Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 21 novembre 2017 - 16:44  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Jean-Luc Faubert
(Entrevue réalisée par Thierry Lamblot et extraite d'Amiga News - octobre 1998)


Voici le premier article d'une série que j'espère longue. L'Amiga fait parfois figure de dinosaure face aux monstres du monde PC et mon objectif est de vous démontrer qu'une telle machine peut encore permettre la réalisation de bien jolies oeuvres.

Chaque mois, je présenterai un artiste utilisant un Amiga et sa palette de logiciels. Ce mois-ci, le premier élu est Jean-Luc Faubert, un "vieux" compagnon de l'Amiga et correspondant d'Amiga News des premières heures.

Jean-Luc a bien voulu répondre à quelques-unes de mes questions. Je vous livre ses réponses.

Jean-Luc Faubert
Portrait de Jean-Luc Faubert

- Jean-Luc, parlez-nous un peu de vous

Pour ceux qui ne me connaissent pas, j'ai 42 ans, j'habite dans la campagne toulousaine et avec mon amie B de F nous vivons, travaillons, jouons, dormons, avec des Amiga depuis plus de dix ans. Nous présentons nos créations artistiques soit sous la forme d'expositions d'infopeintures : présentation multi-écrans pilotée par un Amiga et ARexx :), soit sur scène nous réalisons des décors interactifs mélangeant images de synthèse et vidéo retraitée en temps réel par l'Amiga.

Nous réalisons aussi des films d'animation et depuis un an nous sévissons sur le Web. Côté alimentaire, nous avons tout fait avec nos Amiga, PAO, illustration, animation, habillage vidéo, générique, presse, bêta-testeur, vidéodisque, CD et en ce moment nous réalisons des sites Web.

- Jean-Luc, vous êtes passionné par l'image. D'où vous viens cette passion à votre avis ?

Je pense que cela vient de l'époque où mon père travaillait dans un musée à Toulouse. J'ai passé de nombreuses heures à découvrir et admirer des peintures, ça m'a donné envie d'en faire autant.

- Avez-vous un cursus particulier par rapport à l'image ou êtes-vous autodidacte ?

A 15 ans, je me suis acheté mon premier appareil photo. C'est à partir de là que j'ai commencé en autodidacte mon travail sur l'image.

- Comment êtes-vous venu à l'image numérique ? Êtes-vous un artiste traditionnel qui s'est mis à l'informatique ou vous êtes-vous découvert une passion avec la démocratisation de l'informatique ?

Je dirais plutôt que je suis un informaticien qui a pu s'affirmer artiste grâce à l'image numérique. J'ai commencé par faire des études informatiques en 1970, ensuite j'ai bossé comme analyste-programmeur puis comme responsable informatique pendant quelques années. Comme en parallèle je faisais de plus en plus de photos et plus particulièrement du trucage photographique, c'est donc tout naturellement que j'ai créé mes premières images numériques avec un MSX 2 de Philips, en 1984. Un an après je réalisais ma première commande : un diaporama pour Philips France montrant les capacités du MSX 2. L'année après, j'achetais un Amiga, je laissais tomber mon boulot d'informaticien et me lançais dans la vie d'artiste numérique.

Jean-Luc Faubert
Instant bleu

- Où puisez-vous votre inspiration ? Dans votre imaginaire où dans le monde qui nous entoure ?

Dans l'imaginaire que je me fais du monde qui nous entoure.

- L'Amiga, vous êtes tombé dedans à quelle époque ?

Dès le début, mais je n'ai pu me payer mon premier A1000 qu'en 1986 car, à son lancement, il valait 15 000 FF. A cette période, je voulais réaliser des films d'animation et commencer à expérimenter mes idées sur les possibilités de scénographie interactive, ce qui n'était pas possible avec le MSX 2. Alors que l'Amiga avec ses 512 ko :), sa sortie vidéo PAL couleur et son programme d'animation "Page Flipper" faisait que le rêve devenait réalité.

- Quels sont vos programmes de prédilection sur cette machine ?

J'en utilise beaucoup mais principalement TVPaint avec un MSP9000, Art Department Pro, Brilliance, Clarissa et un soupçon de LightWave, sans oublier une pointe d'ARexx, indispensable. J'utilise aussi pour les expos et la scène, Scala, Elan Perfomer et Invision Plus avec la géniale carte Live!.

- Quelles sont les fonctions que vous utilisez le plus sur TVPaint ?

TVPaint est, pour moi, un outil indispensable et j'utilise toutes ses fonctions dans leurs moindres recoins (attention, il y a des bogues). Pour tous les logiciels que j'utilise, je me sers en un moment donné d'ARexx. C'est indispensable pour tirer le meilleur parti d'un logiciel et, en plus, ce n'est pas très compliqué. La création de scripts personnalisés me permet, en autres, d'automatiser le traitement d'une série d'images supprimant ainsi le côté fastidieux de ce genre d'opération. C'est plus rapide et en plus certaines possibilités ne sont accessibles qu'avec ARexx.

- Parlez-moi de "Instant_bleu". Quelle est votre démarche par rapport à cette image ? S'agit-il d'une création informatique à 100% ?

Cette image fait partie d'un projet qui s'appelle "L'atelier virtuel". J'apprends à mon Amiga à transformer 1/50e de seconde en une création picturale. L'idée de base est de créer un programme qui génère automatiquement des infopeintures. J'ai utilisé pour cela la face cachée de TVPaint, la programmation de ses fonctions en ARexx. Le processus de création, entièrement automatisé, se déroule en trois étapes :
  • Capture de l'image de base (caméra + MSP9000).
  • Traitement programmé de l'image.
  • Visualisation (ou impression).
- Dans le domaine de la création, avez-vous un projet immédiat ?

Je viens juste de démarrer une expo en ligne sur Internet "Que la guerre économique est jolie !" à l'adresse www.noname.fr/jlf/guerreco/, en collaboration avec le mensuel "Le Monde Diplomatique". Actuellement je prépare des images pour un projet à Pyrmont en Australie. A part ça, je cherche toujours des musiciens qui m'inspirent et qui ont envie d'expérimenter les possibilités de la scénographie interactive.

- Quel conseil pouvez-vous donner à nos lecteurs qui, comme vous, voudraient se lancer dans la création ? Pouvez-vous leur communiquer un de vos trucs ?

Soyez originaux et n'essayez pas de plaire à tout le monde. Il n'y a pas de truc, il faut surtout rencontrer un maximum de personnes et montrer son travail. Les critiques font toujours avancer.

--------------------

Je voudrais remercier Jean-Luc Faubert pour sa participation et lancer un appel aux autres artistes utilisant professionnellement un Amiga. Cette rubrique est la vôtre. Faites-vous connaitre, faites nous partager votre passion.

N'oubliez pas de faire une visite du site de Jean-Luc à www.noname.fr/jlf/.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]