Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 27 mai 2017 - 06:14  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Filip Dab-Mirowski
(Entrevue réalisée par Lionel Menou - janvier 2002)


Filip Dab Mirowski En France, on connaît assez peu de choses sur Matay. Voici un entretien avec son patron, Filip Dab-Miroski, pour en savoir un peu plus.

- Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Mon nom est Filip Dab-Miroski. J'ai 21 ans. Je suis le fondateur de Matay. Je suis né et je vis toujours à Varsovie, en Pologne. En dehors du temps que je consacre à Matay, je suis étudiant en droit, dans une des universités de Varsovie.

- Pouvez-vous nous dire comment vous avez découvert l'Amiga, et ce que vous avez fait avec, depuis ?

Mon père m'a acheté mon premier Amiga en 1991. C'était un A500+ avec un moniteur 1084S. Mon précédent ordinateur était un C64, alors vous pouvez imaginer comment j'ai pu être stupéfait par les graphismes colorés et le son fabuleux de l'Amiga ;-). Ensuite, vint un A600 avec 2 Mo de mémoire et un disque dur de 120 Mo, puis une CD32, un A1200, et finalement un A4000. En 1996, j'ai commencé à collaborer au magazine Polonais "Magazyn Amiga" (cousin de la revue allemande du même nom) et je suis resté dedans comme testeur de jeux (principalement) jusqu'à la chute de ce grand journal fin 1999.

J'ai toujours désiré faire quelque chose pour cet ordinateur. J'ai fait partie de quelques équipes de développement, la dernière d'entre elles ayant été LCS. Je donnais des idées, écrivais des scripts, des histoires, réglais les détails et essayais de coordonner le travail du groupe, mais, comme cela se produit en général, ça n'a pas abouti. En même temps, j'ai été bêta-testeur de nombreux programmes et jeux, comme par exemple WipEout 2097. Au printemps 2000, j'ai décidé que le temps était venu de faire quelque chose de sérieux et au début de l'été, Matay était né. ;-)

- Quelle est votre configuration actuelle ?

Oh, un PC, avec un Celeron et... euh... Windows ;-). Mais j'ai surtout un Amiga 4000 en tour avec Prometheus (Voodoo3, Cartes Ethernet/Fast Ethernet et carte Tuner TV) avec une CyberStormPPC 233 MHz avec 68060 à 50 MHz et 96 Mo de mémoire.

- Pourquoi utilisez-vous toujours l'Amiga ?

Parce qu'il répond à tous mes besoins. De plus, AmigaOS est le système le plus intuitif que j'ai pu voir et il est beaucoup plus agréable d'utiliser un Amiga qu'un PC. Alors je n'utilise pas de PC si je n'y suis pas expressément forcé, et en définitive, je n'ai pas de raisons de le faire si j'ai à disposition un Amiga avec une carte Prometheus, pas vrai ?

- Parlons de Matay... Tout d'abord, d'ou vient le nom "Matay" ?

C'est de cette façon que mon petit frère, qui a 3 ans, appelle mon père. Au lieu de Maciej (Mathieu) il prononce "Mataj" (Matay en anglais). Nous manquions d'inspiration pour le nom et celui-là paraissait assez original. ;-)

- Pouvez-vous nous raconter la (courte) histoire de Matay ?

L'histoire de Matay est très courte, puisqu'elle a débuté officiellement le 1er septembre 2000. ;-)

Elle a en fait débuté un peu plus tôt pour donner une base légale pour le développement du Prometheus. Durant les tout premiers mois, Matay était connu au niveau des utilisateurs, uniquement comme un magasin en ligne. La Prometheus était développée dans un secret total, et peu de personnes en dehors du groupe de développement était au courant de quelque chose.

- Combien de personnes travaillent actuellement pour Matay ?

Nous avons six personnes sous contrat et plusieurs très proches collaborateurs.

- Quels sont les produits que propose Matay, actuellement ?

La carte passerelle PCI Prometheus et le jeu Boin'em! pour les assistants électroniques de poche (PDA).

- Pouvez-vous nous raconter la genèse de la Prometheus ?

