Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 22 novembre 2017 - 09:50  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Jérôme Marchal
(Entrevue réalisée par David Brunet - mars 2014)


Jérôme Marchal Le programme X-bEnCh commence à avoir un petit succès. Derrière lui se cache Jérôme Marchal, alias "Jim Neray", qui a aussi été actif dans la scène démo et le fanzinat. Nous nous sommes entretenus avec lui pour en savoir un peu plus sur ses projets actuels et futurs.

- Bonjour Jérôme, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je m'appelle Jérôme Marchal, j'ai 34 ans. Je suis un passionné de toutes les vieilles machines globalement et par tout ce qui est sorti de chez Commodore plus particulièrement.

- D'où vient votre pseudo "Jim Neray" et pourquoi l'utiliser à la place de "Jay", votre pseudo historique ?

Jay n'était pas mon premier pseudo, j'en ai déjà changé plusieurs fois. J'ai souhaité utiliser un autre pseudo au moment du lancement du projet X-bEnCh ne sachant pas trop ou j'allais. Faisant partie de l'équipe d'Amiga Impact avec le pseudo Jay, j'ai continué à utiliser les deux en parallèle mais de manière bien distincte ne voulant pas, par exemple, user de mon statut pour valider une brève sur X-bEnCh pendant que d'autres étaient en attente.

"Jay" était bien évidemment en hommage à Jay Miner et correspondait à un diminutif de mon prénom ; "Jim Neray" en est la logique continuité... Il s'agit d'un simple anagramme de Jay Miner (il ne faut pas y voir quelque prétention que ce soit mais plutôt un hommage respectueux et admiratif).

- Quand et comment avez-vous découvert l'Amiga ?

J'ai découvert l'Amiga il y a maintenant 22 ans, en 1991. Je voulais à tout prix un Amiga car il était bien plus répandu que l'Atari ST ou le PC chez mes amis de l'époque. J'ai passé la majorité de mes années collège à échanger des disquettes piratées pour agrandir ma collection semaine après semaine. Mais je n'ai pas débuté sur Amiga car j'avais précédemment un Commodore 64 que mon père avait acheté lorsque je ne devais avoir que 7 ou 8 ans, puis qu'il avait laissé de côté au profit du Macintosh.

- Comment a évolué votre configuration Amiga depuis vos débuts, et qu'utilisez-vous actuellement ?

J'ai commencé avec un A500+ et un lecteur de disquette externe en 1991. En 1997, j'ai racheté un A1200 d'occasion auquel j'ai rapidement ajouté une carte accélératrice M-Tec 68030/28 MHz avec 8 Mo de mémoire Fast et un 68881 surcadencé avec un disque dur et un lecteur de CD externe.

Puis l'A1200 est passé en tour avec un 68040, bus Zorro II, CyberVision64/3D, puis en 68060, puis en 68060/PowerPC/BVision, etc. En parallèle, j'ai eu quasiment tous les modèles existants sauf l'A1000 et l'A3000.

Aujourd'hui, il me reste un A500, deux A1200, trois A2000, un A4000T post-Commodore, une CD32, mon C64 et une foultitude d'autres machines non-Commodore. Ma machine de développement est un A2000B équipé de 8 Mo de mémoire Fast, d'une carte A2630/25 MHz de Commodore, d'une carte contrôleur A2091 et d'un désentrelaceur de CyberVision64/3D. Ma machine d'utilisateur est un A1200 dans son boîtier d'origine équipé d'une Blizzard 1240T transformée en 1260 et tournant à 95 MHz (pour le moment), de 128 Mo de mémoire Fast ultrarapide et d'une Indivision AGA. C'est une vraie bombe, je l'adore.

- Vous êtes connu de la communauté Amiga pour votre logiciel X-bEnCh. Mais qu'avez-vous fait avant sur Amiga ?

Dans les années 1990, j'ai fait de multiples choses mais jamais diffusées massivement voire jamais diffusées du tout pour la plupart. Les seules choses qui ont été "diffusées" étaient en général des outils quasi sur-mesure pour des potes : un dock de lancement, un sélectionneur de démarrage (multi startup-sequence), une interface d'extraction d'archives en tout genre, un jeu de char en 3D révolutionnaire (comprenne qui pourra...), etc. Je suis également fondateur du groupe de demomaker "Grim Project" qui a eu une activité assez éphémère au début des années 2000 avec pour principal palmarès deux intros 64k classées sur Amiga AGA/CGX.

- Passons à X-bEnCh. Pouvez-vous présenter ce logiciel ?

J'ai toujours eu un soucis avec le Workbench. Je n'ai jamais compris comment un ordinateur avec des capacités graphiques aussi avancées que l'Amiga pouvait avoir un environnement graphique aussi triste et sinistre, impossible à utiliser avec plus de 8 couleurs sans perte de réactivité.

