Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 24 juillet 2017 - 18:30  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Igor Majstorovic
(Entrevue réalisée par Hugues Defortescu - août 2015)


Igor Majstorovic Igor Majstorovic s'est fait connaître de la communauté Amiga mondiale en concevant la Vampire 600, la première carte accélératrice pour Amiga à base de FPGA.

- Bonjour Igor ! Pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, je m'appelle Igor Majstorovic et j'ai 34 ans. Je suis professeur de géographie. En ce qui concerne mes loisirs, c'est partagé entre l'informatique rétro et la pêche.

- Quand et comment avez-vous découvert l'Amiga ?

A l'époque où l'Amiga apparaissait comme une machine innovante, mon pays, la Bosnie, était en guerre et je ne pouvais que parcourir des articles à son sujet mais difficilement en avoir un. Et pendant toutes ces années je n'ai pu que lire des articles à son propos.

Peut-être que l'une des raisons de tout ce travail, c'est parce que je ne pouvais pas en avoir un. Après de longues années, disons en 2011, j'ai finalement pu réaliser mon rêve et trouver un A600 fonctionnel sur le marché de l'occasion.

- Quelles sont vos configurations Amiga ?

Comme je le disais, je n'en possédais pas et je n'ai pas pu travailler sur un Amiga dans le passé. Je crois que j'ai dû en voir un pour la première fois en 2002.

Maintenant, je dispose d'environ quinze Amiga 600, deux A500, un A1200 et une CD32. Beaucoup proviennent de dons.

- Quelles sont vos activités préférées sur Amiga ?

Comprendre comment chaque élément de la machine fonctionne, toujours imaginer à quel point les concepteurs étaient intelligents à l'époque.

- Aviez-vous d'autres projets avant la Vampire 600 ?

En ce qui concerne l'Amiga, seulement quelques cartes mémoire qui ne fonctionnaient pas...

Dans d'autres domaines informatiques et électroniques, des projets variés sur le réseau, les systèmes sans fil, des bobines Tesla, des transmetteurs radio...

- Pourquoi avez-vous conçu la Vampire et aussi, pourquoi ce nom ?

Elle n'a été conçue que pour prouver une chose : n'importe qui peut construire une carte accélératrice pour Amiga.

Quant à son nom, c'est le seul mot serbe qui est connu par tout le monde sur la planète.

Igor Majstorovic
Prototype de la Vampire 600

- Quel était le but initial pour la Vampire ?

Concevoir un nouveau concept et en ouvrir les sources afin que d'autres puissent continuer à l'améliorer ou l'utiliser dans leurs propres projets. Mais également pour démystifier l'histoire sur la conception pour Amiga autant que possible.

- Quelle est l'histoire du développement de la carte ?

L'histoire du développement est trop longue à écrire ici. Disons qu'il y a eu beaucoup de hauts et de bas et beaucoup de discours négatifs et de mauvaises informations fournies par des développeurs Amiga en activité qui souhaitaient retarder le projet autant que possible.

Comme je l'ai dit de nombreuses fois, croyez-le ou non, mais le développement sur Amiga est toujours un gros business.

- Quels outils utilisez-vous ? Quelles sont vos méthodes pour concevoir et fabriquer la carte ?

A ce niveau, rien de spécial, la carte est conçue de manière à ce qu'elle soit le seul outil que l'on doive déboguer.

Igor Majstorovic
Le bureau d'Igor

- Quels problèmes avez-vous surmontés en concevant la carte ?

Les plus gros problèmes ont été de sécuriser la fixation de l'accélérateur sur l'Amiga et d'obtenir tous les signaux vers le FPGA.

- Qui vous a aidé pour améliorer, tester, construire la première version de la carte et comment avez-vous rencontré ces personnes ?

Ce projet n'aurait probablement jamais vu le jour si je n'avais pas reçu l'aide d'Alastair Robinson, propriétaire du site retroramblings.net. Il avait des idées novatrices qui ont beaucoup aidé.

Il y a eu des contacts avec d'autres développeurs. En pratique, j'envoyais près de 30 courriels par jour à différentes personnes à la recherche de réponses.

