Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 02 octobre 2022 - 20:55  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Peter Molyneux
(Entrevue réalisée par un auteur inconnu et extraite de Joystick - juillet 1994)


Voici une entrevue avec Peter Molyneux, l'un des créateurs de Bullfrog qui a récemment mis sur le marché l'incroyable simulation économique Theme Park.

Peter Molyneux
Peter Molyneux

- Parlez-nous du développement de Theme Park... Le résultat final est-il différent de l'idée initiale ?

Theme Park a démarré il y a environ deux ans. J'ai d'abord programmé chez moi pendant six mois au bout desquels j'ai présenté le projet à Bullfrog. C'est ainsi que nous procédons. Si le projet plaît, on continue. J'ai donc enchaîné avec un graphiste, Gary Khan, sur encore quatre mois. Ensuite, d'autres personnes nous ont rejoints. Le concept n'a pas changé depuis le début du projet. J'ai toujours su ce que je voulais faire et j'ai réussi à le faire. On ne sait bien sûr jamais ce qui peut arriver, mais les jeux Bullfrog ont toujours évolué "naturellement".

- Aviez-vous fait des recherches à propos de la gestion des parcs d'attractions ? Quels sont les éléments que vous auriez voulu mettre en place dans le jeu ?

En ce qui concerne les recherches, je n'en ai pas fait énormément. Personne ne sait exactement comment ça fonctionne et je voulais un jeu facile à comprendre et à jouer. Les seules recherches que j'ai effectuées portent sur la direction commerciale : comment vendre les produits, comment décider l'emplacement des attractions et des boutiques, comment fixer le tarif des billets d'entrée et aussi comment gérer le personnel. Bien sûr qu'il y avait des milliards d'autres éléments intéressants comme les hôtels, les parkings, les stations de chemin de fer, etc. mais il fallait bien s'arrêter quelque part. Je suis très satisfait du résultat.

- L'introduction de Theme Park est incroyable. Pourquoi avez-vous décidé de faire une si longue séquence 3D Studio ?

L'introduction a été réalisée par Chris Hill qui a fait un travail absolument fantastique. Dans la plupart des animations 3D Studio, il y a toujours un aspect métallique. Dans Theme Park, au contraire, c'est plus humain, plus vibrant, plus drôle. Chris y travaille depuis janvier ! Nous croyons que c'est l'une des meilleures introductions de jeu jamais réalisées, à tel point que nous allons la présenter à des concours d'animation !

- Le moteur d'intelligence artificielle de Theme Park est très complet. A-t-il fait l'objet d'une attention particulière ?

Cela a représenté un énorme travail. Si on regarde les anciens jeux Bullfrog, aucun d'eux ne comporte autant de codes que Theme Park. Dans Populous par exemple, les personnages représentent 64 octets en mémoire, tandis que dans Theme Park, ça peut aller jusqu'à 1500 octets ! Chaque personnage est unique et possède ses propres attributs. La faim, la soif, la curiosité, l'envie, etc. font partie de l'intelligence artificielle incorporée au niveau individuel.

- Parlez-nous des animations du jeu, et notamment celles des personnages...

Comme pour l'intelligence artificielle, les animations ont occupé une grande partie du développement. On peut voir les personnages réagir, s'exciter, avoir peur, etc. Il y a des milliers et des milliers d'animations. Chaque attraction a sa propre séquence de catastrophe. Le château mou peut exploser. Les karts peuvent sortir du circuit et errer dans le parc. C'est le fruit d'un considérable boulot.

- Theme Park a-t-il été inspiré par Sim City et les jeux Maxis ?

On pourrait le croire, mais ce n'est pas le cas. Je me suis inspiré d'un jeu que j'ai écrit en 1983 sur BBC. C'était une simulation économique pure et dure et c'est pour cela que ça n'a pas bien marché. Depuis, j'ai reconsidéré la question, et notamment la façon de transformer une simulation qui peut paraître aride et austère en un jeu amusant.

- Après de nombreux logiciels où le joueur avait un objectif précis comme Populous et Syndicate, Theme Park est au contraire très ouvert, laissant au participant une grande liberté.

J'aime la liberté dans les jeux. On peut jouer à Syndicale comme à un jeu de tir, mais on peut aussi ne rien faire et se contenter de se balader. Dans Populous, c'est vous qui décidez comment conquérir les mondes. Dans Theme Park, cette notion est simplement plus poussée. Avec ses trois niveaux de jeu, chacun décide du degré d'implication dans le jeu.

- Quels autres sujets envisagez-vous d'aborder dans les futurs titres de la "designer series" ("série bâtisseurs" dont fait partie Theme Park) ?

Nous comptons faire un Theme Hospital où vous devrez équilibrer les différentes disciplines, de la chirurgie esthétique aux opérations à coeur ouvert. Nous prévoyons également un Theme Prison où vous gérez une prison de manière à rendre les prisonniers heureux pour qu'ils ne pensent pas à s'évader. Un Theme Shopping Mail (galerie marchande) est également envisagé, et enfin un Theme Airport ou Theme Business Park (centre d'affaires).

- Quelle sorte de jeu auriez-vous aimé créer sans pouvoir le faire à cause de la technologie ?

Je voudrais écrire un simulateur de personne mais il n'existe encore aucune machine qui pourrait traiter ce concept (NDLR : un genre de Robinson's Requiem ?).

- Enfin, aimez-vous les parcs d'attractions ? Lequel avez-vous visité ?

J'ai fait quasiment tous les parcs en Europe, et beaucoup aux États-Unis. Ce qui est génial, c'est que vous pouvez y faire ce que vous n'avez pas l'occasion de faire dans la vie. C'est une complète évasion. C'est quand j'ai visité Euro Disneyland que j'ai eu l'idée de faire Theme Park. Le monde 3D y est véritablement fascinant.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]