Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 22 mai 2017 - 17:21  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Bertrand Presles
(Entrevue réalisée par Lionel Menou - mars 2002)


Bertrand Presles Bertrand Presles est le petit jeune qui monte dans la scène Amiga francophone. Lionel Menou l'a rencontré pour un entretien exclusif.

- Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je suis un jeune étudiant ingénieur de 21 ans (j'aurai 22 ans le 27 août :) ), mon pseudo est Frodon depuis peu et j'habite Paris.

- Quand et comment avez-vous rencontré l'Amiga, et qu'avez-vous fait avec cet ordinateur depuis ?

J'ai rencontré l'Amiga dans un magasin troyen en voulant acheter un lecteur de disquette externe pour mon Amstrad CPC 464. Le vendeur m'a répondu : "Vous savez, ça ne vous apportera pas grand-chose d'ajouter un lecteur de disquette. Vous devriez considérer l'achat d'un nouvel ordinateur. Je vous conseille un Amiga 500, y'a pas mieux".

Depuis que j'ai un Amiga, j'ai fait un peu de tout. J'ai commencé par les jeux avec mon Amiga 500. Puis j'ai découvert le Workbench quand j'ai eu mon 1200, car sur l'A500, le Workbench bleu et orange, ça ne m'avait pas plus intéressé que ça. Donc une fois que j'ai découvert le Workbench, je me suis alors intéressé aux applications autres que les jeux : traitement de texte, logiciels de dessin, etc. J'ai notamment écrit quelques articles sur LinuxPPC sur Amiga dans ANews avec PageStream. J'ai aussi découvert les démos, les modules, Internet, etc.

- Quelle est votre configuration actuelle, et que faites-vous avec ?

Ma configuration est un Amiga 1200 avec BlizzardPPC 68040 à 25 MHz et PowerPC 603e à 175 MHz, du SCSI, une BVisionPPC, 128 Mo de mémoire, un disque dur 10 Go et un lecteur de CD. Et maintenant j'avoue que je fais plus grand-chose de concret avec l'Amiga, quand je l'utilise je fais surtout de l'internet. J'attends avec impatience les nouvelles machines à base de G3 et G4, en espérant que j'arriverai à trouver l'argent sans pour autant que mes études en pâtissent financièrement.

- Pourquoi êtes-vous encore sur Amiga, actuellement ?

Réponse simple : I LOVE THE AMIGA. ;)

- Maintenant, parlons de l'AFUA. D'abord, qu'est-ce que l'AFUA, actuellement ?

L'AFUA (Association Française des Utilisateurs d'Amiga) est une association loi 1901 à but non lucratif qui travaille sur des projets divers comme une exposition (A-Expo) et un portail d'enregistrement shareware. Ça avance bien, en fait, le portail de shareware est prêt et n'attend plus que la réponse des auteurs de shareware que nous avons contactés.

- Pourquoi avoir fondé l'AFUA, alors qu'il existait déjà plusieurs associations d'amigaïstes ?

Bien en fait, nous sommes partis d'un constat qui est que les associations existantes proposent surtout des fanzines et des "Amiga-bouffes". En fondant l'AFUA nous souhaitions faire une association qui propose des services utiles aux amigaïstes et des salons/expositions. Nous avons créé une nouvelle association parce que nous voulions pouvoir travailler avec tout le monde et pas seulement avec une association particulière.

- Qui sont les principaux responsables de l'AFUA ?

Les principaux responsables de l'AFUA sont moi-même (président), Lionel Thillot (pseudo : Braver, trésorier) et Frédéric Rignault (pseudo : Polymère, secrétaire).

- L'AFUA, c'est actuellement combien de membres ?

Si je considère seulement les membres "légaux", c'est-à-dire ceux qui ont payé leur cotisation, nous avons trois membres en plus de nous. Nous avons 42 personnes en attentes qui deviendront membres effectifs dès qu'ils auront payé leur cotisation.

- Pourriez-vous faire le premier bilan de l'AFUA, à ce jour ? Quelles sont vos principales réalisations ?

Je suis assez content de la situation actuelle de l'AFUA. En effet, tous les projets que nous avions envisagés sont sur le point de se réaliser. Comme je l'ai dit un peu plus haut, le portail shareware est prêt, il ne manque plus que la réponse des auteurs de logiciels. Le projet salon va aussi bientôt aboutir avec l'A-Expo le 1er et 2 juin au Zenith de Nancy. Donc on peut dire que tout va bien. ;)

- Pourriez-vous expliquer le retour des cotisations ?

Le retour des cotisations s'explique par l'arrivée prochaine du portail shareware qui apportera aussi des avantages pour les membres de l'AFUA. En effet, ils pourront commander leurs logiciels à prix coûtant, c'est-à-dire sans la marge que prend habituellement notre partenaire Europe-Shareware sur la vente des sharewares. De plus, dès maintenant un membre effectif de l'AFUA peut bénéficier de 20% de réduction sur les CD A-DP d'Amedia Software. Et pour finir, cette cotisation nous permettra, nous l'espérons, de nous aider à organiser des salons régulièrement (si possible tous les ans).

Nous avons pu faire l'A-Expo parce que nous avons eu la chance de trouver une salle gratuite, mais ça ne sera pas toujours possible. De plus, le fait que la salle ne nous coûte rien n'est pas sans contraintes, en effet, les exposants ne pourront pas vendre directement leurs produits, ils pourront juste prendre des commandes (sauf pour les produits "indispensables" : souris, clavier...). Donc si nous avions pu payer une salle, nous aurions pu faire un salon plus complet, et c'est pourquoi la cotisation est importante.

