computer Amedia Computer

- Quels produits Amiga se vendent le mieux ? Et ceux qui ne décollent pas ?

Ce qui se vend le mieux restent les adaptateurs Compact Flash, les ROM Kickstart, les câbles, les condensateurs, les manettes et les cartes accélératrices pour Amiga Classic. Les cartes MiST partent assez régulièrement également. Après, les AmigaOne X5000 ont eu un très bon démarrage (hors France en tout cas en ce qui nous concerne), mais suite aux récentes affaires, les demandes se font très minimes. Globalement, il n'y a pas vraiment de produits "invendus", le stock tourne en permanence, ce qui est bon signe.

Amedia Computer Amedia Computer

- Pensez-vous que l'arrivée des Vampire signe la fin des cartes accélératrices des concurrents ?

À ce niveau, je dirais que non, pas vraiment. En fait, je dirais plutôt l'inverse car les cartes étant considérées comme "chers" pour Amiga Classic vont maintenant passer au rang de plus abordables ! De plus, les cartes Vampire restent livrées en petite quantité chez les revendeurs et sont surtout prévues pour des utilisations très poussées, elles ne sont pas donc forcément destinées à tous les utilisateurs !

- WHDLoad est très pratique pour jouer aux anciens jeux Amiga. Quelle carte accélératrice conseillez-vous pour tirer parti de ce logiciel ? Une Vampire ou une autre carte ?

La réponse est simple : WHDLoad demande surtout de la mémoire Fast pour pouvoir être utilisé sans coupure, donc, pour Amiga 1200, une carte ACA1221EC suffit. Pour Amiga 500, une carte HC508 (fraîchement arrivées en juillet) couplée à une extension 1 Mo style A501 sont suffisantes aussi, et pour Amiga 600, le meilleur compromis reste la carte Furia 020 couplée à une carte A604n. Ces cartes permettent de précharger les fichiers des jeux en mémoire au démarrage pour ne plus avoir de coupure pendant les jeux, un pur bonheur !

- Y a-t-il des constructeurs ou des développeurs qui refusent que leurs produits soient revendus par votre magasin ? Si oui, lesquels par exemple ?

Oui, un seul : le développeur des firmwares des lecteurs Gotek.

- Avez-vous pris contact avec le nouveau Phase 5 pour revendre ses futurs produits ?

Oui, tout à fait. Cela étant, les tarifs approximatifs annoncés seront très élevés pour ces nouvelles cartes. Après, certains peuvent avoir des doutes concernant la sortie de ces cartes autant que sur l'existence même de la nouvelle société Phase 5, mais je pense personnellement que cela aboutira, je reste confiant à ce niveau.

- Avez-vous des nouvelles de la carte additionnelle 68060/USB/Ethernet en développement chez Mike Johnson pour la Replay ?

Tout à fait. Mike travaille sur les prototypes de ces cartes filles depuis quelques mois déjà. Toutefois, un rapprochement entre Mike et l'Appolo Team pour des questions pratiques autant que techiques se fait depuis quelque temps, ce qui ralentit le travail et le développement sur les cartes filles, mais le but est d'amener le meilleur potentiel aux cartes FPGA Arcade.

- Êtes-vous intéressé pour proposer des Macintosh PowerPC d'occasion pour le marché MorphOS ? Si oui/non, pourquoi ?

Cela reste une question qui nous est soumise régulièrement. En effet, MorphOS fonctionne très bien sur ces ordinateurs, cependant, cela reste des modèles d'au moins 10/12 ans minimum, et d'un point de vue purement administratif, il nous serait impossible de proposer ce matériel vu que nous sommes tenus de les vendre avec une garantie magasin, ce qui nous serait préjudiciable autant qu'au client ! Pour cette raison, nous ne faisons aucun matériel d'occasion à notre magasin.

- Selon vous, le nouvel AmigaOne X5000 est-il l'ordinateur idéal pour les fans d'Amiga NG ?

Pour avoir eu du MicroA1, du Pegasos I, du Pegasos II, de la Sam440ex, de la Sam460/460cr, de l'AmigaOne X1000, les deux modèles que je considère comme une très bonne réussite matériellement et logiciellement, sont pour moi : le Pegasos II (dont mon exemplaire est au magasin) et l'AmigaOne X5000. En effet, le Pegasos II m'a permis de mieux découvrir MorphOS car la carte mère était franchement très stable et l'AmigaOne X5000 m'a permis de redécouvrir AmigaOS 4.1 FE dans une version plus stable, plus rapide. En plus, MorphOS va bientôt être officiellement proposé pour les AmigaOne X5000, il manque encore la gestion des cartes graphiques Radeon R7 et R9 notamment, le reste est déjà très stable chez les développeurs actuellement !

- Est-il difficile de se procurer un AmigaOne X5000 ? Y a-t-il suffisamment d'AmigaOne X5000 pour tous les revendeurs ?

Il est assez facile de se procurer les AmigaOne X5000 actuellement, car A-EON a largement assez de stock pour fournir les revendeurs. Le problème en ce qui concerne ces cartes mères est plus d'ordre "relationnel" (problème de personne) que technique ou disponibilité !

- Vous proposez des produits Atari. Êtes-vous intéressé pour vendre également des produits d'autres anciennes machines comme le Commodore 64 ?

