Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 29 mai 2017 - 15:14  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Pascal Papara
(Entrevue réalisée par David Brunet - août 2010)


Note : traduction par Vincent Bouvelle et David Brunet.

AROS a le vent en poupe : apparition de gros logiciels, mise en place de distribution et surtout sorties de machines totalement dédiées. Parmi elles, l'AresOne, sans doute la machine "Amiga" la plus rapide du moment. Nous nous sommes entretenus avec son assembleur, Pascal Papara, pour en savoir plus.

- Bonjour Pascal. Pourriez-vous vous présenter ?

Pascal Papara Salut David. Je m'appelle Pascal Papara. J'ai 26 ans et j'habite en Allemagne. Je travaille en tant qu'ingénieur de projet (dans des systèmes de centrales électriques) mais j'étudie également la mécanique, les soirs.

Mes passe-temps sont AROS (Broadway), l'AresOne et la conception 3D.

- Quand et comment avez-vous découvert l'Amiga ?

J'ai découvert l'Amiga alors que j'étais petit garçon quand j'ai rendu visite à un ami de ma famille qui avait un Amiga 500. Le premier jeu auquel j'ai joué fut Silkworm (avec son mode deux joueurs super). J'ai ensuite voulu en avoir un. J'ai acheté le magazine Amiga Games et forcé ma grand-mère, grâce à mon charme d'enfant, à m'en acheter un. J'ai eu plein de logiciels Amiga et je me suis rendu compte que je pouvais faire bien plus que du jeu.

- Quelles sont vos activités favorites sur Amiga ?

Ce fut d'abord le jeu. Mais j'ai ensuite utilisé LightWave... Je connaissais une personne qui travaillait professionnellement avec l'Amiga, il créait des animations et des clips de musiques pour les émissions de TV allemandes.

Aujourd'hui, je n'utilise que mon AresOne. J'utilise les applications Amiga Classic via JanusUAE, en attendant qu'Emumiga soit mature. Je navigue sur Internet, j'écris des courriels, et je me suis laissé tenter par Audio Evolution en tant que nouveau passe-temps. Je suis également intéressé par Aladdin4D et sa compatibilité LightWave : je l'essayerai bientôt. Mais la plupart du temps, je travaille à la finalisation de Broadway et d'autres choses qui seront annoncées prochainement.

- Quand et comment vous êtes-vous intéressé à AROS ?

Mon travail et même l'école m'ont forcé à utiliser des PC sous Windows : je n'étais donc pas satisafait de cette situation et j'ai donc cherché une alternative... J'ai essayé tous les systèmes d'exploitation possibles que l'on peut trouver sur Internet, et je suis tombé sur AROS. Ce fut une agréable sensation simplement en voyant les objectifs que cet OS avait ! Je l'ai donc essayé et je l'ai adoré. C'est vrai que c'était en 2004 et qu'AROS n'était pas aussi bien qu'aujourd'hui. J'avais essayé AROS-Max (une vieille distribution AROS, la première) sur mon Pentium 233 MMX. C'était rapide mais cela ne pouvait pas remplacer ma partition Windows. J'ai ensuite suivi ce projet mais en tant que simple spectateur et utilisateur à temps partiel.

- Vous êtes l'assembleur de l'ordinateur AresOne. Pourriez-vous nous présenter cet ordinateur ?

Bien sûr. J'ai introduit l'AresOne en 2009 bien que l'idée soit plus ancienne. Ce que faisait Stephen Jones (la personne derrière l'ordinateur iMica) m'a donné la confiance et le courage nécessaire pour me lancer. Mon intention était de soutenir AROS grâce à une partie de mes revenus et de concevoir un ordinateur compatible AROS. Ainsi, tout le monde pouvait utiliser un ordinateur prêt à l'emploi, sans se soucier des compatibilités matérielles. Les utilisateurs gagnaient aussi du temps (plus besoin de monter soi-même un système compatible AROS). Je ne voulais pas cannibaliser les revenus de Stephen et j'ai donc réfléchi à ce qu'était l'Amiga. J'en suis arrivé à l'idée que sa meilleure caractéristique était son extensibilité. C'est pourquoi je vends un ordinateur dans une tour ATX. Aujourd'hui, vous pouvez étendre la machine avec un Catweasel, une carte son ESI Juli@, et, en septembre, vous pourrez y mettre une carte Wi-Fi.

