Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 19 octobre 2017 - 00:07  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Wayne Hunt
(Entrevue réalisée par David Brunet - août 2009)


Note : traduction par Vincent Bouvelle.

Wayne Hunt est le webmaster d'Amiga.org, l'un des plus importants sites Amiga au monde. Nous avons voulu en savoir davantage sur les origines et l'évolution d'Amiga.org mais aussi sur la récente décision de vendre le site.

- Bonjour Wayne, pourriez-vous vous présenter ?

Je m'appelle Wayne Hunt, j'ai 43 ans et je vis à Huntsville, Alabama, États-Unis.

Dans la vie, je suis programmeur pour une entreprise de défense locale, mais avec toutes les choses qui se passent en ce moment au gouvernement, ma situation peut changer n'importe quand.

Mes Hobbies ? Voyons voir. J'adore la moto, j'aime cuisiner (malgré mon diabète), mais je vais au restaurant 90% du temps. Je regarde trop la télévision et le soir, je préfèrerais dépenser mon argent au cinéma plutôt que de rester seul à la maison.

- Quand et comment avez-vous découvert l'Amiga ?

En 1987 (ou peut-être même début 1988), je suis allé au salon de l'informatique local IEEE. Je venais juste d'acheter un C64 et je suis tombé sur le stand NASAU qui exposait des Amiga 1000 et 500. Trois jours plus tard, j'avais un Amiga 500 et j'avais vendu mon C64 à mon patron.

- Quel était votre premier Amiga ? Quelles furent vos différentes configurations depuis ?

Mon premier Amiga était l'A500 que je viens de vous citer. Ensuite, sont venus un A2000 et un A3000UX que j'ai vendu en 1997. A cette époque, j'avais envie de faire vivre un BBS pour le groupe Amiga (le BBS Wayne's World, vers 1988/89), c'est pourquoi j'ai acheté puis me suis penché sur la construction de clones PC pour le BBS.

Mon premier disque dur, par exemple, était un disque Maxtor 5,25" de 155 Mo qui faisait tourner le BBS Wayne's World. J'en avais deux, que j'ai payé plus de 700 $ chacun.

- Mis à part concevoir des sites Web, que faites/faisiez-vous avec votre Amiga ?

La plupart du temps, je jouais, comme tout le monde, quoique j'aimais bien faire des présentations sous "Director", et plus tard, faire des trucs sous Scala pour m'amuser (puis plus tard pour le boulot).

- Vous êtes es le webmaster d'Amiga.org. Pouvez-vous nous en dire plus sur sa création ? Quand et pour quelles raisons ce site a-t-il été créé ?

Amiga.org a été conçu et acheté initialement en avril 1994, après avoir consulté les gens de chez Commodore qui pensaient que l'idée était "fantastique". Le FAI avec lequel nous travaillions (à l'époque où les noms de domaines commençaient à se vendre) ne savait pas que les enregistrements étaient annuels, ou alors il avait oublié de payer, j'ai donc dû le faire réenregistrer moi-même en avril 1995.

Le site n'était même pas encore construit à l'époque, car, comme tout le monde, je découvrais le langage HTML. Le site est donc né le 26 avril 1995, avec une page "Hello World", et à l'époque, toutes les pages HTML étaient écrites à la main, ce qui signifiait que le site ressemblait beaucoup à Amiga Web Directory.

Pourquoi acheter Amiga.org ? Parce que j'ai senti qu'il y avait un manque que le champion toutes catégories de l'époque (Amiga Web Directory) n'arrivait pas à combler.

- Pouvez-vous présenter l'équipe d'origine qui est derrière Amiga.org ? Qui travaille sur Amiga.org actuellement ?

A la base, bien que le site fut au nom de la société des utilisateurs Amiga du Nord de l'Alabama (NASAU), c'est moi qui m'en suis occupé à 100%. C'était très facile, car à cette époque, le quotidien, se résumait à chercher de nouvelles brèves et des liens, et les publier. Il n'y avait pas de forum, ou même de compte utilisateur, cela jusqu'en 1996/1997, et du coup, pas de spammers, pas de trolls, et pas besoin de modérateurs.