Effectivement, nous aimerions pouvoir étendre nos offres en incluant des produits pour Commodore 64 (nous en avons un au magasin dans cette optique), mais le manque de temps nous oblige à reporter cela pour l'instant. Notre but est de proposer des produits dont nous connaissons le fonctionnement et non pas juste des cartons comme Boulanger, Darty, FNAC ou autre grande surface qui ne testent pas les produits qu'ils vendent et ne les connaissent pas !

- Avez-vous des projets pour, par exemple, étendre votre équipe ou agrandir votre magasin ?

Effectivement, nous avons le souhait d'ouvrir une seconde boutique au Luxembourg par exemple car notre magasin de Courcelles-Chaussy commence à atteindre ses limites physiques pour pouvoir stocker, réparer, tester, installer... Cela reste un gros projet et le point crucial reste de trouver les financements, toute proposition serait la bienvenue !

Nous sommes aussi en train de voir pour réaliser en petite quantité des nouveaux boîtiers pour les cartes MiST ("anciens" modèles).

- Peut-on venir visiter votre magasin ?

Contrairement à la plupart de nos concurrents revendeurs Amiga, nous avons un vrai magasin ! Il ne s'agit pas uniquement d'un bureau ou dépôt dans une vague zone industrielle avec seulement un numéro de téléphone pour contact. Nous y avons tout notre stock de matériel Amiga et dérivés, matériel PC, papeterie... donc, oui, c'est ouvert au public comme n'importe quel magasin faisant de la vente et les horaires sont les suivant :
  • Du lundi au vendredi : de 9h30 à 12h et de 14h à 18h30.
  • Le samedi : de 9h30 à 17h non-stop (pas d'interruption).
Le magasin reste fermé les dimanches et jours fériés et notre seule fermeture annuelle se fait généralement entre Noël et le nouvel an. Notre adresse est au 69, avenue de la Libération, 57530 Courcelles-Chaussy, à 15 km de Metz, en... Lorraine ! Région prédestinée pour l'Amiga !

- Je pense que vous avez des clients non-Amiga qui viennent dans votre magasin. Que pensent-ils de tout ce matériel Amiga ?

Effectivement, 60 à 70% de nos clients sont soit des particuliers utilisant du PC, du Mac, des accessoires, soit des professionnels (PME/TPE/AE/EI...). Ceux-ci restent fortement surpris de voir notre étalage de machines d'un ancien temps, tout en étant fonctionnelles, et beaucoup sont ensuite ravis de voir ces ordinateurs leur rappellant leur jeunesse. Quelques rares sont même revenus après avoir retrouvé leur Amiga ou Atari pour faire un contrôle ou acheter une carte MiST pour se replonger dans l'univers ludique des années 1985/2000 et le faire connaître à leurs enfants !

Pour la petite histoire, cela nous a même valu un passage au journal régional France 3 Lorraine il y a trois ans étant donné notre grande spécialité unique en France (vidéo présente sur notre page Facebook).

- Avez-vous reçu d'anciens amigaïstes qui, du coup, ont voulu se remettre dans le bain ?

Régulièrement, nous avons des demandes de gens ayant ressorti leur(s) Amiga(s) pour savoir comment les améliorer, faire un contrôle préventif, savoir comment les réutiliser... Cela nous fait toujours grandement plaisir de pouvoir discuter avec nos clients/amis sur l'Amiga en général, et ce qui est possible ou pas sur ces machines actuellement.

- Au niveau de votre site Web, certaines personnes disent que l'illustration du haut de votre site est trop grande et pas terrible ;-). Pensez-vous refaire l'aspect de votre site ?

Cela peut être modifié oui, mais malheureusement, comme pour les produits Commodore 64, il faudrait pouvoir refaire pas mal de détails sur notre site maintenant que nous avons mis en place la nouvelle version. Mais notre priorité est d'apporter le meilleur service possible autant que de bons produits, nous améliorons donc les choses sur le site au fur et à mesure. Cela étant, le bandeau reste notre touche personnelle, nous ne le supprimerons donc pas, mais la réduire n'est pas exclu pour autant ! Nous restons toujours à l'écoute des remarques constructives.

- Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Je remercie déjà tous ceux qui ont pris le temps de lire cette entrevue tout autant que je remercie tous ceux qui passent par notre boutique/webshop pour leurs achats ou demandes de conseils Amiga. Si je peux me permettre, j'en profite aussi pour préciser qu'en tant que société française, nous sommes tout à fait conscients de ne pas avoir les tarifs les moins chers du marché, c'est une réalité et nous ne pouvons pas y faire grand-chose. Également, contrairement à la croyance de certains, nous appliquons une marge moins élevée sur les produits Amiga que sur les produits généralistes. Nous compensons nos tarifs par le fait d'être joignables facilement par téléphone, par courriel ou sur Facebook/Skype, notre moyenne pour répondre étant en général d'une à deux heures.

Nous nous déplaçons à pas mal de rassemblements Amiga avec tous nos produits, nous testons toujours nos matériels avant envoi, et ça, quasiment aucun autre revendeur ne le propose ! Nous sommes donc plus chers oui, mais nous faisons le maximum en terme de services pour éviter des mauvaises surprises à nos clients. Il me paraissait important de préciser cela. Enfin, je voulais remercier mes deux associés, Franck et Alberto, grâce à qui Amedia Computer continue d'exister et d'évoluer dans une vision commune et aussi ma femme, Audrey, pour être à mes côtés depuis si longtemps et supporter de partager son temps avec l'Amiga ! Longue vie à Amedia et longue vie à l'Amiga !


[Retour en haut] / [Retour aux articles]