Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 26 juillet 2017 - 08:30  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Emmanuel Rey
(Entrevue réalisée par David Brunet - octobre 2011)


Tenir plus de 15 ans dans un projet Amiga est rare. Pourtant, Emmanuel Rey de la société Relec est toujours fidèle à la plate-forme. Entrevue avec un Suisse tenace...

Emmanuel Rey - Pour les rares amigaïstes qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous vous présenter ?

Et bien, je suis un des initiateurs à l'origine de l'idée Relec et de sa création. Mais le mérite en revient a ceux qui nous ont soutenus pour démarrer et aux utilisateurs qui à l'époque nous ont plébiscités. Il faut dire qu'à l'époque en Suisse, ces derniers avaient pas mal de difficultés pour obtenir certains produits.

- En tant que revendeur, vous avez sans doute toutes les machines Amiga possibles. Mais de quelles machines disposez-vous personnellement et quelles utilisations en faites-vous ?

Ah ah, encore raté, non quelques machines "Classic" seulement dont un A500, A600, A1000, CDTV et A3000T et... un Pegasos II G4 sous MorphOS et AmigaOS, un Mac mini 1,5 GHz sous MorphOS, un PowerBook G4 1,67 GHz qui attend MorphOS 3.0.

Euh... ah oui, des Amiga NG bien sûr, alors un Minimig et une superbe The Red One X 1,15 GHz et sous peu un AmigaOne X1000.

- Vous avez créé la société Relec en octobre 1995. Pouvez-vous nous dévoiler quelques-unes de vos recettes pour durer aussi longtemps dans un marché non rentable comme l'Amiga ?

Vous ne voulez pas plutôt une recette de cuisine ? Bon, pas de recettes miracles mais toujours trouver des solutions, sachant qu'à chaque problème il y en a une. Beaucoup de ténacité et un moral d'acier quand on a l'impression que rien ne va. Pour engendrer des difficultés il faut reconnaître que la galaxie Amiga s'y entend plutôt bien. Mais par contre ses habitants sont super sympas et motivés par l'entretien de leurs vaisseaux spatiaux, si vieux fussent-ils.

Bon, notre but c'est aussi d'en proposer des flambants neufs pour qu'ils puissent poursuivre les vaisseaux des autres galaxies et cramer les méchants envahisseurs ;-). Ah non, là je me suis égaré... des recettes, eh bien finalement il n'y en a pas. Travailler et se remotiver à chaque baisse de forme. Par contre, on a des hauts et des bas et tant qu'il y aura des ressources qui rentrent pour alimenter les stocks et payer les frais, on tiendra le coup. Actuellement et à notre niveau, il ne faut pas imaginer pouvoir dégager des salaires dignes de ce nom pour en vivre décemment.

- Relec, c'est le travail d'une seule personne ?

Oui et non... omniprésent, mais pas omnipotent. ;-)

En fait, j'ai effectivement plusieurs casquettes en fonction des besoins, mais nous travaillons en équipe. Cela dépend de la somme de travail et des besoins. Par exemple lorsque nous participons à un événement, je sais que je peux compter sur de l'aide. Que ce soit Nicola "SalternaOS" Raffinatore qui s'occupe des traductions et de la communication anglaise voire allemande, ou de Thierry "Tcherno" Rey (thierryrey.com), notre super graphiste, s'occupe des gros chantiers web et du design où il a déjà fait un sacré boulot. Bon, maintenant il est souvent très occupé par son activité professionnelle, depuis qu'il a créé son agence.

Au niveau des noms connus, on peut encore citer Fabien "Cali" Meroz, Stéphane "Guibrush" Pitteloud, Benoît "Amigaouf" Wiblé... qui nous donnent un coup de main à certaines occasions ou pour de l'assistance aux clients.

