Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 21 novembre 2017 - 07:25  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Dossier : L'information sur Internet
(Article écrit par Corinne Villemin Gacon et extrait d'Amiga News - juin 1997)


Sur Internet, nous le savons tous, existe une multitude de services destinés essentiellement à accéder à de l'information. Cette information vous est vendue ou promise comme abondante, variée et accessible à un coût relativement faible, si vous possédez déjà le matériel de base pour vous connecter. Par nature, une information est destinée à vous apporter un élément qui, soit vous conforte dans une idée ou un processus, soit, au contraire, va modifier votre perception d'un environnement, d'une idée, et sera le déclencheur d'une action. Parce qu'elle influence les individus, celle-ci peut être l'objet de manipulations plus ou moins flagrantes et ceci dans des proportions très variables.

Entre paranoïa et lucidité

Internet est un média. A ce titre, il permet de véhiculer de l'information et donc de la désinformation. Ce qui est, naturellement, pas étonnant, mérite tout de même une certaine attention et ceci pour plusieurs raisons. Étant accessible publiquement depuis peu, la perception et l'analyse de ce qui y circule sont des exercices nouveaux et très loin d'être familiers. Certaines questions conscientes ou inconscientes qui se posaient plus ou moins naturellement rejaillissent : Qui est l'auteur de l'information dont vous avez connaissance ? Y a-t-il usurpation d'identité ou de notoriété (1) ? Cette information a-t-elle été détournée, modifiée pendant son processus de propagation ? Pouvez-vous en toute confiance vous y fier ?

Toutes ces questions ne sont pas issues d'un esprit ébranlé par la théorie du complot mondial mais reflètent une saine paranoïa. En effet, si Internet est un support puissant (pour sa vitesse, son étendue, son coût) il est réducteur (les échanges sont dématérialisés) et l'utilisation d'un ordinateur comme support d'informations permet d'envisager des falsifications ou des créations de faux plus facilement que le support papier. Il ne faudrait pas tomber dans l'excès inverse et finir le reste de sa vie chez le psychiatre pour cause de troubles mentaux chroniques : certains aspects du réseau doivent restés présents dans votre esprit, ni plus, ni moins.

Apprendre à comprendre

La presse, la radio et la télévision sont les principales sources d'information de nos sociétés actuelles. J'espère que vous êtes capables de connaître la fiabilité des informations qu'elles véhiculent. Internet n'est pas seulement un média de plus sur lequel il suffirait de transposer quelques schémas de pensées : il existe trop de différences qui aboutiraient à une erreur de jugement.

La population qui génèrent et propage de l'information est très hétérogène. Elle n'est pas contractuellement (2) soumise à certaines règles déontologiques comme les journalistes, les pigistes, les chroniqueurs, les animateurs. etc. Cette population ne connaît pas forcément les réglementations des services de communication publiques ou la réglementation des contenus.

Les services de communication sur Internet ou les modes de propagation de l'information sont aussi très mal connus. Pourtant n'est-il pas pertinent de savoir si une information circule dans un coffre-fort plutôt que par le bouche à oreille ? L'intégration de ces nouveaux changements dans le jugement de l'information n'est pas immédiate : c'est l'acquisition de la culture de la communication électronique.

Désinformation classique

Peut-être avez-vous sans le savoir contribué à la propagation des mythes et des légendes qui circulent sur Internet. L'annonce de virus informatiques dont certains se propagent via courrier électronique décroche le palmarès de la désinformation massive la plus importante sur Internet. Via courrier électronique ou les forums de discussion, vous apprenez l'existence d'un virus X très contaminant pouvant mettre en péril des milliers d'ordinateurs et il est demandé dans l'intérêt de tous, de propager largement cette information. Le virus, c'est l'information elle-même : elle se propage et consomme de la bande passante chaque fois qu'une personne la propage. Plus grave encore, elle contribue non seulement à une désinformation mais en plus complique la circulation des informations concernant les véritables alertes informatiques qui risquent d'être considérées comme des canulars (3).

