Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 22 juin 2017 - 13:53  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Alex Dillenseger
(Entrevue réalisée par Lionel Menou - août 2003)


Alex Dillenseger Utilisateur acharné de l'Amiga, Alex Dillenseger est aussi le rédacteur en chef d'Amiga Power depuis quelques mois. Il a bien voulu nous accorder un entretien et le voici en direct, rien que pour vous...

- Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je m'appelle Alex Dillenseger (alias Murakami), j'ai 35 ans et suis professeur de Physique-Chimie.

- Quelle est l'origine de votre pseudo ? (pour information, Murakami est effectivement un nom d'auteur japonais qu'on trouve à la FNAC :)).

Cet auteur n'a strictement rien à voir avec l'origine de mon pseudo. En fait, c'est lié à mon métier. Une solution de Murakami est un mélange très corrosif de différentes sortes d'acides (de mémoire acide chlorhydrique et acide nitrique, principalement). J'ai été amené à utiliser ce mélange pendant un stage de fin d'études, le nom m'avait marqué et je l'ai donc adopté comme pseudo.

- Pouvez-vous nous parler de votre histoire avec l'Amiga ? Quand et comment l'avez-vous découvert, que faites-vous avec, quelles sont vos configurations actuelles ?

Après avoir possédé pendant un temps un Amstrad CPC6128, je suis passé sur Amiga en 1989. J'ai acheté un Amiga 500, non pas pour ses qualités mais pour l'ensemble de jeux très alléchant qui était fourni avec. Sinon, j'aurais très bien pu passer sur Atari ! Ce n'est qu'à l'usage que j'ai découvert toutes les richesses de cette machine. J'ai ensuite acheté un A1200 dès sa sortie en 1992 et j'ai été également parmi les premiers en France à me procurer une carte BlizzardPPC.

Actuellement, la configuration que j'utilise est un A1200 monté en maxi tour avec BlizzardPPC à 240 MHz, 64 Mo de mémoire, lecteur CD 32x, graveur 4x, lecteur Zip100, tout branché en SCSI. Mes principales occupations sont liées à mes activités en tant que secrétaire de l'AFLE : mises à jour des sites de l'AFLE et d'aMiGa=PoWeR, OnePowerWeek, rédaction d'articles et mise en page du journal, etc. Rien que ça me prend beaucoup de temps mais s'il m'en reste un peu, je m'amuse aussi beaucoup à installer des jeux anciens avec WHDLoad, ceux qui connaissent mon site perso le savent bien.

- Sur votre site personnel, vous proposez des jeux commerciaux en libre téléchargement. Avez-vous déjà eu des plaintes ou menaces d'éditeurs qui ne désirent pas voir leurs jeux ainsi publiés ? Considèrez-vous qu'il s'agit d'une forme de piratage ou est-ce plutôt une aide apportée aux amigaïstes fans de jeux et/ou abandonwares ?

Il est vrai que sont disponibles sur mon site quelques jeux dont le statut légal est incertain. J'essaie malgré tout de mettre en ligne uniquement des jeux libres de droit, par exemple la série des King's Quest qui est disponible tout à fait légalement sur le site Back To The Roots. Les quelques jeux sensibles qui restent sont présents uniquement car plusieurs personnes me les ont demandés et, pour l'instant, je n'ai eu aucun retour de quelque éditeur que ce soit. Je considère pas ça comme du piratage car tous ces jeux sont de nos jours complètement introuvables dans le commerce. Certains éditeurs même ne possèdent plus de version originale mais uniquement des cracks ! J'en profite pour signaler aux nombreuses personnes qui fréquentent mon site que les archives qui y sont présentes seront effacées cycliquement pour libérer de l'espace disque, donc dépêchez-vous de télécharger les jeux qui vous intéressent, je ne les remettrai pas en ligne une fois effacés.

- Pouvez-vous nous présenter l'AFLE, son histoire, et ses activités actuelles ?

L'AFLE était à l'origine une association destinée à la promotion de programmes shareware (Association Française du Libre Essai) puis, à l'initiative d'une équipe de dissidents du fanzine Amigazette, son activité principale s'est recentrée sur la publication d'un magazine de qualité consacré à l'Amiga : c'est ainsi qu'est né aMiGa=PoWeR. J'ai rejoint cette équipe très sympathique il y a environ quatre ans et, depuis, mon rôle au sein de l'association n'a cessé de s'accroître. J'en profite pour saluer ici tous les potes : Yves, Chipset, Zet, OFS...

- Pouvez-vous nous présenter les principaux responsables de l'AFLE ?

Son président est Yves Lecolier. Il est aux manettes depuis la création d'aMiGa=PoWeR et sa foi en l'Amiga ne s'est pas émoussée d'un poil au cours des ans.

Officiellement, le secrétaire est Chipset (Patrick Mallard) mais c'est moi qui, en fait, depuis quelque temps assume ses fonctions puisqu'il a décidé de lever le pied concernant l'association, tout en restant sur Amiga, je vous rassure.
Le trésorier est Zet (David Zislin).

Je suis le secrétaire adjoint et rédacteur en chef du journal.

La prochaine assemblée générale de l'AFLE où sera élu le nouveau conseil se tiendra lors de l'@lchimie 3 qui aura lieu en novembre prochain. Vous pouvez d'ores et déjà nous adresser vos candidatures si vous voulez vous investir davantage dans votre association.

- Que devient Olivier Ferrer, l'ancien rédacteur en chef d'Amiga Power ?