Actuellement, il y a une dizaine de modérateurs. Il y a eu des allers et des venues pendant des années, mais le site est plutôt autonome et n'a plus besoin que d'interventions mineures pour fermer un fil de discussion ou pour s'occuper d'un troll.

Je vous crierais bien leurs noms sur tous les toits, mais je ne suis pas sûr qu'ils soient tous d'accord, c'est pourquoi je m'en remets à la liste des modérateurs que vous pouvez voir sur Amiga.org.

- Pouvez-vous nous décrire les principales périodes qu'a connues Amiga.org ? (les grands changements, les bons et les mauvais moments, les personnes qui ont rejoins/quitté l'équipe...)

L'histoire, ce n'est pas mon sujet favori, mais d'accord, voyons voir.

1995-1997

Au début, HTML statique puis HTML dynamique et utilisation des SSI.

1997-1998

PHPnuke (méchamment détruit par certains membres de la communauté qui ont trouvé l'outil d'administration dbadmin, se le sont accaparé pour y rentrer, voler les mots de passe et saccager le site).

1998-2009

Différentes version de Xoops et Xoops 2.x.

2009-...

vBulletin, le site tel que vous le connaissez aujourd'hui.

Comme bons/mauvais moments, mon époque favorite est celle de Gateway quand il était propriétaire de l'Amiga. Darreck Lisle était l'homme qui se sentait le plus concerné par le site, et j'ai vécu dans l'idée qu'Amiga.org allait devenir le bras armé de la communauté Amiga de Gateway. Hélas, comme chacun sait, ce ne fut qu'un rêve de courte durée.

Mon pire moment, que j'ai rabâché tant de fois au point d'en être fatigué d'en parler, ce sont les conflits MorphOS/AmigaOS 4, et l'émergence de Genesi/BBRV (Bill Buck et Rachel Velasco). Quiconque qui a accès à Google sait probablement tout le mal que je pense de ce couple, alors ne rouvrons pas d'anciennes blessures !

En ce qui concerne les entrées/sorties de l'équipe, il y en a quelques-unes (Kees Witteveen, par exemple), mais il est toujours dans les parages. En fait, la liste des modérateurs n'a pas vraiment changé depuis des années.

- Combien de personnes visitent le site ? Quelle a été l'évolution du nombre de visites depuis le début ? Et quel fut le nombre maximum de visiteurs ?

Actuellement, il y a environ 800 comptes qui ont accédé au site ces 30 derniers jours. Pour un total de plus de 6000 comptes. C'est assez difficile de compter les visiteurs, car la communauté Amiga ne représente plus qu'un vingtième de ce quelle a été quand nous avons démarré en 1995. A cette époque-là, on ne suivait pas ce genre d'indicateur.

Sans aucun doute, la plus grande activité que le site ait connue, c'est pendant les salons AmiWest de 1997/98/99 (Amiga Computer Show en Californie) et les conventions de Saint-Louis, avec plusieurs milliers de connectés regardant Bill Borsari et la retransmission d'UGN, via une Webcam (et blimpcam).

- Quel est exactement votre travail quotidien sur Amiga.org ? Combien d'heures passez-vous sur Amiga.org ?

Malheureusement, mon travail quotidien consiste à tuer les comptes spams, à changer le protocole de sécurité quasiment toutes les semaines, et d'essayer de faire tourner normalement le site.

Dans les premiers jours, quand j'étais encore un gamin, je pouvais passer entre six et huit heures par jour à chasser des actualités. Maintenant, j'ai de la chance si j'arrive à passer deux heures par jours à la maintenance du site, sauf au moment des changements de version.

- Vous avez récemment passé Amiga.org sur un moteur Web vBulletin. Quelles ont été les raisons derrière ce changement ?

