Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 21 septembre 2017 - 17:41  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Dave Haynie
(Entrevue réalisée par divers auteurs et extrait d'Amiga News - décembre 1993)


Note : traduction par Éric Menguy et Gilles Bourdin.

Dave Haynie, principal ingénieur matériel de l'Amiga, a répondu aux questions des utilisateurs dans une conférence électronique sur le service Portal.

Les habitués des conférences pour développeurs Amiga le connaissent bien : Dave Haynie, qui se donne le pseudo de "Hazy" (brumeux ou nébuleux), est un beau blond à cheveux longs, un mélange de Flower Power et jeune cadre dynamique. Son nom est inscrit sur la carte mère de votre Amiga, car il est depuis longtemps un des principaux architectes du système.

Ce qui suit est la traduction non intégrale d'une conférence de quatre heures en anglais dans "l'Amiga Zone" du serveur électronique américain Portal le 7 novembre 1993, conférence durant laquelle Dave Haynie a répondu aux questions d'utilisateurs Amiga. Les 84 participants étaient tous connectés par modem.

Les informations qu'il donne sur les futures orientations du système Amiga sont particulièrement intéressantes à ce moment ou l'évolution ultra-rapide de la technique informatique remet en cause des systèmes existants, tout en ouvrant de nouvelles possibilités. L'hôte et modérateur était une autre personnalité bien connue du monde Amiga, Harv Laser, sysop (system operator, ou chef de système) de The Amiga Zone de Portal.

- ScottJ : Dave, CBM a-t-elle décidé quel processeur RISC sera utilisé dans les futurs Amiga ? Et si la décision n'a pas encore été prise, quelle serait votre préférence personnelle, PowerPC, Alpha, MIPS ou HP/PA ?

Nous avons considéré tous les processeurs RISC. Aucune décision n'a été annoncée publiquement. Gardez à l'esprit que le processeur que nous allons choisir devra être adéquat à tous les types d'utilisation sur micro, du domaine hautement professionnel jusqu'au domaine du jeu. En tout cas, je ne pense pas que notre choix portera sur un processeur qui n'est pas dans cette liste. C'est tout ce que vous saurez de moi à ce sujet mais cela devrait vous donner quelques indications.

- ScottJ : J'espère que ce ne sera pas le SPARC, ce processeur est nul.

La prochaine génération de systèmes haut niveau utilisera un bus local indépendant du processeur, le choix n'est donc pas primordial.

- Timeus : Y aura-t-il un accélérateur graphique pour l'Amiga 4000 ? Quand ?

Le développement de l'accélérateur graphique prévu pour l'A4000 a été interrompu pour le moment. Cela signifie que personne en ce moment ne travaille dessus, sans pour autant dire que plus personne ne s'en occupera dans l'avenir. Je crois que le projet a été proposé à des sociétés extérieures mais je ne sais pas si l'une d'entre elles l'a adopté. Je ne suis pas persuadé que cette carte serait meilleure que celles qu'on trouve actuellement sur le marché.

- Mykes : La rumeur selon laquelle vous seriez en train de concevoir un Amiga de rêve est-elle vraie ?

En fait, oui. Je travaille en ce moment sur divers projets, chacun concerne plus ou moins les composants AAA. Je ne m'occupe pas de la conception des composants, mais de celle des systèmes qui les accueilleront. Après la sortie de l'A3000, j'ai commencé à penser à la suite. Il y a environ deux ans, j'ai vraiment commencé la conception d'une toute nouvelle architecture. Nous sommes en ce moment en train d'implémenter cette architecture. Si tout se passe bien, ce sera la nouvelle machine AAA.

- Aurelius : Salut Dave, Quels sont les projets actuels sur lesquels vous travaillez qui sont les plus passionnants pour vous ?

Le projet pour la prochaine génération. Chacun a déjà entendu parler des composants AAA. J'ai construit un prototype AAA que nous faisons actuellement tourner dans nos labos. C'est déjà très bien mais ce qui est encore mieux, c'est quand je construis mon propre projet. Ce sera ce système qui accueillera le sous-système AAA.

- David-L : La carte 4091 a-t-elle été cédée à une société tierce ? Si oui, à qui ?