Il a considérablement réduit ses activités sur Amiga et est passé du côté obscur de la force. Son revirement a été en grande partie provoqué par son ras-le-bol du peu d'investissement des adhérents dans leur journal. Il avait de plus en plus de mal à trouver des rédacteurs. Le problème persiste aujourd'hui. J'en profite pour souhaiter à Olivier plein de bonheur pour la suite puisqu'il s'est marié récemment.

- Combien y a-t-il de membres ? Est-ce que le nombre d'adhérents est stable ? Pourquoi persister à mettre sur le site d'Amiga Power qu'il y a plus de 300 adhérents alors qu'on en compte qu'environ 150 actuellement ?

Il faut différencier les inscrits et les adhérents actifs. Les premiers sont plus nombreux que les seconds, leur nombre étant actuellement de 367. Le nombre d'adhérents actifs est actuellement de 160. Il est à noter qu'il est en progression depuis quelques mois après une chute à moins de 140. Mais on est encore loin des 200 actifs d'il y a à peine deux ans.

- A une période, Amiga Power a été mené par Patrick Jung. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette période ?

Euh... Je crois que je vais m'abstenir de répondre à cette question car notre collaboration avec Patrick Jung s'est assez mal passée.

- Depuis que vous avez pris le journal en main, on note une progression dans la qualité d'Amiga Power. Quelles sont les choses les plus difficiles pour faire un journal ? Quelles sont les choses qui vous poussent à continuer l'aventure ?

Ça me fait plaisir que tu trouves que le journal s'améliore. Le plus difficile est sans hésitation de trouver des rédacteurs ! C'est très dommage que ce soit toujours les mêmes gens qui participent (merci à eux). La diversité des auteurs ne pourrait qu'enrichir le contenu éditorial. Heureusement, ma foi en l'Amiga est pour le moment intacte et, tant que je m'amuserai encore à le faire, je continuerai le journal.

- La difficulté pour boucler un fanzine se voit aussi dans Boing Attack. Quelle est votre opinion sur une éventuelle fusion entre fanzines amigaïstes ?

Je pense que cela ne résoudrait rien du tout vu que c'est souvent les mêmes personnes qui écrivent dans les deux journaux. Après la fusion, il n'y aurait plus qu'un seul journal au lieu de deux et son avenir serait toujours aussi incertain. De plus, chacun a son ton bien personnel.

- Pouvez-vous nous parler en détail de OnePowerWeek ? Ce bulletin d'information est-il populaire parmi les amigaïstes ou subit-il une féroce concurrence de la part d'Amiga Impact ?

Depuis que je l'ai repris après le départ d'OFS, c'est la question que je me posais. Est-ce qu'il était nécessaire de poursuivre OnePowerWeek ? J'ai tout d'abord placé un compteur en bas de page pour me rendre compte que sa fréquentation était assez élevée. Il y avait donc des choses à faire. Pour se différencier d'AI, j'essaye de faire quand c'est possible une synthèse commentée de l'actualité de la semaine et c'est ça qui plaît, apparemment. La rubrique où je donne quelques URL de sites à découvrir est aussi très appréciée ainsi que la page des liens du site, beaucoup plus complète que celle d'AI.

- Quels sont les projets actuels de l'AFLE ? Et pour le futur ?

Pour l'instant, le principal est de continuer le journal coûte que coûte. Vu mes activités déjà conséquentes, je n'ai pas le temps d'organiser des réunions comme cela a déjà été fait par le passé. Mais toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.

- Que pensez-vous de la communauté Amiga française ? A combien de membres l'estimez-vous ? Et dans le monde ?

Je pense que le noyau d'amigaïstes qui reste en France est constitué de puristes définitivement amoureux de leur machine. En étant optimiste, j'estimerais leur nombre compris entre 800 et 1000. On doit pouvoir multiplier ce chiffre par 10 pour avoir leur nombre au niveau mondial.

- Que pensez-vous de Genesi ? de MorphOS/Pegasos ? De Bill Buck/Rachel Velasco ?

Genesi mène une politique très agressive pour faire connaître leur machine et c'est un bon point même si quelques erreurs de communication ont été faites. Le Pegasos me semble être une bonne machine mais MorphOS me semble être un système encore trop léger pour se substituer à mon AmigaOS 3.9.

- Que pensez-vous de Amiga Inc./AmigaDE ?

Amiga Inc. ? Tu parles de la filiale de Microsoft ? :)
AmigaDE n'a aucun intérêt pour moi dans l'état actuel.

- Que pensez-vous du projet AmigaOS 4/AmigaOne, et des équipes impliquées ?

J'étais très pessimiste à ce sujet jusqu'à ce que j'assiste à la présentation de la version bêta qui a eu lieu à Toulouse. Et là, je me suis remis à rêver d'un avenir meilleur. Je tire mon chapeau aux équipes de développement qui ont abattu un boulot formidable et bénévolement pour la plupart.

- Comment voyez-vous l'avenir de l'Amiga ?

Bien sombre si une machine véritablement opérationnelle avec un système d'exploitation digne de ce nom ne sort pas dans l'année à venir. Mais je continuerai à utiliser ma configuration actuelle tant qu'elle me permettra de subvenir à mes besoins.

- Un message pour nos lecteurs ?

Investissez-vous ! Programmez, communiquez, créez, écrivez des articles (pas seulement dans aMiGa=PoWeR ; Boing Attack et Obligement ont aussi besoin de vous). Ce n'est qu'ainsi que notre communauté déjà fort réduite pourra continuer à être vivante. Et à bientôt dans aMiGa=PoWeR n°23 !


[Retour en haut] / [Retour aux articles]