La dernière mise à jour de Xoops que nous avons installé (version 2.0.7) était la dernière compatible avec les navigateurs Amiga. Le site tourne avec depuis 2003, et ne pourra plus être mis à jour sans perte de compatibilité avec IBrowse et AWeb. Malheureusement, Xoops 2.0.7 dépendait de la version 4 du PHP. Cette version a été retirée en 2007 et son assistance technique a été abandonnée début 2009. Cela signifie qu'il n'y a plus de sécurité ou de corrections de bogues, et du coup, 99% des hébergeurs sont passés sur PHP 5, version qui ne fonctionnerait pas avec Xoops 2.0.7.

Le résultat de tout ça, c'est une mise à jour involontaire. Après avoir passé en revue d'autres alternatives pendant trois mois, j'ai choisi vBulletin à cause de son potentiel en terme de mises à jour (qui permet de conserver toutes les années de données que nous avions amassées).

La mise à jour a migré presque toute la base (comptes utilisateurs, forums, etc.). Karlos, un membre d'Amiga.org est venu à notre rescousse et a réussi à migrer les nouvelles, les liens, les images, et pratiquement tout le reste. J'ose dire, et d'ailleurs je lui ai dit, que sans Karl, Amiga.org ne serait plus là aujourd'hui.

- Le 19 août 2009, vous avez annoncé le projet d'arrêter de vous occuper d'Amiga.org et de vendre le site. Pouvez-vous nous expliquer cette décision ? Est-ce inévitable ?

Rien n'est inévitable. Ma décision de quitter la communauté n'est pas difficile à comprendre. J'ai passé 15 ans à construire ce site, mais quand j'avais 20 ans, je ne vivais que pour les ordinateurs.

Aujourd'hui, à 43 ans, le monde de l'informatique ne présente plus autant d'intérêt pour moi. Je suppose que c'est dû au syndrome "J'ai tout vu, tout fait". Amiga.org me rappelle non seulement les bons, mais aussi les mauvais moments de ma vie, comme l'incident de Genesi, la perte de ma mère en 2003, un divorce difficile, et ma vie en général, dont j'ai perdu le contrôle pendant quelques années.

Du coup, j'essaye de remettre un peu d'ordre dans ma vie et je pense que ce serait mieux que le site soit tenu par quelqu'un qui apprécie toujours l'Amiga.

Ma décision n'était pas facile à prendre, et je ne l'ai pas fait par rancoeur ou haine envers la communauté. Je l'aime, mais à un certain moment, il faut savoir grandir et ranger ses jouets.

- Vous souhaitez vendre le site 10 000 $. Avez-vous reçu des offres ?

Je n'ai tenu compte que d'une seule offre. C'est une offre généreuse, mais j'espère que les membres actuels qui utilisent le site et qui en tirent un certain bénéfice, organiseront une opération de rachat, appelez-là comme vous voulez, pour que je puisse partir avec un minimum de dignité.

Certains m'ont fait comprendre que je faisais une erreur de vendre le site, mais il faut qu'ils comprennent que le problème est plus compliqué qu'il n'y paraît. Amiga.org est mon bébé. Amiga.org est l'enfant de 15 ans de dévotion et de dévouement. Si vous croyez que le site vaut cet investissement pour toutes les personnes qui nous lisent, je vois ça comme une épée d'Excalibur. Je vais céder le domaine, les logiciels, les droits et tout le reste soit à une personne, ou à toute la communauté. Je ne peux par contre vous donner aucune garantie que le site soit entre de bonnes mains et continue à vivre.

Donner une valeur arbitraire au site, signifie, pour moi, que l'individu ou le groupe qui s'engage est très sérieux, et qu'il va maintenir le site en vie, et avancer dans la bonne direction, ce qui, pour moi, est le plus important.

- Vous avez dis "j'ai gâché 15 ans de ma vie". Est-ce vraiment un gâchis de temps d'informer et d'aider des milliers de personnes durant 15 ans ?