Les informations sont par nature un jour caduques. Le temps sur Internet semble parfois suspendre son vol : en 1996, a eu lieu une propagande massive contre le vote d'un forum rec.music.white-power (sic). Le vote a bien eu lieu et sa création fût rejeté ; 33033 voix contre et 592 pour, le 3 juin 1996. Il existe encore actuellement des personnes qui propagent des appels à voter contre la création de ce forum (4).

Une attitude raisonnable consiste à ne jamais propager à grande échelle une information dont vous n'êtes pas l'auteur et/ou dont vous ne pouvez pas contrôler par un moyen fiable la véracité du contenu. Si l'information vous paraît de nature grave et/ou importante, adressez-vous à une personne ou à un groupe de personnes susceptibles de faire le point avec vous.

Le droit de la parole

Si la liberté d'expression est un droit fondamental inscrit dans la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (5), il existe cependant des limitations de ce droit en France. Celles-ci étant indépendantes du support utilisé, les enfreindre sur Internet ne protégera pas l'auteur. Les textes de loi sont relatifs soit à la protection de l'intégrité et de la dignité humaine, soit à la protection de la nation, soit à la justice. L'apologie de certains crimes, l'appel à la haine raciale et le négationnisme, les fausses nouvelles et de fausses informations sont, par exemple, des délits passibles d'amende et/ou de prison.

Censure ou liberté d'expression

Faire circuler une fausse information sur l'âge réel de maman n'est pas très grave. En revanche, il est légitime de se demander comment lutter contre, par exemple, la négation de l'holocauste. Certains pays comme la Chine et le Vietnam font partie des pays qui contrôlent de façon très strict l'accès à Internet : une façon de lutter contre la circulation de l'information ou la désinformation sans toutefois empêcher les échanges économiques (sic !). Dans les pays "démocratiques", de nombreuses réflexions ont actuellement cours pour savoir s'il faut et comment mettre en place un système de lutte contre les informations délictueuses. Certains sont pour une liberté d'expression totale avec simplement les appareils judiciaires actuels pour lutter contre les délits, d'autres sont pour la mise en place de conseils ou encore d'organismes de surveillance qui pourraient ordonner des coupures d'accès à des informations.

L'amendement Fillon (6) qui fut rejeté par le Conseil d'État a été une tentative de mise en place d'un système de contrôle de la conformité du contenu circulant sur Internet. S'il est certain que l'avenir (qui peut se préparer avec vous !) réserve une façon de gérer l'information circulant sur Internet, espérons que celle-ci respecte les principes fondamentaux de notre démocratie et de notre république : Liberté - Égalité - Fraternité.

Références

(1) Si je vous dis que le concombre masqué est un gourou d'Internet comment pouvez-vous le croire ?

(2) Ce n'est pas parce qu'un contrat ou votre profession ne vous obligent pas à vous soucier de ce que vous diffusez que forcément vous êtes à l'abri de tout délit volontaire ou involontaire - Nul n'est sensé ignorer la loi.

(3) Computer Virus Myths www.kumite.com/myths.

(4) Result : rec.music.white-power fails 592 : 33033 research.umbc.edu/~damon/rmwp-vote.html.

(5) Déclaration Universelle des Droits de l'Homme - web.cnam.fr/ABU/abu_server.html?pub/ABU/anteABU/decla110.txt.

(6) Dossier d'analyse de l'amendement Fillon - www.freenet.frivillemin/FreeNet/Fillon.html.

Serveur du Centre Culturel Régional de Charleroi sur la liberté d'expression rassemblant de nombreuses affaires ayant fait l'objet de censures dans une partie du monde www.ccrcharleroi.org/censure/index.htm.

Rapport du Comité Canadien du ministère de l'industrie du gouvernement fédéral sur "Le contenu illégal et offensant sur l'autoroute de l'information" www.ic.gc.ca/ic-data/info-highway/general/offensive/offens_f.html.

Débat public français sur l'auto régulation d'Internet www.miage.dauphine.fr/debat-charte/.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]