La gestion administrative (qui engendre souvent un supplément de travail et de coûts) a été simplifiée au maximum. D'autres activités peuvent aussi être externalisées ou mandatées. En ce qui me concerne, j'ai une préférence qui va plutôt aux activités qui concernent le matériel et j'affectionne particulièrement tout ce qui touche à la recherche et aux prototypes. Ce n'est peut-être pas pour rien que Relec sort des configurations plutôt exclusives. :-)

- Pensez-vous qu'un revendeur exclusivement Amiga peut gagner sa vie de nos jours ? (cela semble le cas de la société anglaise AmigaKit)

Dans la situation actuelle, la réponse est un grand "NON". AmigaKit est peut-être un cas à part mais je demande à voir (chiffre d'affaires, capital, masse salariale, etc.), bref ça n'est pas notre cas. Sinon il couvre tout le marché anglophone au niveau mondial, mais j'ai quand même des doutes.

- Si un nouveau revendeur s'implante en France (ou pays limitrophes francophones), le considéreriez-vous comme un concurrent ?

L'occasion s'est déjà présentée et jusqu'à maintenant, si nous en avons la possibilité, nous collaborons. C'est d'ailleurs le cas actuellement avec Jean-François "Voxel" Bachelet et Laurent Zorawski. :-)

Notre but a toujours été de proposer des produits utiles et souvent difficiles à trouver. Ensuite, en ce qui concerne nos différentes configurations "NG" (déjà avec l'AmigaOne de Eyetech) nous avons toujours cherché à proposer des machines qui se singularisent au niveau "design" avec une plus-value importante en ce qui concerne l'équipement (lecteurs de cartes, câbles du son, paquetage bien fourni), sans parler de l'aspect exclusif. Après c'est le client qui choisit et qui décide et c'est bien aussi.

- Quelle est votre opinion sur les autres revendeurs francophones comme NewGen et Voxel Amiga Shop ?

Je pense qu'il y a du soleil pour tout le monde. Dès lors et comme je viens de le dire, nous nous efforçons de proposer des produits et des services à forte valeur ajoutée et c'est le client qui décide.

- En visitant les forums Amiga non francophones, on s'aperçoit que Relec est cité pour l'approvisionnement de matériel, notamment les Sam. Est-ce que votre proportion de clients "non francophones" est en hausse depuis ces dernières années ?

Oui nettement, de la Grèce jusqu'aux États-Unis en passant par la Norvège, l'Allemagne ou encore la Pologne. Ce n'est pas l'eldorado mais cela nous permet de faire connaitre Relec et ses produits ainsi que de servir l'Amiga.

- Relec fournit des configurations complètes pour les cartes Sam d'ACube. Quels avantages y a-t-il à acheter ces configurations chez vous ?

Pas de fausse modestie et comme j'ai déjà parlé de forte valeur ajoutée, chez Relec nous sommes persuadés que l'équipement de nos configurations et les paquetages qui les accompagnent apportent vraiment plus pour l'utilisateur. L'aspect est unique et le rapport qualité/prix est très bon, que dire de plus... ah oui, on nous dit que le service serait lui aussi à la hauteur !

- La dernière carte d'ACube, la Sam460ex, est disponible depuis peu. Quel est votre avis sur cette carte ?

C'est la première carte Amiga NG PowerPC de cette puissance, en fait la plus puissante (hormis les travaux particuliers de notre cher Crisot) commercialisée. On apprécie toujours sa faible consommation et son silence. Ses plus et particularités comme les 2 Go de mémoire, le SATA-2, le lecteur SD intégré et le module UMTS/GSM devraient attirer les amateurs comme les pros.

Carte après carte, les gens de ACube Systems sont à féliciter car ils font un sacré boulot avec des moyens vraiment limités. Après, en ce qui concerne la 460ex on espère vraiment voir rapidement les pilotes son et graphique terminés. Le matériel est déjà au top ! Puisque l'on arrive dans la période Alchimie 111111, venez vous faire une idée là-bas. Vous aurez droit à une présentation officielle en même temps que la prochaine mise à jour d'AmigaOS 4.1 update 4 (NDLR : ça c'est de l'exclusivité !).