Il y a certaines personnes, certains comportements qui me mettent hors de moi-même, comme pour la plupart d'entre nous. Je n'ai jamais eu l'impression d'avoir perdu du temps ou de l'énergie. J'ai toujours pensé, qu'en fait, je construisais quelque chose. Quand ces "trolls" et ces pessimistes sortent de leur cachette pour me dire que tous mes efforts ne servent à rien, j'ai tendance à m'offenser, comme tout le monde.

- Y a-t-il une chance de republier tous les forums/fils de discussion de l'ancienne version d'Amiga.org ?

Tous les messages ou forums qui ont été publiés sur Amiga.org, sont déjà en ligne (grâce au travail difficile et exclusif de Karl Churchill) et ce, jusqu'au moindre octet.

- Vous êtes très proche de l'actualité Amiga depuis des années. Pouvez-vous nous raconter ce que vous avez ressenti lors des événements Amiga suivants :

La fin de Commodore

Dévasté, choqué. Surpris. Et encore une fois, je n'étais pas actionnaire.

La période Escom

Escom est parti aussi vite qu'il est venu au point que je n'ai même pas eu le temps de réagir. Je comprends très bien qu'ils soient, ou qu'ils étaient connus en Europe, mais le nom d'Escom n'avait aucune signification pour l'Amérique, et la plupart d'entre nous ne savaient rien d'Escom, jusqu'à ce qu'ils partent.

La période VIScorp

Voir Escom plus haut.

La période Gateway

Pour moi, Gateway était la dernière chance pour l'Amiga. Une fois cette période terminée, nous savions tous ce que cela signifierait pour le future de l'Amiga. Avec tout le respect que j'ai pour Amiga Inc., nous en attendions beaucoup, mais il ne s'est rien passé.

Maintenant (en 2009), je pense que le seul salut possible de l'Amiga (et plus précisément d'AmigaOS), c'est que quelqu'un nous ponde un "Apple OS X", je veux dire, un AmigaOS capable de tourner sur n'importe quelle plate-forme (x86) bon marché.

J'avais mis plein d'espoir en AROS, mais je pense (et j'espère que je me trompe) qu'il va se retrouver dans une impasse.

- En 2003, vous avez rejoint Genesi. Pouvez-vous nous raconter votre "période Genesi" ?

Franchement, vous trouverez toutes ces informations sur le Web. Je ne peux pas en parler sans rouvrir de vieilles plaies à certains membres de la communauté que j'apprécie beaucoup. On peut juste dire que j'ai fait le mauvais choix, je me suis fait avoir, ça m'a coûté mon mariage, et m'a fait tombé dans une spirale dont je sors à peine. Je pense que j'en ai dit assez comme ça.

- Quelle est votre opinion sur la stratégie AmigaDE d'Amino/Amiga Inc. ? Et sur la situation d'Amiga Inc. actuellement ?

A une certaine époque, j'avais une connexion chez Amiga Inc. Je considère leurs associés comme des amis et je ne voudrais pas trahir cette confiance.

Mes sentiments personnels ? Encore une fois, même si je ne peux souhaiter que du bien à Bill et aux autres, avec l'arrivée de l'iPhone et de ses clones, l'idée de bâtir une entreprise basée sur la vente de téléphones portables est morte dès le départ. L'Apple Store est un peu le clou qui ferme ce cercueil.

- Avez-vous des relations privilégiées avec Bill McEwen ?

Je considère Bill McEven comme un ami. Je comprends qu'il y ait quelques conflits au sein de la communauté. Je comprends cette histoire d'escroquerie de coupons et tout le reste. En fait, je respecte totalement toutes ces affaires, mais vous pouvez dire ce que vous voulez, le fait que McEwen essaye toujours de s'accrocher aux montagnes russes, doit être considéré à mon humble avis, comme l'écriture de son propre testament, plutôt qu'une source de haine telle que la communauté veut la concevoir.

En ce qui concerne l'Amiga, Bill est le seul gars du coin qui ne s'est pas fichu de moi, même quand il en a eu l'opportunité, et, j'aurais volontiers bossé avec lui (j'ai d'ailleurs eu deux offres d'emploi, mais ça n'a jamais été au bon moment).