Oui, l'A4091 a été cédée à une société tierce. Le management s'est efforcé ces derniers temps à se désengager du marché des accessoires, même si, dans certains cas, nous sommes obligés de les faire nous-mêmes. Je ne sais pas si cette société a été révélée officiellement (Bruce Lepper : il s'agit de DKB aux États-Unis) mais j'ai pu utiliser certaines de leurs extensions ces dernières années et je pense que c'est une bonne société.

- Colins : Dave, il semble que le bus PCI ait eu beaucoup de succès auprès de l'industrie informatique. Quelles sont les chances que Commodore intègre ce standard dans ses futurs Amiga ? AmigaDOS va-t-il survivre à la transition vers RISC ?

Il y a de fortes chances que Commodore intègre le bus PCI tôt ou tard. Aucune annonce officielle n'a encore été faite, bien sûr. Cependant, PCI est la solution à un des problèmes sur lesquels je travaille depuis deux ans. PCI est très proche de la solution que j'ai moi-même développée et en plus c'est un standard. Tirez-en vos propres conclusions... (Bruce Lepper : PCI est un bus local pour PC qui peut servir, par exemple, à améliorer l'affichage tout en laissant libre le processeur principal. Il ressemble étrangement, comme beaucoup des dernières avancées en architecture logicielle et matérielle, à des solutions qui existent depuis le début sur Amiga).

- CarmenR : Hazy, les processeurs RISC (ou DSP si vous allez les utiliser) sont-ils aussi performants dans le domaine multitâche que les processeurs Motorola ?

En général, les composants RISC sont aussi bons que ceux de Motorola pour la gestion du multitâche. Certains d'entre eux entraînent une gestion plus lourde du multitâche, mais ce n'est pas grave si on a beaucoup de puissance en plus. Certains gèrent les interruptions de la même façon, d'autres plus primitivement, même chose pour les exceptions, les MMU "table walks", etc.

- Harv : un commentaire à la question de Colins concernant la survie d'AmigaOS à une transition vers RISC ?

Oui, bien sûr, cela est nécessaire. La raison : les systèmes bas de gamme, NT et Unix sont défendables dans un environnement haut de gamme et en fait je pense que les deux sont une bonne option, surtout en ce qui concerne NT, qui devrait être optimisé pour chaque processeur sur lequel il sera porté. Cependant, un tel OS n'a pas de sens dans une machine RISC bas de gamme à 500 $ s'il faut ajouter 1200 $ de mémoire ou de disque dur nécessaires juste pour pouvoir démarrer.

De plus, les caractéristiques multimédias de ces OS sont plus que douteuse. Ce que la plupart des gens appellent "multimédia" sont en fait une série de problèmes en temps réel. L'industrie ne s'est toujours pas rendue compte que la GUI (Graphical User Interface, interface graphique utilisateur) est un problème de temps réel. Je me demande combien de temps cela va leur prendre pour régler cette histoire de multimédia.

- Colins : C'était ma crainte Dave, un truc comme Scala ne serait pas trop génial sur Windows NT. Merci.

- Pjotr : Je vais décrire un scénario. Sur quoi la nouvelle ligne Amiga va-t-elle se concentrer ? Une architecture RISC principale, Windows NT, des bibliothèques multimédias, des interfaces pour VideoCD, du PCI, des standards de vidéo conférence... Que sera le prochain Amiga sans être propriétaire ?

Du côté matériel, vous aurez toujours des composants Amiga. Il y a des choses dans le AAA qui vont révolutionner la façon dont nous concevons actuellement l'informatique. Mais le matériel est cher et sa conception est consommatrice de temps. Si nous devions reconstruire tous les composants cela prendrait trop de temps et coûterait trop cher. La plupart des constructeurs comme DEC et Apple l'ont compris, mis à part Sun peut-être. Il faut se concentrer sur ce qui fait la force de votre système.

Du côté logiciel, AmigaOS sera toujours là. Pour Commodore, la gestion de NT n'est pas une difficulté. Si le système est déjà présent sous forme optimisée pour votre processeur, alors pourquoi pas ? Je pense tout de même que des processeurs RISC doivent tourner sous un système Amiga, pour que l'ensemble reste avant tout un Amiga. Bien sûr, je ne suis pas le management, mais c'est la façon dont je vois les choses.

