Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 18 novembre 2017 - 05:36  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Edivision
(Entrevue réalisée par Lionel Menou - janvier 2002)


Les sociétés soutenant AmigaDE sont de plus en plus nombreuses, nous vous proposons donc un entretien avec l'une des plus sympathiques : Edivision.

- Pouvez-vous vous présenter, ainsi que les deux autres fondateurs d'Edivision ?

PR : Mon nom est Patrick Roberts et j'ai 33 ans. Le fait le plus notable de ma carrière c'est d'avoir survécu à la réalisation du film "Dinosaure" de Disney, sur lequel j'étais directeur des effets graphiques.

SH : Steven Haun, 35 ans. Ma plus grande réalisation est d'avoir été capable de survivre à Hollywood jusqu'à présent.

JE : Jeremy Engleman, 29 ans. Je suppose que je dois signaler mon travail sur Riven : la suite de Myst.

- Comment avez-vous découvert l'Amiga, et qu'est-ce qui vous retient encore dans la communauté amigaïste ?

PR : Le premier Amiga que j'ai eu était un A500 (je ne pouvais pas m'offrir un A1000, j'ai dû attendre en bavant devant ceux de mes amis). C'était une évolution naturelle pour moi qui avais eu auparavant un C64, un Vic 20 et (au boulot) un PET. La communauté Amiga a crée des logiciels très en avance sur son époque. Même maintenant, beaucoup des meilleures applications et jeux sur les autres plates-formes sont produits par des anciens développeurs Amiga. J'aime la communauté Amiga parce que les gens qui l'ont fondée ont été capables de discerner et de reconnaître la supériorité de l'Amiga par rapport aux concurrents dotés d'un meilleur marketing. Cet esprit existe toujours dans la communauté... Nous savons tous comment l'univers informatique actuel a été corrompu et combien il pourrait être meilleur.

JE : J'ai aussi débuté par un A500. Les Amiga étaient certainement bien en avance sur leur époque.

- Utilisez-vous toujours un Amiga et dans ce cas, quelle est votre configuration actuelle ?

PR : Pour gagner un peu de place chez moi, j'ai prêté mon Amiga à un ami. C'est un A3000 avec 68040/25 MHz et carte graphique sous CyberGraphX.

JE : J'ai toujours mon 1200 mais je ne l'utilise plus du tout. C'est plus une pièce de musée à présent.

- D'où vient le nom "Edivision" ?

PR: Edivision est une SARL dédiée à nos labels de développement, dont le premier est nommé "Lower Mars".

- Comment avez-vous décidé de fonder Edivision ?

PR : Nous avons négocié pendant longtemps avec des éditeurs de jeux sur console et nous en avons eu marre de toutes les tracasseries qui peuvent surgir, alors nous avons décidé de créer une compagnie que nous pourrions contrôler totalement.

SH : Nous savions que nous voulions créer notre société d'édition de jeux vidéo. Nous nous intéressions aux jeux sur consoles. Alors quand nous avons vu l'opportunité que nous avions de nous lancer dans quelque chose d'aussi innovant qu'AmigaDE, nous n'avons pas pu résister.

- Combien de personnes travaillent pour Edivision ?

PR : Il y a actuellement juste nous trois, à temps partiel (nous devons tous conserver notre job, jusqu'à ce que le DE ait fait de nous des millionnaires :p ).
Bien que nous ayons tous des sacrées semaines de travail, nous travaillons plus d'heures en dehors de notre travail sur les projets d'Edivision, que nous n'en passons dans nos entreprises.

- Ou êtes-vous situés ?

PR : Studio City, Californie (dans le comté de Los Angeles, le meilleur coin de Los Angeles).

- Quelle est l'ambiance de travail chez Edivision ?

PR : Virtuelle :-) (nous n'avons pas encore de bureaux).

SH : Nous sommes curieux. Nous attendons de voir ce qui va se passer dans le monde d'AmigaDE.

JE : Plein d'espoir. Que les plates-formes puissent permettre et rendre plus facile le genre de choses que nous aimerions faire.

- Vous avez annoncé que vous alliez créer trois labels de développement. Pouvez-vous nous en parler ? Qu'est-ce qui est actuellement en développement pour chacun d'eux ?

PR : Nous avons toujours l'intention de créer trois labels. Lorsque nous nous développerons et que nous engagerons des équipes, cela nous aidera à nous organiser. "Jackpot !" est actuellement développé sous le label "Lower Mars" qui regroupera des jeux originaux de premier plan. Nous avons un label regroupant les utilitaires qui viendront ensuite. Un titre est actuellement en phase de conception et a l'air d'être extrêmement prometteur. Enfin, nous publierons tous les jeux que nous développerons sous licence, sous un troisième label.

