Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 18 octobre 2021 - 00:36  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Point de vue : Interagir avec l'Amiga
(Article écrit par Jim Heid et extrait d'Amiga World - septembre 1985)


Note : traduction par David Brunet.

Imaginez un monde où les télévisions disposent de claviers de machine à écrire au lieu des boutons familiers de syntonisation, de contrôle du volume et de luminosité, et où au lieu de tourner les boutons - une tâche que nous apprenons à un âge terriblement jeune - vous devez taper des commandes bizarres et difficiles à apprendre, comme "CHG CHNL(5)" pour changer de chaîne et "VOL UP(.56)" pour augmenter le volume. Pour aggraver les choses, chaque fabricant utiliserait des commandes différentes pour les mêmes tâches, ce qui signifierait qu'acheter une nouvelle télévision ou simplement essayer de faire fonctionner celle de la chambre d'hôtel impliquerait l'apprentissage d'un tout nouvel ensemble de commandes.

Vous allez peut-être rire de ce monde imaginaire où les claviers sont utilisés, mais c'est exactement de là que viennent la plupart des ordinateurs personnels. Au lieu de vous laisser effectuer des tâches auxquelles vous êtes déjà habitué, comme ouvrir des tiroirs, jeter des objets à la poubelle et appuyer sur des boutons, la plupart des ordinateurs vous obligent à apprendre des commandes cryptées, puis à vous asseoir simplement avec un écran vide et un curseur clignotant, en attendant que vous tapiez quelque chose. Il n'est pas étonnant que les gens soient souvent intimidés par les ordinateurs, et il n'est pas surprenant que la majorité de la population active ne les utilise pas.

Comment un ordinateur peut-il augmenter votre productivité alors que vous devez passer des heures - ou des mois - à apprendre à l'utiliser ? Heureusement, les ingénieurs du Commodore-Amiga se sont rendu compte que vous ne devriez pas avoir à apprendre comment fonctionne un ordinateur pour pouvoir l'utiliser. Le résultat est l'Amiga, une nouvelle race d'ordinateurs personnels qui vous permet de travailler comme vous en avez l'habitude au lieu de vous forcer à apprendre des commandes bizarres.

L'Amiga vous sépare des aspects techniques de l'ordinateur, vous permettant de vous concentrer sur votre travail. Il simplifie les concepts complexes en utilisant une souris à deux boutons rapide et facile à utiliser en conjonction avec des éléments qui ont toujours valu quelques mots : des images. Vous avez déjà vu des panneaux de signalisation routière qui font passer leur message à l'aide d'images, comme les lignes ondulées sous une voiture pour indiquer une situation glissante, ou un camion en descente pour indiquer une pente raide. L'Amiga utilise des images, ici des icônes, pour représenter des disques, des documents et des programmes d'application.

Pour commencer à utiliser un programme de traitement de texte, par exemple, il n'est pas nécessaire de taper "WP" ou une autre commande étrange. Au lieu de cela, vous pointez l'icône du traitement de texte avec la souris, puis vous cliquez deux fois sur le bouton gauche. Pour jeter un vieux mémo, vous ne tapez pas "Del Memo", comme vous le feriez avec un ordinateur démodé. A la place, vous pointez le mémo et, tout en maintenant le bouton gauche de la souris enfoncé, vous le "glissez" sur l'icône de la corbeille. Les menus et autres icônes ne sont qu'une partie de l'approche adoptée par l'Amiga pour simplifier l'utilisation de l'ordinateur.

Un autre aspect tout aussi important est le menu déroulant. Les menus déroulants sont des listes de commandes disponibles qui apparaissent instantanément lorsque vous cliquez sur le bouton de la souris sur les titres des menus qui apparaissent en haut de l'écran. Par exemple, une application Amiga typique peut proposer un menu intitulé "Style". Lorsque vous cliquez sur le mot "Style", une liste d'options de style de caractères apparaît : gras, souligné, italique, etc. Pour choisir le style que vous souhaitez, il vous suffit de maintenir le bouton droit de la souris enfoncé et de déplacer le pointeur vers le bas jusqu'à ce que le style souhaité soit mis en évidence, puis de relâcher le bouton. En revanche, la plupart des autres ordinateurs proposent des menus, mais au lieu de vous laisser pointer et cliquer pour faire votre choix, ils vous forcent à taper des commandes, comme "Control-PS".

Pire encore, les menus des autres ordinateurs sont souvent complètement différents d'un programme à l'autre. Un programme peut vous faire taper "E" pour modifier un document, tandis qu'un autre vous demande le chiffre "3". Les menus d'un programme peuvent apparaître en bas de l'écran, tandis que ceux d'un autre peuvent ne pas apparaître du tout tant que vous n'avez pas tapé une commande. Le logiciel qui crée les menus a été intégré à la machine par les ingénieurs de l'Amiga. Cela signifie que chaque entreprise développant un logiciel pour l'Amiga peut créer des menus qui se ressemblent et fonctionnent de la même manière - en utilisant la souris. L'avantage ? Une fois que vous avez appris un programme, vous êtes sur la bonne voie pour en apprendre d'autres. Cette cohérence entre les programmes n'est que l'une des choses qui rendent l'Amiga si facile à utiliser.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]