- Pourquoi devenir membre de l'AFUA ?

Pour tous les avantages cités dans la réponse précédente, mais aussi pour apporter son soutien moral ou réel en participant aux projets.

- Pourriez-vous parler maintenant du salon ? Ou, quand, pourquoi, comment ?

L'A-Expo, qui est plus une convention qu'un salon, se déroulera le 1er et 2 juin 2002 au Zenith de Nancy. Il aura lieu en même temps et au même endroit que la WoodParty 2002 et deux Lan-Partys. De ce fait, pour le même prix d'entrée, les visiteurs auront accès a tous les événements. Il faut noter également que l'entrée le dimanche sera gratuite. Pourquoi un salon ? Tout simplement pour permettre aux amigaïstes de se tenir au courant des dernières avancées dans le monde Amiga, de poser des questions aux acteurs du marché, et aussi de montrer aux non amigaïstes que l'Amiga existe encore, qu'il y a encore des développements faits et que ça reste une plate-forme intéressante.

- Quels sont vos objectifs pour ce salon ?

Nous souhaitons qu'il y ait au moins 100 visiteurs, nous savons que le potentiel est là et nous espérons que les amigaïstes montreront qu'ils croient encore en leur machine en venant à l'A-Expo. Sinon pour ce qui est des exposants, nous souhaitons surtout essayer de faire venir les grands acteurs comme Eyetech, Amiga Inc. ou bPlan ainsi que les associations et les revendeurs français. Nous avons déjà eu confirmation de la venue d'Eyetech et de Fleecy Moss d'Amiga Inc. (il va tout faire pour venir a-t-il dit ;-). bPlan nous a affirmé son intérêt pour l'A-Expo, mais ils veulent d'abord être sûrs d'être disponibles à cette époque étant donné le travail important qu'ils font actuellement sur le Pegasos qui est sur le point de sortir. Donc bPlan m'a demandé de les recontacter fin avril début mai.

- Avez-vous d'autres projets en préparation, et si oui, lesquels ?

Nous avons le projet shareware qui comme je l'ai expliqué est presque terminé, ça ne dépend plus de nous maintenant, nous attendons les réponses des auteurs de shareware.

- Et à long terme, quels sont les objectifs de l'AFUA ?

Maintenir un salon tous les ans si possible, faire fonctionner le projet shareware.

- Que pensez-vous d'Amiga Inc. et d'AmigaDE ?

Personnellement, je suis utilisateur d'un PDA sous PalmOS, donc je suis très intéressé par l'AmigaAnywhere qui pour moi sera indispensable à l'avenir sur les PDA et surtout sur les téléphones de 3e génération. Car j'imagine mal un utilisateur de téléphone Nokia et un utilisateur de téléphone Ericson avec deux systèmes différents essayer de s'échanger leurs applications et données. Je ne pense pas que les téléphones de 3e génération puissent avoir un succès important si, quand on veut s'échanger des applications, le téléphone sorte : "This data is incompatible with your hardware or your operating system". Donc l'AmigaAnywhere est pour moi une bonne chose pour ce marché. Par contre, pour l'instant il n'apporte rien au marché Amiga tel qu'on le connait.

- Que pensez-vous de l'AmigaOne et d'AmigaOS 4.0 ?

L'AmigaOne est intéressant, mais le fait que le PowerPC soit soudé sur la carte mère réduit énormément son intérêt à mes yeux. Pour ce qui est d'AmigaOS 4, il semble assez intéressant sur le papier, mais j'attends de voir ce qu'il donne en réalité. De plus, je ne pense pas qu'AmigaOS 4 soit disponible avant la fin de l'année.

- Et sur le Pegasos et MorphOS ?

Le Pegasos est une merveilleuse machine à mes yeux. Même si techniquement elle n'a rien d'exceptionnel (c'est en gros un Macintosh), son rapport qualité/prix et le fait qu'elle dispose d'un port processeur la rendent très intéressante. Pour MorphOS, il est devenu mon OS principal sur mon Amiga et j'avoue qu'il est très intéressant dans le concept et aussi dans la pratique. C'est dommage que les chamailleries entre l'équipe de MorphOS et Ben Hermans ont empêché de faire de MorphOS AmigaOS 4.

- Quel est votre vision de la situation de l'Amiga en France ? Et dans le monde ?

Pour la France, la situation n'est pas très réjouissante, il ne reste en tout et pour tout que deux revendeurs et un peu plus de 600 utilisateurs recensés (à mon avis dans les 1000 en réalité). Donc en fait je place beaucoup d'espoir sur les nouvelles machines pour relancer un peu l'Amiga en France...

Pour le monde, c'est un peu le même constat : le marché n'est pas très réjouissant actuellement, et je place beaucoup d'espoir dans les nouvelles machines pour relancer tout ça. ;-)

- Comment voyez-vous le futur de l'Amiga ?

Si les nouvelles machines sortent, ce qui est très probable, je pense que l'avenir peut vraiment être intéressant.

- Y a-t-il une question que vous auriez aimé que je vous pose ?

Euh... non. ;)

- Un message pour nos lecteurs ?

Continuez à soutenir et à croire en l'Amiga. C'est grâce à vous qu'il existe encore aujourd'hui. Et aussi n'hésitez pas à soutenir l'AFUA en adhérant et en venant à l'A-Expo. ;)


[Retour en haut] / [Retour aux articles]