Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 25 avril 2017 - 08:44  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : 4e International 16 Bit Computer Show
(Article écrit par David Téné et extrait de Tilt - septembre 1991)


16 Bit Computer Show Petit salon deviendra grand

Le 16 Bit Computer Fair n'est plus. Vive l'International 16 Bit Computer Show ! Ce salon, orienté grand public et axé sur les machines 16/32 bits et sur les PC, s'est déroulé du 12 au 14 juillet au Novotel de Hammersmith de Londres. Pour sa quatrième édition, il tentait d'ouvrir ses portes aux compagnies étrangères.

Le matériel

Première tendance marquante de ce salon : la montée en puissance des extensions. Pour commencer, les cartes accélératrices pour Amiga. Les sociétés Advanced Computer Design et Power Computing proposent une carte à base de 68040. Prix de lancement : 19 990 francs ! A noter que Power Computing présente également son dernier lecteur de disquette, le PC880B. Pour 650 francs, il offre notamment un copieur matériel nommé Blitz et un antivirus matériel.

Mais la mode semble être à la vidéo. Ainsi, Editman de Syntronix se veut le plus simple des logiciels de VAO (vidéo assistée par ordinateur) pour Amiga. Pour sa part, Sai Technologies propose deux numériseurs pour PC. Le premier se nomme Frame Grabber 1000. Pour environ 4000 francs, il offre le temps réel et affiche jusqu'à 256 niveaux de gris. Les images peuvent provenir d'un magnétoscope, d'une caméra ou encore d'un appareil photo à disquette, genre Canon ION. Le second numériseur de cette société, Super Video Windows, est plus puissant mais aussi plus coûteux : environ 8000 FF HT ! Côté performances, il n'offre pas moins de 16,7 millions de teintes sur écran VGA. Un superbe produit qu'on aimerait plus accessible.

La MAO toujours d'actualité

Côté musique, signalons la naissance d'une nouvelle société française (Expose Software) dont le premier logiciel est Audio Sculpture. Elle étudie la possibilité de distribuer en France plusieurs compagnies anglaises comme MPH dont le produit phare, la Monster Stereo Cartridge (pour ST) se voit concurrencé par la cartouche Playback de Microdeal. Cette compagnie s'attaque, en outre, au CDTV avec CDD-Remix. Ce logiciel permet de passer ses musiques favorites à la moulinette et de sauvegarder les résultats, pourvu que l'on dispose d'un lecteur de disquette. De nombreuses combinaisons sont possibles et on peut même y inclure des bruitages préalablement enregistrés. Un logiciel dont l'utilisation se résume à ceci : plus simple, tu meurs !

Notre attention a également été captée par le stand de la société Roland dont le dernier produit est une machine à découper des lettres adhésives. Très compacte, elle s'utilise comme un scanner à main pour numériser le texte ou le motif à reconstituer sur les bandes de vinyle. La sortie s'obtient en taille réelle, en deux ou trois fois plus grand ou encore en occupant toute la surface de la bande de vinyle. Il est bien entendu possible de la connecter à un micro, Mac ou PC, pour exploiter vos plus belles créations artistiques. Son prix, de l'ordre de 4500 FF HT, la destine avant tout aux artisans et commerçants, mais diverses applications en matière de modélisme, par exemple, sont tout à fait à sa portée.

16 Bit Computer Show
La machine à découper les étiquettes adhésives

Et si on jouait un peu ?

Peu d'éditeurs de jeux étaient présents. Signalons tout de même qu'Impressions se spécialise dans les jeux de guerre (Cohort, Afrika Korps, The Charge Of The Light Brigade, etc.). Le second éditeur présent, Llamasoft, se tourne, quant à lui, vers le shareware. Son dernier jeu, Llamatron, est inspiré du célèbre Robotron. Mais Jeff Minter, son créateur, précise que "ce n'est pas une copie, c'est beaucoup mieux !". A voir... Signalons qu'il rédige toujours à ses heures perdues sa lettre d'information.

Gadgets en tout genre

Compulink, que nous rencontrons à chaque exposition de ce genre, met sur le marché deux nouveaux produits. Un inverseur de souris pour les gauchers et une commande de tir sophistiquée. Il s'agit d'un boîtier dans lequel on connecte une manette ou une souris. Une impulsion, comme si on appuyait sur le bouton, est envoyée à intervalles réguliers, réglée par un potentiomètre, un commutateur permet de choisir le bouton gauche ou droit de la souris.

Les principales applications sont les jeux et démos où l'on appuie souvent sur les boutons. Ces deux accessoires existent pour ST et Amiga.

Pour sa part, la société Sector Software se spécialise dans la communication entre machines. Au catalogue : câbles Amiga/Amiga, ST/Amiga et même QL vers ST et Amiga vers Z88 (ordinateur conçu par Sir Clive Sinclair, s'il vous plaît).

Mais la palme du meilleur gadget revient à un ingénieur de la branche britannique de Thomson : Mel Noonan. Ce fanatique de l'Amiga vénère les simulateurs de vol et s'est aperçu que la plupart des programmes du commerce n'utilisent pas les mêmes touches. L'idée lui est alors venue de créer un couvre-clavier en carton, sur lequel sont dessinées les touches. Il suffit alors, suivant le programme utilisé, de marquer dans chaque case la fonction correspondante et d'utiliser un couvre-clavier par application. Mel a maintenant monté sa société, Silverbird, et commercialise son invention pour environ 50 FF les cinq pièces. Comme quoi, même l'idée la plus simple vaut de l'or et peut se transformer en argent...

16 Bit Computer Show
Le couvre-clavier

Bilan

Notre tour du 4e International 16 Bit Computer Show s'achève. Plus de 25 000 visiteurs y sont venus se ravitailler en domaine public, disquettes vierges et autres périphériques. Ce nombre, qui croît à chaque édition, rend l'organisateur confiant en l'avenir... La prochaine édition est prévue du 7, 8 au 9 février 1992.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]