AresOne

Mais le temps passe et le matériel évolue... il est temps de faire un "nouvel" AresOne. Le nouveau est toujours extensible mais il est plus petit (µ-ATX). J'ai aussi tenté de lui fournir le plus d'options possibles. Vous pouvez choisir entre plusieurs boîtiers (tour, cube, HTPC) ou acheter un kit afin d'économiser de l'argent. Le nouvel AresOne est moins cher car vous pouvez acquérir le meilleur de la technologie pour un prix vraiment compétitif. Vous pouvez également choisir la distribution entre Icaros Desktop et Broadway. Et côté logiciels, vous avez ArtEffect, Amiga Forever 2009, A-live X et AMC. Cela en fait la meilleure expérience AROS jusqu'à présent.

- L'AresOne est plus ou moins un concurrent de l'iMica. Quelle est votre opinion sur l'iMica et sur Cluster UK ? Pensez-vous qu'il y a de la place pour deux "fabricants" dans le petit monde d'AROS ?

Oui, bien sûr ! Nous nous sommes parlés, il a réalisé une machine Intel en Mini-ITX et moi j'en ai monté une plus puissante, à base d'AMD/ATI, dans un boîtier un peu plus gros. Ainsi, AROS comble certaines lacunes comme les mini-PC, les stations de travail et les Media Center. Notre but n'est pas de servir la communauté AROS actuelle mais plutôt d'attirer d'anciens amigaïstes et d'autres personnes en dehors de la communauté.

- Prévoyez-vous de faire d'autres ordinateurs dédiés à AROS. Par exemple un portable ?

Oui, mais pas de portable car je ne pourrai pas en faire un produit bon marché. Le mieux est d'acheter un portable géré par AROS et d'utiliser A-live si vous le souhaitez.

Je travaille sur un Amiga x86 qui, je l'espère, aura le nom officiel "Amiga" un jour. Lors de l'Amiga Event en Allemagne (24 juillet 2010), j'ai parlé à Jens Schoenfeld, qui est bien connu dans la communauté (NDLR : le gérant d'Individual Computers), à propos de l'intégration de la connectique du Classic, autrement dit une sorte d'intégration du Catweasel. J'ai baptisé ce projet "missing link" (le chaînon manquant) sur la feuille de route de mon blog. Mais ma bien aimée grand-mère est décédée peu de temps après l'Amiga Event et j'ai donc trouvé un autre nom pour cette carte : Martha.

Je vais également travailler de concert avec Fabio Falcucci (AMC) sur un autre projet. Le résultat sera un appareil portable, mais pas un miniportable.

- L'AresOne est livré avec une distribution AROS dénomée "Broadway". Pourriez-vous présenter en détail cette distribution ?

Dès que j'ai commencé à vendre l'AresOne, j'ai réalisé qu'il était préférable de m'occuper aussi de la partie logicielle. Prenez l'exemple du pilote audio HD : il a fallu un certain temps pour qu'Icaros Desktop l'intègre. Et bien Broadway me permet de gérer de nouveaux matériels de façon immédiate. Mais, honnêtement, ce n'est pas la seule chose. Personnellement, je n'aime pas AmiStart, et je voulais aussi intégrer d'autres caractéristiques, comme par exemple la possibilité de faire des mises à jour en ligne.

J'ai contacté Paolo Besser (l'auteur de la distribution AROS "Icaros Desktop") pour savoir si nous pouvions travailler ensemble et nous nous sommes mis d'accord. J'avais commencé une distribution conceptuelle nommée AREOS, mais elle était secrète : seuls Paolo Besser et Stephen Jones l'a connaissaient. Elle était assez avancée malgré le peu de temps mis à sa création et j'ai décidé de la rendre publique.

