Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 21 juillet 2017 - 08:42  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Laurent Parisot
(Entrevue réalisée par David Brunet - avril 2015)


Laurent Parisot Depuis quelque temps, la communauté Amiga dispose de l'ART (Amiga Rescue Team), un collectif proposant ses compétences pour réparer toute sorte de matériels. Voici une entrevue avec l'un de ces réparateurs miracles, Laurent Parisot.

- Bonjour Laurent. Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Salut à tous, je suis Laurent Parisot (ni cousin ni frère d'une autre Parisot ! Ni des meubles, ni de la moutarde ! Oui, oui, il y a eu une moutarde PariZot). Je suis un petit tatoueur de campagne, je fais du metal et de l'Amiga et j'ai 45 ans. J'organise également des concerts et des festivals de musique.

- D'où vient votre pseudonyme, Hivernaal ?

Hivernaal vient de mon côté black metal, de ma préférence pour cette saison et de mon petit humour à la noix pour les "aaaaaaaa".

- Quel a été votre premier ordinateur ?

Un Amiga 2000 avec disque dur de 20 Mo (hou la la), disque dur séparé en deux partitions de 10 Mo pour l'Amiga et 10 Mo pour la carte PC que j'ai dû utiliser... une fois ! (la carte PC 286, hein, pas l'Amiga)

- Quand et comment avez-vous découvert l'Amiga ?

Ha ha ! Ma question préférée ! Alors, quand j'étais môme (oui y'a longtemps !), il y avait une campagne pour l'hygiène dentaire à l'école (c'est loin de l'Amiga mais tout vient de là !). Il fallait faire un dessin pour illustrer ce thème. J'ai fait du personnage de l'époque un Rambo armé d'une brosse à dents (oui, tout dans la finesse). J'ai eu l'honneur de gagner une place de cinéma pour ma classe et moi-même. Pas le cinéma Warner Pathé de campagne ou autre, non, le cinéma culturel de quartier...

Mais un jour, ils passaient Tron. Ce fut la révélation, il fallait que je fasse de la 3D ! L'inexistence d'Internet ou de journaux spécialisés à l'époque a reporté ma compréhension et mes recherches sur le sujet (oui, on est loin de l'Amiga mais on s'y rapproche).

Le temps passe, je deviens étudiant, je cherche un petit boulot désespérément pour manger et payer mon loyer et, par un concours de circonstances (qui a orienté une bonne partie de ma vie), je trouve un petit boulot en tant que "envoyeur de fax" ! (oui, ce truc où on met des feuilles de papier dedans et qui les envoie sur une autre machine du même type). Bref, toujours loin de l'Amiga ? Non, non, on y arrive. Ces gens étaient sur Mac (ma première expérience informatique, je dois avouer que je n'ai jamais aimé mais ça on s'en moque). Je demande un jour à leur revendeur d'ordi (hautain, prétentieux, désagréable) comment on peut faire de la 3D ? Et là, il se moque de moi en me disant qu'il me fallait des bécanes et des logiciels coûtant des milliers d'euros (pardon de francs !) et que franchement, j'étais un "pov" naze d'imaginer un jour faire de la 3D.

Un tantinet dépité, j'en parle à un de mes collègues qui me répond (et là on y est !) "Mais il est con lui, mon frère fait de la 3D sur Amiga". A peine quelques jours plus tard, un petit revendeur "d'électronique d'occasion" ouvre son magasin à deux pas du bureau où je travaillais et là, miracle, prône un A2000 avec son écran pour 700 FF. Ni une, ni deux, j'attends ma maigre paye et achète cet A2000 une ou deux semaines plus tard.

Oui, mais toujours pas de 3D ? Bah non, mais un jour en allant à Évreux pour voir ma copine (j'habitais Paris à l'époque), je rentre dans un magasin d'électronique (une enseigne qui a disparu de nos jours et dont je ne me rappelle plus le nom) et je leur demande s'il font de l'Amiga. On me répond que non (j'ai débuté l'Amiga à la chute de Commodore !) mais qu'il leur reste Scala, un jeu sur le Mac Donald's (étant végétarien, je dis non) et un logiciel qui s'appelle... Real 3D ! En promo (70 FF si je me rappelle bien). Et voilà, une multitude de concours de circonstances pour en arriver là !

- Quelle est votre configuration Amiga principale ? Que faites-vous avec ?

