Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 20 septembre 2017 - 07:48  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Fabrizio Stotudo
(Entrevue réalisée par Benjamin Yoris et extraite d'Amiga News - mai 1998)


L'été dernier, je vous avais annoncé Olofight, un jeu de combat de chez The Real Ologram, aux graphismes plus blancs que blancs. Depuis, plus rien, le désert, le vide : rien. Et voilà que début avril, un courriel de The Real Ologram arrive : non, le jeu n'est pas abandonné ! De nouvelles captures d'écran ont fait leur apparition, tout comme une démo jouable.

Celle-ci s'avère d'excellente facture : elle propose un combat pour deux joueurs avec deux des combattants prochainement disponibles. Ça bouge bien, les sprites sont assez décomposés et de belle taille. De plus, ils ont entièrement été rendus en 3D : ça leur donne un petit aspect figé mais rien de grave. Le sol se déforme ligne par ligne comme dans Street Fighter 2 ou Shadow Fighter, et le décor à l'arrière est d'une rare beauté. Il faut dire que les auteurs ont mis le paquet : 3000 couleurs sont affichées à l'écran. Une prouesse quand on sait que ça tourne aussi nickel sur un A1200 de base.

Allons-y pour quelques chiffres : 10 combattants réalisés avec 400 images, et possédant 10 coups spéciaux chacun. Animation à 25 fps, possibilité de nouveaux coups, objets parallaxes passant devant ou derrière les combattants, musique changeant selon l'intensité du combat, ombre portée des personnages et, cerise sur le gâteau, une photo d'Alain Bourgery, non la gestion du jeu par Internet, pardon. Bref, du grand art, surtout qu'on commence à bien s'amuser avec la démo jouable. Le système des coups spéciaux est singulier : on laisse "feu" appuyé puis on choisit une direction. Trop facile ? Non, car ces coups sont en nombre limité, il faut donc les utiliser à bon escient.

Vu l'enthousiasme de cette équipe, il aurait été dommage de ne pas leur poser quelques questions :

- Pouvez-vous vous présenter ?

The Real Ologram est une équipe de deux personnes : moi-même, Fabrizio Stotudo (20 ans), qui programme et fais de la gestion, et Gaetano Russo (24 ans), qui dessine les graphismes, compose la musique et réalise un peu de code. Nous nous sommes rencontrés il y a six ans, quand nous avons emménagé là où nous vivons actuellement.

Nous faisons de l'informatique depuis que nous sommes enfants : nous avions des Atari, des Commodore 8 bits, et finalement des Amiga (du 500 au 1200). J'ai commencé à programmer en BASIC sur le C64, puis j'ai basculé sur Amiga avec AMOS, et plus tard l'assembleur. Gaetano a programmé sur C16 et C128 (BASIC et assembleur). Il a fait aussi du graphisme et de la musique (ça fait dix ans qu'il étudie). Comme vous pouvez le voir, nos histoires sont similaires.

Notre principal projet, comme vous vous en doutez, est Olofight. Il prend tout notre temps libre et nos ressources. Nous avons aussi un ami qui nous aide sur la programmation système et réseau, Rudi Chiarito. Il a aussi fait notre site Web. Voilà pour notre premier projet, nous espérons que vous l'apprécierez.

- Combien cela vous a-t-il pris de temps ? Quelle est votre motivation ?

Deux ans et à plein-temps. C'est un gros projet. Nous étions intéressés pour faire un jeu Amiga et, il y a deux ans, nous avons décidé de tenter l'aventure. Nous avons choisi de faire un autre beat'em up car, à notre avis, ceux déjà sur le marché n'exploitaient pas complètement le matériel Amiga et ne nous satisfaisaient pas.

- Pourquoi ne voulez-vous pas être édités par un professionnel comme Vulcan ou Sadeness ? Vous voulez rester libres ?

Nous voulons offrir plus aux joueurs Amiga à moindre prix. En restant libre, nous pouvons envoyer le jeu par DHL Worldwide Express et garder un contrôle total sur le produit, sans restrictions arbitraires imposées. Nous pensons que cela produira un excellent résultat.

- Quels sont vos plans pour l'avenir ? Avez-vous d'autres projets ? D'autres styles de jeux ? Des plans pour le PowerPC ?

Pour l'instant, notre premier souci est de terminer Olofight le plus vite possible. Nous sommes assez optimistes sur l'avenir de l'Amiga, notre machine bien aimée. Nous savons qu'elle a le potentiel pour grandir et nous adorons l'enthousiasme des utilisateurs ! Le PowerPC est un pas important vers le futur. Nous espérons seulement qu'il ne sera pas gâché par le marketing, tout comme c'est arrivé dans le passé pour l'Amiga, on s'en souvient...

- Quel est l'état de la communauté Amiga italienne ? Que pensez-vous de Gateway 2000 et d'Amiga Inc. ?

Le marché Amiga ici se casse la gueule : un des deux magazines a plié boutique, l'autre ne va pas bien... Gateway 2000 est une bonne société qui pourrait ramener l'Amiga au devant de la scène, comme au bon vieux temps. Notre communauté ne manque pas d'idées et les fonds ne semblent pas manquer... Nous espérons que les choses vont changer pour l'Oncle Bill !

- Que voudriez-vous voir dans un futur Amiga concernant les jeux ?

Les bons jeux ne nécessitent pas grand-chose de plus que l'Amiga n'ait déjà. Bien sûr, nous ne sommes pas contre un processeur plus rapide, plus de mémoire et du graphisme plus performant !


[Retour en haut] / [Retour aux articles]