La bonne chose est que nous avons maintenant deux distributions pour contenter des goûts différents. La version actuelle de Broadway ne montre que 1/6e de la version finale. Nous avons actuellement le "Quickstarter", une bonne alternative à AmiStart, et "Up2date", l'outil de mise à jour en ligne, qui appel un script de mon serveur appelé "stardust". Ce script contrôle quel élément de Broadway a besoin d'une mise à jour.

Les éléments suivants seront ajoutés (d'ici Noël pour certains) :
  • Un gestionnaire de compte utilisateur, et une fenêtre d'identification/verrouillage.
  • Un économiseur d'écran.
  • Un thème basé sur celui de MorphOS, mais en sombre.
  • Une interface graphique pour l'impression (pour l'utilisation des outils que nous disposons comme Ghostscript, a2ps, copytopar et datatype2eps).
  • Et un grand secret ! Mais il sera aussi pour Icaros...
La plus grande différence avec Icaros est que j'essaye de proposer de la qualité. Cela se traduit par le fait que je ne mets pas toutes les applications AROS existantes. Par exemple, je ne vais inclure qu'une application, stable, pour chaque domaine comme le graphisme (vectoriel, pixel), la musique (tracker), le courrier électronique, etc. De cette façon, j'espère donner à AROS une plus grande maturité. La plupart des plantages sont causés par des portages douteux et une mauvaise programmation.

- Est-ce que Broadway sera disponible sur CD ou DVD ? (les non utilisateurs d'AresOne pourraient donc en profiter aussi)

Broadway est disponible gratuitement sur www.aros-broadway.de. Un disque physique n'est pas prévu. Les acquéreurs d'AresOne auront un CD avec Broadway en tant que bonus.

- AMC est votre projet de Media Center pour la plate-forme Amiga. Pourquoi avoir choisi de réaliser une telle application ?

Eh bien, tout ce que je fais, je le fais pour moi :). J'ai réfléchi sur comment nous pouvions intéresser les personnes hors de la scène Amiga/AROS, et j'ai donc réalisé une liste des choses manquantes : l'impression, le montage vidéo, un Media Center, des pilotes et des jeux. Une fois ma liste de tâches complète, j'ai diffusé des offres d'emploi. J'ai demandé sur le site AROS-Exec s'il y avait quelqu'un d'intéressé pour créer une interface graphique pour MPlayer. Un utilisateur, connu sous le nom "Nikolaos" m'a suggéré de contacter Fabio Falcucci (un maître en Hollywood). Et vlan ! Cela a marché. Fabio était enthousiasmé par cette idée car nous pouvions combler un manque dans le monde Amiga.

AMC est un gros projet. Nous sommes en contact avec beaucoup de partenaires du monde Amiga pour qu'ils l'intègrent à leur matériel. Je vais aussi vendre une autre machine, l'Ares Media Center, aux gens en dehors de l'Amiga, qui sera livrée sur BroadwayCE (qui est basée sur une version allégée du noyau AROS). L'idée est d'offrir le lot BroadwayCE + AMC aux autres sociétés qui fabriquent des appareils pour le multimédia. Un tiers des redevances iront pour les fonds AROS sur www.power2people.org et les deux autres tiers seront pour AMC. Nous ne gaspillons rien.

- Quelles sont les caractéristiques d'AMC ? Quels logiciels externes sont utilisés ?

J'ai montré la version 0.56c, lors du salon Amiga Event à Essen, qui incluait des caractéristiques comme le diaporama, la navigation d'images, la TV sur Internet, la lecture de vidéos et la TMDb (base de données de films).

