Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 26 septembre 2021 - 15:48  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Indy Heat
(Article écrit par Seb et extrait de Joystick - mai 1992)


On savait que le syndrome Super Sprint avait frappé un grand nombre de joueurs, mais maintenant, on est obligé de constater que les programmeurs de The Sales Curve ont été atteints eux aussi.

Indy Heat

Qui n'a jamais joué à un jeu de ce genre, une course de voitures vue d'au-dessus, en miniature, où les concurrents tournent en rond le plus vite possible ? Dans Indy Heat, quatre véhicules s'affrontent sur dix circuits différents, et trois de ces voitures peuvent être contrôlées par des joueurs humains, deux à la manette et un au clavier.

Les commandes sont simples à en mourir de honte, un coup dans une direction latérale pour tourner, en arrière pour freiner, le bouton de tir pour accélérer, et vers l'avant pour déclencher l'un de vos turbos. D'ailleurs, ces derniers sont comptabilisés, vous ne devez pas en abuser, deux barres d'énergie sont placées sous votre score, l'une indique votre niveau d'essence et l'autre montre s'il vous reste des turbos.

Indy Heat

Au début de la partie, les joueurs se trouvent face à un écran où ils peuvent effectuer différents réglages. Une certaine somme d'argent vous est allouée au départ de la compétition, vous pouvez acheter des options qui augmentent les capacités de votre véhicule. Il y a six catégories, chacune peut être augmentée plusieurs fois, au fur et à mesure des courses, une barre d'énergie pour chaque catégorie indique à quelle niveau de technicité elle se trouve. Il y a les turbos qui augmentent votre vitesse, les freins, les pneus, l'équipe de mécanicien qui travaille de plus en plus vite, la consommation de votre moteur et le moteur en lui-même. Le fait d'améliorer une catégorie coûte une certaine somme d'argent, il faut donc faire le bon choix car vous ne pouvez vous payer tout à chaque fois. Une icône vous permet d'ailleurs de laisser l'ordinateur choisir pour vous, l'idéal pour les indécis.

Indy Heat

La course se déroule de la façon la plus classique qui soit, avec tout de même une petite originalité au niveau de la gestion des stands. Vous pouvez vous arrêter à tout moment sur un rectangle (le stand) de la couleur de votre véhicule, placé à un endroit précis du circuit. Là, votre équipe de techniciens s'excite autour de votre voiture, la répare, refait le plein et vous laisse repartir encore plus hargneux qu'avant. Vous pouvez foncer dans les voitures arrêtées au stand, cela a pour effet d'interrompre le travail des techniciens et met votre adversaire dans une mauvaise posture. Chaque course se déroule dans un nombre de tours donné et des afficheurs indiquent où en sont tous les concurrents.

Indy Heat

Non seulement la formule de ce genre de jeu est toujours efficace, mais en plus Indy Heat est l'un des plus réussis dans le genre, si ce n'est le plus réussi. Les graphismes sont fins, jolis, la maniabilité des véhicules est excellente, les circuits sont variés, et Indy Heat, surtout quand on y joue à plusieurs, est vraiment passionnant. Le système de gestion des options est excellent. Seul défaut, la partie s'arrête quand les joueurs terminent le dernier circuit, un "Game Over" tristounet s'affiche alors. Si les joueurs reprennent une partie, ils perdent toutes leurs options, adieu la belle voiture qu'ils ont mis plusieurs courses à obtenir, c'est un peu dommage.

En définitive, Indy Heat est un jeu vraiment éclatant et agréable, malgré son apparente simplicité.

Nom : Indy Heat.
Développeurs : The Sales Curve.
Éditeur : Storm.
Genre : jeu de course.
Date : 1992.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 8/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]