Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 22 novembre 2017 - 23:04  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Indivision AGA 1200/A4000T Mk2
(Article écrit par Stéphane Pitteloud et Benoît Wiblé - juillet 2012)


Notre cher rédacteur en chef d'Amiga Power, Benoît "Amigaouf" Wiblé, ayant reçu son Indivision AGA 1200 Mk2 (merci Relec), nous avons décidé de la tester dans le monde réel et de la comparer avec sa petite soeur, la Mk1. Cette carte désentrelaceur/doubleur de fréquence est conçue par Individual Computers.

Indivision AGA Mk2
A gauche, l'Indivision AGA Mk1, à droite, la Mk2

Pour ce faire, Benoît a enfourché sa C1 pour venir me voir et accessoirement brancher son Indivision AGA dans une machine qui n'avait pas (encore) fumé, chose qui a été corrigée avec ce test. En effet, après avoir testé la carte, ma nappe IDE a curieusement émit de la fumée lors du test de fonction. Merci Benoît.

Configurations

L'Indivision AGA Mk2 fonctionne sur A1200 et sur A4000T.

Voici la configuration de test :
  • Amiga 1200 (Commodore).
  • Blizzard 1260.
  • 64 Mo de mémoire.
  • Carte Subway USB.
  • Disque dur et lecteur de CD 2,5 pouces.
Nous avons utilisé deux écrans et une télévision plate pour nos tests :
  • Acer P246H (DVI + VGA).
  • Acer AL1716 (VGA).
  • Télévision Philips 47PFL9604 (HDMI via adaptateur DVI).
Si les deux écrans ont affiché une image, la télévision a, en revanche, refusé de montrer quoi que ce soit. Il ne semble pas que cela soit dû au HDMI, car Benoît a pu tester son écran Medion 23 pouces en HDMI et cela a fonctionné.

Indivision AGA Mk2
Ah ben y'a pas d'image...

Caractéristiques

Voici les caractéristiques annoncées par le constructeur :
  • Résolutions 24 bits dans tous les modes d'écrans.
  • Modes d'écrans OCS/ECS/AGA affichés et désentrelacés.
  • Connecteur DVI. Ce connecteur peut être branché à un moniteur standard VGA par l'utilisation d'un adaptateur facultatif.
  • La cadence de l'horloge peut monter à 135 MHz (l'ancien Indivision AGA permettait seulement jusqu'à 71 MHz).
  • Le taux de transfert de données peut atteindre un maximum de 480 Mo/s (habituellement jusqu'à 330 Mo/s).
  • Les modes 50 Hz (par exemple PAL) peuvent être augmentés à 60 Hz ou plus et être ainsi affichés sur des moniteurs modernes.
  • 16 Mo de tampon images, entièrement adressables (précédemment 12 Mo).
  • Gestion du mode Super Haute Résolution.
  • Gestion du "borderblank".
  • La technologie FPGA moderne et la basse consommation (1,2 V) permet une économie d'énergie et évite les problèmes de surchauffe.
Mise en place

La mise en place est aisée, le socle rentre parfaitement sur la puce Lisa et tout tient bien en place. Le connecteur est maintenant de type "bord de carte" et la sortie DVI est fixée sur une petite carte électronique ce qui sera plus facile à fixer sous le lecteur de disquette de l'Amiga 1200, la visse est même fournie avec. A noter qu'Individual Computers a prévu la mise en tour puisque le câble reliant ces deux pièces ne fait pas moins de 57 cm. Cela est surement du au fait que cette version de l'Indivision est compatible avec l'Amiga 4000T.

Indivision AGA Mk2
L'Indivision AGA Mk2 installée

On allume

Le premier allumage n'a pas été fructueux. Il semble que l'Indivision Mk2 demande plus de puissance que la Mk1. Là où l'ordinateur démarrait sans sourciller, avec la Mk1, il n'a rien voulu savoir avec la Mk2. Pour démarrer, il a fallu sacrifier le lecteur de CD.

Notre première impression, quant à la qualité de l'image, a été très positive. En effet, les couleurs sont plus belles et les détails sont plus précis par rapport à la Mk1, la sortie numérique en DVI y est surement pour beaucoup.

Indivision AGA Mk2
Superbe qualité en DVI

La deuxième grande différence est la gestion des résolutions de sortie. En effet, la Mk1, si elle adaptait d'elle-même les sorties des résolutions PAL de base, permettait aux nouveaux pilotes comme HighGFX ou HD720 de sortir des résolutions natives jusqu'1280x768. Ce n'est pas le cas de l'Indivision AGA Mk2 qui corrige automatiquement toutes les résolutions de sortie à sa convenance, sans que l'utilisateur puisse interférer. Peut-être que l'arrivée prochaine de l'utilitaire de configuration permettra de régler cela, mais pour l'instant il n'est pas disponible.

Par exemple, mon 1280x768 est devenu du 1366x723. Il y a un avantage et un inconvénient. L'avantage est que la carte s'adapte beaucoup plus facilement aux nouveaux écrans plats, ces derniers ayant souvent de la peine à gérer correctement des résolutions de seulement 1024x768. Il n'est ainsi plus nécessaire de jouer du bouton "auto" pour récupérer une image centrée quand on quitte un jeu. L'inconvénient est qu'il est presque impossible d'avoir une résolution pleine écran.

Indivision AGA Mk2
Le 1280x720 adapté en 1280x768 : on voit les bords noirs

Un point sympathique : la carte nous annonce, par un petit affichage translucide en haut à gauche de l'écran, quelle résolution il utilise. Cet affichage disparaît après quelques secondes.

Indivision AGA Mk2
L'information pour la résolution

Points faibles

Deux choses nous ont déçues par rapport à la Mk1 : l'affichage en analogique (VGA) et les défilements. En effet, l'affichage VGA s'est révélé baveux et très imprécis sur nos deux écrans de test. L'image était dans les deux cas barrée verticalement de rasters violacés. La Mk1 ne produit pas ces artefacts sur ces mêmes écrans.

Indivision AGA Mk2
Rasters verticaux

De plus, les jeux aux défilements parfaits, comme Pinball Dreams ou Vroom, montrent des saccades disgracieuses. Les mêmes jeux sur ces mêmes écrans, avec la Mk1, n'ont pas produit ces saccades. C'est d'autant plus étonnant car la sortie vidéo se fait bien en 50 Hz.

Indivision AGA Mk2
Lotus Esprit Turbo Challenge

Conclusion

Ce que nous avons aimé :
  • La qualité de fabrication.
  • La facilité de montage.
  • Le fonctionnement immédiat sans installer de pilote.
  • La sortie DVI numérique.
  • La qualité de l'image en DVI, supérieure à la Mk1.
  • L'affichage en coin de la résolution utilisée pendant quelques secondes.
Ce que nous avons regretté :
  • La qualité d'image en VGA, largement moins bonne que la Mk1.
  • La consommation électrique supérieure à la Mk1.
  • Les saccades sur les défilements.
  • L'impossibilité d'avoir une résolution native.
  • L'absence au moment du test d'un utilitaire de configuration.
  • L'apparente incompatibilité avec certains téléviseurs en HDMI.
Nom : Indivision AGA 1200/4000T Mk2.
Constructeur : Individual Computers.
Genre : doubleur de fréquence/désentrelaceur.
Date : 2012.
Prix : 149 euros/180 CHF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]