La version finale aura également les fonctions suivantes :
  • Gestion des greffons pour les développements tiers ou les nôtres (nous pensons par exemple à un lanceur pour UAE ou DOSBox).
  • La lecture audio.
  • Enregistrement de la TV sur Internet (vous pouvez enregistrer un programme tout en en regardant un autre).
  • Gestion complète de la télécommande.
  • Et quelques autres secrets...
AMC est basé sur Hollywood et sera disponible pour AROS, AmigaOS et MorphOS. Une version pour Windows/Mac pourrait aussi voir le jour. AMC fait appel à wget et MPlayer. Nous avons officiellement obtenu le droit d'accès à TMDb. Nous espérons qu'ils ajouteront AMC à leur page, ce serait une bonne publicité pour les systèmes Amiga. TMDb est utile pour obtenir des informations sur les films et pour télécharger les posters ou couvertures qui peuvent être représentées sous forme de miniatures dans la base de données.

- Quand sera disponible AMC ?

Donnez-nous au moins un mois et demi, voire deux mois, pour le peaufiner et peut-être changer quelques détails dans la présentation.

- On peut voir sur l'une des vidéos de votre site (et sur YouTube) le projet AmigaTrinity. En quoi consiste-t-il exactement ?

AmigaTrinity, c'est simplement ma façon à moi de soutenir les trois membres de la famille Amiga. AMC est la première étape. App-browser est la suivante. Il sortira pour les trois systèmes et inclura un dépôt d'applications (appstore) permettant de fusionner ces trois petits marchés en un seul moins petit. J'espère que les sociétés indiennes nous sortirons de bonnes applications et de bons jeux. De bons exemples sont Gish, Aquaria et LugaruHD. Il comportera également l'essentiel de Broadway, car je ne vais pas y mettre tous les logiciels gratuits, l'utilisateur pourra les télécharger facilement avec App-browser s'il en a envie. Vous pouvez trouver le schéma initial de ce concept assez ancien sur le PDF suivant: home.arcor.de/phoenixkonsole/app-browser1.pdf.

Une autre partie de l'AmigaTrinity, c'est que je vais fournir, à l'avenir, toutes les machines AmigaOS 4, MorphOS, à base de x86 ou autre, ainsi qu'un code de base pour démarrer. AROS et MorphOS auront bien plus de points en commun que vous nous pouvez l'imaginer.

- Pensez-vous que si toutes les communautés Amiga (AROS, MorphOS, AmigaOS 4, Classic, émulation) se réunissaient, elles pourraient créer un marché économique viable ?

Oui ! Vous ne pouvez pas imaginer le nombre d'anciens fans Amiga allemands qui m'envoient des courriels pour me demander comment ça marche. L'intérêt est toujours là. Et la communauté Amiga actuelle est relativement grande mais éclatée dans plusieurs pays. Un marché central dédié (App-browser) améliorerait les choses pour les programmeurs et les consommateurs. Et aussi pour les revendeurs pour lesquels nous aurions de la place pour la publicité. L'argent qu'ils donneraient serait utilisé pour l'hébergement et le financement d'AROS, et des cagnottes Amiga ou MorphOS (en fonction du pourcentage d'utilisation de l'App-browser).

- Vous étiez à la manifestation Amiga Event d'Essen, le 24 juillet 2010. Quelles étaient les réactions des gens à propos d'AresOne/Broadway ?

Les réactions ont été superbes, toutes positives, aucun visiteur n'a émis de critique. Cela nous insuffle l'énergie pour continuer. Mais au final, seul l'argent compte :).

Certaines personnes m'ont dit que cela ressemblait à du Mac mais aussi à de l'Amiga. Eh bien oui, il faut bien que nous essayions d'attirer de nouveaux utilisateurs venant d'autres horizons. Ils ne seront pas de trop. Le nouvel AresOne a été montré dans une version à bas coût, mais j'avais emmené un pot-pourri de mes clips YouTube, ce qui m'a permis de montrer plus d'options. Les gens ont bien aimé les possibilités d'extension. Et ils s'amusaient à démarrer le système, parce que ça allait vite ;). J'ai discuté avec un belge très sympa à propos d'Audio Evolution qui a également été présenté, ainsi que sur le montage vidéo. Je leur ai expliqué que les premiers clients d'AresOne auront gratuitement une licence pour Audio Evolution. J'en ai acheté six. Une pour moi et une autre déjà réservée à un Français, il nous en reste donc quatre.