Un A4000T sans carte mère (!) avec un A1200 dedans disposant d'une carte 68030, une carte Compact Flash, et un A2000 avec 4 Mo de mémoire et un disque dur. Je fais un peu de 3D, un peu de musique et un peu d'AMOS.

- Concernant la 3D, quelle est votre opinion sur les différents logiciels Amiga que vous avez utilisés ? Peut-on encore faire des projets "commerciaux" avec les logiciels 3D sur Amiga Classic, ou sont-ils tous obsolètes comme la grande partie de la logithèque Amiga Classic ?

J'ai utilisé Real 3D et Tornado 3D, créé des milliers d'images, des centaines d'animations (il ne me reste rien de tout cela). Ces logiciels peuvent-ils être utilisés en tant que tel pour des projets pro ? Je pense que oui mais avec certains compromis. Tornado 3D (en version 2 et en PowerPC) a un très bon rendu, il ne donnera pas les shaders, les méga textures, les "effets" actuels, etc. mais pour un logo qui tourne, une présentation rapide, voire un court-métrage, pas de problèmes. Par contre, il n'a pas l'étoffe des grands de ce monde car, en quelques années, des progrès énormes ont été faits.

Pour ce qui est de Real 3D, ça reste possible mais il faudra trouver un style qui colle avec son rendu (pas réaliste, pas cartoon...) pour que le spectateur accepte l'image sans se poser de question... ça c'est un sacré défi ! Mais quelque chose genre "petit dessin animé", ça peut être envisageable.

- Vous avez créé l'association Amiga Rescue Team. Pouvez-vous nous en dire plus sur ses objectifs, son histoire, ses membres, etc. ?

L'ART est une association type 1901 qui regroupe Catmil, Boris et moi-même (avec Seb et Yamakakiche pendant un temps, messieurs je vous salue au passage, ainsi que ma maman, mon papa, le chien, le chat le hamster, le voisin, la voisine, mon cousin, ma cousine...). J'ai eu l'idée de créer cette association à but non lucratif à la suite du travail d'Olivier Chatrenet qui réparait également du matériel. Avec le temps, Catmil, Boris, Yamakakiche et Seb m'ont proposé de devenir membre (Yamakakiche et Seb ont ensuite quitté l'association, pour le changement de vie de l'un et l'acceptation de l'autre de la proposition d'Amedia Computer qui souhaitait avoir un service de réparation).

Le but de l'ART est la préservation de tout matériel Amiga. Pour ce faire, nous changeons les condensateurs, réparons autant que faire se peut ce qu'il est possible de réparer, bref, nous préservons comme nous pouvons notre machine préférée.

Laurent Parisot

Nous n'avons aucun endroit en commun, nous travaillons tous chez nous, dans notre "garage" comme les anciens programmeurs qui faisaient leurs jeux dans les mêmes conditions.

- L'association dispose-t-elle d'un site Web ? (ou est-ce en projet ?)

Oui, depuis un an mais heu... hum... il n'est pas tout à fait fini, pas tout à fait fait, enfin bref, y'a pas grand-chose. Non, en fait, on n'en a pas vraiment.

- Quand l'association reçoit une demande de réparation, comment cela se passe-t-il ensuite ? Les membres choisissent ou non de prendre en main la réparation selon leurs compétences ?

Alors, cela se fait plus en fonction des disponibilités et de la distance de chacun, beaucoup d'amigaïstes ne font pas confiance aux transporteurs et amènent leur matériel eux-mêmes... d'où un dépôt de matériel selon la distance de chacun.

- Les réparations de l'ART sont-elles gratuites ?

Oui, tout est gratuit sauf le matériel bien sûr (condensateurs, pièces...). Je dois avouer qu'un petit don (une souris, une petite carte inutilisée...) est toujours le bienvenu.

- L'ART a-t-elle été en concurrence avec Amiga Center/Serele, qui a été longtemps la société officielle de SAV Commodore/Amiga en France ?

Aucunement, ni même avec Amedia (puisque Seb rend ce service en leur nom). Nous, nous sommes là pour qui le désir, sans facture puisque gratuit, sans garantie puisque sans entreprise, nous sommes juste un coup de main pour les amigaïstes par des amigaïstes, c'est tout.

- Quel genre de pannes devez-vous fréquemment réparer ?