- Furr : J'ai un A3000 et j'aimerais avoir des clarifications sur le problème DMA du bus Zorro III avec les diverses révisions du Buster.

Le Buster de l'A3000 (version G ou 07) ne gère pas le DMA du bus Zorro III. Ce manquement est dû au fait que la machine a dû être sortie trop rapidement pour être sur le marché à temps. On peut se procurer la dernière version (version 11 ou K), qui corrige tous ces problèmes.

- Furr : Quand sortiront les premières machines AAA sur le marché, seront-elles toujours basées sur un processeur 680x0, ou y aura-t-il déjà le fameux processeur RISC ?

La première machine AAA sera équipée d'un 680x0, j'espère que les deux options 68040 et 68060 seront proposées, si les délais de Motorola sont en harmonie avec les nôtres. Pour avoir du RISC, il suffira ensuite de remplacer le module présent par un module RISC.

- KyleW : Est-il vrai que l'AAA ne fonctionnera pas dans des machines AGA ?

AAA est un changement radical de tout ce que vous connaissiez jusqu'alors. Tout a été refait du début. Il n'y a vraiment pas moyen de l'adapter à un ancien système, sauf en concevant une carte Zorro III pour A3000/4000. Ceci pourrait certainement être accompli, ça ne dépend que du management. Il ne serait pas impossible de faire ce type de carte au format Zorro II mais très difficile. A long terme, j'ai l'intention de rendre les systèmes plus modulaires, ce pourrait être possible pour la prochaine génération.

- LadyHawke : Dave, combien de temps devons-nous attendre le prochain Amiga ?

Lew Eggebrecht dit que l'AAA sortira en 1994. Cependant, ne comptez pas dessus avant un an pour être raisonnable. Je suis sûr qu'il y aura quelqu'un pour acheter un A4000 le jour où nous annoncerons les nouvelles machines. Ces choses arrivent à chaque fois.

- Teletran : Dave, comment marche la CD32, quels sont vos sentiments concernant 3DO ?

D'après ce que je sais, la CD32 se porte bien. Je dois admettre que j'étais vraiment sceptique pendant le développement, mais finalement tout a été correctement conçu côté matériel comme côté logiciel et le prix est vraiment raisonnable. Le MPEG est aussi excellent que Jeff Porter l'avait promis.

- Wms : Comment est le moral actuel pour vous et chez Commodore en général ?

De bonnes choses se produisent. AAA progresse, le management s'est engagé pour de nouvelles versions de composants avec des dates fixées. La CD32 semble accomplir ce que l'A1200 aurait dû faire à Noël dernier : rapporter de l'argent. Et je travaille à l'architecture que j'ai conçue depuis deux ans. D'un autre côté, il y a eu beaucoup de rationalisations et de restructurations et ce genre de choses n'est pas toujours bon pour le moral. Ce genre de choses aurait pu être évité avec un meilleur management. Nous allons recevoir de nouveaux collaborateurs pour le matériel et le logiciel, qui remplaceront ceux qui sont partis.

- Elc : La prochaine génération comblera-t-elle les utilisateurs en atteignant la perfection ?

L'AAA est complètement nouveau. Sans pour autant être une révélation pour la connaissance humaine, ce sera un grand pas en avant. Par exemple, nous avons une démo dans nos labos qui déplace avec le Blitter des images 24 bits sensiblement plus vite que ce que l'on peut actuellement obtenir en 8 bits. Il y a plein de bonnes fonctions, comme des modes vidéo compressés, pour accélérer les animations, des Blitter programmés au Copper pour délester le processeur, etc.

D'autres possibilités existent, comme par exemple de pouvoir étendre la mémoire Chip à 8 ou 16 Mo selon la configuration, ou d'accélérer les transferts entre mémoire Chip et mémoire Fast. De la VRAM peut être utilisée pour des accès vidéo sans consommer de cycles sur le bus.