AresOne

Je vais essayer de conclure un marché avec DiscreetFX pour transformer l'AresOne en machine de travail AROS pour Aladdin 4D. Cette manifestation était amusante. Un truc qui m'a également bien intéressé, c'est de rentrer en contact avec l'équipe de MorphOS et de voir Trevor Dickinson (utilisateur d'AresOne et d'iMica, par ailleurs). Je sais des choses que je ne peux dévoiler. :)

- Vous avez déclaré "tous mes profits retournent au financement d'AROS ou à d'autres projets". Quels projets soutenez-vous ? Combien d'argent avez-vous donné jusqu'à maintenant ?

Votre question m'oblige à dévoiler des informations sur mes affaires ;). Ok, disons que j'ai payé cinq fois plus que j'ai reçu jusqu'à maintenant. J'ai fait quelques dons à power2people.org (sous le pseudonyme "Pascal.P").

J'ai donné du matériel. J'ai envoyé de l'argent à Claus Desler à chaque fois que je vendais une machine + un bonus de ma personne. J'ai aussi envoyé régulièrement de l'argent à Paolo + un bonus de ma personne.

Et l'auteur de Frying Pan a reçu de l'argent pour un tas de licences et va encore recevoir quelque chose prochainement. J'espère qu'il va bientôt mettre à jour son logiciel comme prévu. D'ailleurs, je lui avais dit que je lui donnerais au moins 25%, mais en vérité, je lui ai tout donné + un bonus. Si vous faites le compte du temps que j'ai passé, et je calculerais en me basant sur une journée normal pour un ingénieur (mon travail), c'est ahurissant. Mais c'est amusant, et je le fais aussi pour moi, car j'aime avoir des choses que les autres n'ont pas (je suis excentrique).

- Passons maintenant à quelques questions plus génériques sur AROS : actuellement, quelles sont les forces d'AROS par rapport aux autres systèmes Amiga ? Et par rapport aux autres systèmes non-Amiga ?

Si l'on compare avec d'autres systèmes Amiga, nous avons certaines choses plus modernes et plus rapides, prenez Gallium par exemple. Le Wi-Fi devrait être prêt d'ici septembre. AROS fonctionne sur du matériel bon marché et nous avons deux distributions complètes pleines d'applications gratuites. C'est toute la puissance d'être libre, la puissance d'une communauté enthousiaste et créative, d'utilisateur à utilisateur.

Si l'on compare avec d'autres OS, AROS est simplement l'OS qui démarre le plus rapidement (avec le bon matériel). Il a une impression d'Amiga Classic mais donne des opportunités modernes. Il est gratuit comme Linux mais pas aussi difficile à contrôler pour l'utilisateur. Il est juste léger. Mais pour être honnête, il nous reste encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir affronter les grands de ce monde. Dès que plus d'applications commerciales seront sorties et que le Wi-Fi fonctionnera, tout comme l'impression sur des imprimantes non PostScript, nous pourrons de nouveau nous comparer aux autres.

- A votre avis, quelles sont les priorités de développement pour AROS ? Et quelles sont les fonctionnalités ou applications que vous voudriez voir dans les futures versions ?

Nous devons tout d'abord atteindre les objectifs fixés par l'ABI v1 : une compatibilité totale au niveau du code source avec AmigaOS 3.1, et partielle avec AmigaOS 3.5/3.9. Ensuite, cette année, je ferai passer Broadway d'AROS 32 bits à AROS 64 bits. La version 32 bits ne sera pas obsolète, grâce à Up2date et à l'App-browser. Mais je concentrerai mon travail sur Broadway 64. Quelqu'un doit s'y mettre et dès que les gens verront que le 64 bits fonctionne bien et apporte un petit plus, il faudra utiliser ce dont nous disposerons. Ensuite, viendra le moment d'étendre la protection mémoire de la version 64 bits. Je voudrais avoir une solution permettant de lancer des applications AROS 32 bits sur une machine AROS 64 bits (la sandbox).