Partant de ce constat, j'ai imaginé et travaillé sur plusieurs gestionnaires de fichiers/interfaces graphiques depuis la fin des années 1990. Il ne s'agissait alors que de bouts de code relevant plus d'un test visuel que de quelque chose de réellement fonctionnel. C'est lors de l'été 2010 en utilisant ma PlayStation 3 que j'ai trouvé le concept du "XcrossMedia Bar" tellement simple et évident que cette idée de programmer une interface graphique haute en couleur pour l'Amiga m'est revenue en tête.

Le nom "X-bEnCh" est la contraction du "XCross Media Bar" de la PlayStation 3 qui m'a redonné l'envie de creuser la question et du "Workbench". Ce "X" était également idéal car il représentait bien le croisement du lanceur d'applications, du gestionnaire de fichiers et du Shell. Partant de tout cela, j'ai voulu imaginer une interface fortement inspirée de l'aspect des cracktros qui avaient bercé mon enfance avec pour but central d'afficher toujours plus de couleurs à l'écran et d'ajouter toujours plus de fonctionnalités.

Actuellement, X-bEnCh est divisé en trois parties principales avec un panneau de configuration :

Le lanceur (laucher) capable d'explorer votre disque dur (sans limite de profondeur de répertoire) et de créer automatiquement toutes sortes de listes (jusqu'à 6) de lancement (WHDLoad, exe, scripts). Il possède de nombreuses fonctionnalités avancées comme un moteur de recherche "realtime" et une base de données permettant de créer à la volée une top list en fonctions du nombre de fois que vous avez lancé chaque jeu. Les types d'outils WHDLoad sont automatiquement reconnus et utilisés mais vous pouvez forcer vos propres types d'outils au besoin. Les manettes type CD32 à sept boutons sont également gérées pour une utilisation aisée des fonctionnalités sans clavier ni souris.

Jérôme Marchal

L'explorateur de fichiers fait ce que tout bon gestionnaire de fichier est censé faire. Il n'est pas encore très évolué pour le moment.

Jérôme Marchal

Le CLI est capable d'exécuter toute les commandes AmigaDOS classiques plus quelques commandes supplémentaires qui lui sont spécifiques.

Jérôme Marchal

Via le panneau de configuration, j'essaye d'intégrer au maximum les demandes des utilisateurs sous forme d'options activables ou pas ce qui permet à chacun d'avoir ce qui lui correspond le plus (et ce sera encore plus vrai dans le futur).

Jérôme Marchal

Le public répond vraiment présent derrière X-bEnCh, j'ai de plus en plus de retour. La dernière version publiée (0.93F) est la plus téléchargée à ce jour avec déjà plus de 300 téléchargements juste sur le mois de février.

- Quelles nouvelles caractéristiques prévoyez-vous d'ajouter à X-bEnCh ?

Au moment ou ces lignes seront publiées, la version 0.94 (qui sera la dernière mise à jour avant la version 1.0) devrait être en ligne. Les nouveautés sont plus de réactivité et de vitesse dans tout, un mode turbo, un mode de débogage plus poussé, une parfaite reconnaissance des WHDLoad ayant plusieurs ".info" pour un seul ".slave", le Top 15 devient un Top tout court sans limitation du nombre d'entrées et beaucoup d'autres choses et de corrections de bogues à découvrir dans le fichier du "release".

Ensuite, viendra la version 1.x (1.0, 1.1, 1.2...) qui est déjà en cours de développement et qui fera passer X-bEnCh a un autre niveau. Voici une petite liste (non exhaustive !) des nouveautés prévues :
  • Affichage jusqu'en 10 bits (1024 couleurs simultanées) en AGA.
  • Images d'illustrations automatisées en "fullcolor" pour les jeux.
  • Descriptions automatisées des jeux.
  • Gestion des favoris avec création d'une liste de favoris à la volée.
  • Tri automatisé des jeux par catégories.
  • Lancement d'un jeu au hasard via une touche.
  • Nouvel Installer plus "sexy".
  • Plusieurs écrans de chargement disponibles.
  • Nouveau logo et nouvelle icône.
  • Aspect et couleurs personnalisables.
  • Évolution du gestionnaire de fichiers avec par exemple un lecteur de modules de musique intégré mais surtout beaucoup plus de fonctionnalités.
  • Un panneau de configuration refait.
  • Et... quelques surprises, je ne vais pas tout dévoiler tout de suite.
- Y a-t-il une raison particulière concernant sa typographie ? (X-bEnCh/X-Bench)

Non, rien de plus qu'un effet visuel donnant un peu de rebond au nom. Pur délire personnel.