- A-EON Technology devrait commercialiser prochainement l'AmigaOne X1000. Pensez-vous que ce genre d'ordinateur, "cher et puissant", puisse bien se vendre dans notre communauté ?

On l'espère car Trevor Dickinson (A-EON) est un gars super motivé et rien que pour avoir initié ce projet, c'est tout ce que l'on peut lui souhaiter. Après, avec le prix (1699 £ + AmigaOS + TVA) qui vient d'être annoncé à l'AmiWest, ça ne va pas être facile. Mais comme pour la Sam, il va falloir donner quelque chose à bouffer à la Nemo 2.

Pour répondre à la question posée et si on se réfère aux demandes que nous avons dans notre carnet de précommandes, on peut dire que oui ! Hyperion est en première ligne avec son boulot sur AmigaOS, il nous faut plus... et encore plus. Il faut aussi qu'ils initient le développement et le "redéveloppement" de logiciels importants comme ils sont en train de le faire avec Timberwolf. Par exemple, l'initiative d'avoir mis en ligne le nouveau site AmigaOS.net est excellente, vite, faites vite les gars. A mon avis, depuis que Steve Solie a pris sa place on a droit à plus... et c'est la même chose dans les coulisses (côté développeurs et bêta-testeurs). Mon petit doigt vient de me dire qu'il faut que vous veniez à l'Alchimie où il risque d'y avoir des surprises à ce niveau.

- J'ai cru apercevoir le boîtier de l'AmigaOne X1000 chez Relec. Que pensez-vous de ce boîtier ?

En fait c'était l'an passé. On avait préparé un boîtier avec une copie de Nemo à l'intérieur, pour que les gens puissent se faire une idée de la bestiole. Maintenant, il a rejoint le Voxel-museum. :-)

Trevor a proposé un bêta-test, alors pourquoi pas puisque l'on se doit d'être aux premières loges. On ne l'a pas encore reçu, mais j'espère qu'il sera bientôt sur notre table. Et ceux qui demandent si on l'aura à l'Alchimie 111111, c'est "no comment" (à cette date).

(pub) Ils n'auront qu'à être là-bas et ils verront. De toute façon, il y a de sérieux risques d'avoir des surprises à ce niveau à l'Alchimie. D'ailleurs, il y a toujours des surprises à l'Alchimie, viendez nombreux. (fin pub)

- Peut-on l'acheter chez vous ?

AmigaKit en est le distributeur général. Après, l'avenir nous dira comment le réseau sera vraiment organisé, si réseau il y a. C'est encore trop tôt pour répondre précisément, mais de notre côté, nous sommes bien sûr ouverts et prêts à relever ce défi et j'espère que nos clients vont nous soutenir car AmigaKit ne pourra pas s'occuper de tout ni fournir des prestations adaptées au marché francophone et localisé.

- L'équipe de MorphOS est entrée de plain pied dans une stratégie gérant les Macintosh PowerPC. Serait-ce possible, de votre côté, de vendre des Mac préconfigurés avec MorphOS enregistré ?

Nous avons déjà des demandes de recherche de matériel et configuration de celui-ci. Au niveau des licences, la MorphOS Team ne nous a pas fait de proposition et la solution proposée pour les enregistrements paraît suffisante. Par ailleurs, vous pouvez constater qu'il n'y a plus d'activité sur le site Pegasos-suisse.com. Malheureusement, il n'y pas de nouveau contenu (matériel) à proposer...

En ce qui concerne nos activités autour de MorphOS, nous pouvons nous réjouir de notre collaboration avec RMS-Communications qui déploie une énergie impressionnante pour faire avancer les choses à différents niveaux. Malgré un emploi du temps très chargé, Christoph, le responsable de l'agence, est toujours disposé à bêta-tester des nouveautés et proposer des améliorations ou des nouvelles solutions, quand ce n'est pas directement parrainer directement des développeurs. Parce qu'ils connaissent la valeur et le potentiel de MorphOS, chez RMS, ils sont capables d'innover et de mettre en avant ce système au niveau professionnel.

