Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 24 juillet 2017 - 18:35  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Julien Cervellera
(Entrevue réalisée par Jérôme Marchal - août 2003)


Julien Cervellera Tout le monde connaît très certainement le groupe de demomakers français Universe et plus particulièrement Julien "Crisot" Cervellera, son programmeur. Personnage emblématique de la scène française il est surtout réputé pour ses prises de position plutôt fermes contre le Pegasos et tout ce qui n'est pas 100% pur Amiga. J'ai donc décidé d'essayer, via cette petite entrevue, de vous faire découvrir qui il est réellement, c'est-à-dire un vrai passionné comme nous tous.

- Tout d'abord, bonjour Crisot. Pourriez-vous, en quelques mots, vous présenter à nos lecteurs ?

Bonjour Jérôme. J'ai connu l'Amiga par l'A500 de mon frère à l'époque où la machine commençait son explosion. En cette année, je n'étais pas encore très haut, mais je programmais déjà en BASIC sur un ZXSpectrum 128+2. Puis, j'ai eu mon propre Amiga 500 quelques années plus tard, sur lequel j'ai codé en AMOS. L'A1200 est finalement une machine récente pour moi vu mes moyens de collégien de l'époque, j'ai dû en avoir un vers 1997 (ne plus me demander les dates exactes :). Quelques années plus tard, j'ai finalement réussi à mettre un PowerPC 603e dedans. En 2001, j'ai été embauché à la SNCF, et là, ça a été l'escalade sans fin avec l'Amiga 4000 puis l'Amiga 4000T en 2002. Mon Amiga actuel est tout simplement rempli. :)

- Je vous ai personnellement connu à Vesoul lors de la Ukonx Party en 1999 si mes souvenirs sont bons. J'ai eu l'impression que c'est à cette période-là qu'Universe a beaucoup changé. Pouvez-vous me parler de l'ancien Universe d'avant 2000 et du nouvel Universe de l'après 2000 ? Comment s'est passée la transition au PowerPC ? Sur quoi vous êtes-vous basé pour "réapprendre" à programmer en assembleur sur PowerPC ?

Universe a été fondé en 1995 par d'ex-membres du groupe Synaps. J'ai rejoint le groupe peu après, via le 3614 RTEL1. A l'époque, je bossais pas mal sous DeluxePaint et j'ai tout simplement passé une annonce. De là, Kanda m'a contacté et nous sommes devenus d'inséparables amis. Au début nous n'avons fait que de délirer en AMOS et délirer tout court. C'est à cette époque que j'étais le plus productif, faisant du graphisme, de la musique, du code en AMOS. Nous avons plusieurs démos non diffusées à notre actif, dont la plupart sont perdues :-/. Bien dommage, ces démos montraient les vraies limites d'AMOS. Kanda, quant à lui, beaucoup plus pro, avait travaillé dur sur une démo en assembleur et un jeu à la Gloom, tout deux perdus dans un crash de disque dur (nous sommes très forts pour cela) ce qui a motivé son passage sur PC. Cela remonte à environ 1997.

Dans cette même période, je me suis mis à l'assembleur 68k grâce à l'aide de Kanda, ce qui m'a permis de sortir ma première vraie démo, la JAM, qui est à mes yeux ma démo la mieux finie dans son domaine. Après, par les documentations sur le Net et par l'aide de gens du vieux canal #Artbas, j'ai pu un peu améliorer mon assembleur pour sortir la démo "Paradise".

En 2000, j'ai réellement attaqué l'assembleur PowerPC. Pour apprendre, je me suis tout simplement débrouillé seul ! Avec l'aide d'une doc sur Aminet, sinon c'est tout autodidacte... De là est sortie PowerUP, ma première démo PowerPC, pleine de bogues, et qui ne sera jamais corrigée (perte des sources). La suite, ce sont des petites démos PowerPC sans impact codées çà et là dans les parties, depuis deux bonnes années. Je n'ai pas repris réellement le temps de me mettre à quelque chose de sérieux.

Pour ce qui est d'Universe, qui était surtout un groupe de trois mecs en 1995, c'est actuellement un groupe principalement actif sur PC, travaillant sur un jeu massivement multijoueur à monde persistant du nom de "The Olden Tales". Je ne connais tout simplement pas le groupe Universe à l'heure actuelle (sauf les deux ou trois mecs d'origine), qui est finalement un groupe relativement gros et commençant à se percer un nom dans le monde du développement de jeux amateurs PC. Je ne suis que "l'Amiga section" dont le site Web à besoin d'une bonne mise à jour.

