Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 18 février 2018 - 11:54  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Cassette vidéo : Informatique Et Vidéo
(Article écrit par Jean-Marie Lagarde et extrait d'Amiga News - décembre 1992)


Depuis le début du mois d'octobre 1992, la société de production Magic-City du Havre commercialise une cassette vidéo VHS de 52 mn dédiée à tous ceux qui voudraient pousser plus loin l'utilisation de l'Amiga En vidéo.

Dans le cadre d'une série au nom éloquent de "Images Électroniques", et sous le titre "Informatique et Vidéo", Christophe Benoît et Gilles Omont se proposent de nous faire découvrir le somptueux environnement vidéo de cette machine.

Le fond

Je cite le texte des auteurs eux-mêmes : "Au travers de multiples exemples, nous entrons dans le monde de l'informatique dédiée à la vidéo en associant une présentation de matériel en situation de production, à des apports théoriques de base relatifs à l'infographie." L'expérience ne manque pas d'intérêt, elle montre un matériel en situation de travail de façon quasi immédiate, puisque celui dont on nous parle est celui qui sert à la réalisation !

C'est à la vidéo ce que le "What you see is what you get" (WYSIWYG) est au traitement de texte. Je m'explique : on vous montre un genlock, mais dans le même temps, les incrustations qui en décrivent la connectique sont réalisées avec lui ! Ça y est ! Vous avez pigé ? Bon, un autre exemple : on vous parle de Digi-View, et au même moment, vous assistez en direct à une numérisation en 4096 couleurs ou plus, ainsi qu'en sa transformation en Extra Half-Bright, le tout genlocké par le genlock dont nous avons parlé plus haut (et dont nous reparlerons plus bas).

Outre l'agrément d'avoir, sous les yeux, le résultat des matériels et logiciels utilisés, il y a dans tout cela un certain effort didactique, pour ne pas dire un effort didactique certain.

La structure

Le vidéogramme se compose de six parties assez bien équilibrées :
  • 1. Connectique et genlock. Où il est question du genlock GST Gold Pro Y/C.
  • 2. Générique et titrage. Des conseils d'ordre général sont illustrés par Scala, Broadcast Tiller 2 et ProTitler.
  • 3. Digitalisation. Connectique, filtrage, et utilisation de Digi-view 4 Gold et de son acolyte Digi-Paint 3.
  • 4. Graphisme et animation. Presque entièrement consacré à Deluxe Paint IV.
  • 5. Trucs et astuces. Utilisation sous Deluxe Paint, des images et animations calculées sous Volumm 4D et ANIMagic.
  • 6. Graphisme et présentation. Où l'on finit par nous dire que pratiquement toute la présentation infographique a été réalisée sous Scala...
Une dernière partie, un peu différente dans l'esprit, nous propose sous le nom de "La Boutique" de "riches" compléments à une configuration vidéo de base. Jugez plutôt :
  • Cartes 24 bits vidéo : Harlequin, Impact Vision 24, et leur incontournable palette, TVPaint.
  • Carte accélératrice : G-Force 30 de GVP.
En guise de conclusion, et après nous avoir présenté Caligari 2 et Caligari Broadcast, nous avons droit aux magnifiques images et animations 3D de l'Atelier Numérique et de Tecsoft Images, signées par des noms aussi prestigieux que M. Kergonna ou F. Hourlier.

La forme

L'habillage a été entièrement réalisé sur un Amiga 2000 équipé d'une carte accélératrice 68030, avec extension mémoire de 4 Mo 32 bits et un disque dur de 80 Mo (tout GVP). L'ensemble est genlocké sur un GST Gold Pro Y/C de chez SATV.

Le générique de début annonce la couleur. Il est réalisé par le mélange judicieux de trois logiciels : Volumm 4D, Deluxe Paint IV et Scala pour la finalisation.

Informatique Et Vidéo

Les transitions de chapitre sont faites à l'aide d'un encart rectangulaire qui bondit à l'écran sur un fond de bureau informatique bleuté, le tout ponctué par un jingle sonore dynamique.

Après chaque démonstration de logiciel, une fiche technique complète et claire apparaît dans un défilement très fluide. Elle propose une configuration minimum et une configuration recommandée ainsi que le but du logiciel et sa provenance.

Des tableaux à visée didactique illustrant une méthode de travail, un aspect de connectique ou un principe de fonctionnement arrivent à point nommé pour nous faire découvrir un élément important ou, tout simplement, pour nous rafraîchir la mémoire.

Informatique Et Vidéo

Informatique Et Vidéo

Sous le vocable de "compatibilité infographique", nous est présenté un écran où figurent, dans leur ordre d'intervention, un choix de six logiciels utilisables ensemble dans une production. Les emballages des logiciels nous sont présentés plein cadre sur une tournette qui fait valser aussi les "pizzas" électroniques dont nous parlons plus haut.

Informatique Et Vidéo

Les exemples d'utilisations institutionnelles, extraits de productions antérieures, sont très représentatifs de ce que l'on peut faire avec un Amiga intégré dans une régie vidéo ; ça vaut largement les illustrations des cours de la bourse sur France 2, et ceci sur une configuration de 30 000 FF environ (merci à Marc Gaillard de CIS pour m'avoir aidé dans le calcul).

Une ombre au tableau cependant : les démos officielles de Scala, Broadcast Titler, Digi-Paint III et Volumm 4D ont carrément été pompées ; elles sont mélangées au reste de la production. A aucun moment ce simple détail n'est mentionné : "démo officielle de volummtruc ou de scalachose...". Ces démos sont dans le domaine public, elles sont distribuées gratuitement ou presque (prix du support et du transport). Elles ont été faites par des artistes ou des développeurs dans le seul intérêt du logiciel qu'ils défendent. Cette mise au point faite, c'est quand même une bonne idée de les montrer à ceux qui ne les ont jamais vues (il est vrai que mises bout à bout, elles n'excèdent pas 10 mn), mais pétard de bonsoir, nom d'un petit bonhomme, citez vos sources !

En conclusion

L'idée générale est bonne, le produit porte sur l'habillage, le titrage, et l'illustration vidéo sur Amiga, encore heureux qu'il soit bien habillé, bien illustré et bien titré ! Les explications sont claires, bien soutenues par le commentaire, tout cela est rythmé et coloré. La liste du matériel présenté ne se veut pas exhaustive et du reste, elle ne l'est pas : j'aurais aimé voir le DCTV, les cartes Archos, un ou plusieurs autres genlocks du même créneau, Video Master par exemple. Et pour la vidéo familiale, il aurait été intéressant de citer le GST 40A Y/C du même SATV, qui, pour quatre fois moins cher, offre une qualité identique mais sans asservissement de phase... (Gilbert Hulin dixit).

Il est vrai que ce n'était pas le but de cette vidéo et qu'elle est la première d'une série à laquelle nous souhaitons longue vie. En regardant ce travail assez remarquable, je ne pouvais pas m'empêcher de rêver à des vidéos pleines de tests comparatifs de logiciels et de cartes, avec la même appréciation directe, dans le style "50 Millions De Consommateurs" ; ce rêve, je le partage avec Les Films du Genièvre à Belcastel, CO/Media à Brive, ou encore Pub.Video.Service à Figeac, le problème, c'est que nous sommes loin, dans ce cher et vieux pays, d'être 50 millions d'utilisateurs d'Amiga.

Nom : Informatique Et Vidéo.
Auteurs : Christophe Benoît et Gilles Omont.
Éditeur : Magic City.
Genre : cassette vidéo sur la vidéo et l'Amiga.
Date : 1992.
Prix : 299 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]