Rappelez-vous l'application de gestion développée à partir de MUIbase qui a reçu le 1er prix de l''innovation au salon de Colmar. Et bien ils reviennent à la charge cette année. Je viens de me déplacer dans une clinique privé de Lausanne pour voir fonctionner un prototype de borne interactive à écran tactile basée sur un Mac mini G4 sous MOS et animée par Hollywood, c'est génial. J'espère que si vous venez à l'Alchimie, vous prendrez le temps de venir dire bonjour à Christoph et Stéphane et voir et tester cette application et poser plein de questions !

- Vous avez été l'un des premiers à vous lancer dans la vente de Pegasos avec le site www.pegasos-suisse.com. Ces machines ne sont plus fabriquées depuis des années. Qu'allez-vous faire de ce site ?

Oui, c'est dommage que l'aventure Pegasos se soit arrêtée à ce stade. La question vient justement de se poser à l'occasion du renouvellement de l'abonnement du site. Résultat des courses, on abandonne le site en tant que tel et on basculera le contenu sur le site relec.ch. Ça sera largement suffisant pour l'instant.

- Allez-vous le fusionner avec votre site Web principal ?

C'est effectif au 31 octobre 2011.

- AROS étant de plus en plus mûr, prévoyez-vous de vendre des PC équipés de ce système d'exploitation ?

Non, je ne pense pas, ce n'est plus de l'Amiga en tant que tel et je ne crois pas que les utilisateurs auront besoin de nous pour cela !

- Commodore USA a annoncé la commercialisation des C64x et Amiga (machines x86 sous Linux). Si leur affaire marche bien, allez-vous vous aussi vendre ce genre de machines ?

Même réponse qu'à la question précédente.

- Avec un parc de machines vieillissant (Amiga Classic, mais aussi Pegasos et AmigaOne), de plus en plus de réparations sont nécessaires. Avez-vous songer à mettre en place un service de réparation Amiga ?

Il arrive que l'on assure une réparation ou une autre, mais les gens qui le font (Jean-Jacques Boulet d'AmigaCenter, Olvier Chatrenet, Julien Cervellera...) le font très bien et cela ne nous arrive qu'occasionnellement.

- Vendez-vous toujours le fameux Orgasmatron ? ;-)

Non, en fait c'est GTI-Trading (distributeur de presque tous les programmes Amiga sur CD à la "grande époque"), qui nous l'avait proposé. Mais maintenant que les amigaïstes prennent à nouveau du plaisir avec leurs machines (AmigaOS et MorphOS confondus), ils sont par conséquent très détendus et n'ont plus besoin de cet accessoire. ;-)

- Commercialiser un logiciel Amiga qui est vendu via des revendeurs (avec boîte, manuel imprimé...), est-ce encore possible en 2011 ? Ou a-t-on changé d'époque et tout se passe via Internet ?

Oui est non. Pour la majorité des utilisateurs, la solution Internet est largement suffisante. Mais pour d'autres, le besoin d'avoir un manuel papier facile à parcourir et à étudier ou qui ne veulent pas passer par l'impression des 150 pages du manuel PDF, la demande existe encore. Perso, je suis sûr qu'une fois ou l'autre, chacun aimerait avoir le choix entre la version "Internet" et le paquetage (boîte, CD, manuel, papier, etc.).

Bon, actuellement sur Amiga, je comprends tout à fait que pour une question de coûts et logistique il faille recourir à la version Internet. A ce propos, il faut relever que Hyperion fait l'effort de fournir son AmigaOS dans une boîte avec CD et manuels. Mais à l'instar d'un célèbre vendeur de pomme (croquée), Relec fournit aussi AmigaOS sur une carte SD amorçable avec sa The Red One X. ;-)

- D'où vous est venue l'idée de fournir un bonbon suisse avec (tous ?) vos produits ?

