Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 22 septembre 2017 - 06:28  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Frédéric Boullier
(Entrevue réalisée par Thierry R. et extrait d'A-News (Amiga News) - juin 1989)


Le jour, c'est un employé de banque modèle avec le costume et la cravate qui va bien, et le soleil couchant, c'est le côté caché de la bête qui se réveille. Vivant dans une faille spacio-temporelle en s'injectant du bifidus actif en quantité déraisonnable et ne dormant que quatre heures par nuit, Frédéric Boullier crée des formes, des objets et des êtres qu'il a sûrement dû rencontrer dans une vie antérieure, et leur donne la vie grâce au fabuleux programme qu'est Sculpt Animate 4D.

Je suis allé dans son antre pour connaître un peu mieux ce drôle de p'tit bonhomme. Après avoir passé son Bac haut la main. Frédéric commença aussitôt à s'intéresser aux différentes techniques de film d'animation. Mais laissons-lui la parole.

Frédéric Boullier - Pouvez-vous nous raconter vos débuts en animation et en informatique ?

C'est dans les années 1970 que j'ai réalisé mes premiers petits films. A l'époque, je créais mes personnages en pâte à modeler, et je les filmais image par image avec une petite caméra. Évidemment, c'était très long, mais le résultat n'était pas si mauvais que ça.

Mes débuts à l'informatique se firent avec l'acquisition de la machine la nec plus extra de l'époque, un ZX81 avec extension mémoire de 16 ko. La possibilité de pouvoir créer et de modifier des dessins (qui n'étaient que des pâtés vu la résolution de la machine !) de façon aussi conviviale fit que j'adoptais immédiatement cette nouvelle façon de travailler.

- Et qu'avez-vous eu d'autre comme machine avant l'Amiga ?

J'ai eu, par ordre d'apparition entre mes mains, un Spectrum, un Oric et un Lynx. Je possède donc à l'heure actuelle un A500 avec extension mémoire de 512 ko avec un deuxième lecteur de disquette.

- Et au niveau des logiciels, vous travaillez avec quoi exactement ?

Au début, j'ai commencé avec VideoScape, mais le résultat obtenu n'était pas celui escompté. Je suis donc passé à Sculpt 3D et plus récemment, à Sculpt 4D. La puissance de ce dernier m'a d'ailleurs beaucoup aidé. Avec Sculpt 3D, il fallait environ 4h30 pour calculer une image avec deux sources lumineuses. Avec Sculpt-4D, il ne faut plus que 1h15 et avec une carte 68030, 5 minutes 30...

Les deux autres logiciels dont je me sers beaucoup sont Deluxe Paint et Photon Paint pour les retouches d'images.

- Et au niveau professionnel, vous vous débrouillez comment ?

Je suis ce qu'on appelle un "free-lance" (indépendant). Je réalise des animations de toutes sortes pour différentes sociétés. Ces animations sont donc reprisent par des stations vidéo qui les utilisent le plus fréquemment pour des films d'entreprises.

- Et ça marche bien ?

Je commence à me faire connaître et les gens sont généralement satisfaits de mon travail. Mais malheureusement, cela ne me fait pas encore vivre...

- J'en arrive maintenant au SICOB. Il y avait deux points chauds sur le stand de CBM : le CIS avec le Perfect Sound, et vous. Comment êtes-vous arrivé là ?

Quand je suis allé à Parigraph, j'ai laissé quelques disquettes d'animation réalisées avec Sculpt 4D, sur lesquelles il y avait mes coordonnées : une de ces disquettes est arrivée chez Commodore et un soir, ils m'ont téléphoné pour savoir si j'étais intéressé pour présenter Sculpt 4D avec la carte 68030 pour le SICOB, ce que je fis avec plaisir. A ce propos, on a pu, grâce à la puissance de la machine, réaliser pour la première fois, des images et des animations devant le public. Personne n'avait pu le faire jusqu'à maintenant étant donné le temps de calcul nécessaire à Sculpt.

- Je m'en souviens d'une particulièrement, c'était un personnage dansant sur le rythme de Michael Jackson que nous avait concocté CIS. La musique à fond plus l'animation, on a pu constater que sur le stand Amstrad qui était juste en face, il n'y avait plus personne !

Ba oui, faut dire que l'ambiance était autrement plus chaude de ce côté-ci.

- Sur quoi travaillez-vous en ce moment ?

Je viens de découvrir Turbo Silver qui a l'air encore plus fabuleux que Sculpt, surtout au niveau du placage d'image IFF ! Mais pour l'instant je ne le connais pas encore très bien, alors je ne veux pas trop en parler...

Sinon, pour ceux qui veulent voir ce que je fais, certaines scènes sont en téléchargement sur le microserveur KHEOPS au 45-07-85-03.

- Et maintenant, un petit tuyau pour ceux qui débutent avec Sculpt ?

Souvenez-vous que les objets les plus gourmands en mémoire sont les sphères. Si vous devez en faire plusieurs, choisissez donc la sphère 0, et au niveau de la définition de la texture, prendre l'option "smoothing". L'effet rendu est tout à fait convenable surtout si on lui place de façon judicieuse une lampe à proximité.

--------------------

Juste après avoir prononcé ces paroles, Frédéric retombe soudainement dans un état second, cliquant frénétiquement sur les boutons de la souris en allant d'un menu déroulant à l'autre. Plus rien ne l'atteignait. Je sortis de son monde en fermant doucement la porte derrière moi. Quel drôle de p'tit bonhomme quand même...


[Retour en haut] / [Retour aux articles]