- Pourriez-vous parler du jeu de casino dont vous avez déjà présenté des captures d'écran il y a peu sur www.amiga.org ?

PR : "Jackpot !" est notre premier titre. C'est une simulation de jeux de casino, comprenant en particulier des machines à sous, des jeux vidéo de cartes et des loteries électroniques. Il y aura au total dix jeux différents dans ce casino virtuel. La jouabilité sera réellement excellente et Jeremy a créé des graphismes fantastiques pour les machines. Nous avions pour but de concevoir un jeu qui pourrait plaire à la fois aux habitués de jeux vidéo et aux néophytes, je pense que nous avons atteint nos objectifs. Les casinos virtuels font partie des jeux les plus populaires sur PDA et nous pensons que notre projet sera meilleur que tout ce qui s'est fait jusqu'à présent.

- Quand verrons-nous vos premiers produits ?

SH : Nous devons attendre la sortie publique de PDAs intégrant AmigaDE, ce qui devrait se faire au premier ou au second semestre 2002. "Jackpot !" sera édité pratiquement au même moment.

- Cherchez-vous des développeurs de jeux ?

PR : Pas pour l'instant. Nous sommes en train de négocier avec quelques compagnies dans le but d'obtenir des licences. Quand cela sera fait, nous commencerons à recruter. A long terme, nous voulons aussi servir de pépinières pour les projets développés par des petites équipes d'amateurs.

- Quels sont les types de jeux les plus adaptés au marché des PDA, qui semblent assez particuliers ?

PR : Les possesseurs de PDA achètent des jeux qui leurs sont familiers (pas besoin de lire la notice avant de jouer) et qui peuvent être joués de temps à autre, pour meubler un temps mort. Les jeux de golf et de casino actuels sont très populaires pour ces raisons.

- Comment voyez-vous le futur du marché des jeux pour le marché des PDA ?

PR : Les machines deviennent de plus en plus puissantes et de moins en moins chères et je pense que c'est sur ce genre de machines que les utilisateurs de Game Boy migreront quand ils seront plus âgés.

- Que pensez-vous des concurrents du DE, par exemple Linux sur SL-5000 (la version européenne du Zaurus de Sharp) ?

PR : Contrairement à AmigaDE, ces environnements vous limitent à une plate-forme. Avec le DE nous pouvons créer des titres qui pourront tourner non seulement sur les plates-formes les plus populaires, mais aussi sur n'importe quelle autre plate-forme à venir. Cela nous donne un fabuleux avantage sur nos concurrents qui devront porter leurs titres sur chaque nouvelle plate-forme. AmigaDE est aussi beaucoup moins coûteux que la plupart des produits équivalents, qui n'offrent de plus que quelques-uns des bénéfices de la compatibilité interplates-formes de AmigaDE.

- Prévoyez-vous de faire de la publicité pour vos produits dans un futur proche ?

PR : Oui. Nous commencerons à faire de la publicité pour "Jackpot!" quand Sharp commercialisera son PDA.

- Prévoyez-vous de publier des jeux pour d'autres plates-formes que pour les PDA ?

PR : Peut-être dans le futur, mais pour l'instant nous nous concentrons uniquement sur les jeux pour PDA.

- Pouvez-vous nous parler de votre coopération avec Amiga Inc. ?

PR : Amiga s'est particulièrement illustré par l'assistance qu'ils nous ont fournie. En contrepartie, nous offrirons à Amiga des licences pour distribuer gratuitement et en Open Source la plupart des outils et des bibliothèques de développement que nous créons. Nous espérons accroître encore plus notre coopération dans le futur.

- "Trois personnes travaillant chez Disney" avaient réalisé des études de conception de machines, pour Amiga Inc., il y a quelques mois. Êtes-vous ces personnes ?

PR : J'étais l'un des trois. Michael Daugherty et Archie Agote étaient les deux autres.

- Vous intéressez-vous aux autres projets touchant le monde Amiga (AmigaOS 4.0, AmigaOne et MorphOS/bPlan) ?

SH : En raison de nos ressources limitées, nous nous concentrons actuellement sur les projets PDA. Si dans le futur nous disposons des ressources nécessaires, et qu'il y a un marché, nous le ferons.

- Avez-vous un message pour les lecteurs d'Obligement ?

Restez à l'écoute. :)


[Retour en haut] / [Retour aux articles]