Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 23 novembre 2017 - 11:55  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : IOBlix
(Article écrit par Alexandre Stotzer et extrait d'Amiga News 118 - janvier 1999)


Présentation

Ça y est, j'ai enfin reçu une IOBlix en test. Je vais donc pouvoir vous en dire plus sur la dernière carte d'extension de chez RBM ! Si je dis enfin, c'est qu'il semblerait que cette carte connaît un certain succès puisque mon revendeur n'en avait déjà plus en stock une semaine après le premier arrivage !

IOBlix

La IOBlix est une carte d'extension I/O (entrées/sorties) se branchant sur le port Zorro II des Amiga 2000, 3000, 4000 et 1200 en tour (avec un bus Zorro II), équipés du Kickstart 2.01 au minimum. La qualité de l'ensemble est bonne et l'on remarque sur la carte un certain nombre de connecteurs libres. D'origine, elle est livrée avec quatre ports série et un port parallèle. Chaque port possède une nappe et un cache venant à l'arrière de l'Amiga.

Toutefois, pour gagner de la place, deux caches comprenant un emplacement série et un emplacement parallèle sont inclus. Enfin, un cache avec deux emplacements série est directement fixé à la IOBlix. Toutes les configurations sont donc envisageables et c'est à vous de choisir le nombre de ports que vous voulez installer. Attention tout de même, le cache fixé sur la carte semble plus délicat à modifier que les autres.

Chaque port série possède un tampon FIFO de 64 octets. La vitesse maximale annoncée par le constructeur est de 460 000 bps. Le port parallèle possède un tampon FIFO de 16 octets. Il est compatible avec les modes SPP, PS2, ECP, EPP, ECP/EPP et ECP/PS2.

Les ports sont donc de dernière génération et peuvent recevoir du matériel demandant des taux de transfert importants ou encore dans le cas du port parallèle, des périphériques faisant appel aux câbles bidirectionnels (imprimantes ou mieux Zip parallèle).

En ce qui concerne les logiciels, la carte est fournie avec une disquette contenant les pilotes, SerMouse qui permet de brancher une souris série à l'Amiga et NSDPatch, un logiciel redirigeant les applications sur les ports de la IOBlix (très pratique si un programme ne donne pas accès au choix du port que l'on veut utiliser). A noter que parmi les pilotes, on trouve ceux permettant de brancher un Zip parallèle.

Enfin, une dernière remarque, on peut brancher jusqu'à cinq IOBlix dans un Amiga... Faites les comptes, cela fait 20 ports série et 10 ports parallèle !

Oui, vous avez bien lu et je sais compter : 10 ports parallèle pour la simple et bonne raison qu'un second port est proposé en option et est déjà disponible au prix de 39 francs suisses (soit 160 FF ou encore 25 euros).

Et ce n'est pas fini : on peut étendre la mémoire-tampon des ports série jusqu'à 8 ko. La carte possède un connecteur pour un port IrDA (port infrarouge), mais les pilotes et la sortie matérielle ne sont pas encore disponibles. Un module Ethernet et un module son compatible AHI sortiront cette année !

Installation

Argh ! Le premier petit problème (pour ceux qui ne parlent que le français) dans ce tableau idyllique : la documentation est en allemand ! Mais à première vue, une documentation en anglais devrait être disponible. C'est une information à confirmer...

Mais rassurez-vous, cela reste une carte Zorro II : il faut la mettre dans un port libre et c'est fini...

Hum ! Pas vraiment... En fait, la première fois que j'ai rebranché mon Amiga, j'ai eu la surprise de me retrouver devant un Workbench en AGA. Si je parle de surprise, c'est simplement que je possède une carte graphique Zorro III et que normalement je suis en SVGA.

Hop, un petit coup de ShowBoard (qui comme son nom anglais l'indique "Montre les Cartes") et re-surprise, une seule carte présente sur le bus Zorro, la IOBlix. Et mes autres cartes Zorro III ? Elles ne sont plus là, envolées !