- MarcR : Y aura-t-il un portable Amiga ? Y aura-t-il plus d'Amiga spécialisés comme la CD32 pour des utilisateurs professionnels ? AAA arrivera-t-il trop tard ?

Il n'y a pas de projet d'Amiga portable ("laptop") en ce moment. J'en voudrais un aussi, mais je pense qu'il serait possible qu'une société extérieure s'en occupe. Il y aura certainement plus d'Amiga spécialisés. Je ne travaille pas sur ces projets mais nous avons une cellule qui s'en occupe. Je ne pense pas qu'AAA sortira trop tard. Bien sûr, tout comme vous, j'aurais aimé que cela se fasse plus vite. Tout le monde s'affaire à faire des systèmes multimédias viables et je pense que l'AAA sera parfait dans cette optique.

- JWolf : Des détails sur le jeu de composants AAA ? Quand sortira AmigaOS 3.1, quelles seront les nouveautés ?

Je peux vous dire qu'il s'agit de quatre puces spécialisées : Andrea, Mary, Monica et Linda. Elles sont toutes en 32 bits, Linda et Monica ont même un mode 64 bits. Les composants gèrent 8 Mo de mémoire vidéo en mode 32 bits et 16 Mo en mode 64 bits. On peut utiliser de la mémoire DRAM ou VRAM. Andrea est la nouvelle Agnus/Alice. Elle gère les anciens registres 16 bits, de nouveaux registres 32 bits, un Blitter et un Copper améliorés, un mode rafale sur la mémoire vidéo et des fréquences d'affichage jusqu'à 110 MHz.

Mary remplace Paula. Elle a 8 canaux audio 16 bits, une interface améliorée pour le lecteur de disquette qui peut gérer des disquettes de 4 Mo, des lecteurs de CD de 150 ko/s et probablement même des disques durs ST-506. Linda est un composant de tampon en ligne qui prend des données en mémoire Chip sous demande d'Andrea et les assemble en une scanline. Cela permet des accès rafale de la mémoire Chip en mots longs et détache la fréquence du bus Chip de la vitesse pixel. La mention du support CD par l'interface du lecteur de disquette illustre à quel point celle-ci est devenue rapide.

Monica est la remplaçante de Denise. Elle peut gérer une variété de modes planar et chunky pixel, en incluant les modes HAM et d'autres modes de compression. Toutes sortes de résolutions peuvent être gérées avec une cadence pixel variable, on peut faire ce qu'on veut, à condition que le système puisse procurer une telle cadence.

- NES-Bill : Des ports série, Dave ?

Il y a deux ports série avec tampon.

- Aaron : Indépendamment du processeur RISC choisi (PowerPC j'espère), Commodore proposera-t-elle comme Apple une émulation 680x0 pour faire tourner les anciens logiciels en mode 680x0 et les autres applications en code natif PowerPC ?

Encore une fois, je ne suis pas dans le développement logiciel, mais je suppose qu'un système d'exploitation RISC ne sortirait pas sans émulation 680x0. Ce n'est vraiment pas compliqué, il n'y a qu'à émuler le comportement en mode utilisateur, puisque le matériel de base est le même.

- AmiGadget : Dave, il est évident pour Commodore qu'un brillant avenir s'ouvre pour les Amiga à base de RISC, le jeu de composants AAA, etc. Ces innovations ne viennent-elles pas trop tard ? Au moment de leur sortie, il ne restera plus aucune société d'édition d'envergure pour les soutenir. Avec tout le respect qui vous est dû à vous, mais pas envers Commodore, il me semble que personne, ni vous, ni Commodore, ne réalise la nécessité urgente de faire quelque chose. Pensez-vous disposer d'autant de temps que ça ? Ou devons-nous régler nos montres sur 2099, année où seront enfin disponibles des performances alors déjà accessibles sur d'autres plates-formes ?

