Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 27 mai 2017 - 15:51  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Marc Kelkermans
(Entrevue réalisée par David Brunet - septembre 2000)


Les revendeurs français sont de moins en moins nombreux. Cap aujourd'hui sur Software Paradise et son gérant Marc Kelkermans...

- Bonjour, pouvez-vous présenter à nos lecteurs et présenter Software Paradise ?

Je suis le gérant de Software Paradise. Je m'appelle Marc Kelkermans et j'ai 27 ans. Software Paradise est une société distribuant des logiciels et périphériques pour Amiga. Nous nous spécialisons aussi dans le développement de sites Internet.

J'ai commencé l'activité il y a environ trois ans, 15 jours après mon départ de la société Alma Diffusion (société spécialisée dans le shareware, logiciels commerciaux et matériels pour Amiga) ou j'étais responsable des achats matériel et logiciel. J'avais de bon rapport avec la société MicroniK, ce qui m'a facilité la distribution de leurs produits en France et m'a permis de démarrer cette entreprise.

- Depuis quand êtes-vous sur Amiga ? Quelle est votre configuration Amiga actuelle ?

Personnellement, j'y suis venu assez tard, à la sortie de l'A1200 si mes souvenirs sont bons. Je l'ai acheté suite au décès de mon bon vieux Commodore 128, c'était une suite plus que logique. J'ai eu pas mal d'Amiga depuis. Ma configuration actuelle est un A4000 bien équipé avec PowerPC, CyberVision64/3D, multiple entrées/sorties, etc. Je possède aussi de nombreux logiciels originaux.

- Quelles sont vos activités préférées sur Amiga ? Et quels sont vos passe-temps dans la vie de tous les jours ?

L'Amiga me plait beaucoup dans tous les domaines, mais je m'en sers le plus souvent pour Internet. Son système est vraiment fabuleux et personnalisable à volonté par rapport à d'autres plates-formes. Voici quelques noms de mes logiciels préférés qui me viennent à l'esprit : Scalos, YAM, AWeb, IBrowse, Scala, Deluxe Paint, FxPaint. Mes passe-temps favoris sont l'informatique, la moto (d'ailleurs nous réalisons un portail Internet sur ce sujet) et les sorties. Je suis aussi de très près le monde de la console.

- En tant que revendeur, pouvez-vous nous dire quel est l'état actuel du marché Amiga en France ? Quels produits se vendent le mieux ? Quelles sont vos meilleures périodes de vente ?

Suite à mon expérience, je pense qu'un certain nombre d'utilisateurs sont passés sur d'autres plates-formes. Les passionnés qui restent sont partagés en deux camps : ceux qui continuent à équiper leur machine car ils sont parfaitement convaincus de ce qu'ils ont entre les mains (bien qu'il y aient quand même quelques inconvénients sur la base actuelle) et ceux qui attendent une éventuelle nouvelle machine (et pas mal de gens sont dans ce cas-là. Ah, si le BoXeR était disponible...).

Le fait est que le marché est assez irrégulier. Ce qui explique qu'il y ai de moins en moins de traductions de manuel et de localisation en français et que nous sommes obligés d'être "prudents" quant aux produits que l'on stocke (mais ça c'est une tendance actuelle dans l'informatique). Nos meilleures périodes de vente sont sans doute novembre, décembre et janvier.

Avec l'ouverture qu'apportent Internet et l'Europe, il n'est pas rare que les utilisateurs français commandent directement leurs produits à l'étranger se passant donc de nos prestations.

- Avec le développement des moyens d'information sur Internet, la présence d'un magazine Amiga en kiosque est-elle nécessaire ? Que pensez-vous des fanzines Amiga francophones ?

La présence d'un magazine papier est nécessaire et rassurent les utilisateurs. Tous les amigaïstes n'ont pas encore Internet. Par contre, je crois qu'il n'est pas forcement nécessaire que la distribution soit en kiosque, on peut envisager la distribution par abonnement ou par VPC (par des vendeurs Amiga par exemple). Mais nous n'avons pas tout perdu, il y a encore quelques fanzines ou site Web sérieux qui informent régulièrement et dont le contenu est vraiment très professionnel. D'ailleurs, j'en profite pour féliciter ces personnes ou associations soutenant l'Amiga souvent de façon bénévole.

- Que pensez-vous de la situation globale de l'Amiga ?

Dans l'immédiat, je suis satisfait qu'il y ait encore des sociétés proposant des produits innovants tel le FastATA, Mroocheck et le Mediator (disponible au moment où vous lirez ces lignes), le X-Surf ou le SilverSurfer. Côté logiciels commerciaux, c'est très calme en ce moment, mais nous avons eu le droit quand même à quelques réalisations de qualité. Par contre, le domaine public est toujours bien représenté.

Par contre, je suis assez septique quant aux déclarations de nouveaux produits dont les délais sont sans cesse repoussés ou qui ne sortiront sans doute jamais (Amijoe, Boxer, jeux, etc.).

- Vous avez le dernier mot...

Pour la fin, je tiens d'abord à remercier la communauté Amiga. J'admire la passion et l'énergie qui gravite autour de notre plate-forme.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]