Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 12 décembre 2017 - 07:34  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Carlo Curatolo
(Entrevue réalisée par Jean-François Horvath et extraite d'Amiga News - juillet 1998)


Carlo Curatolo Salut à toutes et à tous ! L'été est là, les vacances seront, sans doute, une bonne occasion pour vous de plonger dans la lecture des fanzines que vous avez maintenant appris à connaître. Beaucoup d'amigafans se plaignent de la situation de l'Amiga, des magasins qui ferment leurs portes, des développeurs de logiciels qui abandonnent le navire... Cependant, c'est nous tous qui avons la responsabilité de la survie de l'Amiga et du petit monde qui gravite autour de lui. Alors, n'hésitez pas à investir dans du matos, acheter des logiciels, des magazines, des fanzines... Osez être affranchis de la mainmise de Wintel. Dites non au maître de l'empire obscur, Bilou.

Les choses bougent depuis plusieurs mois au niveau de l'Amiga, ça vous le savez. Nous sommes en route pour le futur, mais allons-nous dans la bonne direction ? Quel est l'avis éclairé d'un revendeur Amiga sur la question ? Vous allez le savoir tout de suite car je me suis entretenu avec Carlo Curatolo, le patron du magasin bruxellois Génération Amiga.

(Ed : cet entretien a eu lieu avant les annonces de Londres par Amiga Inc.).

- Avant tout, comment et dans quelles circonstances êtes-vous venu à l'Amiga ?

A l'âge de 15 ans, mes copains avaient un C64 et moi j'ai acheté un C128 sur lequel j'ai commencé à m'initier à l'informatique. Ensuite, en 1988, les PC étant tellement mauvais, j'ai acheté un A2000 avec carte PC XT (pour les études), deux disques durs de 20 Mo chacun (super !) et une imprimante couleur 24 aiguilles NEC CP6, qui bien entendu faisait un bruit de machine à laver sur position essorage... Puis un A3000, puis un A4000. En novembre 1992 (sortie du A4000), j'ai commencé à travailler dans un magasin informatique, et en 1995, j'ai ouvert mon propre magasin que j'ai appel "Génération Amiga" car je pense faire partie de cette génération de personnes qui utilisent un ordinateur par passion et non pour faire le copain.

- Vous êtes revendeur Amiga mais aussi PC. Quelles sont selon vous les qualités de l'Amiga par rapport au PC ?

Les principales qualités de l'Amiga par rapport au PC sont, dans le désordre, la qualité d'AmigaOS qui est, et reste à ce jour, le système d'exploitation pour micro-ordinateur le mieux abouti et le plus stable que je connaisse ; la quantité incroyable de logiciels domaine public qui existent, la communauté de développeurs, la conception générale de l'Amiga.

- Vous avez ouvert votre magasin en pleine période trouble pour l'Amiga, c'était un pari risqué, non ?

Oui, très risqué... J'ai ouvert mon magasin en octobre 1995. Cela veut dire au moment où AT annonçait la fabrication des Amiga A1200 (annonçait seulement...). Alors risqué, oui ! Je dirais même que c'était un coup de poker. Mais j'ai toujours eu confiance en l'Amiga et ses utilisateurs même si souvent ils sont un peu mous à la détente...

- Notre machine est à un tournant de son existence. L'arrivée du PowerPC, les clones, les nouveaux logiciels... Que pensez-vous de cette nouvelle dynamique autour de l'Amiga ?

Je pense que cela représente la dernière chance de sauver ce qui reste de l'Amiga.

- En tant que spécialiste de l'Amiga, quelle est la configuration minimum pour l'amigaïste moyen de nos jours ?

Sérieusement, le strict minimum est un A1200 en tour avec une carte accélératrice à base de 68040/25 MHz avec FPU, 16 Mo de mémoire et un lecteur de CD. Dans 6 mois, ce sera un A1200 en tour avec une carte PowerPC, 32 Mo de mémoire, lecteur de CD et surtout une carte graphique sur la carte PowerPC. C'est très important car ce qui ralentit le plus un Amiga (face au PC) c'est l'affichage...

- Avec la multiplication des clones, l'amigaïste a désormais un choix plus large qu'auparavant. Cependant, beaucoup de cloneurs sortent des machines peu puissantes, genre à base de 68030 avec 2 Mo de mémoire. Alors, arnaque ?

Oui, arnaque, c'est clair... Ces gens ont acheté des licences d'utilisation de la technologie Amiga et leur seul but est de faire un maximum d'argent en un minimum de temps. Aucun projet vraiment ambitieux n'est en vue en dehors de l'A\Box de Phase 5.

- Un novice en matière d'informatique arrive dans votre magasin, vous lui conseillez quelle machine ? Un Amiga ou un Pentium "MMX Turbo de la revanche qui tue" ?

Cela dépend de ce qu'il veut faire. Mais, hum, c'est souvent un PC. Désolé. Mais l'Amiga reste une alternative très intéressante dans le domaine de la présentation vidéo (Scala), l'animation (dessin animé), la mise en page (PageStream 3), etc.

- Comment voyez-vous cette année 1998 pour notre ordinateur ? Quels sont vos désirs pour l'Amiga ?

Comme vous l'avez dit, l'Amiga est à un tournant de son existence et ceci grâce à l'arrivée de cartes PowerPC. J'espère qu'un maximum d'utilisateurs Amiga prendront conscience que c'est maintenant ou jamais pour sauver leur machine. Si les cartes PowerPC se vendent bien, les éditeurs sortiront des logiciels pour les exploiter. Mais attention, si les utilisateurs font la fine bouche, cela risque de ne pas être si génial que cela. Je crois qu'il est grand temps de tourner la page et de regarder vers l'avenir, et l'avenir passe par les cartes PowerPC !

- Dernière minute : suite aux annonces d'un futur AmigaOS 4.0 pour novembre (sur PC) et 5.0 (pour dans 18 mois, avec un processeur encore secret), nous avons demandé à Carlo Curatolo de donner ses réactions personnelles. Voici sa réponse.

Concernant les annonces faites à Londres par Amiga Inc, les mots qui me viennent à l'esprit sont : "N'importe quoi" et "rien de concret". Je suis contre cette approche car le délai minimum raisonnable pour qu'une nouvelle machine avec un nouvel OS soient disponibles pour les utilisateurs est de 24 mois, et on ne me fera pas croire que l'avenir de l'Amiga passe par le PC... Je ne pense pas que les amigaïstes attendront une telle période...

La seule alternative sérieuse face au "problème Amiga" est l'approche de Phase 5 avec ses cartes PowerPC pour les Amiga existants et la future Pre\Box.

Cette approche est plus intéressante pour plusieurs raisons :
  • Avec un Amiga actuel et une carte PowerPC on peut attendre la Pre\Box.
  • Le délai de la Pre\Box est de l'ordre de 6-9 mois.
  • La Pre\Box sera compatible avec AmigaOS 3.x et CyberGraphX V3.
Pour résumer, dans deux ans il sera trop tard...

--------------------

Conclusion : je crois que la vision de notre ami Carlo est vraiment très juste sur l'Amiga et son avenir. L'avenir de l'Amiga est entre nos mains ! Les amigafans ne se bougent pas assez. Réveillez-vous, car sinon ce sera vraiment la fin.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]