Aaaahhhh ! Toutes les damnées pannes qui prennent des heures à trouver. Généralement :
  • Écran noir qui vient d'un composant HS.
  • Les condensateurs qui sont morts.
  • Changement de composants, etc.
  • Mise à niveau, etc.
  • Tout et n'importe quoi en fonction.
- Réparez-vous des Amiga NG ? Réparez-vous d'autres matériels que des Amiga ?

Pas d'Amiga NG, j'ai eu un AmigaOne un jour et c'est tout. J'ai eu l'honneur de changer les condensateurs de CPC, de PC Commodore, d'alimentations de toute sorte.

- Quelles machines ou matériels ne réparez-vous pas ? Quel genre de pannes est le plus difficile à réparer ?

Le plus difficile est de trouver la panne justement. Généralement, on y va à tâtons jusqu'à temps qu'on en ait marre ! Tout dépend du temps qu'on a à y mettre également, je travaille du lundi au samedi, il me reste peu de temps pour le reste. Et je répare tout ce qu'on me demande, simplement des fois, j'y arrive, des fois non. Ces machines sont vieilles et fragiles et n'ont pas été conçues pour durer aussi longtemps.

- Avez-vous des conseils à donner à nos lecteurs pour préserver le plus longtemps leur matériel Amiga ?
  • Ne jamais allumer un Amiga qui n'a pas tourné depuis longtemps, c'est un coup à griller Paula (les condensateurs qui sont en direct avec Paula meurent les premiers et font griller Paula et un Amiga sans Paula ne peut plus démarrer).
  • Vérifier régulièrement l'état des condensateurs, s'ils sont gonflés, on arrête tout et on les change.
  • Attention, les dégâts se font sous les condensateurs, ce n'est pas toujours facile de voir si dégât il y a ou pas.
- A part l'ART, vous avez été un membre des fanzines Planet et... Obligement. Quels sont vos souvenirs sur cette période "fanzines" ?

J'aime écrire, donc je n'ai que de bons souvenirs (malgré la fin de Planet qui s'est fait en même temps que mon divorce, ce n'était pas marrant). Écrire pour sa passion, c'est faire en sorte de la faire vivre autant qu'utiliser un Amiga tous les jours et en parler autour de soi.

- Avez-vous l'intention d'écrire à nouveau des articles ? Peut-être concernant la bidouille matérielle ?

Ah, la bidouille, l'Amiga is the f***g best computer for la bidouille. Il faut du temps pour les articles, depuis que je bosse 6 jours sur 7, j'ai du mal à en trouver ! Alors écrire... bin je le fais en ce moment pour vous !

- Que pensez-vous de la situation Amiga actuelle et de son morcellement en camps (AROS, MorphOS, Classic, AmigaOS 4...) ? Est-ce une force ou une faiblesse pour l'Amiga ?

Une faiblesse, tout le monde se tire dans les pattes, c'est nul. Quoi qu'il en soit, je suis un vieux con, je suis resté 100% Classic. On m'a prêté un Mac mini G4 avec MorphOS et ça me laisse froid, je l'ai allumé, fait une mise à jour et éteint...

La seule pérennité que je vois est dans les FPGA (les MIST et compagnie), soit, c'est faire du neuf avec du vieux mais, au moins, ça fait une base de matériel neuf, un peu plus de puissance processeur et ce sera du tout bon !

- Y a-t-il une question que je ne vous ai pas posée et à laquelle vous souhaiteriez répondre ?

Tu fais quoi à manger ce midi ?
- Eh bien, je vais faire un plat végétarien.

Tu voudrais tatouer un Amiga sur quelqu'un ?
- Bin oui ! On prend RDV ?

Tu fais quoi comme musique ?
- Je fais de la guitare et du chant et, en ce moment, j'ai un groupe de power metaaaaaaaaaaaal !

- Un dernier message pour la communauté Amiga ?

Je suis en continuelle recherche de cartes mères défectueuses ou non pour avoir des composants pour en réparer d'autres, car c'est difficile de réparer des Amiga sans pièces de rechange. Si vous avez un Amiga qui traîne et que vous n'utilisez pas, envoyez-le nous (ou s'il fonctionne, faites une annonce pour le donner), bref faites tourner les machines pour qu'on puisse en sauver un maximum. Ces machines ont 20 ou 30 ans, elles sont vouées à mourir, mais faisons en sorte qu'elles puissent encore avoir de belles années.

Merci d'avoir lu toutes mes c****s, merci aux zines de résister, merci pour cette entrevue, merci de garder la foi. We are defender of the faith.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]