Je voudrais également un pilote pour les cartes TV PCI/USB (ce qui sera bon également pour l'AMC), un éditeur vidéo, un portage de FFmpeg-x (GUI), OWB avec le HTML5 et le Flash via un greffon. Si quelqu'un lit ceci et veut nous aider, qu'il n'hésite pas à me contacter (ADC, alias AROS Developer Connection, vous attend à l'adresse suivante : aros-broadway.de/page2/page2.html).

- Actuellement, quels sont les membres clés de la scène AROS ? (qui sont-ils et que font-ils ?). Est-ce qu'Aaron Digulla s'occupe toujours d'AROS ?

Bonne question, je dois bien admettre que je ne sais pas ce que fait actuellement Aaron Digulla. Les personnes clés sont difficiles à définir, car si vous regardez ce qui s'est passé ces six derniers mois, vous constaterez que beaucoup de personnes différentes sortent des choses tous les jours. Je vais essayer de vous en citer quelques-uns mais la liste est bien trop grande :
  • Nous avons Stephen Jones pour les relations publiques, il a aussi commencé le pilote audio HD, le pilote Catweazel et le pilote graphique Intel.
  • Nous avons Terminillis (dont on ne parle pas mais qui est important) qui travaille sur l'impression. Il nous a apporté a2ps, copytopar (gestion de l'USB) et travaille aussi sur plein d'autres grandes choses. Il a aussi fait grimper la cagnotte Wi-Fi jusqu'à 2000 euros.
  • Nous avons Nick "Kalamatee" Andrews qui travaille en solo sur Wanderer et nous a apporté les images de fonds et la vue avec listeurs.
  • Frank Charlet nous a apporté le device RTL8169.
  • Krzysztof "Deadwood" Smiechowicz nous a apporté Gallium et un pilote 2D Nvidia presque parfait. Il nous a également aidé avec MPlayer pour AMC.
  • Paolo Besser nous a apporté le bureau Icaros et plein d'utilisateurs et de développeurs.
  • Fabio Falcucci est aussi essentiel. Il nous a apporté des applications comme LookHere, AMC et travaillera encore avec moi.
  • (Ah, la liste est longue !)
  • Neil Cafferkey a travaillé et travaille encore sur la gestion SATA et va bientôt nous livrer le Wi-Fi.
  • Pavel Fedin travaille sur notre sous-système graphique et l'a beaucoup amélioré.
  • Staf Verhaegen travaille sur des parties du noyau méconnues mais pourtant importantes et pousse AROS vers l'AB1 v1.
  • Matthias Rustler est aussi très important.
Vous savez quoi ? Chacun fait partie de la famille, et chaque membre d'AROS Exec est sympa et amène sa petite pierre à l'édifice. Et tout le monde est bienvenu. Un grand "Merci" à tous les membres et aux utilisateurs pour leurs réactions.

- Est-ce qu'AROS pourra tourner sur un Mac x86 ?

Oui, ce sera possible, mais pas sur tous les modèles : aros-exec.org/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=4793&forum=24&post_id=43657#forumpost43657.

- Qu'en est-il de la protection mémoire, du SMP (Symmetric Multiprocessing), et de la gestion du 64 bits pour AROS ?

J'en ai déjà parlé un peu plus haut. Le SMP n'est pas une option pour le moment, et il n'y a pas d'objectif de temps défini. Cela arrivera à un moment. Il faut d'abord réalisé l'ABI v1 et le 64 bits, et ensuite le reste. Il se peut que même l'OpenCL arrive avant le SMP (je n'en sais rien).

- Où voyez-vous AROS dans cinq ans ?