- Quelle est votre opinion sur les systèmes Amiga suivants :

MorphOS - AmigaOS 4.x - AROS

Je ne veux offusquer personne, ou prendre une quelconque position sur ce sujet. Je ne voudrais pas décourager l'un d'entre vous de votre passion. Souvenez-vous, je n'ai plus aucun enthousiasme dans le domaine de l'informatique, il faut donc prendre mon avis avec des pincettes.

Je pense qu'aucun de ces systèmes ne deviendra un système commercialement viable. Je ne vois pas ces systèmes en vente dans des magasins informatiques ou même chez Walmart, en tout cas, dans un avenir proche.

- Quel est/était votre définition de l'Amiga ?

Au début, bien sûr, "Amiga" était l'ordinateur de Commodore. Après la disparition de Commodore, "Amiga" est devenu bien plus une communauté qu'une machine. C'était faire de l'informatique pour le plaisir. Ce genre de chose.

- Certains disent que l'Internet a sauvé l'Amiga. Qu'en pensez-vous ?

Je suis plus ou moins d'accord sur cette idée. Grâce au Net, il était plus facile de trouver des pièces détachées, qu'au bon vieux temps où il fallait se contenter du magasin du coin ou de ceux qu'on trouvait dans les magazines.

D'un autre côté, l'Internet a complètement détruit l'idéal des groupes d'utilisateurs locaux, ainsi que les salons informatiques que nous avons connus dans le passé. Et je ne parle même pas des dégâts occasionnés aux magazines papiers eux-mêmes.

- Quel est/était vos sites Web favoris ? (sites actuels ou du passé)

L'Amiga Web Directory était toujours bien fait, propre et simple. Je me suis souvent demandé à quoi il aurait ressemblé s'ils n'avaient pas décidé de le fermer. ANN.lu était sympa mais n'arrêtait pas de se faite infecter par des trolls, jusqu'à ce qu'il y ait un système d'enregistrement. Quand les gens ont dû s'enregistrer, il n'y avait plus personne, et ANN.lu a dû fermer.

D'autres sites comme Amigaworld.net et MorphZone.net font du très bon boulot, et représentent très bien leurs utilisateurs, mais vous aurez peut-être remarqué que le public visé s'élargit et couvre d'ailleurs celui qu'Amiga.org a toujours couvert.

- Vous êtes américain. L'Amiga est né aux États-Unis mais maintenant, toutes les évolutions majeures de l'Amiga proviennent d'Europe (Pegasos, MorphOS, AmigaOne, AmigaOS 4.1, Minimig, Sam440ep...). Est-ce que les Américains ont perdu leur intérêt en l'Amiga ?

Avec du recul, l'Amiga a toujours été bien plus présent en Europe qu'il ne l'était aux États-Unis. Le fait que la situation n'a pas changé ne m'étonne guère. L'exception à cette règle serait AmigaOS 3.x et 4.x qu'Amiga Inc. voulait donner à Kermit Woodall (de Nova Design), mais que notre bien aimé Petro a donné à d'autres sociétés sans même faire d'appel d'offres, tout ça "parce qu'ils sont allemands". C'est bien sûr une légende urbaine ? Ou alors tout ça serait vrai ?

- Pouvez-vous nous faire partager quelques anecdotes ?

Vous voulez dire d'autres anecdotes que celles des huit pages précédentes ?

- Vous êtes un passionné de moto. Prévoyez-vous de créer un grand site Web sur ce sujet ?

Je possède déjà plusieurs domaines consacrés à cette passion, mais ça fait partie de la vie d'avoir d'autres intérêts.

- Avez-vous un dernier message pour la communauté Amiga ?

Si je ne devais dire qu'une chose, ce serait simplement "Merci". Merci à tous les membres de la communauté qui ont fait d'Amiga.org ce qu'il est aujourd'hui. Ça a été et ça restera un privilège de vous servir.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]