Bon, au départ nous voulions offrir un fromage à raclette valaisan avec chaque commande, mais pour une question de logistique... euh non, en fait vous n'avez qu'à visionner les pubs de chez Rico... ça vous change la vie. ;-)

- Quand une personne qui ne connaît pas l'Amiga vient prendre des conseils auprès de vous, quels produits/sites/choses diverses lui conseillez-vous pour présenter au mieux l'Amiga d'aujourd'hui ?

D'aller faire un tour sur (pub) Obligement, parce que ça sort plus souvent que Amiga Power (quoique avec ses "Power-day", Alex "Murakami" Dillenseger est pas mal à jour) et qu'il est un des sites de référence. (fin pub) :-)

Donc A+P bien sûr et sinon, les sites traditionnels comme Amiga-NG, Amiga Impact, Meta-MorphOS, puis les anglais, Amiga Future (pour nos cousins suisses-germains...). Depuis peu, le nouveau site officiel AmigaOS.net mis en place par Hyperion devrait devenir une référence et un passage obligé au niveau du matériel et du logiciel. Espérons qu'une version multilingue soit rapidement disponible.

Niveau matériel, c'est forcément la Sam/The Red One qui vient en tête et on verra sous peu pour l'AmigaOne X1000. Mais il arrive aussi que certains ne s'intéressent qu'aux jeux d'époque, alors le Minimig trouve aussi sa place. On a souvent l'occasion de montrer la machine et le système ; tout y passe, aussi bien AmigaOS que MorphOS. C'est d'ailleurs un de mes voeux que d'avoir ce dernier sur le matériel Sam. Le vert étant à la mode, un petit mélange rouge et bleu m'irait très bien. :-)

- Quelles seraient les bonnes idées pour faire croître le nombre d'utilisateurs Amiga ?

Que Relec signe rapidement un contrat sur sa The Red One X avec Aldi et Lidl. ;-)

Bon, sinon des initiatives comme celles initiées ces derniers temps par A-EON pour la mise en vente de l'AmigaOne X1000 et de Hyperion sur son annonce d'ultraportable sous AmigaOS, vont à mon avis dans le bon sens. Oui, je sais que le prix doit correspondre à la réalité et à la demande du marché. Avec ces annonces, nous avons un bon exemple du pire et du meilleur. Mais à leur décharge, A-EON (Varisys) n'a pas trop le choix, étant donnés les coûts de développement et de production en très petite série (pour l'instant). De plus, la fabrication de la carte mère Nemo 2 est localisée en Europe et non en Chine comme tant de matériels informatiques !

Pour en revenir à la The Red One X, nous sommes dans les mêmes conditions pour ACube et ses Sam. Ils se démènent pour développer du matériel spécifique et produire en Europe en très petite série. Chez Relec on se retrouve donc à produire de belles et bonnes machines, mais au niveau prix cela s'en ressent forcément.

Malgré tout nous tentons de les proposer aux meilleurs prix afin que la majorité des intéressés puissent les acquérir. Plusieurs offres de crise ont été proposées et par exemple actuellement, nous avons encore lancé une offre à prix cassé pour les 10 ans de l'Alchimie 111111. Comme celle-ci tombe presque en fin d'année, nous espérons que ceux qui voulaient s'offrir un gros cadeau, vont en profiter. Entre nous, nous sommes souples et celui qui commande dans le cadre de cette offre, dans le but de se faire livrer après la 111111 n'a qu'à nous contacter et argumenter :-). Ah si l'on pouvait faire plus, mais là c'est une autre histoire et à notre échelle je pense que l'on est déjà plutôt pas mal engagé, non.

En dehors de notre engagement et en général, tout le monde connait les règles du jeu : à savoir, plus il y aura d'utilisateurs et d'acquéreurs pour les Amiga NG plus cela permettra aux producteurs d'amortir rapidement les coûts et par conséquent de baisser le prix de ces matériels. Sans vouloir nécessairement comparer ce qui n'est plus comparable (au niveau de l'époque), rappelez-vous... lorsque Apple a relancé le Mac, combien coûtaient leurs machines ?! La question finale est : est-ce que cela en vaut la peine ? Chez Relec on a décidé que OUI !