Dans votre poche, sur votre PC, sur votre portable, sur votre Media Center, dans votre voiture, sur le terminal de votre banque. :)

Je plaisante. Dans cinq ans, AROS sera 64 bits, et pourrait être la base de MorphOS x86. Il représenterait 1% du trafic Internet. Il serait financé par les fonds d'AROS qui disposerait alors d'un revenu mensuel de 3000 euros.

- Pensez-vous qu'AROS ait "l'esprit Amiga" ?

Bien sûr, n'oubliez pas que notre objectif actuel est d'atteindre la compatibilité AmigaOS 3.1 au niveau du code source. Nous sommes en train d'essayer de faire porter autant de programmes Amiga que possible. Donc, oui !

- Que pensez-vous des autres systèmes Amiga de nouvelle génération ?

La Sam est sympa, mais est plus chère que mon AresOne et qu'un iMica. Autrement, c'est le seul matériel capable de faire tourner AmigaOS 4.1 jusqu'à la sortie du X1000. Pour les utilisateurs d'AmigaOS, c'est un bon choix. Une Sam avec AROS+AMC devrait être également bon marché. ;)

L'AmigaOne X1000 est difficile à décrire, selon moi. Cela dépend de ce que vous recherchez. Si vous êtes excentrique et que vous avez de l'argent, cette machine est un véritable coup de pied au c.l ! Mais si vous avez un budget limité pour votre passe-temps, ce n'est pas une bonne idée. C'est triste et j'ai été un peu choqué, après la sortie de l'AresOne, quand j'ai vu l'annonce de l'AmigaOne X1000 et de son prix... oulala ! J'espérais faire un signe avec l'AresOne, mais je n'ai pas été entendu. Je leur souhaite bonne chance, car il s'adresse à un marché sur lequel les gens n'ont pas autant d'argent, perdent leur travail, etc. Ce sont des moments difficiles pour les consommateurs, et pareil pour les revendeurs. "Martha" sera peut-être le futur après le X1000. J'ai discuté avec DCE à Oberhausen (Allemagne), au sujet de "Martha" et un prototype coûterait presqu'autant qu'un X1000. J'ai juste répété cette phrase aussi souvent que possible - heureusement, ils l'ont lue. Dans deux ans, on en reparlera.

Nous devrions aussi nous intéresser à l'émulation du matériel PowerPC en utilisant un émulateur Dolphin modifié. Sinon, le X1000 a été conçu par des gens qui aiment beaucoup l'Amiga et je respecte cette initiative avec tous les risques qui reposent sur leurs épaules. Bonne chance.

- Certaines personnes utilisent MorphOS ou AmigaOS comme système principal, mais il semble que cela ne soit pas encore le cas avec AROS. Pensez-vous que cela puisse se produire un jour ?

Je fais du montage vidéo uniquement sur mon Mac et j'utilise les applications CAD... Je fais tout le reste avec ma machine sous AROS.

Je pense que oui, parce que si je pense à ma femme, qui ne fait que consommer et non pas travailler, cela est certain.

L'objectif que nous pouvons rapidement atteindre, c'est de servir 70% de la masse des utilisateurs/consommateurs Apple. Si nous avons une gestion propre du HTML5 et du Flash, alors nous sommes prêts. Une nouvelle version de Cinnamon Writer va bientôt arriver avec son lot de nouveautés. L'impression sera meilleure et nous aurons le logiciel de numérisation SCANdal. La gestion des Webcams est en pourparler. Comme je l'ai mentionné auparavant, le Wi-Fi va lui aussi arriver.

J'ai oublié de parler de virtualisation sur AROS qui pourrait nous permettre d'atteindre cet objectif vraiment rapidement. QEMU, Kqemu pourrait nous amener Windows sous AROS presqu'à pleine vitesse. Les possibilités sont là. Alors, je dis : "Yes we can !" (Oui nous le pouvons !).