Eh bien, je ne peux pas faire aller plus vite que mon ombre. J'aimerais aussi que ça aille plus vite. Cependant, je suis persuadé que les nouveaux systèmes ne seront pas en retard sur leur temps comparé aux standards de 1994. Je ne vais pas entrer dans le détail mais je peux vous dire premièrement que je travaille sur ces systèmes depuis plus de deux ans. Cela ne s'est encore jamais vu chez Commodore (deux semaines était plus proche de la réalité) et que ce que je conçois en ce moment en termes de puissance système, personne d'autre n'y travaille encore ou n'en parle. Cela ne me surprend pas, d'ailleurs. Il n'y a rien de génial à produire une architecture "standard". Apple n'a jamais conçu de matériel intelligent, d'ailleurs il semble qu'ils veuillent se retirer du marché matériel.

- AmiGadget : Quand vous parlez de "haut de gamme", quel prix concevez-vous ?

Pour Commodore, "haut de gamme" signifie généralement moins de 4000 $. Je pense que les premiers prix devraient se situer aux alentours de 1500 ou 2000 $, ou moins si possible. Pour nous, le haut de gamme concerne tout ce qui ne se rapporte pas au jeu. Je ne pense pas que nous vendrons des systèmes pour 10 000 $, il n'y a pas de marché dans ce domaine.

- Red Wine : Pouvez-vous prévoir un possible conflit d'intérêts entre le RTG (Retargetable Graphics) et les fonctions du jeu de composants AAA ? Ou est-il raisonnable de penser que tout ce que AAA gérera sera aussi accessible aux utilisateurs de cartes graphiques développées par des tiers ?

Non. En fait, certaines fonctions du AAA, telles que la gestion du mode "chunky pixel", nécessitent RTG pour être intégrées au système. Il y a de grandes chances que la plupart des cartes n'aient même pas besoin d'un pilote RTG, puisque de tels mécanismes ne seront pas codés, mais directement câblés avec l'AAA.

- RedWine : Ou en est-on pour les lecteurs de CD pour les machines AGA, et est-il techniquement possible d'inclure les possibilités matérielles de la puce Akiko de la CD32 (conversion chunky/planar) ?

- Aaron : Le mécanisme chunky/planar est-il inclus dans l'AAA ?

Je pensais acheter un lecteur de CD pour mon A3000 aujourd'hui. Le gestionnaire de système de fichiers CD est disponible à partir d'AmigaOS 3.1. La conversion chunky/planar (ce que l'on appelle "corner-turn memory") est câblée dans Akiko. Il n'est pas possible d'intégrer facilement cette fonctionnalité sur les autres systèmes. Je pense que ma version de "corner-turn memory" (qui est antérieure à celle de Hedley, bien qu'il n'y comprenne rien :-)) sera intégrée dans l'AAA.

- CarmenR : Dave, tout d'abord, je suppose que lorsque vous parlez de "prochaine génération", de "machines haut de gamme" et de "A5000", vous parlez bien de la même machine ? Quelle partie de l'A5000 sera en 32 bits, en 64 bits (ports, processeur, bus...) ?

En gros, la "prochaine génération" définit l'architecture. "L'A5000" définira une instance de cette architecture. La majorité du système sera en 32 bits, bien que la majeure partie de l'implémentation soit faite pour autoriser les accès en 32 ou en 64 bits. Les registres AAA sont tous sur 32 bits (exception faite des besoins matériels pour assurer la compatibilité), bien que les accès à l'affichage (les bus GD et VD pour être technique) soient en 32 ou en 64 bits suivant la configuration.

L'accès à la mémoire Fast sera probablement en 64 bits (oui, même avec un processeur 32 bits), bien que nous ayons réfléchi à une version 128 bits, qui reste une éventualité si cela permet un gain de performance considérable. Aucune amélioration de l'architecture du bus Zorro III n'est prévue, bien que nous en aurons certainement une meilleure implémentation. La largeur du bus de données n'est pas tout, les taux de transfert sont ce à quoi vous tenez le plus. Il y aura sans doute une bande passante de 400 à 600 Mo/s dans les machines de la prochaine génération.

- Pjotr : Pouvez-vous nous parler de ce qui est en développement du côté logiciel pour AAA (gestion du système d'exploitation, multimédia, etc.) ?

Certaines fonctions du AAA seront câblées dans les puces, comme c'est déjà le cas sur les puces actuelles ; d'autres ne seront accessibles qu'avec un pilote RTG et je suppose enfin que d'autres seront explosives avec des bibliothèques spéciales.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]