- Le seul magazine papier francophone, Amiga Power, est à présent entre les mains de Benoit Wiblé, un de vos compatriotes. Que pensez-vous de cette nouvelle version du magazine et pensez-vous que Benoît a les "épaules" pour cette tâche ?

Je trouve ce changement très positif. Alex a fait un excellent et énorme travail pour Amiga Power. En passant j'en profite au nom de Relec, pour le remercier de l'excellente collaboration que nous avons avec lui (eux). J'apprécie particulièrement la nouvelle formule au "coup par coup" qu'il a initié pour remplacer les OnePowerWeek. Je trouve que cette solution est beaucoup plus réactive et intéressante, tant et si bien que j'y passe chaque jour ou presque.

Pour revenir à son successeur, je suis persuadé qu'ils ont fait le bon choix avec Benoit "Amigaouf" comme rédac' chef. Il apporte du sang neuf et un autre style qui apparemment relance l'intérêt pour ce célèbre fanzine. Tous les amigaïstes francophones se doivent de devenir membre de l'AFLE, rien que pour avoir le privilège de pouvoir le lire. Si je regarde le nombre d'inscrits à l'Alchimie, je suis persuadé qu'il y a un potentiel pour doubler le nombre de membres AFLE. Le cas échéant le "Prez" (président de l'AFLE) va avoir du boulot et trois jours ne vont pas suffire. :-)

Amigaouf est amigaïste (presque) complètement fou, mais c'est un "fou" gentil avec une motivation intacte... et de plus il est valaisan (et cela veut dire beaucoup pour moi). S'il vous demande une collaboration pour un article ou autre, soyez un peu disponible et dites-lui oui. Mince me voilà encore en train de faire de la pub.

- Le concours organisé avec Meta-MorphOS.org a semble-t-il bien rempli de joie le gagnant, Frédéric Cordier. Il pourra porter son logiciel AmiDARK Engine également sur MorphOS. D'où t'est venue l'idée de ce concours ? Et est-ce que ce genre de concours va se reproduire à l'avenir ?

L'idée nous est venue en cherchant une utilisation au prototype qui avait été développé pour le salon multimédia de Colmar. Cette machine a servi trois jours et dormait dans un carton sur une étagère de l'atelier, dommage non !

Perso, j'avais déjà imaginé pouvoir l'offrir en cadeau à un développeur motivé pour nous sortir un truc sympa et utile. Mais je n'avais directement pensé qu'il pourrait développer directement son appli sur cette machine. Mais sous la forme actuelle c'est encore plus intéressant. Le fait d'avoir un logiciel porté sur MorphOS et AmigaOS, permet un peu plus de synergie entre les deux systèmes.

- Vous avez le dernier mot...

Tout ce qui arrive est E-X-C-E-L-L-E-N-T et c'est un plaisir de voir que, autant du côté bleu que du côté rouge, les choses bougent plus vite. A ce niveau, j'ai aussi un souhait en ce qui concerne les utilisateurs. Si vous avez de l'intérêt pour l'Amiga (au sens large), faites tout votre possible pour motiver les gens qui s'engagent pour faire avancer les choses et essayent de matérialiser votre "rêve".

Il y a 20, 10 ou 5 ans vous aviez trouvé le "Classic" génial, mais là nous sommes en 2011. Alors je vous conseille de vous poser cette question (pendant qu'il est encore temps) : "est-ce que je ne devrais pas vivre avec mon temps aussi sur Amiga et par conséquent vraiment et objectivement considérer ce qui se fait actuellement ?" Si vous deviez répondre par l'affirmative à cette question, alors donnez-vous les moyens de vos prétentions. N'oubliez pas, qu'elles soient rouges ou bleues les "choses" bougent bien plus rapidement ces derniers temps et dans le bon sens ! A chaque problème il y a une solution, ayez du plaisir. :-)


[Retour en haut] / [Retour aux articles]