Je redémonte l'Amiga, et sur les conseils de Relec, tente de brancher la IOBlix en bout de bus Zorro (dans un Amiga 4000 desktop, cela veut dire tout en haut). Un petit redémarrage et tout rentre dans l'ordre. Toutes les cartes sont présentes et l'Amiga fonctionne comme d'habitude. Il semblerait donc qu'il faille brancher la IOBlix après les cartes Zorro III. J'ai informé RBM de cette anomalie et attends leur réponse. Il faut encore signaler que ce problème s'est produit sur trois machines différentes.

La IOBlix est sur le dernier port ? L'Amiga est allumé ? Il ne reste plus alors qu'à insérer la disquette d'installation et double-cliquer sur "Installer".

Voilà, vous êtes prêt à utiliser la carte.

A l'usage

En un mois, j'ai branché avec succès une imprimante Canon BJC-620, un modem 56K, un Zip+ (SCSI et parallèle) et une souris PC. L'ensemble logiciel étant complet, ces périphériques n'ont posé aucun problème.

Je passe sur l'imprimante, pour parler du Zip. En effet, une des grandes forces de cette carte, c'est d'être fournie avec les pilotes pour Zip formaté Amiga ou PC !

Le plus agréable, c'est qu'il s'agit de DosDrivers, il n'y a donc aucune manipulation spéciale. Il suffit de cliquer sur l'icône du pilote, de faire une copie de HDToolBox, de lui signaler le device et c'est parti.

Tout est absolument transparent et l'utilisateur ne voit pas la différence avec une unité SCSI. Sauf en ce qui concerne la vitesse qui est comparable à celle obtenue sur PC avec le port parallèle, 350 ko/s. Ce n'est pas aussi rapide que le SCSI, mais cela remplace avantageusement la disquette.

Un petit mot aussi à propos du modem 56k et Miami qui ont vu leur configuration logicielle passer de 57 600 à 115 200 bps. En réalité, au niveau de l'utilisation, on sent surtout un gain en souplesse. C'est-à-dire que les transferts n'ont pas doublé, mais le processeur semble moins sollicité que sur le port série d'origine. Bref, le multitâche fonctionne mieux. On peut d'ailleurs faire la même remarque pour le port parallèle et l'impression.

En ce qui concerne la souris série PC, signalons qu'elle fonctionne en parallèle avec la souris Amiga. Si, si, on obtient bien deux souris. Et comme j'ai encore une tablette graphique, cela en fait des périphériques de pointage ;-P.

Du point de vue des pilotes, RBM semble travailler sérieusement, car les mises à jour sont régulières et pour l'instant, je n'ai rencontré qu'un seul bogue : l'utilisation simultanée de l'impression (via Wordworth ou ImageFX) et de Miami 3.2, le tout sur les ports parallèle et série de la IOBlix provoque le gèle de la machine. Je n'ai pas encore trouvé le responsable de ce problème. Je ne peux donc pas dire s'il s'agit d'un problème de pilote, de mon système ou encore provenant des logiciels commerciaux utilisés avec la carte.

En résumé

Il s'agit d'une bonne carte I/O qui possède de nombreux avantages : le second port parallèle, la connexion d'un lecteur Zip, le nombre de ports série proposé, les modules d'extension annoncés, la mise à jour mémoire des tampons, la possibilité de mettre plusieurs cartes dans un même Amiga, ainsi qu'une bonne assistance logicielle de RBM. Bref, le rapport qualité/prix est excellent.

Vous l'aurez compris, j'ai gardé la IOBlix et je ne le regrette pas !

Le problème de l'installation en bout de bus et le bogue rencontré avec le tandem Miami/impression sont les seuls (petits) défauts constatés. Sinon, c'est du tout bon. :-)

Et bientôt, il y aura la carte son !

Je remercie Relec pour le prêt de la carte (que j'ai gardée) et ses conseils.

Note de dernière minute : le bogue précité est maintenant corrigé dans la version 37.7 des pilotes.

Nom : IOBlix.
Constructeur : RBM Digitaltechnik.
Genre : interface série et parallèle.
Date : 1998.
Prix : NC.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]