- Pensez-vous que le PowerPC est dans une impasse ? Prévoyez-vous de soutenir AROS sur des systèmes non-x86 ?

Je suis désolé, mais je pense que oui. J'ai utilisé un PC jusqu'en 1999, et ensuite je suis passé au PowerPC et à VirtualPC de Connectix. En 2008, je suis passé sur un Mac Book Pro. C'est absolument irrationnel d'utiliser un processeur spécial, cher et pas aussi rapide pour une petite communauté qui n'a pas les moyens de se l'acheter. A la manifestation Amiga Event d'Essen, quelqu'un m'a dit que même l'équipe MorphOS a déclaré qu'elle arrêterait d'utiliser des PowerPC en 2013. On verra [Il s'est avéré finalement que cette déclaration était fausse, l'équipe de MorphOS n'envisage pas d'abandonner le PowerPC].

Oui, je gérerai le PowerPC avec BroadwayCE et je ferai une (!) version de Broadway pour Sam et une pour machine hôte PowerPC. Mais je ne peux les maintenir à jour car je n'ai pas le temps. Cela sera un peu un cadeau à la communauté et quelqu'un peut toujours me contacter s'il veut s'occuper ensuite de la mise à jour de la version PowerPC de Broadway.

S'il y avait un quelconque intérêt, j'aimerais aider au portage d'Hollywood sur AROS PowerPC. Cela donnerait la possibilité à ACube de vendre le triplet Sam/AROS/AMC. Je ne peux rien faire de plus. J'ai discuté avec Andreas Falkenhahn (l'auteur d'Hollywood) et il m'a dit qu'il s'occuperait du portage pour environ 2000 euros ou l'équivalent en commandes d'Hollywood.

- Le 13 juillet, vous avez déclaré dans un message sur AmigaWorld.net que vous "aviez une solution pour faire tourner du code PowerPC" sur PC. Pouvez-vous nous en dire plus?

Il y a quelques années, les gars de chez MorphOS nous ont montré une version modifiées de QEMU faisant tourner MorphOS. C'est juste que c'est lent et que ça atteint la vitesse d'une Efika 5200B (et même un peu moins rapide). A mon avis, il faudrait utiliser Dolphin, mais pour ça, il faudrait qu'un programmeur fou amoureux nous sorte un émulateur Wii, avec plus de mémoire et de VRAM. C'est l'émulateur PowerPC le plus rapide qui existe. Une autre chose dont on aurait également besoin, c'est un portage d'AmigaOS ou de MorphOS sur une Wii émulée. Même si les changements dans le code de Dolphin doivent être rendus publiques, les deux sociétés pourraient continuer à contrôler les machines sur lesquelles leur OS tourne (pour obtenir une licence). Cela dit, un fichier clé encrypté dans le BIOS serait suffisant. Et le "nouvel" AresOne peut charger des fichiers BIOS à partir de l'USB ou d'un CD.

- Votre solution pourrait-elle être intégrée à MorphOS ou AmigaOS 4 ? Sera-t-elle gratuite ?

Eh bien, tant que je n'aurais pas le soutien d'Hyperion et de l'équipe MorphOS, il sera impossible de faire quoique ce soit. L'émulation se doit d'être gratuite, mais il faut faire payer une redevance pour le fichier BIOS, pour s'assurer qu'il n'y ait aucune version piratée qui tourne sur les PC.

- Avez-vous autre chose à ajouter ? Un message pour la communauté Amiga ?

Je souhaite à toutes les sociétés et groupes impliqués encore 25 belles années avec l'Amiga. Nous devons travailler ensemble le plus souvent possible. Il ne s'agit pas de MorphOS contre AROS contre AmigaOS, mais il devrait s'agir de MorphOS/AROS/AmigaOS contre le reste du monde ! Il faut savoir que les gens qui se cachent derrière ces trois systèmes respectent le travail des autres ! Les utilisateurs devraient en faire autant. Et essayez au maximum d'impressionner vos amis avec votre système d'exploitation.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]