- Deux reproches semblent vous être fait par pas mal de monde. Le premier serait que vous programmeriez comme un "bourrin" directement le PowerPC et le second que vos dernières productions n'ont pas été assez poussées et que donc, elles sont bien en deçà de ce que l'on pourrait espérer de vous (avis que je partage). Je vous offre ici un droit de réponse alors profitez-en. ;)

Pour le premier reproche : oui, j'ai toujours été un peu crade au profit de la vitesse, bien que ces derniers temps j'ai dû un peu me calmer pour garder une compatibilité Pegasos, et surtout une future compatibilité avec l'AmigaOne. Il faut savoir que State of The Art, Arte, Roots, 9 Fingers, sont des démos qui tirent toute la puissance de la machine pour la simple et bonne raison qu'elles sont codées avec des méthodes de porc. Le but d'une démo est de repousser les limites de la machine. Le code système ne fait que montrer les limites en question.

Pour le second reproche : je ne puis qu'avouer que ces deux dernières années ont été très peu fructueuses. L'arrivée de l'ADSL a mis une foutue claque à ma productivité si vous voyez ce que je veux dire... Pire encore, se trouver un emploi tue tout le temps qui était avant consacré à bosser sur des démos.

- Vous semblez tout particulièrement allergique au Pegasos. Pourquoi ? Ne pensez-vous pas qu'offrir un G3 ou un G4 à la scène peut nous ouvrir de nouvelles portes niveau qualité de production ? Et dans ce cas quelle est votre vision quant à l'avenir de l'Amiga d'un point de vue matériel ?

D'un point de vue bête et méchant le Pegasos n'est pas un Amiga, il n'est qu'une alternative parmi tant d'autres, comme le PC, comme le Mac, tout en étant beaucoup moins puissant, moins fini, et plus cher que ses concurrents.

Plus honnêtement, j'ai un Pegasos dont je me suis un peu servi au début. C'est une machine relativement puissante, sans pour autant être un dragster. Quant à son OS, il est proche d'AmigaOS, mais ce n'est pas AmigaOS... Surtout si on parle du bureau. Je n'éprouve strictement aucun plaisir à utiliser cette "machine" !

Offrir un G3 ou un G4 au monde Amiga est par contre une chose merveilleuse. Moi le premier j'attends de pouvoir l'exploiter. Mais si je pousse mon raisonnement à l'extrême, pour moi, le Pegasos n'offre pas plus de G3/G4 au monde Amiga que le Mac ne le fait. C'est une autre plate-forme, point.

Globalement, le Pegasos est une très belle machine d'un point de vue matériel. A mes yeux, l'évolution matérielle de l'Amiga passe par l'AmigaOne, et des machines semblables au Pegasos et au Pegasos II (sous licence Amiga), mais avec un vrai AmigaOS, dans l'esprit et dans le nom.

Mon mot de la fin là-dessus est que le plus gonflant est le comportement de la communauté Pegasiste qui, a priori, sont pour beaucoup devenus sectaires. Il suffit de faire une recherche sur le Net, et de comparer les témoignages des utilisateurs avec ce que donne réellement la machine pour admirer la marge.

- Est-il vrai que pour être au top en tant que programmeur, il faut faire un choix entre son Amiga et sa vie sentimentale ? ;)

Premièrement, j'étais tenté de répondre "Joker" à cette question. Mais après mûre réflexion, c'est totalement vrai. :)

- Quels sont vos projets pour la suite des productions réalisées par Universe ?

J'ai actuellement en tête un projet de démo relativement énorme de 7 minutes dont une bonne partie du script est fixé. Mon problème pour cette démo étant de m'entourer des bonnes personnes et de trouver le temps.

L'autre problème de ce projet est qu'aucun Amiga ne sera sans doute assez puissant pour rendre les images qui me passent en tête. Je vais sans doute commencer sur mon Amiga 4000T en attendant de me procurer un AmigaOne G4, une fois AmigaOS 4 disponible et vendu officiellement.

Mais je ne dirais rien de plus là-dessus. Ça me prendra sans doute des mois, surtout que j'ai tout juste le temps de le commencer. Et puis qui sait, ça sera peut-être nul au final. :)

- Le mot de la fin ?

Peu de chose à dire. :) J'attends vivement la sortie d'AmigaOS 4 pour braquer ma banque, et j'espère que cette machine aura une évolution matérielle correcte, d'autant qu'IBM, et même Motorola, semblent déterminés à faire avancer la technologie PowerPC. Hélas, chacun de leur côté.

Pour finir, j'aimerais gentiment signaler que j'en ai marre de lire "les démos de Crisot" quand on parle d'une production présentée par Universe en party. Ce sont les démos d'Universe, dont je ne suis que le simple programmeur.

Voilà. :)

Merci pour la possibilité de m'exprimer ici. Sans doute me faudrait-il plusieurs serveurs pour réussir à héberger tout ce que j'ai à dire. :) Mais c'est bien trop long pour figurer ici. :) Ciao !

En te remerciant pour toutes ces jolies réponses nous vous souhaitons de continuer sur votre lancée et de nous émerveiller encore et encore ;)


[Retour en haut] / [Retour aux articles]