- Durant cette période initiale, est-ce qu'il y a eu des personnes qui, pour une raison ou une autre, ont essayé de vous faire abandonner ou de vous décourager à propos de ce projet ? Qu'elles furent vos réactions ?

Je ne souhaite pas donner de noms mais dans les quelques années passées, de nombreux événements intéressants se sont passés. Vous pouvez trouver tout ça sur différents forums. Un jour, je publierai toutes les informations sur qui a voulu détruire ce qui se faisait dans l'Apollo Team et comment. Qui est envoyé par qui et dans quel but.

Croyez-moi, ce n'est pas encore le moment mais les gars, je peux dire un mot ou deux sur ce qu'est l'Amiga aujourd'hui (pas tous les membres de la communauté, juste une partie qui veut décider de ce qui se passera avec les projets Amiga).

En quelque sorte, ils ont l'impression de décider pour l'univers de l'Amiga et que tout le monde doit leur demander ce qu'il faut faire en ce qui concerne les projets.

- Quand et comment avez-vous rencontré l'Apollo Team et pourquoi travaillez-vous avec eux ? Pouvez-vous faire une petite présentation de l'équipe ?

Un jour, je suis tombé sur le site Web Apollo Core et j'ai décidé de leur envoyer un courriel, sans attendre aucune réponse. J'ai eu une réponse et les vraies discussions ont commencé.

De l'autre côté, il y avait Gunnar "BigGun" von Boehn, quelqu'un qui a d'énormes connaissances et de l'expérience. Il souhaitait que je lui envoie des cartes Vampire 600 afin qu'il puisse travailler dessus et peut-être améliorer quelques éléments.

Le premier problème, c'est que j'avais utilisé un FPGA trop petit et que le coeur ne pouvait pas y être intégré. Plus tard, on s'est mis d'accord sur le fait qu'une nouvelle carte devait être fabriquée, c'est ainsi que la Vampire 600 v2 fut conçue.

Igor Majstorovic
La Vampire 600 V2

Sur le canal IRC, il y a en permanence une dizaine de personnes, chacun avec ses propres domaines d'expertise. Certains sont des bêta-testeurs, d'autres des programmeurs assembleur, des concepteurs matériels... Je dois dire que c'est quelque chose que l'Amiga n'avait plus vu depuis des années.

- Quel est votre domaine maintenant qu'ils travaillent avec vous ?

Une correction : ils ne travaillent pas avec moi, je travaille avec eux, en essayant d'apprendre des choses à leur contact parce que j'ai de grosses lacunes sur ma connaissance de l'Amiga.

Mon rôle est de concevoir les schémas, les circuits imprimés, les soudures, du code VHDL et apprendre l'assembleur.

Igor Majstorovic
Circuit imprimé de la Vampire 600 V2

- Pourquoi avoir décidé de concevoir une nouvelle Vampire 600 ?

Comme je le disais, l'ancienne version présentait une limitation importante de son FPGA. 8000 éléments logiques (8000 LE) étaient trop limités : maintenant, nous sommes au-delà des 15 000 sur la nouvelle carte avec un potentiel pouvant aller jusqu'à 40 000. Le coeur devient réellement complexe.

- Quelles versions de la Vampire seront disponibles ? Quand et à quel prix ?

D'ici la fin de l'année, tous ceux qui ont placé une commande devraient recevoir leur carte.

Il y a de grosses chances que la carte soit plus rapide que n'importe quelle autre carte produite jusque-là pour Amiga (NDT : il parle de la Vampire 600 v2, dont le tarif est de 120 euros).

- Quel serait votre ultime défi dans le monde Amiga ? Ou que ferez-vous après la Vampire ?

En premier, une Vampire pour tous les modèles Amiga, après, on verra...

- Regardez-vous d'autres projets de la communauté Amiga et qu'en pensez-vous ?

Le projet le plus intéressant pour moi, dernièrement, c'est le Minimig.

- Que pensez-vous des systèmes Amiga NG (MorphOS, AROS, AmigaOS 4) ?

Ils devraient commencer à les porter sur le coeur Apollo/Phoenix :)

- Un dernier message pour la communauté Amiga ?

Restez à l'écoute, vous pourriez être surpris. :)


[Retour en haut] / [Retour aux articles]