- Il y a quelque temps, on a pu voir un conflit entre vous et Lionel "Gibs" Deri (qui réalisait le même genre de programme que X-bEnCh). Y a-t-il encore une animosité ou cette affaire est réglée depuis longtemps ?

Pour ma part, j'ai tenté de revenir vers Gibs il y a de cela quelque temps et je n'ai eu que des insultes en retour, ce qui m'a conduit à cesser toute discussion avec lui. J'ai aperçu certains de ces commentaires récemment sur la toile et, a priori, son état d'esprit n'a pas évolué depuis. J'ose espérer qu'un jour avec plus de recul nous rigolerons de tout cela autour d'une bonne bière.

Mise à jour du 23 mars 2014 : j'ai eu ces derniers jours une discussion avec Gibs suite à la publication de cette entrevue et nous avons crevé l'abcès. Il semble qu'il y ait eu méprise sur certains points et que nous pouvons désormais considérer les soucis précités dans cette question comme faisant partie du passé.

- En 2012, vous avez créé une nouvelle version de SysInfo 4, un logiciel de tests de performance très prisé sur Amiga Classic. Comment vous est venue l'idée de poursuivre son développement ? Comment avez-vous eu accès aux sources ?

Ce type de programme m'a toujours intéressé. J'avais attaqué le développement de "SnoOopY", un logiciel dans le genre de SysInfo il y a une quinzaine d'années, mais sans jamais aboutir le projet. Plus récemment, j'ai constaté que tout le monde continuait à utiliser SysInfo alors que ses résultats sur 68060 étaient totalement délirants. La nostalgie de mes travaux non aboutis croisée avec la passion que toute la communauté semblait avoir pour ce programme m'ont conduit à contacter Nic Wilson pour lui demander l'autorisation de reprendre le boulot sur SysInfo. Je n'ai pas eu accès au code source de SysInfo qui a été perdu par Nic il y a bien longtemps, c'est d'une réécriture complète du logiciel qu'il est question ici.

- Tobias Geijersson vous a coupé l'herbe sous le pied en publiant, sans prévenir et avant vous, une autre version de SysInfo 4. Quel était votre sentiment à ce moment-là ?

Dé-Gou-Té ! J'ai perdu beaucoup de temps à reconstruire toute le logiciel "au pixel près" au lieu d'avancer sur X-bEnCh, et quand Tobias a sorti sa version, je suis tombé des nues. Je n'ai aucune animosité vis-à-vis de Tobias Geijersson, il n'était pas non plus au courant que je travaillais sur "ma" version de SysInfo 4. Il avait eu l'autorisation de Nic Wilson un an plus tôt pour reprendre les travaux sur SysInfo et il était logique que son travail soit publié. J'imagine que Nic, n'ayant pas de nouvelles de Tobias, m'aura donné l'autorisation de reprendre son travail pensant que Tobias avait abandonné en cours de route.

- Prévoyez-vous de sortir quand même "votre" version de SysInfo 4 ?

Au moment où la version de Tobias est sortie, j'aurais répondu non sans hésiter. Avec le recul, disons que ça n'est pas une priorité, j'ai déjà tellement à faire sur X-bEnCh que je ne préfère pas (plus) trop me disperser pour le moment, surtout pour refaire ce qui a déjà été refait.

- Avez-vous d'autres projets en cours ou que vous souhaiteriez réaliser ?

Niveau développement, j'aimerai bien programmer des jeux. J'ai plein d'idées conceptuelles autour de réadaptations de Space Invaders, Tetris ou encore Pong. Je voudrais aussi tenter de m'attaquer à quelques portages de titres que j'ai trop souvent lu importables.

J'aimerai bien également relancer le groupe Grim Project avec quelques petites productions. Mais le souci n'est pas d'avoir des idées ou des projets mais... du temps !

Jérôme Marchal

En parallèle de cela, j'ai racheté le nom de domaine amigafrance.com (anciennement Serele). De bons sites francophones spécialisés existent déjà pour AmigaOS 4 ou MorphOS, mais rien de réellement spécifiquement dédié à l'Amiga dit "Classic" (je déteste cette appellation) hors émulation. Je compte donc dédier ce nom de domaine à la communauté Amiga (non-NG) et C64 francophone avec un forum (retravaillé pour être vraiment utilisable avec un Amiga) d'une part mais aussi un centre de téléchargement, des acquisitions montages et tutoriels vidéos en rapport avec ces machines, etc. Bref, beaucoup d'idées à mettre en oeuvre mais il a encore du boulot !

- Vous semblez développer seul. Est-ce que le fait de monter une petite équipe de développeurs pourrait accélérer vos projets ?

Une équipe de développement, je ne pense pas mais bosser de manière plus rapprochée avec des graphistes/musiciens serait très certainement un plus. Leon (ex-diesel/Silicon) m'a donné un bon coup de main avec le logo actuel et futur de X-bEnCh ainsi que sur la future icône mais il ne s'agit pas à proprement parler d'une équipe, plutôt d'un coup de pouce de sa part au projet.