Grzegorz Kraszewski travaillait sur un projet nommé AmiPCI depuis le début de 1999. Il s'était retrouvé finalement bloqué par manque d'argent, d'équipement, et parce qu'il développait uniquement durant son temps libre. Après avoir discuté de cela sur IRC (nous avions fait connaissance auparavant), je me suis dit que l'expérience qu'il avait acquise avec AmiPCI et sa formation (Grzegorz est ingénieur) plus l'argent que j'avais récolté pour fonder ma compagnie serait suffisant pour pouvoir produire une carte PCI décente pour les Amiga. Le Zorro III semblait être le moyen le moins contraignant de connecter la carte, alors nous l'avons utilisé. Plusieurs personnes nous ont beaucoup aidé et je leur en suis très reconnaissant, car nous n'aurions jamais réussi sans eux.

- Quels sont les principaux avantages de la Prometheus en comparaison des autres solutions PCI pour l'Amiga ?

Le prix, un kit développeurs librement utilisable, une conception soignée, un vrai soutien des utilisateurs et les pilotes gratuits.

- Et quel sera l'intérêt de la Prometheus comparée aux futures machines (AmigaOne ou Pegasos) ?

La seule façon de pérenniser votre vieil Amiga dans le futur est d'acheter une Prometheus et d'y ajouter une carte PowerPC par la suite.

- Quel sont les pilotes disponibles pour la Prometheus ?

Il y a en 2D et 3D : S3 Virge, Voodoo3 2000/3000, Voodoo4 4500 (pas de pilote 3D officiel), ainsi que des pilotes pour cartes Ethernet compatibles NE2000.

Il existe déjà des versions développeurs de pilotes Fast Ethernet et Tuner TV fonctionnels (il est possible qu'au moment où cette entrevue paraîtra, ces pilotes et d'autres, soient déjà disponibles).

- Quels sont les futurs développements prévus pour la Prometheus ?

La gestion d'AmigaOS 4.0, ce qui signifie une carte PowerPC. Cela est certain. Quoi d'autres ? De plus en plus de pilotes pour différents types de cartes PCI.

- Êtes-vous satisfait de vos ventes de Prometheus ? Est-ce que cela correspond à vos prévisions ?

Nous avons vendu environ la moitié de notre stock. Nous atteindrons nos prévisions quand nous aurons vendu nos dernières cartes. ;-)

- Quels sont les autres projets de Matay ? Verrons-nous, par exemple, du matériel produit par Matay, et destiné spécifiquement aux prochaines générations d'Amiga ?

Pour l'instant nous nous focalisons sur la Prometheus et sur les jeux AmigaDE pour PDA. Il est encore trop tôt pour parler des prochaines générations d'Amiga. Nous verrons ce que le marché réclamera, et nous répondrons à ces besoins. :-)

- Que pensez-vous d'Amiga Inc. ?

L'idée d'AmigaDE est excellente, mais nécessite encore énormément d'efforts. Le système d'exploitation est la chose la plus importante de l'Amiga, c'est son âme. Le corps, la partie matérielle, est trop vieille... Nous devons rechercher un nouvel hôte... hummm... j'ai l'impression de parler comme un alien. ;-)

- Collaborez-vous avec Hyperion pour être compatible avec AmigaOS 4.0 ?

Oui, tout à fait.

- Et au sujet du MorphOS de bPlan ?

Si la Prometheus pouvait être compatible avec MorphOS, ce serait une excellente chose.

- Pouvez-vous nous parler de la situation de l'Amiga en Pologne ?

La situation s'est dégradée très rapidement ces dernières années. Auparavant, c'était l'un des plus gros marchés d'Europe. En 1998, il y avait au moins 40 000 utilisateurs, maintenant je crains qu'il n'y ait pas plus de 3 à 4000 utilisateurs actifs... Nous essayons de soutenir les derniers fidèles en leur donnant la possibilité d'acheter des logiciels Amiga.

- Un message pour nos lecteurs ?

Restez sur Amiga, soutenez les compagnies Amiga, et préparez-vous à découvrir des nouveautés en provenance de Matay.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]