- Vous étiez rédacteur en chef d'un fanzine Amiga (Acid Ozine) à la fin des années 1990. Que retenez-vous de cette période ?

Cette période a très certainement été l'une des plus passionnante. On a eu une foule de superbes sorties côté jeux (Slam Tilt, Worms DC, Genetic Species, Foundation, etc.) et côté logiciels. Niveau matériel, de la même manière, il y a eu une vraie euphorie (68060, PowerPC, bus Zorro II/III, cartes graphiques et son en tout genre, boîtiers tours pour tous les modèles...).

Mais organiser la rédaction d'un magazine de plus de 50 pages est un réel défi dont on ne connait la difficulté qu'après l'avoir fait. Nous avions une équipe assez réduite (une dizaine de rédacteurs tout au plus dans la meilleure période) et des moyens techniques qui ont de quoi faire rire aujourd'hui. Internet et la photo numérique sont aujourd'hui une évidence pour tous mais, à cette époque, nous imprimions des maquettes texte puis à la main nous intégrions les photos avant de passer en copie. La maquette était faite grâce à PageStream 3. Cela représentait énormément de travail et la scission avec une partie de l'équipe (qui est partie pour fonder le fanzine Planet) a été le point de chute pour Acid (de mémoire nous n'avons sorti qu'un ou deux numéros après cette scission). Je me suis amusé à relire certains articles parus dans Acid à l'époque et, honnêtement avec le recul, la qualité n'était pas du tout à un niveau que je jugerais acceptable aujourd'hui. Mais cela reste tout de même une belle expérience.

- Quel est votre avis sur la situation Amiga en général ?

Je suis impressionné de par l'effervescence qu'il existe encore autour de l'Amiga à notre époque. Nous avons du matériel et des extensions en pagaille qui sortent pour quasiment toutes les machines et Petro n'arrête pas de nous dégoter des Amiga 1200 "NOS". Nous ne sommes pas en reste non plus côté demoscene ou jeux qu'il s'agisse de simples portages ou de créations originales, voire de commercialisations annulés puis offertes à la communauté près de 20 ans plus tard (Putty Squad pour Noël dernier).

Tant que nous maintiendrons cette effervescence active, la communauté répondra présente car la passion ne faiblit pas année après année. La gestion de Commodore aura très certainement tout gâché mais n'aura pas réussi à tuer la flamme dans le coeur des plus passionnés.

- Avez-vous déjà utilisé des Amiga NG ? Si oui, quel est votre avis dessus ?

Oui, je possède une Sam440ep-Flex. C'est une machine sympathique même si je ne la considère absolument pas comme une suite mais juste comme une adaptation du système sur un autre matériel pas franchement révolutionnaire.

Dans le fond, je déteste toutes ces machines qu'elles soient sous AmigaOS 4 ou sous MorphOS car leur arrivée n'a rien fait de plus que diviser une communauté qui était déjà réduite. De plus, les interventions régulières de l'un et l'autre camp pour essayer d'imposer sa solution ou de dénigrer l'autre solution n'apporte rien de positif a notre communauté.

- Qu'est-ce qui vous fait rester dans la communauté Amiga en 2014 ?

La passion tout simplement, je suis piqué Amiga. Et il reste tellement à faire et à apprendre que je ne suis pas prêt de m'ennuyer !

- Y a-t-il une question que je ne vous ai pas posée et auquel vous aimeriez répondre ?

Non, du coup je vais en profiter pour remercier tous ceux qui m'ont soutenu depuis le début de X-bEnCh et tous ceux qui de par leurs suggestions et leurs remarques ont contribué à faire évoluer ce programme. J'aimerais également remercier CurtCool, Leon et Wodk pour leur contribution au projet côté graphisme et musique. Ah, et un grand merci aussi à l'ART (Amiga Rescue Team) qui est une des plus belles initiatives de ces dernières années (et c'est français mon bon monsieur).

- Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Nous avons tous un rôle à jouer pour le devenir de notre plate-forme. Il faut que chacun d'entre nous, avec ses moyens et le temps libre qu'il pourra y accorder, essaye de faire quelque chose pour la communauté. Tout le monde n'est pas programmeur, graphiste ou musicien mais on peut aussi donner de son temps pour écrire des tutoriels ou des articles, tester des logiciels en cours de développement pour aider un développeur, aider à modérer un forum, etc. Bref, on a tous quelque chose à faire pour aider la communauté alors ne nous contentons pas d'observer, agissons !

Mon site : www.jimneray.com.
Twitter : @jimneray
Facebook : www.facebook.com/xbenchproject.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]